Dernières nouvelles
Accueil / Actualité / CES 2014 : 3 nouvelles imprimantes pour MakerBot
makerbot ces 2014 3d printers

CES 2014 : 3 nouvelles imprimantes pour MakerBot

Bre Pettis, PDG de MakerBot, a profité du salon CES 2014 à Las Vegas pour dévoiler pas moins de 3 nouvelles imprimantes 3D (le rachat par Stratasys n’y est surement pas pour rien), au cours d’une conférence de presse pleine à craquer de journalistes avides d’informations. Les modèles en question sont la Replicator Mini, la Replicator 5ème Génération et la Replicator Z18 qui ont pour point commun d’embarquer un tout nouvel extrudeur « intelligent » qui met en pause l’impression 3D en cas d’absence de filament, capable d’envoyer des notifications aux logiciels MakerBot et simple à remplacer.

La MakerBot Replicator Mini

makerbot replicator mini 04La Replicator Mini représente l’entrée de gamme chez MakerBot. Sa dénomination vient de sa forme compacte et du volume d’impression de seulement 10 x 10 x 12,5 cm qui en découle. Il s’agit d’un modèle très grand public qui se veut “plug & play“, notamment grâce à sa fonction de calibrage automatique.  Il s’agit aussi d’une imprimante 3D connectée (via Wi-Fi ou USB) et pilotable à distance depuis un smartphone avec une application dédiée. Une mini-caméra permet aussi de surveiller l’impression depuis un périphérique mobile avec cette même application. Les caractéristiques et performances détaillées ne sont pas encore disponible mais pour 1375 $, il ne faudra pas s’attendre à une résolution et une vitesse faramineuses. On peut d’ores et déjà la comparer à la toute nouvelle 3D Systems Cube 3.

Galerie photo de la Replicator Mini

La MakerBot Replicator 5ème génération

makerbot replicator 5 generation 02La Replicator 5ème génération succède logiquement à la Replicator 2 avec un volume d’impression 11% plus grand, soit environ 25.2 x 19.9 x 15.0 cm. L’encombrement est par conséquent plus important avec un volume de 52.8 x 44.1 x 41.0 cm pour 16 kg. Elle ne reste compatible qu’avec le PLA pour une épaisseur de couche identique de 100 microns. Comme sa petite sœur la Mini, elle est connectée (via Wi-Fi, USB ou Ethernet) et supervisable à distance grâce à une mini-caméra. Elle embarque aussi un écran de contrôle LCD 3.5″ couleurs (non tactile), la rendant ainsi autonome. Niveau performance, il n’y a donc que la vitesse d’impression qui reste inconnue et son tarif s’élève à 2899 $.

Galerie photo de la Replicator 5ème Génération

La MakerBot Z18

makerbot replicator z18 02Avec la Replicator Z18, MakerBot s’adresse aux professionnels ou particuliers fortunés. Cependant, à tout de même 6499 $, elle ne propose qu’un énorme volume d’impression de 30.5 x 30.5 x 45.7 cm et une nouvelle chambre d’impression basée sur des brevets Stratasys, adaptée aux objets volumineux avec un plateau plus fin et plus fiable. Côté fonctionnalités et performance, elle loge à la même enseigne que la 5ème Génération (résolution de 100 microns, écrans LCD, connectivité, mini-caméra, etc.).

Galerie photo de la Replicator Z18

De nouveaux logiciels et services pour compléter l’écosystème MakerBot

Makerbot Mobile iPhoneMakerBot ne s’est pas focalisé sur le matériel et en a profité pour annoncer plusieurs logiciels dont MakerBot Desktop (disponible début février) et MakerBot Mobile (prévu au printemps pour iOS et plus tard dans l’année pour Android) qui fournissent une solution complète d’impression 3D couplée à leur solution de Cloud Thingiverse. Ces deux applications viennent exploiter la mini-caméra et la nouvelle tête d’impression intelligente et connectée de ces 3 nouvelles imprimantes 3D pour les contrôler à distance.

MakerBot PrintShop
MakerBot PrintShop est une application pour tablette destinée a rendre la modélisation 3D fun et accessible à tous de part sa simplicité.

 

A noter aussi la mise en ligne du MakerBot Digital Store qui semble par contre venir faire de l’ombre à Thingiverse avec une place de marché d’objets de qualité optimisés pour les imprimantes Replicator 2 et modèles supérieurs.

makerbot digital store
MakerBot Digital Store

 

Ces annonces confirment la volonté de Makerbot de dominer le marché et de s’étendre en couvrant tous les besoins, du particulier qui souhaite imprimer des petits objets pour un prix abordable, aux industriels qui ont des besoins plus importants. La sortie de l’application mobile fait des imprimantes Makerbot de vrais objets connectés, une tendance de plus en plus marquée qui se confirmera en 2014.

A propos de Les imprimeurs 3D

Les imprimeurs 3D
Compte mutualisé pour les articles à contributeurs multiples.
Les imprimeurs 3D
Les imprimeurs 3D

Derniers articles de Les imprimeurs 3D (see all)

A lire

drone imprimé en 3D

Une semaine d’impression 3D #48

Pour cette 48ème édition d’une semaine d’impression 3D, un programme un peu moins dense que …

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *