Aller au contenu

Filament ABS

[Kickstarter] Bambu Lab X1, X1-Carbon et AMS


Messages recommandés

Bambu Lab X1.png

Après le succès et la fin de la campagne de l'Anker A5 qui avait affolé Kickstarter début avril, une nouvelle campagne a débuté pour une nouvelle imprimante au moins tout aussi prometteuse, la BambuLab X1 que vous pouvez aussi découvrir sur le site officiel.

Étant donné que j'ai craqué pour le pack le plus complet, je vais essayer de détailler les spécifications de la machine et le suivi du projet ici, en espérant que ça ne se finisse pas en Zatsit et avec moins de délais que l'Elegoo Jupiter.

Tout ce qui va être dit plus bas n'est que ce qu'ils annoncent/présentent sur via leurs moyens de communication ainsi que ce qui est présenté sur les nombreuses vidéos Youtube qui sont sorties à son sujet, donc actuellement je n'ai rien pour confirmer/infirmer ce qu'ils racontent.

          1. Bambu Lab

Il s'agit d'une société qui a été créée par 5 anciens chef ingénieurs et responsables produit de la marque de drones DJI. Ils travaillent sur le projet depuis bientôt 2 ans et ont pour but de simplifier l'accès à l'impression 3D en simplifiant au maximum son utilisation. Ils sont basés en Chine à Shenzhen et Shanghai ainsi qu'à Austin aux USA.

La question de la légitimité de proposer ce projet sur Kickstarter peut se poser étant donné qu'ils emploient déjà 150 personnes, j'imagine que c'est avant tout pour la notoriété du site et les contraintes nulles en cas de délais (ou pire).

          2. L'imprimante 3D

Pendant la campagne Kickstarter, ils proposent 3 packs différents :

  • La X1
  • La X1 - Carbon (la X1 avec quelques améliorations)
  • La X1 - Carbon avec AMS (Automatic Material System)

La machine est une Core XY avec un volume d'impression de 256 * 256 * 256 mm fermé et chauffé passivement lors de l'impression. La hotend est propriétaire peut monter à 300°C et le lit à 120°C. Ils proposent un plateau flexible avec deux faces distinctes : une pour le PLA/PETG/ABS et une autre pour tout ce qui est PA/TPU/PC. 

La vitesse d'impression est un des éléments les plus mis en avant avec une vitesse maximale d'impression de 500 mm/s, une accélération maximale de 20 m/s² et un débit maximal de 32 mm/s³. Avec ça, un benchy boat classique prend environ 17 minutes à s'imprimer au déballage de la machine (lien vidéo). Pour cela ils utilisent :

  • Un châssis en acier soudé (lien vidéo)
  • Un axe X en carbone pesant 184 grammes et une tête d'impression pesant 574 grammes
  • Une cartouche chauffante de 40W
  • Un ventilateur de 12W placé sur le côté du plateau qui vient souffler sur la pièce imprimée pour la refroidir (à la manière de certaines VORON modifiées)

Pour compenser les vibrations liées à ces vitesses/accélérations, ils ont développé un algorithme qui permet de mesurer (la machine fait des tests de vibration) puis de compenser les vibrations pendant l'impression (voir GIF ci-dessous). Ils utilisent également un plateau supporté en 3 points et un système de contrôle de débit pour rendre l'impression des angles, des coutures et du remplissage plus propre.

dbc9d702bc8534a1ea52e06ab74bc141_original.gif?ixlib=rb-4.0.2&w=680&fit=max&v=1653962264&gif-q=50&q=92&s=cbb8d9abb4dc9516a1ac8ba934ceb659

Une autre technologie mise en avant est le système d'auto leveling du plateau, qui utilise un capteur de contrôle de force via la buse et un micro-LIDAR avec une précision annoncé de 7 µm. En plus de l'auto leveling, ces capteurs servent à analyser la première couche en mesurant le débit des lignes déposées lors de la première couche (voir GIF ci-dessous). Si l'imprimante détecte un problème, elle continue l'impression mais indique à l'utilisateur qu'un problème a été détecté (l'utilisateur peut alors continuer ou arrêter l'impression).

4779af43b80ae55833d5e3eac0e1b774_original.gif?ixlib=rb-4.0.2&w=680&fit=max&v=1653963540&gif-q=50&q=92&s=647b21017c052117af908a54095472d8

 

Et enfin, une liste des autres fonctionnalités de l'imprimante et certaines différences XI / X1-Carbon :

  • Buse en acier pour la X1, en acier trempé pour la X1-Carbon (mêmes différences pour les engrenages de l'extrudeur)
  • Filtre à air à charbon actif pour la X1-Carbon, en option pour la X1
  • Caméra Full HD pour détection des spaghettis et suivi en direct de l'impression (uniquement pour la X1-Carbon, en option sur la X1)
  • Les traditionnels capteur de filament et récupération après coupure de courant
  • Connectivité en Wifi/filaire pour communiquer avec la machine ou simple carte SD
  • Utilisable avec les autres slicers que le leur, même si certaines fonctionnalités ne seront pas disponibles (analyse de la première couche, bed leveling, ...)

Liste de toutes les spécifications :

Révélation

image.thumb.png.8cf6392b624a48dbe46e5ce6ea4ce9b7.png

 

          3. L'AMS (Automatic Material System)

L'AMS est un second produit en option qui permet l'impression multicolore avec jusqu'à 4 filament par AMS. Ils annoncent qu'il est possible d'en utiliser 4 en parallèle pour avoir jusqu'à 16 couleurs en tout (lien vers la seule photo de ce montage). Difficile d'expliquer correctement son fonctionnement, donc voici la vidéo qui sera plus claire.

Pour résumer, l'AMS se branche sur l'imprimante X1 ou X1-Carbon et va sélectionner telle ou telle bobine à utiliser pour imprimer. Lors d'un changement, l'AMS rebobine la bobine qui n'est plus utilisée et va reprendre du filament dans la nouvelle bobine à utiliser, ce qui élimine l'utilisation du TPU avec l'AMS.

Pour la purge, trois choix possibles et paramétrables dans leur slicer 

  • Le bloc de purge classique
  • La purge automatique, où l'imprimante va extruder du filament jusqu'au changement de couleur puis essuyer la buse sur un petit rouleau (en silicone je crois). Le filament extrudé est expulsé à l'arrière de la machine
  • Un mix des deux, c'est à dire une purge externe de la plus grosse partie du filament puis l'impression d'un petit bloc de purge 

A noter que l'AMS est doté d'un système RFID permettant de lire des informations supplémentaires uniquement dans le cas de leurs bobines. Cependant pas de panique, c'est ouvert aux marques tierces, les fonctionnalités liées au RFID ne seront justes pas disponibles. Pas d'informations sur le prix de leur gamme de filaments pour le moment, seulement les couleurs et types de matériau (voir ici)

 

          4. Le prix !

Kickstarter oblige, les prix sont plus faibles que le prix de vente conseillé quand elle sortira, donc je vais indiquer les prix de vente conseillés et le prix Kickstarter qui correspond (les prix les moins chers sont déjà partis) :

  • Imprimante X1 avec 250g de PLA : 999$ (Kickstarter : 799$/751€)
  • Imprimante X1-Carbon avec 250g de PLA : 1199$ (Kickstarter : 949$/892€)
  • Imprimante X1-Carbon avec AMS, 2 * 250g de PLA, 250g de filament support, 250g de PA-CF : 1449$ (Kickstarter : 1199$/1126€, attention il n'en reste qu'une centaine au moment où j'écris ce message) 

 

          5. La suite !

Je vais essayer de faire suivre ce fil s'il y a plus d'informations à partager que ce soit sur la campagne Kickstarter ou sur l'imprimante/l'AMS, en attendant je croise les doigts pour la recevoir un jour !

  • Wow 1
  • Merci ! 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Wooo j'étais passé à côté de cette impressionnante machine ! Merci pour le partage, je vais suivre ce topic avec curiosité 🙂 Je me suis juste permis d'ajouter une bannière et le lien Kickstarter + site officiel 😛 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 06/06/2022 at 19:32, Motard Geek a dit :

Wooo j'étais passé à côté de cette impressionnante machine ! Merci pour le partage, je vais suivre ce topic avec curiosité 🙂 Je me suis juste permis d'ajouter une bannière et le lien Kickstarter + site officiel 😛 

Merci pour l'ajout 🙂

Après plus d'une semaine de Kickstarter, voici quelques nouvelles en vrac suites aux questions/réponses sur Kickstarter et Twitter ainsi que les infos que j'ai pu avoir en regardant pas mal de vidéo de déballage et de mise en route :

  • Ils ont ajouté de nouvelles offres suite au succès de la campagne. Livraison annoncée en août pour les derniers ajoutés.
  • Tous les produits (filaments, imprimantes et consommables) seront à terme disponibles sur leur store en ligne ainsi que sur Amazon
  • Les consommables de l'imprimante seront disponibles à la vente après la fin du Kickstarter, à un prix "raisonnable" selon eux
  • Les prix des filaments qu'ils vont vendre se situeront dans la fourchette classique des prix pour des filaments
  • Le déballage et la configuration prend environ 15 minutes, après ça il est possible de lancer le premier print
  • Il sera possible d'upgrade la X1 en X1-Carbon via un pack d'upgrade
  • Le coût de la hotend sera d'environ 15$
  • Une alarme de température est présente pour détecter une température trop importante dans la chambre d'impression
  • L'AMS ne fonctionne pas comme un séchoir à filament, cependant il comporte deux emplacement pour des sachets de dessiccants (fournis avec la machine)
  • S'il n'y a pas d'AMS, le support de bobine est situé à l'arrière
  • L'impression du TPU est possible mais sans AMS et à vitesse réduite
  • L'ASA est supporté avec ou sans AMS
  • Il n'est pas possible d'utiliser des plateaux flexibles d'autres marques, pour des soucis liés à la calibration
  • La face du plateau prévue pour le PLA/PETG/ABS est recouverte d'une feuille autocollante remplaçable (ils en fournissent deux en plus avec la machine)
  • Il est possible d'utiliser des feuilles autocollantes d'autres marques (voir ici)
  • Une fonctionnalité permettant de passer, via l'AMS, sur une autre bobine si la bobine qui était utilisée est vide est en cours de développement (donc théoriquement, avec un AMS on peut imprimer une pièce de 4kg maximum, et 16kg avec 4 AMS en parallèle, le tout sans aucun changement de bobine)
  • L'axe Z est maintenu en 3 points et est doté d'un seul moteur qui synchronise les 3 axes avec une courroie
  • La vitre du haut est amovible, pas la porte frontale.
  • La partie calibration est assez longue, mais il est possible de choisir quel type de calibration on veut effectuer avant de lancer une impression. La calibration complète fait : nivellement du plateau, calibration du flux, calibration des vibrations, inspections de la première couche.
  • Pour le Kickstarter les frais de livraison pour la France sont de 135$ pour la X1/X1-Carbon, 145$ pour X1-Carbon avec AMS, en provenance de Chine
  • La machine pèse 24 kg avec l'AMS, lors de la livraison l'AMS se situe à l'intérieur de la machine (ce qui explique la différence de 10$ dans la livraison)
  • Merci ! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un projet de dingue presque parfait.
Y'a juste le plateau autocollant que je trouve un peu dommage, surtout que d'après les vidéos qu'on trouve, il a l'air de s'user assez rapidement.
Si j'avais pas déjà une FDM, j'aurais sauté dessus.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, olibrium a dit :

Un projet de dingue presque parfait.
Y'a juste le plateau autocollant que je trouve un peu dommage, surtout que d'après les vidéos qu'on trouve, il a l'air de s'user assez rapidement.
Si j'avais pas déjà une FDM, j'aurais sauté dessus.

C'est un peu dommage oui, ça ajoute un consommable de plus.

J'ai lu un test qui parlait de 150h d'impression avant de voir apparaître quelques microbulles sur la surface. Je crois qu'ils conseillent d'appliquer de la colle en bâton pour aider à décoller les pièces, ça évite peut-être la dégradation de la feuille adhésive.

A terme ils veulent également sortir une sorte de PEI, mais il faut que le système de micro-LIDAR reste fonctionnel, ce qui explique peut-être que ce n'est pas disponible tout de suite.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 weeks later...

Ça y est la campagne Kickstarter est terminée !

La hype de la découverte est passée, les premiers défauts commencent à apparaître sur certaines machines qui ont déjà été envoyées pour des tests. L'AMS semble être le plus concerné entre les problèmes de bouchons et les problèmes de bobines tierces qui veulent sortir de leur compartiment. Autre problème, la drag chain qui relie la tête d'impression a eu un défaut chez un testeur, elle était toute molle lors de l'impression de PA-CF (voir ce tweet), problème qui n'est apparu que sur cette machine apparemment.

À part ça la production est bien avancée (voir ici), ce qui est rassurant concernant leur capacité à produire en chaîne. Par contre, étant donné que la production est en cours, les défauts ci-dessus n'auront probablement pas eu le temps d'être traités, à voir s'ils sont isolés ou récurrents.

Ils ont également donné les prix des consommables de l'imprimante. N'y connaissant pas grand-chose en terme de prix, je serai curieux d'avoir vos avis, mais ça ne me paraît pas aberrant (en sachant que c'est propriétaire) même si on ne sait pas à quel fréquence ces pièces devront être remplacées.

f17aba3340467bf95c5936e15ab51dbc_original.png?ixlib=rb-4.0.2&w=700&fit=max&v=1656514713&gif-q=50&lossless=true&s=1ddac5830bfa068429a319acfdf1cf11

  • Merci ! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    • Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.
  • YouTube / Les Imprimantes 3D .fr

×
×
  • Créer...