Aller au contenu

Filament ABS

Classement


Contenu populaire

Contenu avec la plus haute réputation depuis 02/05/2020 Dans tous les contenus

  1. 13 points
    Montage pour Ender 3.pdfBonjour, Voici la notice en français que j'aurais aimé trouver dans le colis afin de monter mon Ender 3 Pro facilement, sans avoir besoin de consulter des vidéos pas toujours explicites, longues à regarder (obligé d'appuyer sur pause pour exécuter une partie de montage, reprendre ...) . Toutes critiques constructives sont bonnes à prendre et j'essayerai d'y répondre. Bon montage à vous Montage pour Ender 3.pdf
  2. 12 points
    Bonjour, Nouveau venu, je vous présente un projet commencé il y a quelques années. Il s'agit des éléments décoratifs d'un modèle d'un vaisseaux du XVIII, Le commerce de Marseille. La modélisation 3D a été faite sur 3DsMax d'après la monographie de Gérard Delacroix. La charpente du bateau , uniquement la poupe et la proue, est réalisée en poirier dans les règles du modélisme d'arsenal. Les premières impressions ont été faites avec une Ultimaker 2 et CURA. Les éléments de la bouteille tribord : Les balustres et pilastres sont en ABS, les fenêtres en fil bois. Les balustres du tableau arrière : La figure de proue : Ca ne se fait pas du premier coup : Le projet dans son état actuel : J'ai acheté une Photon il y a 10 mois. Fini les 100 réglages qui se mordent la queue de Cura. En résumé aujourd'hui en résine : je vais 10 fois plus vite. C'est quasiment 10 fois plus précis. Ca m'a couté 10 fois moins cher.
  3. 7 points
    Bonjour, J'ai fait un print des pièces de MARIO et LUIGI et c'est plutôt pas mal avec les fichiers ci dessous, quelques coups de lime et papiers de verre mais pas de problème particulier pour l’assemblage. Print en ABS , buse 0.3mm résolution 0.1 et colle ABS les liens pour les fichiers https://www.thingiverse.com/thing:2938602 https://www.thingiverse.com/thing:2939398
  4. 7 points
    La prochaine étape de ce projet est de réussir à faire jouer le robot à partir d'images de la télé . J'ai donc mis à jour le design que j'ai basé sur un de mes perso de jeux préféré . Pour une foisj'ai fait l'effort de peindre (certaines) mes pièces . Maintenant y a plus qu'a programmer !
  5. 7 points
    Allez, un peu de vie alors : Un choual eud'mer : Hauteur 150 mm Ebauche à la fraise plate de 4 Finition fraise hémisphérique dia 3/8 de pouce, F2000 mm/mn Brut de fraisage (pas poncé) juste un coup de cire pour réchauffer la teinte naturelle du merisier Merci @Locouarn pour le STL Il a bien ramé, Fusion sur ce coup-là....
  6. 6 points
    Second Test : Le Test de Torture Cette impression est l'un des tests de torture les plus performants que je connaisse . Ce modèle de test permet de se donner une idée précise du niveau de précision de l’imprimante. J’ai utilisé le même filament que précédemment (celui fourni avec l'imprimante). L'un des rares défauts sur ce test est le dernier pont supérieur qui touche celui en dessous. La Creality Ender 5 Plus m'a agréablement surpris. Mais en mesurant de côté, lors de l'inspection visuelle du test de l'imprimante, j’ai pût constaté plusieurs problèmes: Les Surfaces: Le test de torture est déformé sur les premières couches. Dans l'ensemble, les surfaces se sont avérées un peu grossières et ondulées. La raison : un Plateau très loin d’être parfaitement plat. Les Détails : Points positifs: les pointes se sont très bien imprimées, avec presque aucun cheveu. Point Négatif: le lettrage inférieur était difficile à lire. Conclusion : l'impression globale était d’une qualité médiocre, principalement en raison des lignes de couche trop visible et des surfaces inégales, et en particulier sur les surplombs. Conclusion des Tests Bien que les dimensions physiques des impressions test soient excellentes, l'inspection visuelle des impressions a révélé quelques défauts. Certains d'entre eux peuvent être directement liés aux paramètres de Cura. Pour les autres erreurs d'impression (telles que les couches visibles), je dois creuser plus profondément et commencer à expérimenter avec les paramètres de Cura. Après quleques heures avec le Creality Ender 5 Plus, je vais commencer à modifier les paramètres de Cura. Avec un si grand volume intégré pour jouer, la perspective d'imprimer en grand est excitante. Alors que l'Ender 5 Plus est annoncée avec une grande précision de ses impressions, il est clair que son utilisateur doit faire un travail de réglage pour obtenir des impressions optimales. A noter : L’imprimante est équipé de drivers A4988, avec des TMC2208, l’imprimante devrait gagner en précision et confort de fonctionnement. Conclusions - Ender 5 Plus en vaut-elle la peine? Après cette première journée avec cette Ender 5 Plus, voici ma conclusion : Dans l'ensemble, l'Ender 5 Plus est une bonne machine, parfaite pour tous ceux qui recherchent une imprimante 3D grand format. Il a un gros volume d'impression avec un cadre robuste et la qualité d'impression est bonne même en stock. Malheureusement, afin de transformer cette imprimante en cheval de bataille, il faut investir de l'argent pour une meilleure extrudeuse et une nouvelle carte. Ils ne sont pas nécessaires dès le départ et peuvent être ajoutés au fil du temps. Ender 5 Plus de Creality est actuellement disponible pour environ ~ 500 $. Un peu cher, si vous me demandez, vu qu'il utilise une vieille carte 8 bits et un extrudeur de mauvaise qualité. Si vous envisagez d'en acheter une, pensez à investir un supplément de ~ 50 $ et une partie de votre temps pour mettre à niveau la carte et l'extrudeur. Les Points Positifs Généreux volume de construction 350x350x400. Cadre cube solide. Bonne qualité d'impression. Lit chauffant plat avec une bonne adhérence. BLTouch d'origine est inclus. L'Ender 5 Plus peut être facilement enfermé pour permettre des impressions ABS faciles. Les Points Négatifs L'extrudeur en plastique est défectueux et doit être remplacé. L'Ender 5 Plus utilise une ancienne carte 8 bits avec des pilotes bruyants. L'alimentation est sous-dimensionnée. Un ventilateur de refroidissement poussif Les Très Mauvais Points (d'un point de vue personnel) La configuration bowden n'est pas la plus fiable (opinion personnelle, il est déjà envisagé de la passer en Direct Drive). Les ventilateurs d'alimentation sont bruyants. L'isolation du lit n'est pas excellente et nécessite d’appliquer un isolant sur tout le dessous. Le "Verre Texturé" (Superplate) est loin d'être parfaitement plat __________________________________________________________________________________________________________________________________ Dans la suite qui viendra, je montrerais quelques autres impressions qui seront réaliser... après quelques "réglages" et "modifications".
  7. 6 points
    Bonjour à tous et bienvenue sur le topic officiel du fang modulable ! Les réponses à la plupart des questions concernant le montage, la visserie nécessaire, les paramètres d'impression ou les pièces à imprimer pour votre configuration se trouvent soit : DANS CE MESSAGE (cliquez sur "révéler le texte masqué" pour accéder à l'info qui vous intéresse) DANS LA NOTICE PDF (téléchargeable au bas de ce message) Donc merci de bien TOUT lire avant de poser des questions auxquelles vous avez déjà les réponses ! Origine du projet : MAJ 28/01/19 : Suite de l'aventure ! Entrons dans le vif du sujet ! Donc à ce jour nous avons plusieurs montages possibles qui vont du simple fang 40mm et support pour tête et ventilo d'origine : Au montage AiO/E3D et fang à double ventilos 30/40mm + BL-Touch/Touch-mi et support pour PCB de @Janpolanton : Tous les fangs sont compatibles avec tous les supports tête, toutes les têtes supportent le BL-Touch ainsi que le Touch Mi. Chaque support de tête possède quatre montages de ventilateur hotend différents : 1 support pour accueillir un ventilo 30mm 1 support pour un ventilo 40mm 1 support pour accueillir un ventilo 40mm + BL-touch. 1 support pour accueillir un ventilo 40mm + Touch Mi Concernant le BL-Touch/Touch-Mi, vous trouverez dans le dossier dédié un fichier texte qui précise les offset X et Y à indiquer dans marlin/smoothie pour votre modèle de tête ainsi que des instructions de montage. Tous les montages têtes amènent à un petit décalage du home sur l'axe Y (ente 6 et 9mm selon les modèles), il suffit pour palier à ce souci de déplacer un peu le endstop de l'axe Y de manière à ce que la tête tombe bien là ou elle le doit ! Pour ce qui est des liens de téléchargement, deux solutions s'offrent à vous : Un lien vers MEGA.NZ exclusif au forum, il contient en plus du fang 40mm une version double ventilos 30mm et les supports pour le PCB de @Janpolanton, de plus en passant par MEGA.NZ vous avez la possibilité de ne télécharger que ce dont vous avez besoin. Un lien vers la page Thingiverse du fang 40mm. CES LIENS SONT DISPONIBLES EN BAS DE CE MESSAGE ! Pour ceux qui ne sont pas à l'aise avec Mega.nz, quelques instructions : Illustrations des pièces dispo (je rappelle que les photos sont cliquables pour agrandir !) : Montage du Touch-Mi : MAJ 07/07/19 : Paramétrage de Marlin pour le TouchMi (par @sensei73) MAJ 10/03/19 : Nouvelle version du fang. Il existe deux versions du fang 40mm, une version "facile à imprimer" en trois partes et une version monobloc, plus difficile mais pas insurmontable ! Position et paramètres d'impression pour la version 3 pièces : Idem pour la version monobloc (par @jipee) LIENS DE TÉLÉCHARGEMENT : MEGA.NZ = >>>ICI<<< Thingiverse = >>>ICI<<< ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- NOUVEAU ! Vous pouvez désormais acheter votre fang modulable imprimé en PLA 3D-870 chez CompoZan, ça se passe >>>ICI<<< ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- INSTRUCTIONS DE MONTAGE FORMAT PDF : >>>ICI<<<. Voila, n’hésitez à laisser un petit like, ça fait toujours plaisir ! Enjoy !
  8. 6 points
    yop, session peinture par un beau soleil , couche primaire
  9. 5 points
    Tuto officiel pour installer un BLTouch ou un TouchMi sur Alfawise U20, U20Plus, U30, et Longuer3D équivalents ==================================================================== Mini tuto : Installation du TouchMi par @sensei73 ================================================================================ Installation du BL-Touch : Version 4.5 du 24/08/2019 (Update nouveau fichier .pins). De quoi ai-je besoin : Une carte-mère Alfawise orignale en version V0G. Que vous devrez identifier clairement. Mais si vous avez déjà flashé Marlin dessus, c'est que vous le savez ! Savoir déjà compiler et flasher Marlin sur une Alfawise. Avoir en mains, les dernières sources de Marlin pour Alfawise/Longuer3D. Un BL-Touch V3 original (ce tuto ne tiens pas compte des dysfonctionnements que vous pouvez rencontrer avec une copie) trouvable ici ou ici. Un peu de doc sur le BL-Touch (V3) Un Fang compatible (et oui sinon vous n'allez pas aller bien loin..). Il en existe déjà prêt à l'emploie pour ceux qui ont une hotend d'origine (MK8), une E3DV6, ou une AiO conçus par @deamoncrack et trouvables ici. Un fer à souder avec un peu d'étain. De la gaine thermorétractable. Une résistance de 1K ou 4.7k à 8.2k ohms de 1/4 de watt ou 1/2 watt pour "plus de sécurité". Inutile de prendre des résistances haute précision. Des fils types "dupont", d'une longueur raisonnable d'1,5m environ, trouvable ici. Il vous en faudra 5 sur la tresse uniquement. Vous pouvez prendre des versons avec les connecteurs duponts déjà montés dessus également. Pour ce qui suit, soit vous désirez faire votre propre rallonge de câbles, soit vous en achetez une directement. Si vous souhaitez faire la votre (version DIY), voici selon une méthode parmi d'autres, ce qu'il vous faut : Si vous souhaitez directement en acheter une, inutile de vous attarder sur cette partie du tuto. >>> On y va ! <<< Si vous avez choisi de faire votre rallonge DIY lire ce qui suit, sinon passez directement à la partie "Raccordements/connexions" : Si vous avez une carte-mère en version V0G : Si vous avez une carte-mère en version inférieur à V0G (V08, V07, V06 etc..) : Configuration Marlin 2-x Allez on passe enfin à la configuration ! Pour ne pas induire quiconque en erreur, je met ici uniquement les lignes de configurations qui nous intéressent. Si vous avez une AlfaWise U20, ET le fang E3DV6 de @deamoncrack, dans votre Configuration.h, il vous faudra modifier les lignes suivantes comme ceci : Il est fortement recommandé de passer la variable #define GRID_MAX_POINTS_X à 5 minimum. En effet, une valeur inférieur peut entraîner des erreurs de prise en compte des données par G29, ou créer des "trous de précision" dans la matrice générée après un G29. Si vous avez une AlfaWise U30, ET le fang E3DV6 de @deamoncrack, dans votre Configuration.h, il vous faudra modifier les lignes suivantes comme ceci : Si vous avez une AlfaWise U20Plus, ET le fang E3DV6 de @deamoncrack, dans votre Configuration.h, il vous faudra modifier les lignes suivantes comme ceci : En effet, il est impossible de donner une configuration générique pour votre BL-Touch, étant donné que les données de positionnements/décalages changeront selon le fang/support utilisé ainsi que la taille de votre plateau. Il vous faudra personnaliser ces données selon le fang/support utilisé. On passe à la configuration du fichier \pins\stm32\pins_LONGER3D_LK.h Si vous avez une carte-mère V0G, modèle de machine U20, U20+, U30 : Si vous avez une carte-mère de version inférieur à V0G, (V08, V07, V06 etc..) modèle de machine U20, U20+, U30 : Et on compile Marlin ! Tests Avant toute utilisation du BL-Touch sur votre machine, il vous faudra d'abord faire un home complet XYZ. Vous pouvez ensuite effectuer un G29, en prenant soin de positionner votre tête au centre du plateau au préalable. En cas de problème pour vérifier les offsets, cela vous évitera d’abîmer votre matériel. Il vous faudra également définir vous même le Z_OFFSET ( et non pas le ZPROBE_OFFSET). Voir mini tuto. Nous ne détaillerons pas ici l'utilisation du BL-Touch et sa configuration. Internet regorge déjà d'informations ! GCode de démarrage : Mini tuto Z-Offset pour BL-Touch ENJOY ! Cliquez sur le petit bouton merci, ça fera du bien à tous les participants !
  10. 5 points
    Comme promis le zip de différents STL pour les STRAP Ne pas hésiter a augmenter le X ou Y, sur le modèle chignon ma femme le voulait plus large sur l'accroche des oreilles et il était trop court donc je suis passé a 120% sur le X et le Y et elle vrai ravie StrapMix.7z
  11. 5 points
    Salut ! Je m'étais inscrit il y a un an pour avoir des infos sur les mécanismes déformables. Malheureusement, vu que ce domaine en était qu'à ces débuts, je suis reparti broucouille. A l'époque j'étais un gros noob, mais aujourd'hui j'ai un peu plus d'XP (un peu). Du coup je reviens vers votre superbe communauté, que j'ai lâchement abandonné durant tous ces mois, et soyez-en sûr je m'en veux énormément. C'est pourquoi je compte me rattraper avec ce petit print tout con qui pourrait vous être utile: Une pince à linge full 3D avec ressort intégré. La forme du ressort permet de la pendre à n'importe quelle corde ou tige de 6mm de diamètre ou moins. Après si vous pendez vos caleçons sur des baramines... Je suis clairement trop faible pour vous. Dispo en 3mm, 5mm et 8mm d'épaisseur. Plus c'est épais, plus ça pince! Ce design, il vient du fait que j'en avais un peu marre d'acheter des pinces à linge conçues avec les fesses par des ingénieurs qui osent mettre un ressort en acier qui peut durer plus d'une vie sur une structure pastique faite pour durer moins d'un an. Au final tu te retrouves avec un ressort dont la forme est difficilement exploitable, et des débris de plastique qui vont finir dans le bide d'une tortue pas loin de la Nouvelle Calédonie qui a d'autres problèmes que le séchage de tes chaussettes. BREF. Du coup, confinement aidant, j'ai bourriné cette idée pendant une vingtaine d'heures (conception et impression), et voici une photo des différents prototypes: Il est préférable d'utiliser du PETG pour son élasticité. Car avec du PLA, vous allez pouvoir sécher pas mal de caleçons... Mais rapidement, la pièce va perdre sa forme initiale et il faudra retendre manuellement la pièce, jusqu'à la rendre inutile. En PETG, aucun problème. Deux pinces comme ça de 3mm d'épaisseur permettent de suspendre un jean humide sans problème. Si vous les utilisez en extérieur, préférez des couleurs claires. Sans ça, le soleil va chauffer la pièce jusqu'à la rendre molle. Conseils d'impression: Ça marche très bien en 0,3mm. La version 3mm d'épaisseur prend 10 min d'impression par pièce. Soyez pas trop gourmands et préférez une vitesse faible pour la première couche. Perso pour être peinard j'utilise 15mm/s puis 40mm/s pour le reste. Si votre adhésion au bed n'est pas optimale et que vous avez besoin d'écraser la première couche, paramétrez la première couche avec un retrait de quelques dixièmes de millimètres pour compenser l'écrasement. Sans ça, vous allez avoir un effet "patte d'éléphant" et c'est pas fou. Dispo sur Cults pour très exactement pas un rond: https://cults3d.com/fr/modèle-3d/outil/compliant-clothespin Non je déconne. Les fichiers sont dispo en PJ directement sur ce post. Gros bisous à vous, j'espère que ça vous sera utile. La suite du projet arrivera bientôt. Clothespin 8mm.stl 24x clothespins 3mm.stl Clothespin 3mm.stl Clothespin 5mm.stl
  12. 5 points
    Porte savon en PLA "Cuivre"...les réglages de la machine commencent à être pas mal (à mon goût)
  13. 4 points
    Marlin 2.0.x guide pour CR10-V2, carte mère originelle (v2.5.2) ATTENTION: Post très long (mais j'espère complet ), TLDR : en fin de post. les fichiers utilisés pour compiler Modifications réalisées à partir d’un Marlin originel 2.0.5.3 pour une Creality CR10-V2 avec sa carte mère d’origine (Atmega2560, v2.5.2). Utilisation de ce guide avec un autre version de Marlin à vos risques et périls Modifications effectuées après lecture approfondie de la «Bible du Marlin» Chapitres Débuter Fichiers modifiés PID autotune BLTOUCH Mesurer NOZZLE_TO_PROBE_OFFSET Unified Bed Leveling (UBL) Mesh Bed Leveling Effectuer le nivelage du lit Détection de fin de filament et remplacement du filament Linear Advance Junction Deviation Test «Tout en un» de la rétraction Compiler le firmware Flasher le firmware Mettre à jour / reflasher le firmware Changelog Débuter Installer VSCode and Git (Installation guide) Ouvrir le dossier Marlin comme dans la vidéo d’installation ou Cloner Marlin via PlatformIO (Cliquer sur l’icone «Alien», puis cliquer sur "Cloner Projet Git», coller l’adresse "https://github.com/MarlinFirmware/Marlin/", presser Entrée, sauvegarder, finalement cliquer ouvrir quand le téléchargement est terminé) Vous pouvez choisir la version de Marlin en bas à gauche de la fenêtre, par défaut la version la plus récente sera activée Modifier votre Marlin en vous basant sur ce guide Vous pouvez utiliser les fichiers de configuration des exemples de votre carte pour une édition plus facile / rapide. La CR10V2 n’étant pas actuellement recensée parmi les modèles de Creality, vous pouvez utiliser ceux d’une CR10S (ou ceux tout à la fin). Fichiers modifiés Modifications des fichiers platformio.ini, configuration.h et configuration_adv.h . A - Activer | C - Changer | A&C - Activer et Changer | D - Désactiver ( Activer/Désactiver en enlevant / ajoutant les «//» en début de ligne ) platformio.ini C default_envs = mega2560 Configuration.h A #define SHOW_CUSTOM_BOOTSCREEN A #define CUSTOM_STATUS_SCREEN_IMAGE Vous devrez copier les fichiers _Bootscreen.h / _Statusscreen.h de Marlin\config\examples\Creality\CR10S\ dans le dossier Marlin\Marlin mais en ce cas, la fenêtre de statut indiquera «CR10S 300» alors qu’on souhaiterai «CR10 V2» (utiliser ceux en fin de post). Les fichiers «examples» du dossier config « peuvent être récupérés à partir de Marlin GitHub. C #define SERIAL_PORT 0 C #define BAUDRATE 115200 ATMega2560 baudrate par défaut C #define MOTHERBOARD BOARD_RAMPS_CREALITY A&C #define CUSTOM_MACHINE_NAME "CR10-V2" ou le nom que vous voulez C #define DEFAULT_NOMINAL_FILAMENT_DIA 1.75 C #define TEMP_SENSOR_BED 1 C #define HEATER_0__MAXTEMP 255 C #define BED_MAXTEMP 120 A #define PID_EDIT_MENU A #define PID_AUTOTUNE_MENU C les valeurs de P.I.D. pour la tête : #define DEFAULT_Kp 19.47 #define DEFAULT_Ki 1.59 #define DEFAULT_Kd 59.40 A #define PIDTEMPBED Vous n’êtes pas obligé d’activer PIDTEMPBED, si vous êtes satisfait de votre lit chauffant. Mais en calibrant celui-ci, il montera en températures plus rapidement et maintiendra celles-ci plus finement N’oubliez pas de réaliser un autotune du PID du lit après l’avoir activé dans le firmware sinon la protection contre l’emballement thermique pourrait se déclencher lors de la mise en route. Allez consulter le guide dans la section PID autotune, plus bas dans ce post C les valeurs de P.I.D. pour le lit : #define DEFAULT_Kp 690.34 #define DEFAULT_Ki 111.47 #define DEFAULT_Kd 1068.83 C #define EXTRUDE_MAXLENGTH 435 Mesurez la longueur à partir de la roue crantée de l’extrudeur jusqu’à la buse comme longueur de tube PTFE C #define Z_MIN_ENDSTOP_INVERTING true C #define Z_MAX_ENDSTOP_INVERTING true C #define Z_MIN_PROBE_ENDSTOP_INVERTING true Le BLTouch v3/3.1 peut fonctionner soit avec true soit false, mais la v2 nécessite d’être à true A&C #define X_DRIVER_TYPE TMC2208_STANDALONE A&C #define Y_DRIVER_TYPE TMC2208_STANDALONE A&C #define Z_DRIVER_TYPE TMC2208_STANDALONE A&C #define E0_DRIVER_TYPE TMC2208_STANDALONE C #define DEFAULT_AXIS_STEPS_PER_UNIT { 80, 80, 400, 93 } si vous avez monté en lieu et place de l’extrudeur d’origine un autre modèle, remplacez 93 par le nombre de pas de celui-ci (BMG / Titan 415, BMG sans réducteur (CR10S Pro) 140, …) C #define DEFAULT_MAX_FEEDRATE { 750, 750, 15, 75 } C #define DEFAULT_MAX_ACCELERATION { 2000, 2000, 100, 5000 } C #define DEFAULT_ACCELERATION 800 C #define DEFAULT_RETRACT_ACCELERATION 1000 C #define DEFAULT_TRAVEL_ACCELERATION 800 A #define CLASSIC_JERK Utiliser «Classic Jerk» au lieu de Junction Deviation, car JD ne fonctionne pas correctement actuellement et peut parfois engendrer de mauvais résultats particulièrement lors d’impression de courbes (https://github.com/MarlinFirmware/Marlin/issues/17146) A&C #define TRAVEL_EXTRA_XYJERK 5.0 A #define S_CURVE_ACCELERATION C #define INVERT_X_DIR false C #define INVERT_Y_DIR false C #define INVERT_Z_DIR true C #define INVERT_E0_DIR false C #define X_BED_SIZE 310 C #define Y_BED_SIZE 310 C #define Z_MAX_POS 400 A #define LCD_BED_LEVELING C #define HOMING_FEEDRATE_Z (6*60) Augmentez si vous trouvez que c’est trop lent mais ne dépassez pas 10*60. A #define EEPROM_SETTINGS A #define NOZZLE_PARK_FEATURE C #define NOZZLE_PARK_POINT { (X_MIN_POS + 5), (Y_MAX_POS - 5), 10 } A #define PRINTCOUNTER D #define LCD_LANGUAGE fr pour passer l’interface de l’écran en français A #define SDSUPPORT A #define INDIVIDUAL_AXIS_HOMING_MENU A #define REPRAP_DISCOUNT_FULL_GRAPHIC_SMART_CONTROLLER Configuration_adv.h A #define QUICK_HOME A #define BLTOUCH_SET_5V_MODE C #define SLOWDOWN_DIVISOR 2 A #define LCD_INFO_MENU A #define STATUS_MESSAGE_SCROLLING A #define SCROLL_LONG_FILENAMES A #define LIN_ADVANCE C #define LIN_ADVANCE_K 0.00 Le guide pour calibrer la valeur K se trouve plus bas dans la section Linear Advance. Avec les cartes Creality «silencieuses» ne pas l’activer (laisser K à 0) : sinon l'extrudeur arrête de fonctionner rapidement C #define EMERGENCY_PARSER C #define ADVANCED_OK A #define CANCEL_OBJECTS PID autotune Vous n’êtes pas obligé d’activer PIDTEMPBED, si vous êtes satisfait de votre lit chauffant. Mais en calibrant celui-ci, il montera en températures plus rapidement et maintiendra celles-ci plus finement. Connectez l’imprimante au PC (USB, Octoprint, etc.) Utilisez n’importe quel logiciel capable d’envoyer des commandes gcode à l’imprimante (Octoprint, Pronterface, Repetier, etc.) Connectez l’imprimante via le logiciel si la connexion n’est pas automatique (COM ??, 115200) En envoyant un M301/M304 à l’imprimante vous récupérez les valeurs actuelles du PID de la HOTEND / LIT CHAUFFANT, prenez note de celles-ci Pour débuter un autotune, il faut envoyer un M303 C<nb cycles> A<index> S<température> U à l’imprimante. Pour la hotend j’utilise M303 C10 E0 S220 U (Hotend: E0) Activez la ventilation de refroidissement du filament pour l’autotuning du PID de la hotend C5 est normalement suffisant, mais C10 n’augmente pas le temps énormément, S<température> devrait être 5-à 10° plus haut que la température le plus souvent utilisée Pour le lit chauffant j’utilise M303 C8 E-1 S65 U (Lit chauffant: E-1) C5 est normalement suffisant, mais C8 n’augmente pas le temps énormément, S<température> devrait être la température la plus souvent utilisée. Si après le M303 ... vous obtenez "PID Autotune failed! Temperature too high", envoyez un M304 P0.00 I0.00 D0.00 à l’imprimante, puis refaites l’autotune du PID. Attendez que les opérations soient terminées (quand c’est fait, le cycle de chauffe s’arrête et la température baisse) Prenez note des nouvelles valeurs du P. I.D. affichées Envoyez un M500 pour sauvegarder ces valeurs dans l’EEPROM Pour vérifier que ces valeurs ont bien été sauvées, envoyez un M301 / M304 pour afficher les valeurs actuelles Si les valeurs actuelles de PID ne correspondent pas aux nouvelles, alors vous devez les fixer manuellement: Hotend: Envoi d’un M301 P<valeur> I<valeur> D<valeur> à l’imprimante Lit chauffant: Envoi d’un M304 P<valeur> I<valeur> D<valeur> à l’imprimante Envoi d’un M500 pour sauvegarder ces valeurs dans l’EEPROM Dans Configuration.h mettre à jour les valeurs de PID pour une prochaine mise à jour du firmware (DEFAULT_Kp, ...Ki, ...Kd, DEFAULT_bedKp, ...bedKi, ...bedKd) The 3D Print General PID Autotuning BLTOUCH Configuration.h A #define Z_STOP_PIN 19 A #define BLTOUCH C #define NOZZLE_TO_PROBE_OFFSET { 47, 0, 0 } Éditez ces valeurs en fonction de votre matériel et de sa position par rapport à la buse, aide dans la section Mesurer NOZZLE_TO_PROBE_OFFSET C #define MIN_PROBE_EDGE 10 Si vous avez des clips pour maintenir la surface d’impression (verre, miroir, …), augmenter à la taille des clips +5 C #define XY_PROBE_SPEED 6000 Avec 6000 le BLTouch fonctionne de manière plus fiable A #define MULTIPLE_PROBING 2 permet d’améliorer le résultat en effectuant plusieurs palpages A #define Z_MIN_PROBE_REPEATABILITY_TEST A #define AUTO_BED_LEVELING_BILINEAR ou utiliser AUTO_BED_LEVELING_UBL / MESH_BED_LEVELING, liens vers des guides plus loin dans ce post A #define RESTORE_LEVELING_AFTER_G28 A #define Z_SAFE_HOMING Configuration_adv.h A #define BABYSTEPPING C #define BABYSTEP_MULTIPLICATOR_Z 4 1 monte l’axe Z de 1 microstep (0.0025), 4 montera l’axe Z de 0.01 A #define DOUBLECLICK_FOR_Z_BABYSTEPPING Double-clic avec l’écran de Statut pour éditer le Z Babystepping pendant une impression A #define BABYSTEP_ZPROBE_OFFSET A #define BABYSTEP_ZPROBE_GFX_OVERLAY Mesurer NOZZLE_TO_PROBE_OFFSET Mesurer approximativement les écarts / distances entre la pin de la sonde et la buse dans les directions X et Y La pointe de la sonde devrait être 2.3-4.3mm plus haut que la buse (quand la sonde est rentrée) Modifier les valeurs NOZZLE_TO_PROBE_OFFSET en fonction de vos mesures Compiler - flasher - redémarrer ... Effectuer le Homing Prenez note des coordonnées X et Y (réalisable via le menu «Move Axis» de l’écran) Déplacez l’axe Z vers le bas jusqu’à ce que la buse touche ou pratiquement touche le lit Marquez le point où la buse touche le lit (assurez-vous que ce marquage ne se déplacera pas sur le lit (utiliser du scotch de marquage par exemple)) Déplacez les axes X et Y via le menu de l’imprimante jusqu’à ce que la pointe de la sonde soit sur la marque Prenez note des coordonnées X et Y Soustrayez les coordonnées X/Y des coordonnées X/Y originelles pour obtenir le NOZZLE_TO_PROBE_OFFSET Unified Bed Leveling (UBL) Marlin UBL guide Chris Riley UBL video guide Mesh Bed Leveling (pas d’ABL utilisé) Configuration.h A #define PROBE_MANUALLY C #define NOZZLE_TO_PROBE_OFFSET { 0, 0, 0 } A #define MESH_BED_LEVELING A #define RESTORE_LEVELING_AFTER_G28 C #define GRID_MAX_POINTS_X 5 (Ou modifiez selon vos préférences) A #define LCD_BED_LEVELING Effectuer le nivelage du lit Chauffez votre lit à la température d’impression habituelle (ex : 60°C). Assurez-vous qu'il n'y a pas de plastique sur la buse, ce qui modifierait la distance de la buse par rapport au lit Sélectionner: Prepare - Bed Leveling - Level Bed Attendre que le Homing XYZ soit terminé Lorsque le bouton "Cliquer pour commencer" apparaît, appuyez sur le bouton du contrôleur pour vous rendre au premier point Utilisez la molette de commande pour régler Z afin qu'un morceau de papier puisse passer sous la buse en frottant Appuyez sur le bouton du contrôleur pour enregistrer la valeur Z et passer au point suivant Répétez les étapes 4 et 5 jusqu'à ce que vous ayez terminé. Sélectionnez : Configuration - Enregistrer les paramètres pour sauvegarder le maillage dans l'EEPROM Sélectionnez : Mouvement - Hauteur de fondu : Régler sur 10 Sélectionnez : Motion - Stocker les paramètres Faites un test d'impression et, pendant l'impression, vous pouvez modifier la distance entre la buse et le lit en mouvement - le lit Z avec la roue de contrôle Sélectionnez : Configuration - Stocker les paramètres Plus d’infos : Marlin Bed Leveling (Manual) Teaching Tech Manual Mesh Bed Levelling Crosslink Ender 3 Mesh Bed Leveling Détection de fin de filament et changement de filament Configuration.h A #define FILAMENT_RUNOUT_SENSOR A&C #define FILAMENT_RUNOUT_DISTANCE_MM 5 C #define EXTRUDE_MAXLENGTH 435 Longueur de la roue crantée de l’extrudeur à la buse A #define NOZZLE_PARK_FEATURE C #define NOZZLE_PARK_Z_FEEDRATE 3 Configuration_adv.h C #define ADVANCED_PAUSE_FEATURE C #define PAUSE_PARK_RETRACT_LENGTH 6 Modifiez par votre distance de rétraction C #define PAUSE_PARK_RETRACT_FEEDRATE 30 Modifiez par votre vitesse de rétraction C #define FILAMENT_CHANGE_UNLOAD_FEEDRATE 40 C #define FILAMENT_CHANGE_UNLOAD_LENGTH 435 Longueur de l'engrenage de l'extrudeuse à la buse OU régler sur 0 pour l'extraction manuelle du filament A #define FILAMENT_CHANGE_FAST_LOAD_FEEDRATE 30 A #define FILAMENT_CHANGE_FAST_LOAD_ACCEL 15 C #define FILAMENT_CHANGE_FAST_LOAD_LENGTH 435 Longueur de l'engrenage de l'extrudeuse à la buse OU régler sur 0 pour l'insertion manuelle du filament A #define ADVANCED_PAUSE_PURGE_LENGTH 20 A #define ADVANCED_PAUSE_FANS_PAUSE A #define FILAMENT_UNLOAD_PURGE_RETRACT 4 C #define FILAMENT_CHANGE_ALERT_BEEPS 2 3 peut être trop / énervant, si oui, diminuez à votre convenance A #define PARK_HEAD_ON_PAUSE A #define HOME_BEFORE_FILAMENT_CHANGE A #define FILAMENT_LOAD_UNLOAD_GCODES Ajoute le gcode (M701/M702) et Charger/décharger dans le menu de préparation de l'écran LCD. A #define HOST_ACTION_COMMANDS A #define HOST_PROMPT_SUPPORT Plus d’infos : Voir la partie M600 - Filament Change Chris Riley Marlin Filament Change M600 Filament Runout Sensor Linear Advance Linear Advance K-factor Calibration Teaching Tech Linear advance video guide Chris Riley Linear advance video guide Junction Deviation Computing Junction Deviation for Marlin Firmware Test «Tout-en-un» de la rétraction KARL JOHNSON How to Easily Calibrate Retraction in 3D Printers Compilation du firmware J’utilise VSCode avec l’extension PlatformIO ainsi que Git GUI. Chris Riley VSCode installation guide for Marlin 2.0. Le fichier du microprogramme issu de la compilation qui sera installé se trouve dans «../Marlin/Marlin/.pio/build/mega2560/firmware.hex» Flashage du firmware Plusieurs méthodes sont possibles : Octoprint avec le plugin idoine (Firmware Updater), des programmes (Xloader, ProgISP, Avrdude…), via le trancheur (Cura, Prusaslicer,…). La condition pour que ça fonctionne étant que l’imprimante soit reliée à un matériel informatique via USB pour la liaison et le transfert. On utilise le fichier firmware.hex pour flasher. Éviter toute coupure de courant durant ce flashage, attendre que le transfert soit terminé. Normalement à l’issue de celui-ci, la carte doit redémarrer. Mettre à jour / reflasher un firmware Il est inutile de refaire tous les changements à chaque fois que vous voulez mettre à jour une nouvelle version de Marlin, vous devez simplement copier vos fichiers de configuration modifiés dans le nouveau marlin et les comparer dans VSC Source Control (Ctrl+Shift+G), et copier tout ce qui est nouveau ou modifié dans vos fichiers. Tous les changements ne seront pas appliqués sur une mise à jour du microprogramme, pour cela vous devrez réinitialiser vos paramètres d'imprimante : en allant dans le menu de l'imprimante - Configuration - Restaurer les valeurs par défaut, ou en envoyant un M502 à l'imprimante. Cela réinitialisera vos paramètres en fonction des valeurs par défaut du microprogramme. Cette réinitialisation est à faire après chaque installation du firmware afin d’éviter toute déconvenue. Changelog 20200414 : version initiale 20200510: dernière version désactivation totale du LINEAR_ADVANCE qui ne l'était pas vraiment réactivation du CLASSIC_JERK Les fichiers ayant servi à la compilation : 20200508-cr10v2.zip Bonus: le firmware pour les plus téméraires : firmware-cr10v2-20200508.hex
  14. 4 points
    Ayant rencontré quelques difficultés d’impression avec des pièces cylindriques sur ma CR10V2 récemment mise à jour avec un bon et beau Marlin 2.0.5.3 dont j’avais fait part dans ce post : La remarque de @Tircown quant au firmware Klipper m’a «provoqué». Aimant les défis, particulièrement quand ils sont liés à l’informatique, l’électronique et la bidouille en général, j’ai sauté le pas. Je vais donc relater mon expérience, en renvoyant vers les liens qui m’ont été utiles et en fournissant évidemment les fichiers de configuration de ma CR10-V2 (pour les pressés, aller directement à la fin du post pour y trouver ceux-ci). Étape préliminaire Étant de la vieille école, je préfère de loin une bonne documentation format écrit fusse-t’elle en anglais plutôt que des vidéos pour me plonger dans un sujet nouveau. Le créateur du firmware Klipper, justement, a bien fait les choses, de nombreuses heures de lecture sont à prévoir (en ligne ou après récupération de l’archive compressée) : https://github.com/KevinOConnor/klipper Un utilisateur du forum, @Nibb31 a réalisé un excellent tutoriel (en français évidemment) qui explique tout : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Klipper sans jamais oser le demander Un autre site dont je me suis fortement servi : https://klipper.info/ Après lecture assidue des documents des liens précédents, je peux alors me lancer, d’autant plus que j’ai tout le matériel nécessaire (imprimantes, raspberry pi, cerveau et couteau). Première étape, installation de Klipper Octoprint étant déjà installé et fonctionnel, je m’y connecte via SSH (utilisateur : pi, mdp : cestmonsecret ou raspberry si vous ne l’avez pas modifié (c’est pas bien de ne pas le faire)). On récupère Klipper : git clone https://github.com/KevinOConnor/klipper ./klipper/scripts/install-octopi.sh Ces deux lignes, télécharge Klipper (git), installe les dépendances indispensables, prépare Klipper pour qu’il démarre automatiquement à l’allumage de la framboise et démarre celui-ci sous forme d’un service (le script «install-octopi.sh»est un fichier texte contenant les lignes de commandes). On construit puis flashe le microcontrôleur : cd ~/klipper/ make menuconfig Choix du microcontrôleur de la carte : Atmega2560 pour la CR10-V2, puis on lance la «compilation» : make On vérifie sur quel port la carte est connectée en USB : ls /dev/serial/by-id/* Le résultat affiche un lien symbolique /dev/serial/by-id/usb-1a86_USB-Serial-if00-port0 vers le périphérique physique (chez moi /dev/ttyUSB0). pi@octopi:~ $ ls -l /dev/serial/by-id/usb-1a86_USB_Serial-if00-port0 lrwxrwxrwx 1 root root 13 May 18 12:56 /dev/serial/by-id/usb-1a86_USB_Serial-if00-port0 -> ../../ttyUSB0 Il ne reste plus qu’à flasher le firmware : sudo service klipper stop make flash FLASH_DEVICE=/dev/serial/by-id/usb-1a86_USB-Serial-if00-port0 sudo service klipper start Pour que ce flashage réussisse il faut que Octoprint ne soit pas connecté à l’imprimante (bouton «Déconnecter»). Seconde étape, configurer Octoprint Configurer Octoprint pour qu’il utilise Klipper : ajouter un port série nommé /tmp/printer dans les préférences, Connexion série, onglet Général, «ports série supplémentaires» puis sauvegarder. Revenir dans les préférences, dans l’onglet «comportement» modifier à la section «Que faire en cas d’erreur de firmware» en cochant «Annuler toutes impressions en cours mais rester connecté à l’imprimante», enregistrer. Reste à tester la connexion après avoir sélectionné le bon port série ( /tmp/printer) puis en cliquant sur le bouton «Connecter». En utilisant le terminal avec la commande «status», une erreur est retournée puisque la configuration de l’imprimante n’est pas faite. Pour me faciliter encore plus la vie, j’ajoute un plugin à Octoprint : Octoklipper Troisième étape, configurer Klipper Il reste à préparer un fichier de configuration correspondant à ma CR10V2. Dans les fichiers du répertoire «config» de Klipper, celle-ci n’est pas présente. Il y en a pour la CR10 et la CR10S (printer-creality-cr10-2017.cfg et printer-creality-cr10s-2017.cfg) Dans les sources du Marlin2, les attributions des pattes d’un microcontrôleur sont regroupées dans le dossier src/pins/«controleur»/pins_«carte».h. La carte de la CR10-V2, version2.5.2 (Atmega2560), est déclarée comme une RAMPS modifiée par Creality : #define MOTHERBOARD BOARD_RAMPS_CREALITY les numéros des pins à déclarer seront donc dans pins_RAMPS_CREALITY.h (et en inclusion pins_RAMPS.h). Le fichier prévu pour une CR10S correspond aux attributions, il y aura donc moins de travail de tâtonnement et ça c’est cool. Il y a bien quelques différences mais elles sont minimes. Ayant un Bltouch d’installé, le pin utilisé est celui du Z_MAX alors que le endstop est sur le Z_MIN. Je complète ce fichier de configuration avec les options dont j’ai besoin, place ce fichier dans le home du Pi et relance Klipper soit via le terminal d’Octoprint («firmware_restart») ou via le plugin Octoklipper et le bouton «Firmware» ou «Host» Quatrième étape, vérifier la configuration La documentation relate les étapes à suivre pas-à-pas : vérifier l’affichage des températures vérifier l’«arrêt d’urgence» (M112) vérifier la mise en chauffe du lit et de la tête vérifier le fonctionnement des moteurs vérifier les fins de course vérifier les pilotes des moteurs vérifier le moteur de l’extrudeur calibrer les réglages de PID (tête / lit) Dans l’ensemble peu de modifications à effectuer pour que l’ensemble fonctionne (au cas où, j’avais le doigt prêt à appuyer sur l’interrupteur de l’alimentation). Toutes les attributions de «pins» format «arduino» (déclaration pin_map dans la section [mcu] du fichier de configuration) sont correctes. Possédant un détecteur de fin de filament, j’ai juste eu à inverser sa logique de fonctionnement : au départ : switch_pin: ar2 devient : switch_pin: !ar2 Ma CR10V2 a été modifiée par l’adjonction d’un système d’auto-nivellement (BLTouch de Antclabs ®). Creality a prévu d’origine la possibilité de cet ajout, tout est pré câblé sur la carte mère, il suffit de connecter la prise femelle du câble du Bltouch (5 broches avec détrompeur) sur l’embase électronique située sous l’extrudeur. Cela évite d’ouvrir le boîtier d’alimentation pour déconnecter le contacteur de fin de course de l’axe Z branché sur le ZMIN. La pré connexion du BLTouch le branche sur le ZMAX donc la «pin» à déclarer est la n”19 en mode «pullup» : [bltouch] # CR10V2, connexion sur ZMAXPIN (19) sensor_pin: ^ar19 control_pin: ar11 pin_move_time: 0.4 x_offset: 47 y_offset: 0 # Increase Z_Offset to lower nozzle closer to bed. PLA 1.55 #z_offset: 1.55 speed: 60 Cinquième étape, améliorer la configuration L’imprimante étant à nouveau fonctionnelle, quelques impressions sont réalisées. Auparavant, il me faut modifier les gcodes de démarrage et de fin de mon trancheur (Cura dans un premier temps). En effet, Klipper n’utilise pas la totalité de ceux prévus pour un Marlin (ex : G29). Cette page donne tous les gcodes connus de Klipper. Il utilise de nouvelles directives (extended G-code) sous forme de mots clés équivalents aux gcodes (ex : STATUS, FIRMWARE_RESTART, BED_MESH_CALIBRATE, …). L’avantage de ce système est que l’on peut créer des macros relativement complexes afin de simuler leur équivalent en gcode Marlin. Par exemple pour mes gcodes de démarrage / fin, je vais utiliser les macros suivantes : [gcode_macro START_PRINT] variable_T_BED: 60 variable_T_EXTRUDER: 200 gcode: M117 Home sweet home # Use absolute coordinates G90 # Reset the G-Code Z offset (adjust Z offset if needed) SET_GCODE_OFFSET Z=0.0 # Home the printer G28 # Use the bed mesh #G29 BED_MESH_PROFILE LOAD=cr10v2 # Move the nozzle near the bed G1 X15 Y20 Z5 F6000 M117 Chauffe Marcel # Start bed heating and continue M140 S{T_BED} {% if printer.heater_bed.temperature < params.T_BED|float*0.85 %} M190 S{params.T_BED|float*0.85} # wait till 0.85 of bed temp is reached, then continue {% endif %} M140 S{T_BED} M104 S170 # Prechauffe buse M190 S{T_BED} M109 S{T_EXTRUDER} # Prime line PURGE M117 C’est parti, mon Kiki... [gcode_macro END_PRINT] gcode: M117 C’est fini # move z up G91 G1 E-2 Z+10 F3000 # absolute xy G90 G1 X5 Y295 F2000 #disable hotend and heated bed M104 S0 M140 S0 # disable steppers M84 BED_MESH_CLEAR # prime the nozzle [gcode_macro PURGE] gcode: M117 Ligne de purge G92 E0 ;Reset Extruder # move z axis G1 Z2.0 F3000 ;Move Z Axis up # move to prime position G1 X2 Y30 Z0.28 F5000.0 ;Move to start position G1 X2 Y200.0 Z0.28 F1500.0 E15 ;Draw the first line G1 X3 Y200.0 Z0.28 F5000.0 ;Move to side a little G1 X3 Y50 Z0.28 F1500.0 E30 ;Draw the second line G92 E0 ;Reset Extruder G1 Z2.0 F3000 ;Move Z Axis up # G29 => (1) home all (2) get bed mesh (3) move nozzle to corner so it doesnt ooze on the bed while heating up. [gcode_macro G29] gcode: G28 BED_MESH_CALIBRATE G0 X0 Y0 Z10 F6000 BED_MESH_PROFILE save=cr10v2 Dans Cura, mes gcodes de démarrage / fin deviennent ) : ; gcode macro Klipper (démarrage) START_PRINT T_BED={material_bed_temperature_layer_0} T_EXTRUDER={material_print_temperature_layer_0} ; gcode macro Klipper (fin) END_PRINT Avant de me lancer dans les impressions, je réalise la calibration de l’extrudeur (100 mm demandés = 100 mm fourni), méthode «matérielle only» donc PTFE déconnecté en sortie d’extrudeur. Résultats, un poil trop (trois tests de 100 mm, au lieu de 300mm, j’ai 303, donc règle de trois pour affiner mes pas qui passent de 0,00714285 (1/140 pas) à 0.00719666 (1/138.95 pas) [mon extrudeur a été remplacé par celui des CR10S Pro, BMG sans réduction]. Un premier cube de calibration (25x25x25mm) est tranché puis envoyé à Octoprint afin d’être imprimé. Les résultats dimensionnels sont très corrects (25 x 25 x 25,02 (XxYxZ). Au dessus j’ai bien 10 , 20 et 6 mm, les ponts sont bons, pas de «stringing» sur la face colonnes, un beau cercle, des «overhang» quasi parfaits. Le seul défaut est un léger «pied d’éléphant». Impression faite avec du PLA 3D870 Blanc (le stock de filament commence à s’épuiser), température de 215°, vitesse d’impression de test à 100 mm/s sauf pour les parois, interne à 75 mm/s, externe à 50 mm/s. J’en profite en continuant mes tests, j’ajoute la gestion de la rétraction dans le firmware Klipper (je reprends les valeurs utilisées par Cura) : [firmware_retraction] retract_length: 5.2 retract_speed: 25 unretract_extra_length: 0 unretract_speed: 20 et en ajoutant l’option dans Cura : Un autre cube de calibration (30x30x30) avec des cylindres internes de profondeur 20 mm sert à tester cette «nouvelle rétraction». L’examen du gcode obtenu permet de voir les nouveaux gcodes de rétraction (G10/ G11). ;Generated with Cura_SteamEngine 4.6.1 M82 ;absolute extrusion mode ; gcode macro Klipper START_PRINT T_BED=60 T_EXTRUDER=215 G92 E0 G92 E0 G10 ;LAYER_COUNT:150 ;LAYER:0 M106 S255 G0 F6000 X165.065 Y129.811 Z0.2 ;TYPE:SKIRT G11 G1 F1200 X165.708 Y129.86 E0.02145 … Sixième étape, Pressure Advance Qu’est que c'est que ça que c'est ? D’après la documentation, «Pressure advance does two useful things - it reduces ooze during non-extrude moves and it reduces blobbing during cornering. (traduction approximative : L'avance à la pression a deux effets utiles : elle réduit le suintement lors des mouvements sans extrusion et elle réduit les coups dans les virages (mon interprétation : les coins sont plus francs, moins arrondis )). C’est plus ou moins l’équivalent du «Linear advance» pour Marlin. Malheureusement, cette option, je ne peux pas l’activer dans Marlin avec ma carte Creality «silencieuse» équipée de pilotes TMC2208 déclarés en mode standalone. Si je l’active, mon extrudeur va plus ou moins rapidement arrêter de fonctionner. Depuis quelques mois (mi mars 2020), le développeur de Klipper a fourni une correction qui permet d’utiliser ce firmware avec cette option pour des TMC2208 en standalone. En suivant scrupuleusement la documentation, la tour carrée est tranchée, les directives d’impression sont données, l’impression est lancée. Une fois finie et examinée, mes valeurs de PA sont ajoutées dans la section [extruder] du fichier de configuration. Conclusion (provisoire) Klipper est un excellent firmware qui mérite d’être essayé. Une fois le flashage sur la carte mère réalisé, sa facilité de paramétrage, de tests est sans commune mesure avec Marlin : on effectue les modifications dans le fichier de configuration, après un RESTART ou un FIRMWARE_RESTART, la nouvelle configuration est prise en compte, plus besoin de modifier son (se) fichier(s) «.h» puis de recompiler et installer en flashant. La possibilité des «macros» est juste énorme, de nombreuses choses deviennent possibles. Klipper peut gérer (je n’ai pas testé) plusieurs cartes (en gros principe de maître / esclave), l’absence d’une fonctionnalité sur la carte principale n’oblige pas forcément à en changer. On ajoute une autre carte (une RAMPS par exemple) et on peut utiliser ses fonctionnalités en plus de la carte «principale». Merci @Tircown de m’avoir obligé à sortir de ma zone de confort et un grand merci @Nibb31 pour avoir créer son excellent tutoriel. A suivre… PS : pour ceux qui voudraient tenter l’aventure, comme promis en début du sujet, mes fichiers de configurations actuellement utilisés et fonctionnels sur ma CR10V2 avec sa carte d’origine V2.5.2. Fichiers à placer dans le home de Pi, là où se trouve Octoprint (/home/pi): CR10V2-LI3D.zip
  15. 4 points
    Et voila, brut de détection de contours de Inkscape qui a très bien marché. J'ai vérifié (c'était le plus long à faire ) : ça s'extrude très bien à partir des dxf dans n'importe quel logiciel 3D. Li3D-rectangle.svg Li3D-carre.svg Li3D-carre.dxf Li3D-rectangle.dxf
  16. 4 points
    [Petit HS et Coup de Gueule] Bon... dans mon habituel pèlerinage sur le net... a la recherche de tout et rien... je tombe par hasard sur une conversation (sur le Facebook de Thingiverse) disant et je cite : Je vous fait grâce des "noms d'oiseaux" qui ont été écrit ensuite... J'ai donc été vérifier... et effectivement, cela s'avère exacte : Plus de 200 annonces... 2 petits exemples concret : 4€ l'unité en cas d'achat de plus de 50 visières... c'est ce que l'on appel du commerce... Sommes-nous bien d'accord sur un point que je trouve important : Les plans 3D des visières de protection... ne sont pas destinés à un commerce quelconque ? Ce que je redoutais arrivent... les moins scrupuleux et moins généreux en font un commerce. Donc quand je vois le volume d'annonces de ce genre qui fleurisse sur le net... je... "pète un câble" (et je vois tout rouge). Tu m'étonne que de plus en plus de personnes s'achètent des imprimantes 3D... c'est pour faire commerce de visières... Ma générosité... viens de prendre un sérieux coup de pieds aux fesses... [Fin du HS mais pas du coup de gueule]
  17. 4 points
    Voici deux photo, résultat brut après impression, sur la seconde photo on peut voir quelques couches manquante, c'est du a une mauvaise manip de ma part après une coupure de courant casque imprimé en couche de 0.3mm Bon un casque print en 1 seule pièce, 190h de print non stop sans soucis venant de l'imprimante
  18. 4 points
    Des nouvelles ! Internet ne cessera de m'étonner ! Quelqu'un est venu demander de l'aide sur les réseaux pour l'utilisation de variateurs Open Source que je maitrise bien. En échange d'un coup de main, il m'a réalisé ceci : Une petite fratrie de hotend watercooled basés sur les plans cités plus haut, avec quelques améliorations (notamment des chanfreins pour ne pas blesser les joints des "sleeves"). Une fois arrivés, je ferai des tests d'étanchéité et pourrait bosser l'intégration sur le chariot. Selon les résultats, si certains sont motivés, je peux vendre ceux qui me restent (pour rémunérer l'usineur) et si les foules sont en délire, il peut peut-être en sortir une petite flopée supplémentaire ! (mais faut un bon volume pour qu'il prenne la peine de reprogrammer son tour CN des années 90). En attendant, l'Ender 3 tourne plutôt très bien et me débloque des projets jusqu'ici à l'arrêt. Bref, tout va bien.
  19. 3 points
    Bonjour à tous, Voici ma dernière réalisation. Quelques heures de peinture... Vos commentaires, avis, critiques sont les bienvenus pour me faire progresser. Bonne journée à tous
  20. 3 points
    Bon... pour ceux qui ne serait pas au courant... NAK 3D Design a reçu son exemplaire de test de la Creality CR-30 : Et... on devrait avoir très prochainement un retour et un test de celle-ci. PS : Noter qu'il y a des traces de petits cubes sur le tapis... donc la vidéo youtube devrait tomber dans quelques heures... et que sur son compte Twitter, il indique qu'il doit procéder à de petites réparations sur cette dernière (pas plus de détails, il a dû recevoir un modèle défectueux)...
  21. 3 points
    Salut, Après avoir changé le sensor ( qui ne m'a jamais posé de problème..) j'ai décidé cette fois,d'installé un direct drive.( le bloc hotend ventilos fonctionne lui aussi à merveille.. ) Mon choix c'est porté pour le Micro Swiss car j'ai déja le hotend et le systeme est trés bien conçu : le moteur déporté en haut, donne à l'ensemble un équilibre parfait sur le rail. Pour pimenter les choses : -Le seul Direct drive Micro Swiss n'est pas du tout compatible avec la Cr10-s Pro -Les magasins de bricolages sont tous fermés -je dispose d'une Dremel,d'un brûleur pour crème brûlées , de 10cm de brasure argent 600°, et d'un morceau de tôle de 0.5 mm d'épaisseur. Le projet avance ' op zijn gemakske' , ce qui veut dire tranquillement,sans se présser,pour une fois je n'ai pas dead line comme au boulot. La première étape est terminée, il fallait 'juste' faire un nouveau capot sur mesure. Je vais de ce pas passer un coup de peinture ( résistant à 600°,précaution oblige) Demain je ferais l'usinage du bloc Micro Swiss,car je veux inclure le BLTouch sous le capot.
  22. 3 points
    Et hop ! Habillés pour l'hiver ! Et comme je fais qu'une chose à la fois, ben j'ai rien commandé côté watercooling... Allez, je replonge dans le forum pour me faire une idée du matos nécessaire et commander.
  23. 3 points
    Bon, ça y est ! Il en a fallu du temps, j'étais en attente de filament PETG et après avoir fait le montage, il fallait tester. Voili, voilà !
  24. 3 points
    C'est sûr que sans radeau et sans supports imprimer cette pièce debout ça va pas le faire. Moi je l'imprimerais à plat (le creux en dessous) avec un petit radeau et des supports à l'intérieur.
  25. 3 points
    Il fait chaud à Cannes on dirait.
  26. 3 points
  27. 3 points
    Bonjour la communauté ! J'ai redessiner les racleurs je fais un test sur le print ce matin. si vous le souhaitez merci de me demander le STL. je placerai le fichier STL à disposition pour tout le monde. j'ai corrigé l'axe du racleur avec une réduction du petit angle droit. a+
  28. 3 points
    Question luthier, Maxime le Forestier avait un jour raconté une anecdote : en 1971, encore quasi inconnu, il doit aller à l'aéroport chercher Joan Baez, qui arrivait d'Italie. elle avait du faire voyager sa guitare (une Martin de 1880 !) dans la soute et avec le choc thermique la table s'était fendue en deux. Elle fond en larmes et lui, qui lui dit "je connais un luthier, on y va". il l'emmène chez Favino (Luthier de Brassens, entre autres) qui dit de repasser le lendemain. Le lendemain matin la guitare était réparée, le son n'avait pas bougé, impeccable. Joan Baez demande combien elle doit, et Favino qui répond : Rien... je ne fais jamais payer les réparations ! Joan Baez l'a regardé droit dans les yeux, a sorti son portefeuille et a posé 1000 dollars sur la table en disant "dans ce cas, faites une guitare pour maxime". Pascal
  29. 3 points
    Excellent, je me tatais aussi à l'imprimer!!! C'est beau en tous cas! Et je vois que t'en à d'avance des couleurs!!! Moi j'ai imprimé celle ci:
  30. 3 points
    Fais attention à ne pas tomber OK,
  31. 3 points
    Et voilou Les Imprimantes 3D.fr (Rectangle).svg Les Imprimantes 3D.fr (Carré).svg
  32. 3 points
    Va bientôt y avoir de bonne occas sur LBC d'imprimante 3d que certains avaient acheter pour imprimer des visières....
  33. 3 points
    Je viens de tomber sur ce post. Je suis en train de modéliser ma version de l'arcadia d'albator 84 qui sera bientot terminé. Il me restes quelques détails a finir et apres go l'imprimer
  34. 3 points
    Voici ma première grosse réalisation, quelques pb suite à une usure de buse, mais sinon impec, je suis surpris de la répétitivité de la LK4-Pro, car chaque élément est imprimé en 6 exemplaires, et aucune dérive entre les 6. je n'ai pas noté le temps total d'impression mais il avoisine en cumulé les 100h. réalisation en PLA de chez grossiste3d temp 210 / bed 60 / vitesse 65 les pieces sont collées à la loctite. voici le lien pour ce que ça tente. https://cults3d.com/fr/modèle-3d/maison/flowing-bird-temple
  35. 3 points
    salut les gars . je comprends votre dégout pour ceux qui profitent de la situation pour s'engraisser sur le dos de bénévoles . mais je vous en conjure , nous avons besoin de vous ! je suis dentiste ,et grâce à vous j'ai pu faire quelques visières qui me permettrons de vous accueillir plus sereinement . il y aura toujours des pourris qui profiterons de la situation pour ce faire un petit ;voir un gros pécule . bon nombre de professionnels de la santé vous remercie de votre engagement . demain je vais reprendre le boulot avec pour simple protection supplémentaire pour moi et pour vous, ces masques que vous avez conçu , alors je vous en remercie encore pour les sur blouses il faudra que je me contente de simples sacs poubelles que j'aurai assemblé pour :vous , me; protéger . alors ne voyez pas uniquement le mauvais des choses . nos fournisseurs habituels ont doublé voir quadruplé leurs prix pour tout avec des délais et des conditions innommables . et pour un peut détendre l'atmosphère voila comment vous risquez de retrouvez votre dentiste demain n'ayez pas peur de lui c'est toujours la même personne derrière ce masque ( ou cette visière ) faite gaffe n c'est tout ce que je vous demande
  36. 3 points
    un bltouch c'est 38€ et vu le peu de difference de prix , prend l'original… , je comprends encore entre BMG bondtech et un clone trianglab ou tu as plus de 70€ de difference mais là pour quelques euros de plus… faut vraiment chercher les ennuis...
  37. 3 points
    Bonsoir à tous , Quelques photos de réalisations de taille intéressantes ... Pas vraiment de problème à signaler...
  38. 3 points
    Bonjour, j'vous présente mon dernier concept ;) Mini extrudeur en Nema14 avec reduction 3:1, on essaye ça bientot, j'attends les platines! ça pourra se monter un peu partout, c'est la base du chariot Creality que l'on voit quasi partout Bon weekend et @ trés bientot pour voir si ça fonctionne !!!
  39. 3 points
    Je pense que c'est toutes ces boites derrière elle qui ont perturbé ma vue
  40. 3 points
    @jmarie3D et d'autres de ce forum dont je fais partie ont participé à cette campagne. Entre nous on aime bien se «taquiner». Je reste un éternel optimiste, sait-on jamais peut-être que M. Peltier ( @Zatsit ) s'il n'est pas mort saura montrer qu'il est un être responsable en osant donner de ses nouvelles (bonnes ou mauvaises OSEF). Comme disait P. de Coubertin «l'important est de participer» Normal, tu ne devais probablement pas regardé les mains de la «demoiselle»
  41. 3 points
    Tu le fais droit et tu Utilises la fonction "chalumeau" pour le tordre u
  42. 3 points
  43. 3 points
    Je me permet de reproduire ici un lien vers un article que j'ai écrit autour d'un projet sur lequel je travaille depuis quelque temps déjà : https://linuxfr.org/news/clip-block-un-kit-pour-du-montage-electronique Clip & block est un kit de construction libre (CC By‑SA 4.0) qui permet de créer des structures solides avec une imprimante 3D pour les projets électroniques basés sur Arduino. Il se compose de pièces qu’il est possible d’assembler et de démonter facilement pour ajouter et retirer différents composants. Bien qu’il soit utilisable, c’est la première fois que je documente ce projet, il est donc en développement. Vous pouvez voir quelques exemples de réalisations à la fin de cette dépêche. Démarrer avec Clip & block en une heure Imprimer votre premier Clip & block J’ai conçu Clip & block pour que ce soit simple à imprimer (pas de support, possibilité de l’imprimer dans tous les sens, pas trop de précision nécessaire, car les formes sont simples). Commencez par cloner le projet sur GitLab. Première étape, vous allez imprimer vos deux premières pièces, un clip et un bloqueur. Pour les pièces : aller dans le répertoire basic ; récupérer une pièce I-3.stl ; récupérer une pièce I-4.stl. I-3.stl → la lettre I désigne la forme de la pièce, le chiffre 3 indique le nombre de trous. Pour le clip et le bloqueur : aller dans le répertoire clips ; récupérer un blocker-2.stl (de préférence, le mettre à plat, cela se fait très bien avec Cura) ; récupérer un clip-2.stl (comme pour le bloqueur, le mettre à plat, en le tournant à 90°). Le chiffre 2 indique la hauteur du clip (assemblage de deux pièces). Le blocker-2.stl va fonctionner avec le clip-2.stl. Notez qu’il ne faut pas beaucoup de plastique pour ces pièces de base (2 g et 0,83 m avec mes réglages pour ces quatre pièces). Après plusieurs essais, cette taille (9,6 mm × 9,6 mm × 4,8 mm) m’a paru être un bon compromis. Plus petit, les manipulations deviennent difficiles (mais peut‑être qu’il faudrait que je teste à nouveau en 6,4 mm × 6,4 mm × 3,2 mm). Vous pouvez maintenant assembler ces pièces ! Pour démonter, il faut pousser le bloqueur par l’autre côté à l’aide d’un petit outil pointu. Si vous imprimez un deuxième clip et un deuxième bloqueur, vous pourrez apprécier la solidité du montage ! Les différentes pièces Pièces existantes Dans le répertoire basic, vous trouverez un grand nombre de pièces générées (75 à ce jour). Elles sont classées en fonction de leur forme et du nombre de trous qu’elles comportent (en une, deux ou trois dimensions). Pour s’y retrouver, voici quelques exemples : Nom Image Description I-3 I : en long, 3 trous en longueur LF-3-2 LF : en L à plat, 3 en longueur, 2 de l’autre côté L-2-1-1 L : en L, 2 en longueur, 1 en hauteur, 1 en largeur L-2-2-3 L : en L, 2 en longueur, 2 en hauteur, 3 en largeur U-2-2-2 U : en U P-2-2 P : pièce à plat C-2-2-1 C : cube, 2 en longueur, 2 en hauteur, 1 en largeur IR-3 IR : en long, bouts arrondis, (pour des pièces en rotation) IH-3 IH : en long, demi‑hauteur IHR-3 IHR : en long, demi‑hauteur, bouts arrondis Il y a certaines redondances (C et P, par exemple), il faudrait que je fasse le ménage… Créer ses pièces sur mesure Si vous ne trouvez pas votre bonheur dans ces fichiers STL, il est possible de créer, avec OpenSCAD, vos propres pièces assez simplement. Voici par exemple comment créer une pièce P‑2‑3 (pièce à plat en 2 × 3) : ouvrez le fichier clip_and_block.scad modifiez le paramètre model pour le type de pièce à P ; modifiez le paramètre length1 pour la longueur à 2 ; modifiez le paramètre length2 pour la largeur à 3 ; vous pouvez ensuite faire un rendu avec la touche F6 ; et exportez en STL depuis OpenSCAD. Le fichier list-plates.txt et le script generate-plates.py Pour automatiser la génération des fichiers STL, j’ai créé le fichier list-plates.txt qui liste toutes les pièces. Le script generate-plates.py lit ce fichier et lance les commandes OpenSCAD avec les paramètres qui vont bien. Les pièces pour composants électroniques C’est ici la partie intéressante du projet : pouvoir intégrer des composants électroniques dans vos montages. Les composants pris en charge J’ai créé un certain nombre de pièces qui permettent d’inclure des composants. Elles se trouvent dans le répertoire stl/electronic. Voici par exemple les deux pièces qui permettent d’inclure un NodeMCU (j’utilise beaucoup cette carte) : Il existe bien d’autres variantes de ces pièces, avec plus ou moins de trous, des trous d’un seul côté, etc. Voici la liste des composants pris en charge dans Clip & block, cette liste pourra (assez) facilement être étendue : Nom Image Description 18650x2 Batterie holder Alimentation 7,4 V 18650 Batterie shield V3 Alimentation USB + 3,3 V + 5 V + recharge BME 280 Température + pression Breadboard 25 trous Connexion Bouton 14 × 20 Bouton D1 Mini Carte de développement DC Motor with gearbox Moteur à courant continu démultiplié L9110s Driver motor Driver moteur à courant continu NodeMCU Carte de développement OLED 128 × 64 Afficheur OLED SG90 (une seule variante, à améliorer) Servomoteur Simple switch Interrupteur Afficheur TM1637 Afficheur 4 × 7 segments Il existe plusieurs variantes pour chaque composant, je vous laisse les découvrir. Créer ses pièces pour ses composants Vous pouvez créer des pièces pour vos composants. Pour cela, vous devez modéliser la pièce sans trous avec votre modeleur préféré. Ensuite, pour pouvoir ajouter des trous Clip & Block autour, il faut veiller à ce que longueur et largeur soient des multiples de 9,6 mm et que la hauteur soit de 4,8 mm. Vous pouvez ensuite ajouter les trous grâce à OpenSCAD. Créer le fichier STL de son composant Voici par exemple comment j’ai procédé pour l’afficheur TM1637 : j’ai créé une pièce pour le dessus et une pour le dessous pour prendre l’afficheur « en sandwich » ; puis, j’ai créé des bords autour du composant pour obtenir un multiple de 9,6 (ici, 48 mm : 5 trous × 28,8 mm et 3 trous × 4,8 mm). Dessous : Dessus : Ajouter les trous avec OpenSCAD Ensuite, il est possible d’ajouter les trous autour de votre montage grâce à OpenSCAD : ouvrez le fichier clip_and_block.scad ; déposez votre fichier STL dans le dossier import ; modifiez le paramètre model pour le type de pièce à F (Filename) — pour des trous de demi‐hauteur, choisissez FH ; dans le tableau holeArray, entrez les coordonnées de vos trous (il faut tester pour trouver les bons) ; dans le tableau finalRotate, vous pouvez tourner votre modèle final pour qu’il soit à plat ; dans le tableau finalMirror, vous pouvez faire une rotation de votre modèle. Utiliser le fichier list-elec.csv le script generate-elec.py J’ai également automatisé la génération des fichiers STL. J’ai créé le fichier list-elec.csv qui liste toutes les pièces pour composants. Vous pouvez voir dans ce fichier que vous pouvez indiquer toutes les options OpenSCAD. Le script generate-plates.py lit ce fichier et lance la commande OpenSCAD avec les paramètres. Je vais peut‑être fusionner les fichiers list-plates.txt et list-elec.csv prochainement. Mes réalisations Voici ce que j’ai réalisé avec les Clip & blocks — je pourrai, si vous me le demandez, détailler ces projets : Virtual Wall Roomba (mur virtuel pour aspirateur automatique) : sablier électronique (pour ne pas avoir à rappeler l’heure le matin à mes enfants :)) : micro‑tracteur télécommandé (basé sur le projet FF RC-Car) : Ces projets fonctionnent plutôt bien, et je m’en sers régulièrement. Voici pour moi les qualités et les défauts de Clip & block : qualités : solidité, facile de faire des modifications, pas besoin de réimprimer l’ensemble pour les modifications ; défauts : manque de pièces « esthétiques » ou de finition, ou même de sécurité (caches, couvercles, etc.), sécurisation des connecteurs Dupont par des pièces spéciales, organisation des fils. La suite ? J’ai aujourd’hui un peu moins de temps pour m’occuper de ce projet. Cependant, je trouve dommage de le laisser à l’abandon, c’est pourquoi je vous demande de l’aide. Alors, de quoi ai‑je besoin ? Tester La première chose que j’aimerais savoir c’est si ce projet fonctionne chez vous, si cela peut répondre à un besoin (ou le créer ?). Donc, merci de tester en suivant la première partie de cet article ! Quelques idées d’évolutions ajouter des composants (selon vos besoins) ; sécuriser les connecteurs ou créer des passe‑fils ; créer des pièces décoratives ou de finition pour que les produits finals soient plus esthétiques et/ou sécuritaire ; ajouter des éléments de types roue (j’ai déjà travaillé dessus) et engrenage ; faire des manuels avec LDCad ; créer d’autres projets basés sur ce kit. Créer une communauté Jusqu’à maintenant, je n’ai que mon GitLab. Mais je viens de créer un compte Mastodon pour discuter et échanger, si l’on pouvait être deux ou trois, cela dynamiserait les choses. :)
  44. 3 points
    18 mn à 134° le PETG va vraiment se ramollir. Le PC peut tenir, mais il ne faut pas qu'il soit sous contraintes car à partir de 120° ses caractéristiques mécaniques diminuent rapidement et il va se déformer suivant l'importance de la charge qui lui est appliquée et ce sera une déformation permanente. Normalement il faudrait que tu utilises du PEEK mais cela coute un bras et l'imprimante coute deux bras donc déjà il va te manquer un bras pour commencer.
  45. 3 points
    Non, pas de bascule, la qualité ne me satisfait pas. Je manque de rigidité sur la 2ème tête. Ce n'est pas catastrophique, mais ça occasionne des flancs légèrement rugueux qui ne me conviennent pas. J'ai refait certaines pièces pour les rendre plus rigides, ajouté des aimants réglables loin de l'axe de rotation pour un blocage en position plus rigoureux et moins forcer sur le servomoteur qui chauffait et finissait par rendre l'âme ! La qualité s'est bien améliorée, mais ce n'est pas encore parfait. Pour garder le même axe d'extrusion pour les 2 têtes, j'ai un porte-à-faux important. Bien que toutes les pièces soient en ASA ApolloX, sauf l'axe des roulements qui est un axe de roller de DK, certaines pièces nécessiteraient d'être usinées en alu. La DUET3d a le Wifi quelques fois capricieux (déconnexion/re-connexion, c'est du clone chinois!), mais elle est très agréable et les impressions sont parfaites (hors problèmes cités ci-dessus!). Pour la suite, je réfléchis plutôt à simplifier avec des têtes indépendantes, style e3d changetool mais sans servo, donc adieu la CR10 ! D'où mes recherches d'infos sur l'option de Marlin.
  46. 3 points
    Bonsoir, pour faire plaisir à mes petites filles j'ai imprimé ces petits chiens en Dual couleur. pas de difficultés je dirai comme d’habitude un petit coup de spay une laque Loréal pour moi c'est un top produit. le sujet tient bien après impression je laisse refroidir et çà se décolle tout seul. pour les grandes pièces à décoller, j'utilise un spay avec un mélange d'alcool ménager et 1/3 de produit pour vitre. Nota : le lézard articulé est facile à imprimer pas de support, pas de bassin de purge, pas de bouclier en fait rien ! Le jaune est bien pure ainsi que le vert pas de pollution ou gouttes de filaments. qui dit mieux ! Pour moi plus c'est simple mieux c'est !!!! Le cube multicouleur c'est une test de soudure de différents filaments de couleurs. J'ai réalisé les soudures avec ma soudeuse électronique de type A. Rien à dire les soudures sont solides et pas de pollution dans les changements de couleurs (c'est parfait) il faut juste un contrôle visuel sur les soudures pour enlever les éventuels bavures de recouvrements (un coup de scalpel pour décoller l’excédent c'est facile et rapide) nous pouvons faire des objets de couleurs avec un savant mélange constant de différentes couleur (c'est sympa) a+
  47. 3 points
  48. 3 points
    @Haldarane Voilà, le tuto est fini
  49. 2 points
    Bon, ça sent la fin ("this is the end", un des thèmes d' Apocalypse Now) Salut à tous et respect à ceux qui ont produit depuis 2 mois ! Pour un petit post que j'ai démarré "en mode Bizounours", commencé le 17 mars, je trouve qu'on a quand même bien bossé, malgré un début "orageux" où les critiques sont tombées drues..; ---> Bizarrement, les auteurs des critiques ne sont plus revenus, et tant mieux. Pour ma part, depuis que je compte ma fabrication, c'est à dire au bout de 15j !...., j'en suis à plus de 700 masques distribués, plus une bonne cinquantaine pour des petits patrons qui m'ont promis de me "renvoyer l'ascenseur" sous forme de kilo de PLA ou ABS (on verra s'ils ont de la mémoire...). Ca s'épuise un peu depuis cette vague de règlementations "anti-bricolos-makers", mais je suis fier d'y avoir posé ma pierre. Il me restera comme souvenir: - un tas de bobines vides (pas toutes de ma poche ), - une centaine de masques complets (avec écran) que je distribuerai dans les cantines ou autres lieux de ce type. A+ pour de nouvelles aventures... (ou pour la 2eme vague ..)
  50. 2 points
    A l'instar de ce superbe topic sur la U20, je vais essayer de faire un topic généraliste qui regroupe toutes les informations essentielles sur la X1 dont j'ai publié le test sur le blog. Les revendeurs Atome3D (FRANCE) Banggood GearBest Aliexpress Amazon Firmware La X1 est sous Marlin et ça c'est cool ! Elle est livrée en 1.9 et au moment où j'écris ces lignes, le site officiel du constructeur est HS mais vous pouvez retrouver le firmware sur le GitHub du constructeur. Vous pouvez aussi flasher Marlin 2.0 et activer différentes options intéressantes (Babystep, BLTouch, EEPROM, Linear Advance, S_CURVE_ACCELERATION, ADAPTIVE_STEP_SMOOTHING, etc.) : Vous pouvez aussi partir sur le firmware ASWX1-FW-MOD qui est une très bonne base https://github.com/pinguinpfleger/ASWX1-FW-MOD Pour FLASHER le firmware SANS DEMONTER l'imprimante POUR DÉBRANCHER L'ÉCRAN LCD, il existe 2 procédures : - la plus simple consiste à utiliser la fonction "DISCONNECT" de ce firmware TFT (écran) : - installer un "interrupteur" pour l'écran. Logiciel Contenu de la clef USB fournie avec l'imprimante Profil pour Cura 4.0 Profil pour Simplify3D Maintenance et qualité Réglage de l'Offset Z avec BLTouch Tuto - Calibrage général (Toutes Imprimantes) Réglages PID (buse et lit), avec plein d'infos sur Marlin Linear Advance avec le fichier de test Améliorations A acheter et installer : BLTouch Ziflex ou PEI Trianglelab de 310mm Renfort de l'axe Z Extrudeur Dual Gear Full Metal E3D Hemera Bras tendeur en métal pour l'idler de l'extrudeur (en cas de casse et/ou pour plus d'efficacité) Coupleur araignée (spider coupler) 5x8mm D25 L30 sur Amazon France Ressorts Anti-backlash T8 sur Amazon France Chaussette d'isolation du corps de chauffe type Volcano chez Aliexpress ou Atome3D A imprimer : Bloqueur pour la nappe de l'extrudeur (important pour éviter de la cramer) Support double de bobine avec le déport du capteur de filament Sécurisation des câbles du lit chauffant Caches pour le profilé X Protection pour le port USB Fan ducts (ventilation pour la pièce) Dépoussiérant / huileur de filament (surtout utile en all metal hot end cf cette vidéo notamment) Clef de serrage dynamométrique pour buse (pratique pour la maintenance ou l'upgrade de la buse sans serrer trop fort ou pas assez fort) Pièces de rechange Alimentation d'origine chez Atome3D Nappes d'origine 30 pins et 20 pins chez Atome3D Carte mère Makerbase Gen-L v1 (sans driver) sur Aliexpress ou Atome3D Carte mère MakerbaseGenL v2 avec TMC2208 sur Aliexpress Kit écran + carte chez Atome3D Ecran seul chez Atome3D Buses type Volcano (compatible avec le corps de chauffe E3D Volcano) : Laiton d'origine chez Atome3D ou adaptable chez Aliexpress Acier (améliorée) chez Atome3D ou Aliexpress Nozzle X (durable) chez 3DJake Ruby (chère !), Melow "low cost" sur Aliexpress ou Olsson Ruby High Output hors de prix et difficile à trouver en version "volcano" (sur eBay) que vous pouvez découvrir dans ce topic ! Cartouche chauffante d'origine chez Atome3D Hot End d'origine V1 (avec Heat Break fileté) chez Atome3D Hot End d'origine V2 (avec Heat Break non fileté) chez Atome3D Heat Break amélioré full métal E3D V6 classique chez Compozan ou Titane chez 3DJake à utiliser en lisant bien ce guide ! Accessoires divers Scotch (aussi appelé gaffer, toile de réparation, adhésif toilé ou encore ruban de réparation pour livre) pour fixer/coller nappes sur Amazon
×
×
  • Créer...