Dernières nouvelles
Accueil / Consommable / WoodFill, PolyWood… Quel filament bois choisir ?
miniature2

WoodFill, PolyWood… Quel filament bois choisir ?

WoodFill, Laywoo, PolyWood… Aujourd’hui, de nombreux filaments bois existent sur le marché, et ils semblent à première vue tous quasiment identiques. Cependant, ils ont chacun leurs caractéristiques et leurs applications spécifiques. Je vais donc tester pour vous deux filaments bois que j’ai sélectionnés : le WoodFill et le PolyWood.

Présentation des filaments

WoodFill VS PolyWood
Les filaments WoodFill et PolyWood côte à côte

Le WoodFill

Le WoodFill de chez Colorfabb est le filament bois le plus vendu. Mais il n’est pas apprécié de tous les makers. En effet, ce filament est connu pour facilement boucher les buses des imprimantes 3D, car il est composé à 30% de fibres de bois très fines pouvant brûler et ainsi bloquer l’extrusion. A première vue, ce filament est cependant très esthétique avec un aspect mat, et dégage une odeur boisée agréable.

Le PolyWood

Le PolyWood est le filament bois de l’entreprise Polymakr. Contrairement au WoodFill, il n’est pas composé de bois mais uniquement de plastique avec une couleur et une texture comparables à celles du bois. Le risque de bouchage de la buse semble donc inexistant avec ce filament. Le matériau en lui-même est légèrement brillant, ce qui confirme l’absence de fibres de bois.

Les paramètres du test

Pour ce test, nous allons imprimer un objet par filament afin de leur décerner à chacun une note. Voici les paramètres d’impression adaptés à chaque filament que nous allons utiliser ici :

Pour le WoodFill :

  • Température d’extrusion : 220°C
  • Lit chauffant (facultatif) : 40°C
  • Vitesse d’extrusion : 70 mm/s
  • Remplissage : 60%
  • Hauteur de couche : 0.2 mm
  • Pièce imprimée : http://www.thingiverse.com/thing:31333 (un Bitcoin)

Pour le PolyWood :

  • Température d’extrusion : 205°C
  • Lit chauffant ( facultatif ) : 40°C
  • Vitesse d’extrusion : 70 mm/s
  • Remplissage : 60%
  • Hauteur de couche : 0.1 mm
  • Pièce imprimée : http://www.thingiverse.com/thing:27097 (logo Open Hardware)

Résultat du test

Et après une petite heure d’impression, voilà le résultat :

Pièces imprimées en filaments bois WoodFill et PolyWood
Comparatif WoodFill VS PolyWood

Nous remarquons que l’aspect brillant du PolyWood a complètement disparu. Les deux pièces ont quasiment la même texture, mais pas la même couleur. Nous pouvons aussi noter une grande différence de qualité entre les deux pièces. En effet, le WoodFill provoque à certains moments des microbouchures qui empêchent l’extrusion pendant une à deux secondes. La pièce a donc quelques trous à certains endroits.

Les problèmes rencontrés

Pendant l’impression, j’ai été confronté à quelques problèmes :

Du côté du PolyWood

Avec le PolyWood, j’ai commencé par imprimer la pièce avec un infill (remplissage de la pièce) de 20%. Le résultat final était médiocre, car les dernières couches du dessus n’ont pas bien recouvert les espaces dus au taux de remplissage assez bas.

Différence de remplissage des pièces en PolyWood
Différence de remplissage des pièces en PolyWood

Il n’y a absolument rien de grave bien évidemment. Il suffit juste de choisir un remplissage d’au moins 50% lors du tranchage de la pièce sur ordinateur, et le tour est joué ! Mis à part cela, la pièce est d’une très grande qualité, avec un aspect bois réaliste. Le filament peut supporter sans problèmes des vitesses d’impression très élevées, comme des faibles vitesses.

Du côté du WoodFill

C’est à partir de l’impression avec le WoodFill que les problèmes ont réellement commencé. En effet, ce que je craignais est arrivé : la buse s’est bouchée à deux reprises à cause des fibres de bois, empêchant complètement l’extrusion et nécessitant l’arrêt de l’impression. Ce matériau ne doit pas être extrudé trop lentement, sinon le filament stagne, et la buse se bouche. Il ne peut pas non plus être extrudé trop vite car sinon, il casse. Il faut donc trouver la bonne vitesse d’impression et à tout prix éviter de le laisser chauffer dans la buse sans l’extruder (lorsque l’imprimante refroidit après une impression par exemple).

Notes et conclusion

Il est maintenant temps de dresser le bilan de ce test en adressant les notes :

WoodFill

Prise en main : 1/5

Originalité :4/5

Qualité de la pièce : 2/5

Prix : 3/5

Note finale : 2demi 2.5/5

PolyWood

Prise en main : 5/5

Originalité : 4/5

Qualité de la pièce : 4/5

Prix : 3/5

Note finale : 4/5 4/5

A prix égal (environ 50€ pour une bobine d’1 kg), ces deux filaments sont radicalement différents. Je ne suis pas convaincu par le WoodFill, car il est compliqué d’utilisation et la qualité de la pièce au final est moyenne. Le PolyWood est quant à lui très simple d’utilisation, car il possède les mêmes propriétés qu’un PLA classique. La pièce une fois terminée est d’une grande qualité, avec une texture agréable au toucher.

Même si le PolyWood reste pour moi meilleur que le WoodFill, je vous conseille vivement de tester ces deux filaments pour vous faire votre propre idée!

A propos de Ottavio

Ottavio
Maker passionné d'impression 3D depuis plusieurs années. Rédacteur/testeur sur LesImprimantes3D.Fr et fondateur de Sculptr.
Ottavio

A lire

nouvelles resines SLA Formlabs

Formlabs dévoile trois nouvelles résines SLA

Ecartons-nous un peu des imprimantes 3D traditionnelles à dépôt de fil pour cette actualité qui …

9 COMMENTAIRES

  1. ça depend des tête d’impression, mais 220°C, c’est trop chaud pour le woodfill, d’où la buse bouchée
    il faut également supprimer le temps minimum par couche pour le woodfill, ça ne bouche pas la buse pour autant mais ça donne un vilain aspect si l’impression est trop lente

    • 220°C est une température élevée pour du WoodFill mais elle ne dépasse pas la plage de températures conseillée par le constructeur. J’avais déjà imprimé au paravent avec ce filament, et j’avais eu le même problème avec une température plus basse ( entre 200 et 210°C ). Quoi qu’il en soit, je n’utiliserai plus ce filament, car il me donne plus de fil à retordre qu’autre chose sur mon imprimante. Je ne dis pas non plus qu’il ne faut pas acheter de produits Colorfabb, au contraire! Ils font d’autres très bons filaments que j’utilise à titre personnel et qui me donnent entière satisfaction!

  2. pour info, j’imprime le woodfill à 210°C sur ultimaker original et 200°C sur ultimaker²
    entre 200 et 210°C sur une imprimante avec une j-head

  3. j’vous conseille aussi de tester l’easywood coconuts, un joli plastique chargé en poudre de bois de noix de coco, très sombre, avec une forte odeur de bois torréfié

    • Je ne connaissais pas ce filament, merci de l’avoir signalé! 🙂

      • bon, je viens de voir que tu avais une micro delta, du coup, je ne te conseille pas l’easywood
        mais également, je ne conseille pas la micro delta comme imprimante :/ désolé vraiment, j’en ai eu une pendant 5 mois et elle est vraiment tricky en comparaison avec mes autres machines. J’ai, par ordre de préférence, une ultimaker original, une wilson (prusa i3 modifiée) et une foldarap

  4. mais le polywood n’a vraiment rien à voir, il n’y a pas de bois dedans
    le seul que je déconseille absolument est le laywoo-d3, celui ci est une vraie plaie, il sali la buse de façon dramatique

  5. j’oubliais encore une chose -_-
    si tu aimes le polywood, esun fabrique un plastique similaire, mais 3 fois moins cher 😉

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *