Aller au contenu

Filament ABS

Chercher dans la communauté

Résultats des étiquettes.



Plus d'options de recherche

  • Recherche par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule. Merci de privilégier l'auto-complétion plutôt que de créer des tonnes de tags inutiles.
  • Recherche par auteur

Type du contenu


Forums

  • La vie du forum
    • Présentations
    • On vous écoute
    • Actualité et nouveautés du forum
  • Sur le site
    • Les news du blog
  • Les imprimantes 3D
    • Discussion sur les imprimantes 3D
    • Bien choisir son imprimante 3D
    • Les constructeurs
    • Les RepRap et autres modèles DIY
    • Les imprimantes 3D SLA
    • Consommables
    • Électronique
    • Tutoriels
  • Les scanners 3D
    • Discussion sur les scanners 3D
    • Kinect
  • Logiciels 3D
  • Le coin des makers
  • Usinages
  • Petites annonces
  • Divers

Chercher dans...

Résultats qui...


Date de création

  • Début

    End


Dernière mise à jour

  • Début

    End


Filtrer par nombre de...

Inscrit

  • Début

    End


Groupe


Website URL


Skype


Twitter


Facebook


Youtube


Instagram


Lieu


Intérêts


Imprimantes

3 résultats trouvés

  1. Bonjour, Je vais vous faire part de mon expérience avec Klipper et vous expliquer comment l'installer et le configurer sur votre imprimante. I - Introduction Klipper est un firmware pour imprimante 3D comparable à Repetier ou Marlin. Son rôle est d'interpréter le Gcode en provenance du slicer et de le convertir en commandes qui permettent de piloter individuellement le hardware de l'imprimante. Pour certaines machines, comme les CoreXY ou les Delta, la cinématique est très complèxe, ce qui demande des calculs importants. Malheureusement, avec une carte 8-bits, la puissance du microcontroleur n'est pas super adaptée à ces calculs. Du coup, la vitesse sera limitée par la puissance du processeur et les calculs seront moins précis. C'est ce qui pousse certains à vouloir passer à une carte 32 bits. Nous allons voir que Klipper permet de s'affranchir de ces limitations. 1) Les fonctionnalités de Klipper La particularité de Klipper est d'utiliser un ordinateur hôte pour faire tous ces calculs et de réserver le microcontroleur pour ce qu'il sait bien faire: gérer les entrées-sorties en temps réel. Ceci décharge le microcontroleur qui n'a plus que ça à faire, et l'hôte, qui est généralement un Raspberry Pi 3 avec un processeur ARM quad core, se charge des calculs, avec du multi-thread, plus de mémoire, et une interface graphique plus attrayante. Par ailleurs, Klipper s'interface avec Octoprint, ce qui permet d'utiliser sa partie graphique pour controler l'imprimante. On pourrait meme virer le LCD de l'imprimante et utiliser un écran tactile connecté au Raspberry. Le résultat, c'est un surcroit de performances important. Avec une carte 8-bits, on a des performances supérieures à celles d'une carte 32-bits. Klipper utilise cette puissance pour calculer les trajectoires de façon plus souple, ce qui permet de gagner en précision, en fluidité, en bruit, et en vitesse d'impression. Avec Klipper, j'imprime en 120mm/s sans problème sur une imprimante cartésienne. Il semblerait que les gains sont encore plus importants sur des CoreXY ou Delta. Et bien sûr, une carte 32-bits permettra d'aller encore plus vite, mais on se limite alors à l'énergie cinétique que la mécanique de la machine peut encaisser. Les firmware classiques ont aussi d'autres inconvénients: Ils se configurent en modifiant les fichiers de code source, ce qu'un utilisateur ne devrait jamais avoir à faire. Il faut ensuite les compiler et les flasher à chaque modification. Avec Klipper, on ne touche plus au firmware qui est sur le microcontroleur. Les modifications se font sur un fichier de configuration qui réside sur l'hôte, ce qui est instantané et beaucoup plus pratique. Jusqu'à l'année dernière, Klipper était plutôt expérimental, mais depuis la version de décembre et l'introduction du bed levelling, le support BL Touch, le "pressure advance", la calibration delta, les écrans LCD, les protections thermiques, etc... c'est devenu parfaitement utilisable tous les jours. Il y a deux étapes à l'installation de Klipper: L'installation. C'est la partie la plus facile et on ne la fait qu'une fois. La configuraton. Celle-ce se fait dans un fichier de config. Avec un plugin qui va bien dans Octoprint, on peut éditer ce fichier directement dans Octoprint. 2) Prérequis Avant d'installer Klipper, il vous faut: Une imprimante 3D. Ben oui, c'est pas pour les machines à laver. Il faut pouvoir flasher le firmware, donc on évitera les machines avec un hardware propriétaire. En principe, tout ce qui tourne avec Marlin peut tourner avec Klipper. Un firmware basé sur Marlin. C'est plus simple, parce qu'on pourra récupérer un certain nombre de paramètres. Il est possible de se débrouiller autrement, mais il faudra connaître ou calculer les mm/step etc... Un ordinateur hote sous Linux. Ici, on parlera de Raspberry, mais en théorie ça pourrait fonctionner avec n'importe quel PC sous Linux et Octoprint. Attention, il faut un Raspberry Pi 3 au minimum. Un Raspberry Zero ou un vieux Raspberry 1 vont trop ramer. Octoprint. Je ne vais pas détailler ici l'installation d'Octoprint. Il y a plein de tutos là dessus. On y installer un plugin OctoKlipper qui facilite la configuration de Klipper. Des connaissances (basiques) en Linux. On va utiliser une ligne de commande SSH pour télécharger et installer Klipper. Note importante: Avant de procéder à l'installation de Klipper, assurez-vous bien que tout l'ensemble Imprimante 3D + Octoprint Raspberry fonctionne correctement et est parfaitement maîtrisé. Sinon, si un truc ne marche pas après, on ne pourra pas savoir si ça vient de Klipper ou de la configuration matérielle. 2ème note: Je vous conseille d'avoir toujours une stratégie de repli, autrement dit les moyens de pouvoir reflasher Marlin avec une configuration qui marche si pour une raison ou une autre Klipper ne vous convient pas.
  2. Bonjour, Est-ce que quelqu'un ici a déjà configuré un capteur 3DTouch (clone du BLTouch) avec Klipper ? Mon imprimante était à la base une Anet A8, mais il ne reste plus que les moteurs et les tiges d'origine. C'est un chassis AM8, avec une MKS Gen 1.4 avec des DRV8825, un extrudeur Titan avec E3D V6 en Bowden, et le firmware Klipper. Tout fonctionne bien, mais j'ai du mal à configurer le bed levelling. Le Home Z marche bien, le Probe Up, Probe Down, et Self Test, etc...mais dès que je fais un auto bed level, la buse s'enfonce dans le bed avant que le capteur ne déclenche. Je pense qu'il y a un problème de Z offset (qui serait différent entre le Home All et le Bed Levelling?) mais je n'arrive pas du tout à le régler... Je précise que ça fonctionnait nickel sous Marlin. Donc si quelqu'un avait une config qui marche, je suis preneur...
  3. Salut à tous, Quelqu'un a-t-il déjà entendu parler de Klipper, qui se destine à remplacer Marlin sur nos vieilles machines? https://alfter.us/wp/2018/08/03/3d-printer-hot-rodding-klipper-vs-marlin/ ca a l'air vraiment top...
×
×
  • Créer...