Dernières nouvelles
Accueil / Actualité / FlyLab, le FabLab spécialisé dans la fabrication de drones
Le FlyLab

FlyLab, le FabLab spécialisé dans la fabrication de drones

Après le NavLab spécialisé dans le nautisme, c’est au tour d’Hakim Amrani Montanelli de lancer Le FlyLab, un FabLab sur le thème cette fois-ci de la fabrication de drones démilitarisés Open Source. Ce n’est pas une nouveauté, l’impression 3D a déjà sa place dans cette branche de l’aéronautique que sont les drones et autres « multicoptères » souvent assimilés en tant que tel. Mais avec un peu d’huile de coude et de matière grise, ce FabManager d’un nouveau genre est capable de fabriquer un drone entièrement avec des technologies Open Source et Open Hardware.

drone civil caméraLe FlyLab se trouve actuellement dans un appartement du 11ème arrondissement de Paris, il devrait ouvrir ses portes dans un lieu plus prestigieux d’ici la fin de l’année (il serait question de la fameuse école 42 de Xavier Niel ou des futurs locaux de La Paillasse). En franchissant ses portes, n’importe qui pourra acquérir des connaissances aujourd’hui réservées à une minorité et repartir avec un drone jusqu’à 20 fois moins cher que dans le commerce. Un partage du savoir amené à croître, on l’espère, avec la multiplication des FabLabs.

Source : L’Usine Digitale

A propos de Motard Geek

Motard Geek
Administrateur du site (lesimprimantes3d.fr) avec Julien, passionné par l'informatique et les nouvelles technologies, un peu geek sur les bords, motard du dimanche, blogueur multi-casquettes, attiré par l'impression 3D depuis ses débuts.
Motard Geek

A lire

pneu futur michelin 3D

Une semaine d’impression 3D #76

En espérant qu’un jour on puisse imprimer de l’air frais pour se rafraichir en période …

5 COMMENTAIRES

  1. TRés bonne initiative, même si l’utilisation d’un drone en France est soumisse à la possétion du brevet de pilote….

    • Quelque soit le type de drone et le type de vol (immersion ou non)??

      • Oui le drone (ou multirotor) tombe sous le coups de la lois à partir du moment ou il possède un appareil de prise de vue (qui retransmet ou non les images au sol).
        De plus, il ne suffit pas d’avoir un brevet ULM, un lourd dossier doit etre validé par la DGAC (Manuel d’activité particulière + dossier technique + notice complète d’entretien et d’utilisation + attestation de conformitée + DNC + check list + autorisation préfectoral avant chaque vol)

  2. S’il vous plaît, je vis en Algérie et je veux acheter un morceau
    où puis-je les trouver

  3. S’il vous plaît, je vis en Algérie et je veux acheter un FlyLab fabrication de drones
    où puis-je les trouver

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *