Dernières nouvelles
Accueil / Actualité / Ultimaker S5 : l’imprimante 3D ultime ?
photo imprimante 3D Ultimaker S5 UMS5 UM5

Ultimaker S5 : l’imprimante 3D ultime ?

A peine dévoilée à l’occasion d’une vidéo teasing, on en sait maintenant davantage sur la nouvelle imprimante 3D Ultimaker. Elle viendra enrichir la gamme du constructeur néerlandais, aux côtés des Ultimaker 3 et UM3 Extended. L’imprimante Ultimaker S5 est une nouvelle machine qui repousse les limites de la fabrication additive de bureau. Volume plus important, écran tactile amélioré, de nouveaux supports d’impression… Les utilisateurs limités par les Ultimaker précédentes seront ravis.

Vous aviez découvert notre grand test de l’Ultimaker 3, une machine très bien aboutie pour un usage professionnel. L’Ultimaker S5 va encore plus loin avec des capacités d’impression améliorées et une utilisation simplifiée. Si le constructeur s’est basé sur l’UM3 pour concevoir son “UMS5”, on est bien ici face à une toute nouvelle machine et aucun kit d’upgrade ne pourra transformer une UM2 ou UM3 en S5. Ses dimensions sont bien plus importantes afin de satisfaire les utilisateurs qui demandaient un volume d’impression plus important que les versions Extended.

Ultimaker S5 : ses principales caractéristiques

  • Volume d’impression : 330 x 240 x 300 mm
  • Double extrudeur
  • Matériaux compatibles : PLA, PLA renforcé, ABS, Nylon, Polycarbonate…
  • Capteur de fin de filament avec pause automatique
  • Interface de l’écran tactile grandement améliorée
  • Résolution de 20 à 600 microns
  • Température d’extrusion jusqu’à 280°C
  • Plateau chauffant en verre ou en aluminium

Les caractéristiques complètes sont à retrouver sur la fiche technique Ultimaker S5 de notre comparateur d’imprimantes 3D personnelles et professionnelles.

Force des Ultimaker, le double extrudeur est conservé et permet toujours d’imprimer plus vite ou de mélanger les matériaux et/ou les coloris pour des objets plus complexes. Les filaments tiers sont acceptés, il n’est pas obligatoire d’utiliser des matériaux propriétaires.

On n’y pense pas forcément, mais le capteur de détection de fin de filament est très pratique à l’usage. Qui n’a jamais raté une impression parce que la bobine était terminée ? Plutôt que de jeter le travail effectué et pester contre les heures perdues, la fonction de pause automatique Ultimaker permettra à l’utilisateur de charger une nouvelle bobine de filament et de valider la reprise du travail en cours.

Ce n’est pas tout

En parallèle du lancement de la S5, Ultimaker a dévoilé une application mobile qui propose de surveiller les tâches en cours avec un système de notifications (fin de l’impression, demande de remplacement d’une bobine, avertissement quelconque). Compatible Android et iOS, la supervision des impressions se fait grâce à la caméra embarquée dans l’imprimante Ultimaker S5.

La marque souhaite l’abandon des filaments ABS et propose pour cela un nouveau PLA adapté aux impressions grand format, aux prototypes fonctionnels et à la fabrication d’outillage. Et Utimaker ne manque pas de citer des ingénieurs de chez Renault, Ford, Zeiss, Decathlon et Airbus pour prouver que la S5 peut imprimer des supports de fabrication et des prototypes pour des entreprises aussi importantes et innovantes que celles-ci.

En parallèle, le PDG d’Ultimaker Jos Burger a annoncé des collaborations avec de grandes entreprises pour développer des nouveaux matériaux qui répondront aux besoins du marché : BASF, Mitsubishi, DSM, DuPont Transportation & Advances Polymers, Henkel, Kuraray, Owens Corning, Solvay, Clariant.

Bien sûr, la suite logicielle Ultimaker Cura et Cura Connect est totalement adaptée à la S5. Pour rappel, Cura est un logiciel slicer open source et Cura Connect permet de gérer un parc d’imprimantes 3D Ultimaker connectées (UM3 et US5) : gestion des tâches, supervision et programmation des impressions.

Cible de l’Ultimaker S5

Avec la S5, Ultimaker cible clairement les professionnels qui utilisent l’impression 3D pour prototyper ou pour produire à petite échelle. Les usages industriels ne seront pas satisfaits par cette petite machine mais les services de R&D et Innovation seront comblés par l’Ultimaker S5. Son tarif de 5 500 € HT la réservera aux entreprises qui investissent dans les technologies. Le revendeur officiel Makershop propose déjà la Ultimaker S5 au prix de 6 594 € TTC La commercialisation débutera le 15 mai 2018 chez les revendeurs habituels Ultimaker mais la présentation publique sera faite cette semaine, lors de la Foire de Hanovre en Allemagne.

photo imprimante 3D Ultimaker S5 UMS5 UM5

A propos de Julien

Julien
D'abord intrigué puis très intéressé par les possibilités sans limite de l'impression 3D, j'anime ce site avec Mathieu et toute l'équipe afin de découvrir et partager les nouveautés de ce domaine.
Julien

A lire

impression 3d hélice metal

Une semaine d’impression 3D #136

Au programme de cette 136ème revue hebdomadaire de l’impression 3D un nouveau processus d’impression 3D …

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages