Aller au contenu

Filament ABS

Possesseur d'imprimante 3D ? J'ai quelques questions !


Messages recommandés

 Bonjour à tous,

Je suis actuellement en train de développer une plateforme de vente ainsi qu'un réseau d'imprimante 3D et j'aurais besoin de vos avis. Le principe du réseau est qu'il s'appuie chez des imprimantes de particuliers afin d'imprimer automatiquement des objets achetés par un utilisateur !

Combien d'imprimantes possédez vous ? Combien de temps vos imprimantes tournent t elles sur 24h ? Cela vous poseriez problème de remettre les objets imprimés en mains propres à un acheteur ? Si vous deviez être rémunéré pour ce service à combien fixerez vous le prix à l'heure ? Le fait d'être payer en Ethers vous poseriez t'il problème ?

Merci à tous pour vos réponses !
 

  • Grrr 1
  • Haha 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@SubstantialCan Salutation et bienvenue sur le forum !

Donc un genre d'externalisation / huber-isation de l'impression 3D avec un beau site web en façade ?

 

Possiblement payé avec une crypoto monnaie ? ( perso là je suis pas fan ...  )

Quelles avantages pour une personne qui vend déjà ses impressions 3D sur par exemple etsy ? ( tu marge de combien ? ) 

Quelle garanties est assurances pour le demandeur ( qualité, matériaux, gestion d'un litige ... ) ?

Qui fait l'intermédiaire pour la formulation de la demande du client ( souvent les pro refuse de travailler avec des non pro car c'est très compliqué et chronophage d'expliquer les usages, limites, contrainte de production a des non pro. pour des productions qui n'aurons pas un grand potentiel de "ROI" et là tu auras pour moi la même difficulté pour certaine impressions d'objet non adapté a l'impression 3D ...) ?

 

c'est le genre de truc qu'un cabinet de conseil facture et pas en crypto 😉 

Modifié (le) par PPAC
  • J'aime 1
  • +1 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour faire simple, @SubstantialCan souhaite se faire de substantiels profits sur de gentils Makers naïfs.

Deux remarques:

- il va falloir les trouver les bons makers.

- il faudrait commencer par écrire français, cela fait plus professionnel.

 

  • J'aime 1
  • Haha 1
  • +1 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour @SubstantialCan

Une question basique, est ce que toi même tu fais de l'impression 3D?  Je retire, tu as fait ta présentation plus tard que ce post.

Je vais être assez cash sur ta proposition tout en restant poli. Elle est bancale, pas très légale, à la limite de l'exploitation.

Sinon pour commencer regardes ce que fait la concurrence

https://www.abeille3d.com/

https://craftcloud3d.com/fr?utm_source=gads&utm_medium=search&utm_campaign=fr&gclid=EAIaIQobChMIuZHoj5Xb-wIVD5ftCh1dVg-LEAAYAiAAEgJvCfD_BwE

https://make.3dexperience.3ds.com/welcome

Renseignes toi auprès des fablab.

Avant de faire bosser les autres, commences par te faire bosser et tu verras la viabilité de ton idée.

Modifié (le) par fred5976
  • +1 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos quelques réponses, ça m'aide !

 

@PPAC Le principe est effectivement d'avoir un site "user-friendly" qui viendrais réunir imprimeur / créateur, designer, artiste / acheteur

En effet le principe de la crypto ici est de certifier les pièces imprimées par NFT assurant une sécurité pour le designer qui poste son objet sur la plateforme en évitant une copie et une diffusion de sont GCODE. Aussi le but n'est pas d'imprimer en masse mais plutôt des petites séries 

 

"Quelles avantages pour une personne qui vend déjà ses impressions 3D sur par exemple etsy ? ( tu marge de combien ? ) "

Si je comprends bien tu évoque un cas où le concepteur de la pièce est aussi l'imprimeur. En sois ce cas d'usage n'est pas couvert, il s'agit d'imprimer des pièces qui sont uploader sur la plateforme par des designer au plus proche du demandeur. 

La marge ne se situe pas sur la rémunération de l'imprimeur mais sur le coût total de l'objet pour l'acheteur et elle serait situé entre 5-7%

 

Quelle garanties est assurances pour le demandeur ( qualité, matériaux, gestion d'un litige ... ) ?

Pour ce qui est des garanties : il s'agirait de sélectionner de "bons imprimeurs" avec des machines bien calibrées et connaissant parfaitement la fabrication additive -> et d'un autre côté avoir des designers professionnel capable de slicer un modèle correctement et obtenir un GCODE propre. Mais si une erreur d'impression survenait comme même il s'agirait alors de déterminer si c'est le fichier ou l'imprimante qui est en cause afin de relancer l'impression aux frais de la personne ayant produit l'erreur. C'est ici qu'intervient la blockchain elle permet de retenir les fonds le temps de l'impression afin d'assurer l'acheteur en cas de litige. 

Pour ce qui est de la qualité et du matériau pour débuter, il y'aurait à mon avis plutôt intérêt à uniformiser : le même modèle d'imprimante (ender3 par exemple), la même hauteur de couche, même buse, et PLA en quelques coloris basique. Ainsi je pense qu'on évite pas mal d'erreurs d'impression.  

 

Le principe n'est pas de réaliser une plateforme pour professionnel mais plutôt axée grand public. Ainsi c'est le site lui-même qui sert d'intermédiaire au travers d'une API qui dispatch les impressions au travers du réseau. Le propriétaire de l'imprimante peut inspecter les réglages de l'impression au travers de l'interface web avant de la lancer sur son imprimante à distance. Techniquement la solution se base sur une raspberryPI avec octoprint connecter à l'imprimante au réseau. Ainsi pour l'imprimeur il n'y aucune manipulation si ce n'est l'inspection et la validation du GCODE permettant de commencer l'impression.

Pour ce qui est des objets imprimés sur le réseau une sélection automatique des objets serait nécessaire, il existe quelques IA capables d'estimer si un objet est imprimable ou non. Les typologies d'objets seraient des vases, figurines, pièces de réparations et plus généralement des objets du quotidien.

Ahah oui je sais que la crypto est un gros sujet à controverse, mais je trouve que c'est comme même une technologie novatrice qui possède beaucoup d'atouts malgré les dérives spéculatives...

 

@diversJe m'excuse pour les fautes d'orthographe et autre mauvaise formulation, l'écrit c'est pas mon fort. En revanche je ne souhaite absolument pas exploiter les makers ni qui que ce soit d'autre, d'où ma question sur le revenues horaire attendu. Je fait de l'impression 3D depuis quelques années et je sais que c'est du travail qui mérite évidemment une rémunération appropriée.

Complètement d'accord pour trouver "les bon makers", aurais-tu des pistes pour établir une sélection juste ?

 

@fred5976Oui je fais moi même de l'impression 3D depuis quelques années et au travers de mes études en design , je modélise aussi.

Je comprends tes réticences : mais l'idée ici n'est pas d'exploiter les gens comme je l'ai dit mais plutôt de chercher de nouveau modèle de rémunération et distribution que ce soit pour les makers, les designers, etc...

Merci @fred5976 mais je bosse énormément, je connais les projets que tu à envoyé et est déjà contacter des fablabs qui m'on pousser à croire que mon idée est viable.


 

En tout cas merci à vous 3 pour vos réponses !


 

 

Modifié (le) par SubstantialCan
  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 7 minutes, SubstantialCan a dit :

... et d'un autre côté avoir des designers professionnel capable de slicer un modèle correctement et obtenir un GCODE propre.

il y a 9 minutes, SubstantialCan a dit :

le même modèle d'imprimante (ender3 par exemple)

Un designer (ou n'importe qui d'ailleurs) ayant les compétences pour "slicer" proprement a forcément de l'expérience dans l'impression 3D, et il a sans aucun doute 200€ pour acheter une ender3.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 3 minutes, SubstantialCan a dit :

Pour ce qui est de la qualité et du matériau pour débuter, il y'aurait à mon avis plutôt intérêt à uniformiser : le même modèle d'imprimante (ender3 par exemple), la même hauteur de couche, même buse, et PLA en quelques coloris basique. Ainsi je pense qu'on évite pas mal d'erreurs d'impression.  

Le concept de la dépose d'un GCODE est obligatoirement une erreur, celui-ci étant trop intimement lié à une imprimante, et un type de filament donné.

il y a 6 minutes, SubstantialCan a dit :

le même modèle d'imprimante (ender3 par exemple), la même hauteur de couche, même buse, et PLA en quelques coloris basique. Ainsi je pense qu'on évite pas mal d'erreurs d'impression

C'est un gros frein à la créativité tout ça ...

il y a 8 minutes, SubstantialCan a dit :

Ainsi c'est le site lui-même qui sert d'intermédiaire au travers d'une API qui dispatch les impressions au travers du réseau. Le propriétaire de l'imprimante peut inspecter les réglages de l'impression au travers de l'interface web avant de la lancer sur son imprimante à distance. Techniquement la solution se base sur une raspberryPI avec octoprint connecter à l'imprimante au réseau. Ainsi pour l'imprimeur il n'y aucune manipulation si ce n'est l'inspection et la validation du GCODE permettant de commencer l'impression.

Donc pi et octoprint obligatoire, ce qui ne va pas dans le sens de l'évolution actuelle ou c'est plutôt pi (ou équivalent) et klipper/moonraker/mainsall|fluidd

De plus une impression à distance implique une exposition des imprimantes sur le web, ce que nombre d'imprimeurs refuseront tout net.

il y a 11 minutes, SubstantialCan a dit :

Pour ce qui est des objets imprimés sur le réseau une sélection automatique des objets serait nécessaire, il existe quelques IA capables d'estimer si un objet est imprimable ou non. Les typologies d'objets seraient des vases, figurines, pièces de réparations et plus généralement des objets du quotidien.

Une IA : le truc psychopathe (je vous invite à relire la définition de psychopathe Psychopathie — Wikipédia (wikipedia.org)) qui ne sait pas faire grand-chose correctement ?

il y a 14 minutes, SubstantialCan a dit :

pour trouver "les bon makers", aurais-tu des pistes pour établir une sélection juste ?

Evidemment, c'est comme les chasseurs : 

Un mauvais maker il prend un objet, il le tranche et il l'imprime

Un bon maker il prend un objet, il le tranche et il l'imprime ... mais ce n'est pas pareil 😄 

 

  • Haha 6
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@SubstantialCan, les liens envoyés ne sont pas des projets mais des entreprises qui ont pignons sur rue.

Je ne sais pas quoi dire (enfin si, mais les discussions sans la personne devant toi sont inutiles). Et puis, je suis peut être devenu trop vieux.

Après, plein d'idée qui paraissaient saugrenues ou perdues d'avance sont devenues des avancées.

Alors, soit.

Mais sans moi.

  • J'aime 2
  • +1 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 4 minutes, fred5976 a dit :

plein d'idée qui paraissaient saugrenues ou perdues d'avance sont devenues des avancées

Mon petit doigt me dit que dans le cas présent, c'est typiquement un "entrepreneur" qui cherche un business "scalable". Une sorte d'uberisation de l'impression 3D 🤑

  • J'aime 2
  • +1 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un beau projet de fin d’études d’école de commerce, où tout est simple et facile.

ce serait sympa de vous faire un suivi de ta future entreprise sur deux ans.

  • +1 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai entendu une citation à la radio (oui chui vieux et alors!! bon c'était pas RTL)

Les optimistes ont créée les avions, les pessimistes les parachutes

  • J'aime 2
  • Haha 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ou désespéré 😉

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 30 minutes, RFN_31 a dit :

Faut être optimiste pour utiliser un parachute depuis un avion qui fonctionne...😂

Ou faire partie des commandos parachutiste.

🙂

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour revenir au sujet ...

Il y a un truc qui ne me semble pas clair ... Qui fournit le modèle 3D ? 

Tu parles de designers pro, ça veut dire que tu n'autorise pas un client à apporter son propre modele 3D ? Ça va gravement impacter le budget !

La partie conception est déjà super importante, car on trouve souvent des modèles super sympa visuellement mais qui sont quasi impossibles à imprimer ou inutilisables une fois imprimés car conçus virtuellement sans tenir compte des dures réalités de la vie et dans l'ignorance des règles de la physique.

 Donc comme mentionné par @PPAC il va falloir passer un temps considerable à expliquer les limites de l'impression 3D aux clients lors de l'expression de leurs besoins : ce qui est imprimable ou pas, limite de résistance (mécanique, température, étanchéité, etc).

Les prises de mesures ... J'aurais de quoi t'en parler pendant 1 semaine non stop.

(Ma favorite étant je fais un meuble pour compléter un petit meuble existant. Quand je l'amène et le pose à côté, ils ne sont pas à la même hauteur. On me reproche de ne pas avoir respecté la consigne ... Mais le mètre me donne raison ... Réaction : "ah oui, c'était 89,5 cm alors j'avais arrondi à 90 !")

Imagine la plaisanterie quand tu vas leur demander 10 ou 20 mesures !

Quand je vois le nombre de fois où pendant que je conçois mes pièces je retourne mesurer/verifier une valeur ... Le designer va vite en avoir marre !!!

Idem sur la logique ... Un jour on m'a demandé un objet de 30cm de long avec 4 cases de 7,5cm. Quand j'ai demandé si il préférais 3x 7,5 et 1x 7cm ou 4x 7,375cm on m'a répondu : " bah non, je t'ai dit : 4x 7.5 !"

Comme l'autre jour ou une cliente râlait que le menuisier n'avait pas réussi à lui tailler 10 étagères de 25cm sur une planche de 2m50 et qu'il voulait lui facturer une autre planche pour la 10eme étagère ... La discussion entre les deux était lunaire !!!

Et je rejoins @savate sur 2 points :

1/ penser que parce que tu imposes un modèle d'imprimante tu peux utiliser le même gcode partout est utopique. Déjà parce que même si la ender 3 est répandue, tu réduit quand même ton panel de makers ! Ensuite parce que tu considères que toutes les imprimantes sont stock ! Alors que c'est un domaine où beaucoup customisent leurs machines ... Avec les effets sur le gcode.

Les réglages sont aussi soumis à de nombreux biais : reglage mécanique ou compensation logicielle ? (Genre le calibrage de l'extrudeur vs le débit).

On est encore loin des imprimantes bureautiques ou tout roule sans intervention (et encore ... Si on parle calibration des couleurs ...).

2/ l'accès à l'imprimante : tu penses que tu vas pouvoir imprimer directement depuis le web ... Mais qui va te laisser accéder à son réseau privé ? 😉

Je sais de quoi je parle, c'est mon taf et j'ai perdu une opportunité d'un bon poste chez un client en rembarrant le directeur technique qui soutenait son ingénieur qui pensait que tous leurs clients allaient ouvrir leurs firewalls pour qu'ils puissent venir chercher les relevés de leurs appareils ! Pourtant la solution était simple : faire envoyer les données par les appareils, les règles en sorties sont toujours plus souples.

Donc : financièrement, ça risque de douiller pour les clients. Techniquement, tu vas imposer beaucoup de contraintes aux makers.

Quelle est ta cible ? Quels objets ? Pour quel coût ? Je sais que justement tu voulais avoir une idée du coût de l'impression, mais je pense que la partie design coûteras encore plus cher. Tu as des sites qui te proposent d'imprimer des pièces, donc ton projet se veut plus ciblé sur des objets plus personnalisés j'imagine. Mais à quel coût et combien de personnes sont prêtent à investir autant ?

Modifié (le) par Titouvol
  • J'aime 1
  • +1 1
  • Merci ! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il n'y a qu'un retraité pour en écrire autant.

  • Haha 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 4 minutes, divers a dit :

il n'y a qu'un retraité pour en écrire autant.

Attention ( imaginer un Shadok qui fait les gros yeux et qui secoue le doigt 😉 ) ici normalement on ne parle pas des personnes pour éviter des confits 🙂 (mais là je pense que Titouvol saura le prendre avec autodérision.)

  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

😄 @PPAC   aucun souci t'inquiètes ! 😉

@divers  et pourtant j'en suis encore bien loin !!!
T'as la date dans le profile ...  😉
Et je ne suis dans aucune profession avec des retraites possibles avant 60 ans ou moins.

Par contre je plaide coupable de "petit dormeur", donc ca laisse un peu de temps libre !

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 02/12/2022 at 16:44, Savate a dit :

Le concept de la dépose d'un GCODE est obligatoirement une erreur, celui-ci étant trop intimement lié à une imprimante, et un type de filament donné.

Prusa le fait sur printables.com, avec passage dans une moulinette pour vérifier une palanquée de paramètres afin de ne pas trop risquer de brûler la maison des imprimeurs. Je sais pas trop si ça fonctionne encore, vu que tout le monde upload des STL ou des 3MF.

Perso, imprimer un G-Code venant d'un inconnu, c'est hors de question, le mieux étant d'avoir un 3MF qui contient les paramètres souhaités, libre à l'imprimeur de les utiliser ou pas sur sa machine.

 

Le 03/12/2022 at 12:00, RFN_31 a dit :

Faut être optimiste pour utiliser un parachute depuis un avion qui fonctionne...😂

Moi j'adore la chute libre, pas le choix, faut sauter d'un avion qui vole très bien. Les pessimistes ont inventé le parachute de secours et le Stevens au cas où on tombe dans les pommes en sautant. 🙂

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

évidement que c'est humoristique et surtout celui qui le dit à 64 ans (bien que toujours en activité et pas prêt d’arrêter de bosser).

Et franchement, je ne pensais pas que le mot "retraité" était devenu une grossièreté ou une atteinte à la dignité humaine.

Modifié (le) par divers
  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

😄 t'inquiètes je l'ai très bien pris personnellement !
Et c'est vrai qu'on m'a toujours dit que j'avais souvent tendance à faire des romans fleuves ...
Alors soyez heureux que je ne sois pas retraité ... sinon imaginez la longueur de mes posts !!!

  • Haha 6
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...