Dernières nouvelles
Accueil / Actualité / OpenKnit, une machine à tricoter en partie imprimée en 3D
logo openknit

OpenKnit, une machine à tricoter en partie imprimée en 3D

Il semblerait que la prochaine étape de la mode et de l’industrie du textile plus généralement soit les vêtements imprimés en 3D. Cependant, Electroloom est un des rares acteurs de l’impression 3D à s’y être lancé de façon concrète et le projet n’est pas encore finalisé. De plus, la matière première reste limitée. Partant de ce constat, Gerard Rubio a créé OpenKnit, la première machine à tricoter Open Source.

Vidéo : OpenKnit, la machine à tricoter des vêtements en action

vetements imprimés en 3d
Collection hiver d’OpenKnit

Profondément inspiré par le projet RepRap, OpenKnit met à disposition les fichiers STL des pièces à imprimer en 3D pour construire la machine. A celles-ci il faut ajouter des pièces en aluminium, différents capteurs, des moteurs pas à pas et leurs pilotes, des servomoteurs, et évidemment de nombreuses aiguilles à tricoter, et tout cela pour une somme inférieur à 550€. Le tout est documenté et accessible à quiconque à condition d’avoir un peu de place pour stocker l’engin plutôt encombrant.

OpenKnit logiciel knitic
Logiciel Knitic

Cette machine à tricoter DIY low cost est pilotée via un Arduino par le logiciel Knitic, lui aussi Open Source. Il suffit de renseigner ses mensurations (tour de cou, tour de taille, taille des poignets, etc.) et d’appuyer sur un bouton pour que la fabrication démarre pour une durée d’environ une heure. Il est possible d’utiliser 2 bobines de laine de couleurs différentes et de mettre le tricotage en pause.

Après les sous-vêtements et les chaussures imprimés en 3D, il ne manquait plus que ça pour s’habiller de la tête au pied avec du sur-mesure! Dans quelques années il sera d’ailleurs surement possible de tout faire chez-soi avec du matériel peu encombrant à coût raisonnable.

Mannequin OpenKnit

A propos de Mathieu

Mathieu
Administrateur du site (lesimprimantes3d.fr) avec Julien, passionné par l'informatique et les nouvelles technologies, un peu geek sur les bords, motard du dimanche, blogueur multi-casquettes, attiré par l'impression 3D depuis ses débuts.
Mathieu

A lire

drone imprimé en 3D

Une semaine d’impression 3D #48

Pour cette 48ème édition d’une semaine d’impression 3D, un programme un peu moins dense que …

2 COMMENTAIRES

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *