Aller au contenu

Filament ABS

imprimer avec des buses de large taille (0.8mm)


Messages recommandés

Bonsoir

Je débute dans l'impression 3D .. et je m'ennui (déjà) devant les long temps d'impression .. bon vu que j'imprime pas trop des trucs avec des détails, ou des figurines .. je me suis dit que le mieux c'est de passer à une buse de 0.8mm .. le double du standard .. qui implique (normalement) un temps d'impression divisé par 2 .. plutôt intéressant.

après une mésaventure lors de l'installation de la buse .. j'ai fait une première impression .. j'ai juste modifier la taille de la buse dans le profil cura :

image.thumb.png.d415a426707288003223b8667dbc9429.png

je n'ai que le choix de la "Draft Quality" .. traduction "qualité brouillon" .. ca s'annonce bien ! .. avec une hauteur de couche par défaut de 0.32 .. j'ai vu sur le net qui utilisais une hauteur de 0.4 ou de 0.5 .. bon je ne la change pas pour le moment ..

je ne sais pas qu'elle paramètres modifier ... finalement je ne touche à rien ..

résultat de l'impression .. je dirais correct (je ne suis pas expert) :

image.png.5c33171a4a5d3242f7c1d70c73c94e8f.png

mais je cherche encore des conseils pour une meilleure utilisation de type de buse 0.8 .. 

je pense même revenir à la 0.4 .. tellement je ne sais pas si j'ai fais un bon choix .. enfin ..

Merci

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu as regarder les tutos de calibration d’extrudeur ?

Car comme dis dans ton autre post ...

qui dit changement de buse ... dis quantité de filament qui en sort et pression a l’intérieur de la buse différente...

Bon au vus de la photo, c'est pas mal ... tu ne semble pas être en sous/sur-extrusion ...

Mais un bon calibrage de l'extrudeur, ca fait jamais de mal et améliorera encore un peu plus ta qualité d'impression...

 

Après si tu t’ennuie durant les impressions... tu peut toujours faire autre chose ... comme apprendre a realiser des pieces avec freecad, blender ou autre logiciel de CAO 😉

 

perso... je ne m’ennuie pas devant la machine ... c'est hypnotique....je pourrais passer des heures a regarder la machine travailler... 😄

Modifié (le) par akoirium
  • Merci ! 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avant de vouloir tout changer il faut maitriser la bête dans son état d'origine et le faire sur une buse 0.4 est bien plus simple.

Une buse 0.8 te demandera une config du slicer en conséquence (perso jamais imprimé en 0.8)

  • +1 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui j'ai bien regarder le tuto .. mais je pense que c'est correct .. 

la hauteur de couche m'inquiète .. et aussi le fait que cura me dit : c'est du brouillon ! .. 

 

Niveau conception .. j'ai une base .. que j'améliore avec fusion 360

 

conclusion : le 0.8 .. c'est bien ??

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait cela dépend comment tu as paramétré Cura.
Si tu as modifié la taille de la buse du profile 0.4 ou si tu as créé un nouveau profile pour la buse de 0.8.

D'après ta hauteur de couche de 0.32 en brouillon, c'est que tu as modifié le 0.4.
-> on admet généralement que l'on peut monter la hauteur de couche jusqu'à 80% du diamètre de la buse : 0.4 x 0.8 = 0.32 CQFD.

Le mieux est de créer un profile séparé.
Tes valeurs High - Normal - Draft seront alors plus ou moins : 0.2 - 0.4 et 0.64 (ou 0.6 si tu ne cherches pas les extrèmes).

Sinon concernant le temps d'impression, c'est plus complexe que cela à calculer (laisse faire le slicer) :

Car tu oublies que tu as doublé la largeur de la buse mais que tu as aussi accès à des hauteurs de couche supérieures : donc moins de couches pour former ton modèle + ligne déposée plus large ...
Par contre comme tout n'est pas parfait, tu ne gagnes pas mathématiquement autant de temps : le principe : hauteur double + largeur double = temps divisé par 4 ne fonctionne pas : cf exemple ci dessous avec des parois ont des valeurs intermédiaires (on ne tombe pas toujours sur un multiple du diamètre de la buse) alors un passage supplémentaire peut être nécessaire (parfois pour pas grand chose).

Ex : en 0.4 et 0.8 mm :
Une cloison de 1.6mm demandera respectivement 4 et 2 passages. Gain de temps de 50%
Mais en une cloison de 1.2mm, en demandera 3 et 2. Gain de 33%
Donc comme tu le vois, le gain peut facilement varier en fonction des caractéristiques de ta pièce.

Le 0.8 offre aussi une plus grande résistance aux pièces, et en mode vase (donc 1 seule paroi) la différence est vraiment flagrante.

  • Merci ! 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Idealnight a dit :

Avant de vouloir tout changer il faut maitriser la bête dans son état d'origine et le faire sur une buse 0.4 est bien plus simple.

Une buse 0.8 te demandera une config du slicer en conséquence (perso jamais imprimé en 0.8)

+1 .... même +1000

ce n'est pas faute de te l'avoir répéter dans tes autres posts ...!

 

je constate que tu est plus que très motivé !!!

et c'est tout a ton honneur !!!

Mais comme dejas dis  ... il ne faut pas vouloir brûler les étapes !...

certains en son capables ... mais même eux se retrouvent fatalement confrontés a la réalité dans tous le domaines sans exceptions !!! et donc cela vaut aussi pour l'impression 3D !...

je le repette encore une fois ... et je parle par expérience ...

je suis comme toi ... j'ai des idées plein la tête et fonce tête baissée ... pourtant je ne suis pas bélier mais sagittaire ... c'est kifkif ... toi aussi je paris 😄 ... taureau ? ... encore pire !!! 😄

Comme quoi ... les sciences occultes ne sont pas forcement du charlatanisme ( j'en ai des preuves tout les jours avec ma femme qui est taureau !... Les bettes a cornes sont les pire !!!) ... mais je m’égare ... 😄

Donc ... oui  ... l'impression 3d est un monde merveilleux a part entière !!! mais qui mérite de se poser 5 minutes ... voir plus ... voir beaucoup plus ... pour en saisir toute les subtilités de façon a ne pas se fourvoyer !!!! ...

 

Ps : étant modéliste en hélicos RC ... j'ai exactement le même discours face au débutants qui arrivent sur le forum ! ... tout en précisant que je suis en plus très loin d’être un expert !!! car on en apprends tous les jours ! ....

Modifié (le) par akoirium
  • Merci ! 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, esloch a dit :

je me suis dit que le mieux c'est de passer à une buse de 0.8mm .. le double du standard .. qui implique (normalement) un temps d'impression divisé par 2 ..

Ah, 0.8mm / 0.4mm = 2 logique, mais...

image.png.20d949a401723ad1dcf4e1b29a608ec1.png

Bah non ! C'est un calcul de surface, => S=π.r² donc ici le débit de matière est multiplié par 4 !

Problème, ta hotend d'origine est bien loin de pouvoir encaisser un tel débit, il faut donc ralentir les vitesses pour éviter la sous-extrusion pour cause d'extrudeur qui patine. Certains slicers le font eux-mêmes, en bridant le MVS (Max Volumetric Speed). Au final, en 0.4 on imprime fin mais vite, en 0.8mm on imprime gros mais lentement, et on ne gagne pas ou peu de temps.

Avec un bon extrudeur, on touche assez bien les limites d'une hotend type e3d v6 avec une buse de 0.4mm en poussant les vitesses. Une buse de 0.6mm est un bon compromis, pas mal de débit sans pousser les vitesses, et pas trop trop de problème avec le stringing, les bridges et les supports. La buse de 0.8mm est déjà bien trop grosse pour des pièces de dimensions raisonnables, du style de la pièce que tu montres. Il faut déjà commencer par changer de hotend pour avoir plus de capacité de chauffe et/ou de transmission de calories (Volcano par exemple).

Une buse avec une bonne conductivité thermique aide pas mal, style copper plated.

Alors vous me direz, quel intérêt des grosses buses ? Il y en a un, les vases avec grosses parois. Et oui, sur une de mes machines j'ai déjà testé le 0.8mm, je suis redescendu à 0.6mm copper plated, compromis excellent. Je ne fais pas assez de grosses pièces pour justifier le passage en volcano et les déboires qui vont avec, je suis du genre paresseux sur le post-traitement.

  • J'aime 1
  • +1 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'ajoute mon avis de newbie.... effectivement , plus grosse buse ne veut pas dire imprimer plus vite ... ce qui est tres bien expliqué par Kachidoki

mais une plus grosse buse permet d'imprimer autre chose ... comme par exemple du filament carbone ou kevelar... ou de façons générale , avoir des pièces plus solides car moins de couches et donc moins de chances de décollement sur une couche fragile pour X raisons...

Certe s...il y aura un gain de temps d'impression ... mais il est ridiculement minime et ne doit pas être un critère de choix sur le diamètre de la buse ...

Pour cela ... il faut se diriger vers une autre conception d'imprimantes tel que les cores XY ...

Modifié (le) par akoirium
  • +1 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

des buses de large taille ... c'est la version politiquement correcte de grosses buses ? 😄 

Ok, ok Je sors ->

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

non on appel ca un blaireau ... 😄

 

Oups... dans mon élan ... ( mais non pas l'animal 😄 ) j'ai oublier que mon commentaire peut etre insultant pour le blaireau ... ( l'animal ce coup ci 😄 )

toute mes excuse a l'animal  😄 ...

Modifié (le) par akoirium
  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sage décision 😉

et donc...  continue de fouiller sur le forum qui est une mine d'or sur le sujet ...  et ...sache que l'on reste a ta disposition pour t'aider malgré tout ... 😉

 

juste par curiosité ... tu est bellier ou taureau ? 😄

Modifié (le) par akoirium
  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 49 minutes, akoirium a dit :

comme par exemple du filament carbone ou kevelar...

Excellente remarque, j'essayerai de m'en rappeler en plus des vases.

il y a une heure, akoirium a dit :

avoir des pièces plus solides car moins de couches et donc moins de chances de décollement sur une couche fragile pour X raisons...

Deux remarques ici :

1/ S'il y a un problème de délamination, c'est qu'il y a un souci ailleurs, notamment en ventilation et / ou température. Des grosses couches posent plus de problèmes de température (il faut chauffer plus pour atteindre le cœur du filament, plus on imprime gros, plus le gradient de température est élevé), et de ventilation, grosses couches = plus long à refroidir mais du coup ça colle mieux en surface.

2/ Jusqu'à présent je n'ai jamais remarqué de différence de solidité sur les impressions avec une grosse buse, à épaisseur de paroi égale. Je pense que c'est une légende urbaine. Si on compte en périmètres, alors il est naturel qu'une impression avec 2 périmètres de 0.8mm sera plus solide qu'une impression avec 2 périmètres de 0.4mm, mais sera-t-elle plus solide qu'une impression avec 4 périmètres de 0.4mm ?

il y a une heure, akoirium a dit :

Pour cela ... il faut se diriger vers une autre conception d'imprimantes tel que les cores XY ...

Cela ne changera rien, si tu reste avec la même hotend. Le facteur limitant est bien souvent la hotend, que ça soit sa puissance de chauffe, la pression de son extrudeur, ou simplement sa capacité d'échange de calories (pour schématiser, la longueur de la buse dans le corps de chauffe).

il y a 49 minutes, Savate a dit :

c'est la version politiquement correcte de grosses buses ? 😄 

Tu me traites de triple buse là non ?!!?

🤪

  • Haha 1
  • Merci ! 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 15/04/2021 at 10:10, akoirium a dit :

j'ajoute mon avis de newbie.... effectivement , plus grosse buse ne veut pas dire imprimer plus vite ... ce qui est tres bien expliqué par Kachidoki

 

Là, je ne suis pas d'accord. Si tu prends une buse plus grosse tu dois, en théorie, pouvoir imprimer plus vite. Mais il y a certaines règles à respecter. La première étant qu'on considère la hauteur de couche max à 0.8 fois celle du diamètre de la buse. C’est-à-dire 0.32 pour une buse de 0.4.

J'utilise une buse de 0.4 et j'imprime sans problème avec une hauteur de couche 0.3. Je ne comprends pas trop la logique de prendre une buse de 0.8 pour imprimer en 0.32, c’est-à-dire la hauteur de couche maxi théorique d'une buse de 0.4 alors  il pourrait imprimer avec une hauteur de couche de 0.62

On comprend bien qu'avec une buse de 0.8 le débit de matière sera bien plus important qu'avec une buse de 0.4, et si on n’ajuste pas le corps de chauffe au débit de matière à extruder on va aller au devant de problème insoluble. Et ce n'est pas l'extrudeur le problème puisque qu'on ne change pas le diamètre du filament.

Voilà des buses de 0.4 et 0.6 ...

buses.jpg.11b447d436200d8e940e6314be347fe8.jpg

On voit de suite que la longueur de la buse a était adapter au débit et qu'il faut un corps de chauffe lui aussi adapté.

corsp.jpg.72818f7c4c7ef21628576452aa850b40.jpg

 

@esloch dit qu'il a changé de buse mais pas de corps de chauffe. Si c'est le cas, je me demande comment il ne sait pas rendu compte que sa buse de 0.8 dépassait (et de beaucoup) de son corps de chauffe. Encore un mystère pour moi.. 😄

Modifié (le) par medmed
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout simplement parce que pour un même corps de chauffe il existe des buses de diamètre : 0,2 - 0,3 -0,4 - 0,6 - 0,8 et pour certain corps de chauffe il y a aussi des 1,0 et 1,2 mm (il n’y a que le diamètre de sortie qui change et heureusement pas les dimensions extérieures)

pour les explications techniques tu peux faire confiance à @Kachidoki il ne raconte pas de conneries.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@divers

Dans  le cas d'une buse 0.8 de même longueur qu'une buse de 0.4, c'est la longueur du heatbreak que tu changes (ce qui revient au même). Dans les deux cas,tu dois changer ton corps de chauffe pour l'adapter, soit à la longueur de  la buse ou du heatbreak. 

Modifié (le) par medmed
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 26 minutes, medmed a dit :

Dans  le cas d'une buse 0.8 de même longueur qu'une buse de 0.4, c'est la longueur du heatbreak que tu changes (ce qui revient au même)

Pas du tout !

J'utilise souvent des buses de différents diamètres. elles ont toutes la même longueur, et le heatbreak ne change pas. Quant-à changer la longueur du heatbreak, ça voudrait dire que tu chauffes ton heatbreak dans le corps de chauffe : ça ne revient pas du tout au même (ça va même à l'encontre de ce qui est recherché)

Dans ton exemple, tu changes le corps de chauffe (et donc modifies effectivement la longueur de la buse) : c'est un plus mais ce n'est en rien obligatoire.

Modifié (le) par Pascal03
  • +1 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

T'es dans l'obligation de chauffer sur plus grande longueur pour augmenter le débit de matière, sinon ton bloc de chauffe n'a pas le temps de fondre la quantité de matière demandé, ou alors tu diminues la vitesse d'impression ce qui va l'encontre de l'objectif de diminuer le temps d’impression.

Petit exemple avec un boitier, en ne changeant que deux paramètres. La hauteur de couche et le diamètre de la buse.

Avec une buse de 0.4 et une hauteur de couche de 0.2 : 11 heures d'impression

boitier.jpg.a4f816a4759db262ed4195d22551e219.jpg

 

Avec une buse de 0.8 et une hauteur de couche 0.6 : 3 heures d'impression.

boitier1.thumb.jpg.45c08cbc822f68001848c987c2a959c3.jpg

Le débit de matière est plus de 3 fois supérieur avec une buse de 0.8. Il est pour moi impossible de tenir ce débit sans rien changer au bloc de chauffe.

Par contre, il y a une chose que je n'ai pas compris, pourquoi on "mange" plus de matière avec une buse de 0.8 si les cotes sont respecté ??

Si quelqu'un a une explication ? 😄

Modifié (le) par medmed
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Probablement à cause des lignes de remplissage qui sont plus grosses...

Si tu recalcule avec un remplissage a 100% cela devrait correspondre...

  • J'aime 1
  • +1 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même en chauffant plus fort, il faut imprimer plus lentement. Au niveau du remplissage si on va trop vite quand les lignes se croisent, comme il y a beaucoup de matière débitée ça n'arrive plus à se chevaucher correctement et ça arrache la ligne déjà déposée (ou ça dévie celle en cours de dépôt). Le résultat c'est des virgules, des "becs d'oiseau" un peu partout. sur la périphérie, ils peuvent baver vers la paroi et gêner ensuite le dépôt de cette dernière, créant des défauts de surface.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 17/04/2021 at 06:02, medmed a dit :

et si on n’ajuste pas le corps de chauffe au débit de matière à extruder on va aller au devant de problème

C'est justement ce qui est expliqué plus haut. Sans changer de hotend, une buse de 0.4mm atteint sans problème le maximum de capacité sur une machine moderne.

J'utilise énormément ma machine avec la buse de 0.6 (celle qui avait une 0.8 avant), mais j'ai conservé la E3D-V6 originale. Le seul moyen de gagner du temps, c'est sur les trajets et les accélérations de la machine. Du coup quand je veux imprimer rapidement, je fais souvent des pièces en hauteur de 0.4mm, et une largeur d'extrusion de 1.3mm. Bien sûr j'adapte les paramètres, par exemple un seul voir deux périmètres suffisent avec une telle largeur.

Résultat, je n'augmente pas le débit, la machine imprime à basse vitesse (ce qui favorise l'adhésion des couches), limitée par le Max Volumetric Speed de la hotend, mais je gagne du temps car la machine fait beaucoup moins de mouvements, et donc moins de perte de temps dans les accélérations. En gros, pour des couches de 0.4 au lieu de 0.2, ça fait deux fois moins de mouvements. On peut encore diminuer en jouant sur la largeur d'extrusion.

Voici quelques exemples d'utilisation, tous bloqués à 15mm³/sec.

En buse de 0.4mm, couches de 0.2mm, largeur d'extrusion de 0.45mm et 6 périmètres pour une paroi de 2.49mm = 2h30 et une Vmax de 184mm/s :

buse_0_4.thumb.png.2838c04693ebdc982b1a8f48e3d3f185.png

En buse de 0.6mm, couches de 0.4mm, largeur d'extrusion de 1.3mm et 2 périmètres pour une paroi de 2.51mm = 1h05 et une Vmax de seulement 31mm/s :

buse_0_6.thumb.png.0eac0e7abd07fb6930278885ba5c8cdf.png

 

Evidemment l'exemple est volontairement exagéré, car sur la buse de 0.4mm, on peut aussi optimiser la largeur d'extrusion jusqu'à 1mm, 3 périmètres et passer en couche de 0.3mm. Ca nous donne 1h20 et ça plafonne à 53mm/s :

buse_0_4_b.thumb.png.18fd18e36a1764ffd132de089c6c34d7.png

De même qu'en buse de 0.6, couches de 0.2, extrusion de 0.65 et 4 périmètres, on monte à 1h50 pour 123mm/s :

buse_0_6_b.thumb.png.9b8a35fef3be93cd4e97c11e42bae550.png

Tout de suite ça devient moins intéressant de changer de buse... En définitive, on peut faire ce qu'on veut, selon les paramètres que l'on choisi. Il faut juste bien les comprendre.

En résumé, il faut bien assimiler cette notion de Max Volumetric Speed, qui est la capacité de la hotend à fournir des calories, et à les transmettre efficacement au polymère. Une fois ce paramètre maximum atteint, on ne peut plus gagner de temps qu'en économisant sur les déplacements.

Maintenant si on change de hotend, ce n'est plus du tout le même débat.

CNC Kitchen a fait une vidéo là dessus, qui montre bien qu'à conditions équivalentes, peu importe la buse :

 

  • +1 1
  • Merci ! 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Pascal03 a dit :

Même en chauffant plus fort, il faut imprimer plus lentement.

Je ne sais pas si c'est à moi que tu répondais, mais je te réponds. 🙂

Quand je parle de changer le corps de chauffe ce n'est pas pour chauffer "plus fort" (ce qui n'a aucun sens vu que la matière a une température d'impression à respecter) mais pour augmenter le débit avec la même température. Tu saisis la nuance ? 

 Les imprimantes qu'on achète ont un corps de chauffe dimensionné pour le débit d'une buse de 0.4. On pourra toujours imprimé avec une buse de 0.6 ou 0.8, mais en jouant sur le débit et donc la vitesse d'impression. Le gain en temps d'impression sera limité par le corps de chauffe sous dimensionné.

Généralement si l'on prend une buse de 0.8  ou de 1.0mm c'est pour gagner en temps d'impression, non ?. Je me fous complétement de la qualité d'impression du moment qu'elle est acceptable (à mes yeux) sinon j'imprime en 0.4 épicetout. 😄

Et on ne me fera pas croire  qu'on pourra imprimer avec une buse de 0.8 qui aura un débit d'environ 4 fois supérieur à une buse 0.4 à vitesse égale sans changer le corps de chauffe. Le but étant, je le répète, gagner en temps d'impression.

Modifié (le) par medmed
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso... mes buses de 0,6 et 0,8... je les monte pas pour imprimer plus vite...

Je les utilise uniquement pour imprimer du carbone sans que ça se bouche...

Si on pouvais imprimer du carbone ou du kevlar avec une buse de 0.1 ou 0.2... je me prendrais même pas la tête avec les autres tailles 😄

je suis jamais pressé !!!

sauf quand le facteur doit m ammener un carton contenant un kit Voron 😄

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez poster un message et vous inscrire plus tard. Si vous avez déjà un compte, connectez-vous afin de poster avec.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez copié du contenu avec formatage.   Supprimer le formatage

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher en tant que lien à la place

×   Le contenu sauvegardé a été restauré.   Effacer l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Créer...