Aller au contenu

Filament ABS

Chercher dans la communauté

Résultats des étiquettes.



Plus d'options de recherche

  • Recherche par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule. Merci de privilégier l'auto-complétion plutôt que de créer des tonnes de tags inutiles.
  • Recherche par auteur

Type du contenu


Forums

  • La vie du forum
    • Présentations
    • On vous écoute
    • Actualité et nouveautés du forum
  • Sur le site
    • Les news du blog
  • Les imprimantes 3D
    • Discussion sur les imprimantes 3D
    • Bien choisir son imprimante 3D
    • Les constructeurs
    • Les RepRap et autres modèles DIY
    • Les imprimantes 3D SLA
    • Consommables
    • Électronique
    • Tutoriels
  • Les scanners 3D
    • Discussion sur les scanners 3D
    • Kinect
  • Logiciels 3D
  • Le coin des makers
  • Usinages
  • Petites annonces
  • Divers

Chercher dans...

Résultats qui...


Date de création

  • Début

    End


Dernière mise à jour

  • Début

    End


Filtrer par nombre de...

Inscrit

  • Début

    End


Groupe


Website URL


Skype


Twitter


Facebook


Youtube


Instagram


Lieu


Intérêts


Imprimantes

89 résultats trouvés

  1. Bonjour a tous Après quelques recherche sur le forum je ne trouve pas la réponse a ma question : Je dispose donc d'Octoprint sur mon Raspberry PI 3 avec un écran tactile de 7 pouces branché en HDMI et USB pour la partie tactile . A chaque démarrage je suis obligé de lancer chromium pour accéder a l’interface de gestion d'Octoprint et de faire F11 pour l'avoir en plein écran et j'aimerai donc savoir si il est possible d'automatiser cette procédure a chaque démarrage de mon Raspberry . Merci d'avance pour vos reponses salutations
  2. Bonjour à tous. Malgré mes recherches je n'ai pas trouver de réponse à mon problème, c'est pourquoi je me permet de demander de l'aide. La où est mon imprimante je n'ai pas accès aux wifi de ma freebox. Pour pallier à ça j'ai tiré un cable réseaux et j'y ai connecter un routeur wifi MI 4. Quand je suis sur le même wifi avec mon ordi pas de soucis je peut me connecté sans soucis à octoprint, par contre dès que je change de lieu et que je suis sur un autre routeur wifi (j'ai est 3 en comptant celui de la box) où en réseaux (mais toujours relier à la même box) sa ne marche plus. Auriez vous une solution pour que je puisse me connecter dessus quand je change de lieu. J'espère avoir été clair. Merci d'avance à tous ce qui pourront m'aider. Lucuferus
  3. Update 13/03/2017 : Mise à jour du Tutoriel pour corriger les problèmes à l'installation des dernières version de Raspbian et d'Octoprint. ### Modération ### Si votre objectif est simplement d'avoir Octoprint, le tuto de Gisclace est plus simple à mettre en oeuvre. Si votre objectif est d'installer Octoprint sur votre distribution actuelle, vous êtes sur la bonne page. ###/Modération ### Ce sujet explique en détail (Noob compliant ) comment installer Octoprint sur une Raspbian vierge sur un Rasberry 3 avec Wifi et une Camera de la même marque. Télécharger Raspbian : https://downloads.raspberrypi.org/raspbian_lite_latest Télécharger Win32DiskImager : https://sourceforge.net/projects/win32diskimager/ Procédure pour copier l'image sur la SD : Windows : https://www.raspberrypi.org/documentation/installation/installing-images/windows.md Mac : https://www.raspberrypi.org/documentation/installation/installing-images/mac.md Linux : https://www.raspberrypi.org/documentation/installation/installing-images/linux.md Décompresser le fichier : 201y-xx-yy-raspbian-jessie-lite.zip Vous devez obtenir un fichier : 201y-xx-yy-raspbian-jessie-lite.img Lancer Win32DiskImager : a- Sélectionner votre fichier *.img et le lecteur de votre carte SD. b- Cliquer sur 'Write'. c- Dire "Yes" pour le message d'avertissement. Votre carte SD va être effacé. d- Deux minutes plus tard, vous avez un message qui vous dit que c'est OK. Pour finir insérer votre carte SD dans votre Raspberry Dans les dernières release de Raspbian pour des raisons de sécurité le SSH n'est pas activé. Connecter le Pi à un écran/Clavier. Les informations de connections par défaut : login : pi password : raspberry Attention vous êtes en clavier UK, pour la lettre A taper sur la touche Q. Le reste est identique. Vous aurez ce jolie prompt : Last login: Fri May 27 11:50:56 2016 pi@raspberrypi:~$ Nous allons passer le clavier en AZERTY : pi@raspberrypi:~ $ sudo raspi-config Choisir l'option 4 : Choisir I3 : Laisser par défaut et faire "Enter" Sélectionner "Other" et valider Dans la liste choisir "French" et valider Sélectionner juste "French" et valider Laisser le choix par défaut et valider Laisser le choix par défaut et valider Laisser le choix par défaut et valider Sélectionner "Finish" Maintenant il faut reboot votre Pi pour prise en compte : pi@raspberrypi:~ $ sudo reboot Il est plus simple de se connecter depuis votre PC à votre Pi. Cela permet de faire du copier/coller. Il va falloir faire deux choses, activer le SSH sur le Pi et télécharger un client SSH pour vous connecter dessus. Télécharger Putty : http://www.chiark.greenend.org.uk/~sgtatham/putty/latest.html Si vous ne savez pas utiliser putty : https://www.it-connect.fr/chapitres/apprendre-a-manier-putty-les-options-de-connexion/ Pour activer le SSH, taper les commandes suivantes : pi@raspberrypi:~ $ sudo service ssh start pi@raspberrypi:~ $ sudo update-rc.d ssh defaults Pour récupérer votre IP pour vous connecter avec Putty : pi@raspberrypi:~ $ sudo ifconfig | grep "inet addr" inet addr:192.168.1.14 Bcast:192.168.1.255 Mask:255.255.255.0 Une fois connecté avec Putty ou autre poursuivons 1- Se connecter à votre wifi : pi@raspberrypi:~$ sudo nano /etc/wpa_supplicant/wpa_supplicant.conf Vous allez à la fin du fichier et vous rajoutez ceci : network={ ssid="Le nom de votre reseau wifi" psk="Le mot de passe de votre wifi" } Vous devriez avoir un fichier qui ressemble à ça : country=FR ctrl_interface=DIR=/var/run/wpa_supplicant GROUP=netdev update_config=1 network={ ssid="Le nom de votre reseau wifi" psk="Le mot de passe de votre wifi" } Nota : Les champs entre "blabla wifi" sont à remplacer par votre SSID Wifi et votre mot de passer wifi. Sauvegarder le fichier avec la combinaison de touche CTRL + X On reboot et on débranche le câble Ethernet : pi@raspberrypi:~$ sudo reboot Si vous êtes avec un écran/clavier faire également un reboot, et lors de l'affichage du prompt taper la commande suivante pour trouver l'IP : pi@raspberrypi:~ $ sudo ifconfig wlan0 wlan0 Link encap:Ethernet HWaddr b8:27:eb:24:99:8a inet addr:192.168.1.244 Bcast:192.168.1.255 Mask:255.255.255.0 inet6 addr: fe80::8ae4:c012:91c4:9f65/64 Scope:Link UP BROADCAST RUNNING MULTICAST MTU:1500 Metric:1 RX packets:460 errors:0 dropped:204 overruns:0 frame:0 TX packets:114 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0 collisions:0 txqueuelen:1000 RX bytes:89232 (87.1 KiB) TX bytes:22578 (22.0 KiB) Sinon, retourner sur votre Box/Routeur/Firewall pour trouver l'IP associé au Baud DHCP. Je vous recommande vivement de fixer l'adresse du boitier pour pas qu'il change d'IP à chaque reboot. Si vous avez un DNS interne chez vous, pensez également à rentrer un FQDN c'est plus simple à retenir. Vérifier que vous avez bien accès à Internet depuis votre Pi : pi@raspberrypi:~ $ ping www.google.fr PING www.google.fr (216.58.208.227) 56(84) bytes of data. 64 bytes from par10s22-in-f227.1e100.net (216.58.208.227): icmp_seq=1 ttl=56 time=5.65 ms 64 bytes from par10s22-in-f227.1e100.net (216.58.208.227): icmp_seq=2 ttl=56 time=7.12 ms 64 bytes from par10s22-in-f227.1e100.net (216.58.208.227): icmp_seq=3 ttl=56 time=8.44 ms 2- Changer le mot de passe Taper la commande passwd Indiquer le mot de passe actuel : raspberry Taper deux fois de suite votre nouveau mot de passe pi@raspberrypi:~ $ passwd Changing password for pi. (current) UNIX password: Enter new UNIX password: Retype new UNIX password: passwd: password updated successfully 3- Mettre à jour le systéme et le firmware pi@raspberrypi:~ $ sudo apt-get -y update && sudo apt-get -y dist-upgrade && sudo apt-get -y autoremove && sudo apt-get -y autoclean pi@raspberrypi:~ $ sudo apt-get -y install rpi-update pi@raspberrypi:~ $ sudo rpi-update [...] *** Relaunching after update *** Raspberry Pi firmware updater by Hexxeh, enhanced by AndrewS and Dom *** We're running for the first time *** Backing up files (this will take a few minutes) *** Backing up firmware *** Backing up modules 4.4.50-v7+ [...] *** Updating firmware *** Updating kernel modules *** depmod 4.9.13-v7+ *** depmod 4.9.13+ *** Updating VideoCore libraries *** Using HardFP libraries *** Updating SDK *** Running ldconfig *** Storing current firmware revision *** Deleting downloaded files *** Syncing changes to disk *** If no errors appeared, your firmware was successfully updated to d8803bc3b369b087450e636beb0cb30857e3215e *** A reboot is needed to activate the new firmware pi@raspberrypi:~ $ sudo reboot 5- Mettre le Pi à l'heure pi@raspberrypi:~ $ sudo dpkg-reconfigure tzdata Choisir votre continent : Choisir la Capital de votre Pays : Vous devriez obtenir l'output suivant : Current default time zone: 'Europe/Paris' Local time is now: Mon Aug 15 18:09:00 CEST 2016. Universal Time is now: Mon Aug 15 16:09:00 UTC 2016. Si l'heure est fausse, c'est que votre Pi ne se synchronise pas sur un serveur NTP. Deux solutions : Vous n'avez pas accès à l'internet, faite en sorte d'avoir accès à Internet. Reprendre le début du tuto. http://framboisepi.fr/synchronisation-sur-un-serveur-de-temps/ 6- Finir de configurer son Pi Lancer le raspi-config pi@raspberrypi:~ $ sudo raspi-config Aller dans les "Advanced Options" Lancer la première ligne : "Expand Filesystem" Lancer l'option 5 pour activer la camera : Et valider l'option "P1 Camera" Naviguer vers "Finish" avec la touche TAB et lancer le reboot du Pi (encore oui je sais... ) 7- Installer (enfin) Octoprint Installer les paquets nécessaire pour Octoprint : pi@raspberrypi:~ $ sudo apt-get -y install python-pip python-dev python-setuptools python-virtualenv git libyaml-dev build-essential Aller dans le répertoire /home/pi : pi@raspberrypi:~ $ cd /home/pi Vérifier : pi@raspberrypi:~ $ pwd /home/pi Lancer le téléchargement des Binaires d'Octoprint : pi@raspberrypi:~ $ git clone --depth 1 https://github.com/foosel/OctoPrint.git Cloning into 'OctoPrint'... remote: Counting objects: 690, done. remote: Compressing objects: 100% (638/638), done. remote: Total 690 (delta 38), reused 328 (delta 9), pack-reused 0 Receiving objects: 100% (690/690), 3.53 MiB | 1.06 MiB/s, done. Resolving deltas: 100% (38/38), done. Checking connectivity... done. Naviguer vers le répertoire nouvellement créé : pi@raspberrypi:~ $ cd OctoPrint/ pi@raspberrypi:~/OctoPrint $ Lancer l'installation : pi@raspberrypi:~/OctoPrint $ virtualenv venv Running virtualenv with interpreter /usr/bin/python2 New python executable in venv/bin/python2 Also creating executable in venv/bin/python Installing setuptools, pip...done. pi@raspberrypi:~/OctoPrint $ ./venv/bin/pip install pip --upgrade Downloading/unpacking pip from https://pypi.python.org/packages/b6/ac/7015eb97dc749283ffdec1c3a88ddb8ae03b8fad0f0e611408f196358da3/pip-9.0.1-py2.py3-none-any.whl#md5=297dbd16ef53bcef0447d245815f5144 Downloading pip-9.0.1-py2.py3-none-any.whl (1.3MB): 1.3MB downloaded Installing collected packages: pip Found existing installation: pip 1.5.6 Uninstalling pip: Successfully uninstalled pip Successfully installed pip Cleaning up... pi@raspberrypi:~/OctoPrint $ ./venv/bin/python setup.py install [...] Installed /home/pi/OctoPrint/venv/lib/python2.7/site-packages/pytz-2016.10-py2.7.egg Finished processing dependencies for OctoPrint==1.3.1 On créé le répertoire de config : pi@raspberrypi:~/OctoPrint $ mkdir ~/.octoprint On rajoute le user 'pi' au groupe 'tty' : pi@raspberrypi:~/OctoPrint $ sudo usermod -a -G tty pi On rajoute le user 'pi' au groupe 'dialup' : pi@raspberrypi:~/OctoPrint $ sudo usermod -a -G dialout pi Maintenant on test si ça marche : pi@raspberrypi:~/OctoPrint $ cd /home/pi pi@raspberrypi:~/OctoPrint $ ~/OctoPrint/venv/bin/octoprint Starting the server via "octoprint" is deprecated, please use "octoprint serve" from now on. 2017-03-13 21:31:30,471 - octoprint.server - INFO - Starting OctoPrint 1.3.1 (master branch) 2017-03-13 21:31:30,548 - octoprint.plugin.core - INFO - Loading plugins from /home/pi/OctoPrint/venv/lib/python2.7/site-packages/OctoPrint-1.3.1-py2.7.egg/octoprint/plugins, /home/pi/.octoprint/plugins and installed plugin packages... 2017-03-13 21:31:31,954 - octoprint.plugins.discovery - INFO - pybonjour is not installed, Zeroconf Discovery won't be available 2017-03-13 21:31:31,957 - octoprint.plugin.core - INFO - Found 7 plugin(s) providing 7 mixin implementations, 4 hook handlers 2017-03-13 21:31:31,992 - octoprint.plugin.core - INFO - Loading plugins from /home/pi/OctoPrint/venv/lib/python2.7/site-packages/OctoPrint-1.3.1-py2.7.egg/octoprint/plugins, /home/pi/.octoprint/plugins and installed plugin packages... 2017-03-13 21:31:32,289 - octoprint.plugin.core - INFO - Found 7 plugin(s) providing 7 mixin implementations, 4 hook handlers 2017-03-13 21:31:32,295 - octoprint.filemanager.storage - INFO - Initializing the file metadata for /home/pi/.octoprint/uploads... 2017-03-13 21:31:32,296 - octoprint.filemanager.storage - INFO - ... file metadata for /home/pi/.octoprint/uploads initialized successfully. 2017-03-13 21:31:34,505 - octoprint.util.pip - INFO - Using "/home/pi/OctoPrint/venv/bin/python -m pip" as command to invoke pip 2017-03-13 21:31:36,668 - octoprint.util.pip - INFO - Version of pip is 9.0.1 2017-03-13 21:31:36,669 - octoprint.util.pip - INFO - pip installs to /home/pi/OctoPrint/venv/lib/python2.7/site-packages, --user flag needed => no, virtual env => yes 2017-03-13 21:31:36,671 - octoprint.plugin.core - INFO - Initialized 7 plugin implementation(s) 2017-03-13 21:31:36,677 - octoprint.plugin.core - INFO - 7 plugin(s) registered with the system: | Announcement Plugin (bundled) = /home/pi/OctoPrint/venv/lib/python2.7/site-packages/OctoPrint-1.3.1-py2.7.egg/octoprint/plugins/announcements | Core Wizard (bundled) = /home/pi/OctoPrint/venv/lib/python2.7/site-packages/OctoPrint-1.3.1-py2.7.egg/octoprint/plugins/corewizard | CuraEngine (<= 15.04) (bundled) = /home/pi/OctoPrint/venv/lib/python2.7/site-packages/OctoPrint-1.3.1-py2.7.egg/octoprint/plugins/cura | Discovery (bundled) = /home/pi/OctoPrint/venv/lib/python2.7/site-packages/OctoPrint-1.3.1-py2.7.egg/octoprint/plugins/discovery | Plugin Manager (bundled) = /home/pi/OctoPrint/venv/lib/python2.7/site-packages/OctoPrint-1.3.1-py2.7.egg/octoprint/plugins/pluginmanager | Software Update (bundled) = /home/pi/OctoPrint/venv/lib/python2.7/site-packages/OctoPrint-1.3.1-py2.7.egg/octoprint/plugins/softwareupdate | Virtual Printer (bundled) = /home/pi/OctoPrint/venv/lib/python2.7/site-packages/OctoPrint-1.3.1-py2.7.egg/octoprint/plugins/virtual_printer 2017-03-13 21:31:36,683 - octoprint.filemanager - INFO - Adding backlog items from all storage types to analysis queue... 2017-03-13 21:31:36,686 - octoprint.filemanager - INFO - Added 0 items from storage type "local" to analysis queue 2017-03-13 21:31:36,686 - octoprint.server - INFO - Reset webasset folder /home/pi/.octoprint/generated/webassets... 2017-03-13 21:31:36,687 - octoprint.server - INFO - Reset webasset folder /home/pi/.octoprint/generated/.webassets-cache... 2017-03-13 21:31:37,023 - octoprint.plugins.discovery - INFO - Registered OctoPrint instance on raspberrypi for SSDP 2017-03-13 21:31:37,127 - octoprint.plugins.pluginmanager - INFO - Loaded plugin repository data from http://plugins.octoprint.org/plugins.json 2017-03-13 21:31:37,169 - octoprint.server - INFO - Listening on http://0.0.0.0:5000 2017-03-13 21:31:37,415 - octoprint.plugins.announcements - INFO - Loaded channel _important from http://octoprint.org/feeds/important.xml in 0.24s Si pas de gros message d'erreur ou de gros warning à l'écran vous devriez pouvoir accéder à Octoprint depuis votre PC : Ouvrez un navigateur et taper l'URL : http://votreip:5000 Vous devriez arriver sur le popup suivant : Bonne nouvelle, votre installation d'Octoprint fonctionne. Faire CTRL + C dans le terminal putty pour tuer le proccess. Maintenant nous allons voir pour démarrer automatiquement Octoprint au démarrage du Pi. 8- Démarrer Octoprint automatiquement Editer le fichier suivant : pi@raspberrypi:~ $ nano ~/OctoPrint/scripts/octoprint.default Retirer le # devant la ligne : #DAEMON=/home/pi/OctoPrint/venv/bin/octoprint Ce qui donne : DAEMON=/home/pi/OctoPrint/venv/bin/octoprint Copier le fichier init dans le init.d pour un autostart au boot du Pi pi@raspberrypi:~ $ sudo cp ~/OctoPrint/scripts/octoprint.init /etc/init.d/octoprint Lui donner les droits d'exécution : pi@raspberrypi:~ $ sudo chmod +x /etc/init.d/octoprint Copier le fichier Default dans le bon répertoire : pi@raspberrypi:~ $ sudo cp ~/OctoPrint/scripts/octoprint.default /etc/default/octoprint Ajouter Octoprint en démarrage automatique. pi@raspberrypi:~ $ sudo update-rc.d octoprint defaults Vérifier que ça fonctionne : pi@raspberrypi:~/OctoPrint $ sudo service octoprint start pi@raspberrypi:~/OctoPrint $ sudo service octoprint status ● octoprint.service - LSB: OctoPrint daemon Loaded: loaded (/etc/init.d/octoprint) Active: active (running) since Mon 2017-03-13 21:39:50 CET; 1s ago Process: 9869 ExecStart=/etc/init.d/octoprint start (code=exited, status=0/SUCCESS) CGroup: /system.slice/octoprint.service └─9875 /home/pi/OctoPrint/venv/bin/python /home/pi/OctoPrint/venv/bin/octoprint serve --port=5000 Mar 13 21:39:50 raspberrypi octoprint[9869]: Starting OctoPrint Daemon: OctoPrint. Mar 13 21:39:50 raspberrypi systemd[1]: Started LSB: OctoPrint daemon. Le service est "running" tout va bien, on reboot (encore ) pour vérifier : pi@raspberrypi:~ $ sudo reboot Une fois qu'il a reboot, normalement vous avez accès depuis votre navigateur. http://votreip:5000/ 9- Configurer Octoprint Lors de la première connexion, Octoprint vous demande si vous voulez indiquez un mot de passe pour l'interface web. C'est à votre convenance, si c'est juste en local "why not". Si vous voulez y accéder de l'extérieur "OBLIGATOIRE". Vous arrivez maintenant sur l'interface principal : Il faut configurer votre imprimante. Aller dans 'Settings' en haut à droite. Et vous rendre dans 'Printer profile' pour cliquer sur 'Add Profile' Indiquer les paramètres de votre imprimante, dans mon cas une SmartCub3D : De retour sur la page des imprimantes, cliquer sur l'étoile à droite de la ligne de votre imprimante. Ceci pour passer en imprimante par défaut. Faire "Save" en bas à droite. De retour sur la page principal, connecter votre imprimante. Toujours avec vos paramètres, ici encore pour la SmartCub3D : Et appuyer sur "Connect" Une fois connecter, les températures de votre imprimante devrais s'afficher sur l'interface et vous devriez voir un "Machine State: Operational" On va maintenant tester que l'imprimante répond au contrôle d'Octoprint. Vous rendre dans l'onglet "Control" : Tester les différents mouvement... Si c'est ok vous êtes prêt à imprimer, mais installons la Camera avant. 10- Installer la camera Installer les paquets nécessaires : pi@raspberrypi:~ $ sudo apt-get -y install subversion libjpeg8-dev imagemagick libav-tools cmake Revenir dans le répertoire du user pi : pi@raspberrypi:~ $ cd /home/pi/ Télécharger Mjpg Streamer : pi@raspberrypi:~ $ git clone https://github.com/jacksonliam/mjpg-streamer.git Cloning into 'mjpg-streamer'... remote: Counting objects: 2543, done. remote: Total 2543 (delta 0), reused 0 (delta 0), pack-reused 2543 Receiving objects: 100% (2543/2543), 3.41 MiB | 2.60 MiB/s, done. Resolving deltas: 100% (1578/1578), done. Checking connectivity... done. Aller dans son répertoire : pi@raspberrypi:~ $ cd mjpg-streamer/mjpg-streamer-experimental Paramétrer les 'Path' par défaut : pi@raspberrypi:~/mjpg-streamer/mjpg-streamer-experimental $ export LD_LIBRARY_PATH=. On compile : pi@raspberrypi:~/mjpg-streamer/mjpg-streamer-experimental $ make [...] [100%] Built target output_udp make[2]: Leaving directory '/home/pi/mjpg-streamer/mjpg-streamer-experimental/_build' make[1]: Leaving directory '/home/pi/mjpg-streamer/mjpg-streamer-experimental/_build' Si pas d'erreur on passe à la suite. Test de la camera, lancer la commande suivante : pi@raspberrypi:~/mjpg-streamer/mjpg-streamer-experimental $ ./mjpg_streamer -i "./input_raspicam.so -fps 5" -o "./output_http.so" Vous devriez avoir l'Output suivant : MJPG Streamer Version.: 2.0 i: fps.............: 5 i: resolution........: 640 x 480 i: camera parameters..............: Sharpness 0, Contrast 0, Brightness 50 Saturation 0, ISO 0, Video Stabilisation No, Exposure compensation 0 Exposure Mode 'auto', AWB Mode 'auto', Image Effect 'none' Metering Mode 'average', Colour Effect Enabled No with U = 128, V = 128 Rotation 0, hflip No, vflip No ROI x 0.000000, y 0.000000, w 1.000000 h 1.000000 o: www-folder-path...: disabled o: HTTP TCP port.....: 8080 o: username:password.: disabled o: commands..........: enabled i: Starting Camera Encoder Buffer Size 81920 Vous devriez pouvoir accéder à votre camera depuis un navigateur Web : http://votreip:8080/?action=stream Cool non ? Bon par contre c'est chiant si il faut lancer un terminal et le garder ouvert pour la Camera. Pour pouvoir allumer ou éteindre la camera depuis l'interface Web d'Octoprint : Editer le fichier : pi@raspberrypi:~ $ nano /home/pi/.octoprint/config.yaml Remplacer : webcam: {} Par : webcam: stream: http://<your Raspi's IP>:8080/?action=stream snapshot: http://127.0.0.1:8080/?action=snapshot ffmpeg: /usr/bin/avconv Créer le répertoire scripts pi@raspberrypi:~ $ mkdir /home/pi/scripts/ Editer le fichier suivant : pi@raspberrypi:~ $ nano /home/pi/scripts/webcam Et copier dedans : #!/bin/bash # Start / stop streamer daemon case "$1" in start) /home/pi/scripts/webcamDaemon >/dev/null 2>&1 & echo "$0: started" ;; stop) pkill -x webcamDaemon pkill -x mjpg_streamer echo "$0: stopped" ;; *) echo "Usage: $0 {start|stop}" >&2 ;; esac Pour enregister CTRL + X Editer le fichier suivant : pi@raspberrypi:~ $ nano /home/pi/scripts/webcamDaemon Et copier dedans : #!/bin/bash MJPGSTREAMER_HOME=/home/pi/mjpg-streamer/mjpg-streamer-experimental MJPGSTREAMER_INPUT_USB="input_uvc.so" MJPGSTREAMER_INPUT_RASPICAM="input_raspicam.so" # init configuration camera="auto" camera_usb_options="-r 640x480 -f 10" camera_raspi_options="-fps 10" if [ -e "/boot/octopi.txt" ]; then source "/boot/octopi.txt" fi # runs MJPG Streamer, using the provided input plugin + configuration function runMjpgStreamer { input=$1 pushd $MJPGSTREAMER_HOME echo Running ./mjpg_streamer -o "output_http.so -w ./www" -i "$input" LD_LIBRARY_PATH=. $MJPGSTREAMER_HOME popd } # starts up the RasPiCam function startRaspi { logger "Starting Raspberry Pi camera" runMjpgStreamer "$MJPGSTREAMER_INPUT_RASPICAM $camera_raspi_options" } # starts up the USB webcam function startUsb { logger "Starting USB webcam" runMjpgStreamer "$MJPGSTREAMER_INPUT_USB $camera_usb_options" } # we need this to prevent the later calls to vcgencmd from blocking # I have no idea why, but that's how it is... vcgencmd version # echo configuration echo camera: $camera echo usb options: $camera_usb_options echo raspi options: $camera_raspi_options # keep mjpg streamer running if some camera is attached while true; do if [ -e "/dev/video0" ] && { [ "$camera" = "auto" ] || [ "$camera" = "usb" ] ; }; then startUsb elif [ "`vcgencmd get_camera`" = "supported=1 detected=1" ] && { [ "$camera" = "auto" ] || [ "$camera" = "raspi" ] ; }; then startRaspi fi sleep 120 done On rend les deux fichiers exécutable : pi@raspberrypi:~ $ chmod +x /home/pi/scripts/webcam pi@raspberrypi:~ $ chmod +x /home/pi/scripts/webcamDaemon On édite le fichier suivant : pi@raspberrypi:~ $ nano /home/pi/.octoprint/config.yaml Et on remplace : system: {} Par : system: actions: - action: streamon command: /home/pi/scripts/webcam start confirm: false name: Start video stream - action: streamoff command: /home/pi/scripts/webcam stop confirm: false name: Stop video stream On redémarre OctoPrint : pi@raspberrypi:~ $ sudo service octoprint restart Vous devriez voir apparaître dans l'interface le menu suivant : Cliquer sur 'Start' : Vous devriez voir votre Webcam dans l'Onglet 'Control' et l'onglet 'Timelapse' devrait apparaître (Si rien ne s'affiche faire F5 pour rafraîchir la page) 11- Le port 5000 c'est bien... A partir de maintenant vous devez pouvoir accéder à votre installation Octoprint depuis l'URL : http://votreip:5000/ Perso j'aime pas les :xxxx, on va donc le rediriger vers le port 80. On est sur un réseau local, le https ne sert à rien. Par contre si vous souhaitez ouvrir votre Octoprint sur Internet je vous recommande le 443 (https), sauf si vous avez un Reverse Proxy sécurisé en frontal de votre connexion. On install haproxy : pi@raspberrypi ~ $ sudo apt-get -y install haproxy On le configure : pi@raspberrypi:~ $ sudo nano /etc/haproxy/haproxy.cfg Effacer tout ce qui se trouve dans le fichier et le remplacer par : global maxconn 4096 user haproxy group haproxy daemon log 127.0.0.1 local0 debug defaults log global mode http option httplog option dontlognull retries 3 option redispatch option http-server-close option forwardfor maxconn 2000 timeout connect 5s timeout client 15min timeout server 15min frontend public bind *:80 use_backend webcam if { path_beg /webcam/ } default_backend octoprint backend octoprint reqrep ^([^\ :]*)\ /(.*) \1\ /\2 option forwardfor server octoprint1 127.0.0.1:5000 backend webcam reqrep ^([^\ :]*)\ /webcam/(.*) \1\ /\2 server webcam1 127.0.0.1:8080 On redémarre le service haproxy : pi@raspberrypi:~ $ sudo service haproxy restart Vous devriez pouvoir accéder à votre interface web depuis : http://votreip Et la webcam depuis : http://votreip/webcam/?action=stream ---- PS1 : Nano est donné pour exemple pour l'édition de vos fichiers. Vous pouvez utiliser Vim c'est bien aussi PS2 : Je viens de faire une fresh install en écrivant ce tuto, donc normalement vous devriez pas avoir de problème pour l'installation d'Octoprint. Je suis ouvert à tous commentaires. 12- Activer les mises à jour automatique et installer des plugins 13- Régler la caméra et activer les mises à jour système automatique
  4. Salut les afisionados du Pi (re) et les autres aussi ! ^^ Bon voilà je n'ai pas vraiment de problème avec octoprint ça marche plutôt bien mais le truc que j'ai remarqué c'est une différence au niveau de la fluidité du flux vidéo de la caméra, je m'explique.... J'avais un rpi 2 B+ et j'ai récemment fais l'acquisition d'une rpi 3 B+ pensant que cela allait améliorer la chose mais non. J'ai un clone de la caméra officiel rpi Cam, un modèle OV5647 5MP branché sur le rpi 3, j'ai également quelques caméras de surveillance que j'administre avec iSpy (le tueur de CPU ^^). J'ai donc rajouter le flux d'octoprint dans ma grille de vue des caméras. Le truc c'est que sur iSPy le flux est vachement fluide 25 fps (comme configurer dans octoprint.txt) mais dans le navigateur, sur octoprint donc, le flux est très saccadé, ça rame. Avez-vous une solution pour régler ce soucis de lenteur dans le navigateur ? Merci NB: au moment où j'écris ce message, dans le navigateur et ispy je n'ai plus de flux ^^ je crois que la caméra s'est vexée ^^ j'ai flippé j'ai un print en cours lancé via octoprint j'ai cru que le rpi avait buggué, mais bon ça va, ça imprime ouf.... Edit: En fait j'ai le serveur qui a planter Edit2: Ce topic qui commençait plutôt bien ^^ va mal finir ! ^^ Le serveur ne veut carrément plus démarrer, impossible de me connecter en ssh ..... mon priiiiiiiiiiiiiiiiiiiiint je prie
  5. imprimante 3D tevo banggood
  6. Bonjour, Je vais vous faire part de mon expérience avec Klipper et vous expliquer comment l'installer et le configurer sur votre imprimante. I - Introduction Klipper est un firmware pour imprimante 3D comparable à Repetier ou Marlin. Son rôle est d'interpréter le Gcode en provenance du slicer et de le convertir en commandes qui permettent de piloter individuellement le hardware de l'imprimante. Pour certaines machines, comme les CoreXY ou les Delta, la cinématique est très complèxe, ce qui demande des calculs importants. Malheureusement, avec une carte 8-bits, la puissance du microcontroleur n'est pas super adaptée à ces calculs. Du coup, la vitesse sera limitée par la puissance du processeur et les calculs seront moins précis. C'est ce qui pousse certains à vouloir passer à une carte 32 bits. Nous allons voir que Klipper permet de s'affranchir de ces limitations. 1) Les fonctionnalités de Klipper La particularité de Klipper est d'utiliser un ordinateur hôte pour faire tous ces calculs et de réserver le microcontroleur pour ce qu'il sait bien faire: gérer les entrées-sorties en temps réel. Ceci décharge le microcontroleur qui n'a plus que ça à faire, et l'hôte, qui est généralement un Raspberry Pi 3 avec un processeur ARM quad core, se charge des calculs, avec du multi-thread, plus de mémoire, et une interface graphique plus attrayante. Par ailleurs, Klipper s'interface avec Octoprint, ce qui permet d'utiliser sa partie graphique pour controler l'imprimante. On pourrait meme virer le LCD de l'imprimante et utiliser un écran tactile connecté au Raspberry. Le résultat, c'est un surcroit de performances important. Avec une carte 8-bits, on a des performances supérieures à celles d'une carte 32-bits. Klipper utilise cette puissance pour calculer les trajectoires de façon plus souple, ce qui permet de gagner en précision, en fluidité, en bruit, et en vitesse d'impression. Avec Klipper, j'imprime en 120mm/s sans problème sur une imprimante cartésienne. Il semblerait que les gains sont encore plus importants sur des CoreXY ou Delta. Et bien sûr, une carte 32-bits permettra d'aller encore plus vite, mais on se limite alors à l'énergie cinétique que la mécanique de la machine peut encaisser. Les firmware classiques ont aussi d'autres inconvénients: Ils se configurent en modifiant les fichiers de code source, ce qu'un utilisateur ne devrait jamais avoir à faire. Il faut ensuite les compiler et les flasher à chaque modification. Avec Klipper, on ne touche plus au firmware qui est sur le microcontroleur. Les modifications se font sur un fichier de configuration qui réside sur l'hôte, ce qui est instantané et beaucoup plus pratique. Jusqu'à l'année dernière, Klipper était plutôt expérimental, mais depuis la version de décembre et l'introduction du bed levelling, le support BL Touch, le "pressure advance", la calibration delta, les écrans LCD, les protections thermiques, etc... c'est devenu parfaitement utilisable tous les jours. Il y a deux étapes à l'installation de Klipper: L'installation. C'est la partie la plus facile et on ne la fait qu'une fois. La configuraton. Celle-ce se fait dans un fichier de config. Avec un plugin qui va bien dans Octoprint, on peut éditer ce fichier directement dans Octoprint. 2) Prérequis Avant d'installer Klipper, il vous faut: Une imprimante 3D. Ben oui, c'est pas pour les machines à laver. Il faut pouvoir flasher le firmware, donc on évitera les machines avec un hardware propriétaire. En principe, tout ce qui tourne avec Marlin peut tourner avec Klipper. Un firmware basé sur Marlin. C'est plus simple, parce qu'on pourra récupérer un certain nombre de paramètres. Il est possible de se débrouiller autrement, mais il faudra connaître ou calculer les mm/step etc... Un ordinateur hote sous Linux. Ici, on parlera de Raspberry, mais en théorie ça pourrait fonctionner avec n'importe quel PC sous Linux et Octoprint. Attention, il faut un Raspberry Pi 3 au minimum. Un Raspberry Zero ou un vieux Raspberry 1 vont trop ramer. Octoprint. Je ne vais pas détailler ici l'installation d'Octoprint. Il y a plein de tutos là dessus. On y installer un plugin OctoKlipper qui facilite la configuration de Klipper. Des connaissances (basiques) en Linux. On va utiliser une ligne de commande SSH pour télécharger et installer Klipper. Note importante: Avant de procéder à l'installation de Klipper, assurez-vous bien que tout l'ensemble Imprimante 3D + Octoprint Raspberry fonctionne correctement et est parfaitement maîtrisé. Sinon, si un truc ne marche pas après, on ne pourra pas savoir si ça vient de Klipper ou de la configuration matérielle. 2ème note: Je vous conseille d'avoir toujours une stratégie de repli, autrement dit les moyens de pouvoir reflasher Marlin avec une configuration qui marche si pour une raison ou une autre Klipper ne vous convient pas.
  7. Bonjour, J'ai une Ender 3 qui se trouve dans mon atelier et mon bureau se trouve à l'opposé de la maison. J'envisage de passer à une solution type Octoprint pour surveiller mes impressions. Je possède un NAS Qnap TS251+ qui permet de faire des machines virtuelles, je me demandais s'il était possible d'y installer Octoprint ? Qu'en pensez-vous ?
  8. Bonjour à tous, Voici quelques informations pour ceux qui seraient tentés de vouloir accéder à Octoprint et surveiller une impression en cours depuis n'importe où ! Ce tuto est destiné aux clients de chez Orange, mais de nombreux fournisseurs proposent la même chose sur leurs box. Le problèmes : octoprint travail en local une grande partie d'entre nous n'ont pas d'adresse IP fixe et celle-ci change de façon régulière (tous les 24 ou 48h) Pour contourner ces problème et accéder à Octoprint depuis n'importe quel accès internet, nous allons utiliser un service de DNS dynamique gratuit. DynDNS étant passé payant depuis quelques temps, je vous conseil d'utiliser No-IP qui est devenu la nouvelle référence en service gratuit. Il existe d'autres service, vous en trouverez une liste chez Korben. Etape 1 : inscription chez No-IP Je ne vais pas réinventer l'eau chaude, ils ont une excellente vidéo et une page très bien détaillée sur le sujet : http://www.noip.com/support/knowledgebase/getting-started-with-no-ip-com/ Créez votre compte et votre nom de domaine . Etape 2 : configuration de la Livebox Si votre livebox est un peu ancienne, il est temps d'appeler leur service client en prétextant que vous perdez la connexion ou qu'elle redémarre tout le temps... bref d'obtenir une livebox de dernière génération. Vous payez tous les mois pour cette box, c'est votre droit ! Une fois dans l'interface de configuration de la livebox, passez en mode avancé (liste déroulante en haut à droite), puis allez dans le menu "Ma configuration Wifi et Livebox" / "DynDNS" Sélectionnez le service par lequel vous passez, saisissez les informations de connexion et validez. Ne vous inquiétez pas si l'association est en erreur, il faut que le service se synchronise. Ça ne prends que quelques minutes. Par sécurité, je vous conseil d'attribuer une adresse IP fixe à votre Octoprint. pour cela, un passage dans DHCP et DNS s'impose. Si vous n'avez rien changé et que votre octoprint est en marche et connecté au réseau, vous retrouverez son nom dans la liste de vos équipements. Copiez son adresse MAC, elle est obligatoire. Il vous reste donc à le retrouver dans la liste ci dessus, lui affecter l'adresse IP de votre choix et coller l'adresse MAC. Que ce soit en Wifi ou par cable, votre octoprint aura toujours la même adresse. Dernière étape : on redirige tout ce qui rentre vers octoprint. Pour cela, il faut créer une règle dans NAT - PAT Le schéma est assez explicite pour se passer de commentaires ... La règle la plus simple est de renvoyer tout ce qui rentre sur le port 80 vers le port 80 de votre octoprint. Par défaut, tout le reste sera bloqué de façon systématique (ça limite les attaques) et ce qui passe ne sera renvoyé que sur octoprint, sans autres possibilités ! Et voilà, c'est terminé ! Pour tester, n'essayez pas depuis votre ordinateur, vous auriez un message d'erreur car vous allez boucler ! Passez par votre téléphone ou votre tablette mais surtout sans le wifi ! Utilisez le réseau 3 ou 4G. Si vous souhaitez y accéder en interne, il faut utiliser l'adresse IP ou le octopi.local
  9. Salut ! La version RC1 de Octopi 0.17 est disponible en téléchargement pour ceux qui veulent la testée ! Nouveauté majeur de cette release, le support du Raspberry 4. Bad news ! Je viens d'acheter un rpi 3 parce qu'octopi non compatiible rpi 4 !
  10. Bonjour les gens. je ne suis pas sur d’être au bon endroit, mais c'est ce que j'ai trouvé de plus approchant comme sujet pour exposer mon problème. je suis "l'heureux" propriétaire d'un orangepi one plus. j'ai posé dessus une Armbian buster kernel 5.1. jusque là, ça va. j'ai installé là dessus octoprint, il s'est bien battu, mais j'ai fini par gagner, ça tourne propre, il connecte l'imprimante (Anycubic kossel pulley). ça s'est franchement gâté avec la ouèbcam, une logitech C270. celle ci fonctionnait parfaitement sur mon pi zéro qui gérait l'imprimante auparavant (un poil poussif en passant...). quand je fais un lsusb, elle semble vu par le system : je vois ensuite qu'il faut de quoi streamer et que MJPG est l'outil habituellement utilisé. mais quand je veux l'installer, ça me dit que c'est obsolète et qu'ai qu'a aller me faire téter les yeux chez les paillons a plume. je cherche encore, une bonne ame que dit qu'il faut utiliser ffmpeg, que c'est mieux toussa toussa.(avec un lien pour l'install) pas de problème pour l'install de ffmpeg et de v4l2. vient ensuit le moment de lancer tout ça. la ligne donné dans la tuto : ffmpeg -f v4l2 -i video="Integrated Webcam" -f alsa -i hw:0 -profile:v high -pix_fmt yuvj420p -level:v 4.1 -preset ultrafast -tune zerolatency -vcodec libx264 -r 10 -b:v 512k -s 640x360 -acodec aac -strict -2 -ac 2 -ab 32k -ar 44100 -f mpegts -flush_packets 0 udp://192.168.1.4:5000?pkt_size=1316 celle que j'ai retouché pour l'adapter à mes besoins, sans gestion du son, avec la def max de la C270 et l'adresse et le port qui me conviennent : ffmpeg -f v4l2 -i video="UVC Camera" -f alsa -i hw:0 -profile:v high -pix_fmt yuvj420p -level:v 4.1 -preset ultrafast -tune zerolatency -vcodec libx264 -r 10 -b:v 512k -s 1280x720 -f mpegts -flush_packets 0 udp://192.168.0.122:5050?pkt_size=1316 mais, ça marche po... le truc se fâche et me cause en rouge ! visiblement, y a un truc qu'il ne trouve pas... j'ai essayé avec l'ID c'est pas mieux. du coup j'ai regardé : et j'ai testé avec tout ça => NOK... y a un truc qui me chagrine, quand je fais un lshw, je ne vois pas de vidéo monté sur le periph, juste du son. c'est clairement plus un probleme de pingoo que d'octoprint, mais si quelqu'un a une idée, je suis preneur ! d'avance merci a tous !
  11. Bonjour, Le détecteur actuel sur l'Alfawise U20 ne fonctionne que si on imprime à partir de la carte SD Si je veux à partir d'Octoprint, je dois mettre un autre détecteur ou débrancher celui de la carte mère pour le mettre sur le Raspberry J'ai cherché sur le forum et ailleurs mais je n'ai pas encore trouvé si c'est possible de mettre en parallèle le détecteur de fin de filament. Plutôt que de mettre un deuxième détecteur pour le brancher sur le Raspberry, est-il possible de repartir de la carte mère avec 2 câbles vers le Raspberry ou bien de couper le câble pour mettre des dominos ou autre (souder 2 câbles en y) pour bénéficier du détecteur sur la carte si j'imprime à partir de la carte SD ou à partir d'Octoprint (avec le plug-in)... Est-ce que quelqu'un a déjà essayé ? Cordialement
  12. Bonjour J'avais lu ici que octoprint ralentissais nos imprimantes , du coup vu que je possède 2 Anet A8 j'ai voulu en avoir le coeur Net. J'ai donc slicer avec Cura 1 cube de calibration et j'ai lancé 2 impressions simultanées sur les 2 imprimantes. Et effectivement le resultat est sans appel!!! 23 minutes depuis la SD et 34 depuis Octoprint!!!! Du coup la question que je me pose c'est il y a t'il un moyen de retrouver la vitesse de la SD sous Octoprint parce que ok c'est plus sympa de contrôler l'imprimante depuis le pc mais si c'est pour doubler le temps des impressions c'est beaucoup moins intéressant......
  13. Je ne sais pas comment vous faites vous pour transférer vos gcode à vos octoprint mais pour ma part devoir enregistrer un gcode sur mon pc et ensuite le transférer depuis octoprint je trouve cela autant pénible que d'utiliser la SD card, déplacement en moins N'étant absolument pas un habitué de linux je me suis cassé les dents et sans y être arrivé pour monter un partage réseau sur mon nas via smb/nfs ca n'a pas fonctionné ou du moins pas en automatique après un rebbot du raspberry/octoprint Alors j'ai fais le chemin inverse, partager le dossier "Uploads" qu'utilise Octoprint comme emplacement de nos gcode sur mon réseau local Comme cela j'enregistre directement mon gcode depuis cura dans ce partage Voici les commandes à exécuter (en vert) (je précise que j'utilise une distrib raspbian) Petite mise à jour sudo apt-get update Installation de samba sudo apt-get install samba Installation de smbclient sudo apt-get install smbclient renomage du fichier smb.conf d'origine sudo mv /etc/samba/smb.conf /etc/samba/smb.conf.old Création et édition d'un nouveau fichier de config smb.conf sudo nano /etc/samba/smb.conf Copier et coller le texte (en gris) ci-dessous en le personnalisant à votre guise [global] server string = OCTOU20 workgroup = WORKGROUP netbios name = OCTOU20 public = yes encrypt passwords = true [OCTOU20] comment = UPLOADS U20 browseable = yes writeable = yes read only = no path = /home/pi/.octoprint/uploads only guest = no create mask = 0777 directory mask = 0777 public = yes guest ok = yes CTRL+X puis O pour enregistrer le fichier et revenir au terminal Donner les droits à l'utilisateur pi sudo smbpasswd -a pi Redémarrer le service samba sudo service smbd restart ou Redémarrer complètement le raspberry sudo reboot Server string & netbios name avec le nom de votre raspberry, chez moi OCTOU20 pour le connaitre ou le changer, allez dans configuration du raspberry pi Depuis l'explorer de mon PC \\IPduRaspberry\ mon dossier Uploads d'Octoprint appelé ici comme nom de partage "octou20" Voilà :^)
  14. Hello tout le monde, Après avoir vu quelques infos sur la possibilité de faire démarrer nos imprimantes 3D depuis Octoprint à l'aide de prises intelligentes "TP-Link" et du plugin "TP Link Smartplug" j'ai fais l’acquisition de prises intelligentes D-Link en me disant (à tord) que cela fonctionnerait tout aussi bien vu que les protocoles IOT sont en principe standardisés... et ben il n'en est rien, ça ne fonctionne tout simplement pas de la même manière ! Alors "ohhh déception" je me suis lancé dans la recherche d'un autre moyen d'y arriver malgré tout et ce moyen s'appel "IFTTT" (ifttt.com) que les habitués de la domotique connaissent très certainement bien. Pour les autres, IFTTT est une plateforme qui permet à vos objets connectés du genre "Google Home" "Philips Hue" "D-Link" et des milliers d'autres, de communiquer et d’interagir entre eux via des actions/commandes personnalisées. Alors voici mon petit tuto étape par étape et en images pour intégrer une prise D-Link à votre Octoprint Prérequis: - Avoir un compte IFTTT (c'est gratuit et ça ne mord pas...^^) - Avoir une prise intelligente D-Link Une fois connecté avec son compte sur le site d'IFTTT... Ajout du service MyDlink et lier votre compte "MyDlink" Ajout du service Webhooks Création d'un déclencheur "Webhooks" et d'une Action "MyDlink" Cliquez sur votre profil et "Create" Cliquez sur le premier " + " pour le déclencheur Recherchez le service "Webhooks" et cliquez dessus Sélectionnez le seul déclencheur proposé Donnez comme nom d'événement "turn_printer_on" (sans espace ni autre symbole que " _ ") et validez en cliquant sur "Create trigger" Maintenant que le déclencheur avec son nom est créé, cliquez sur le deuxième " + " pour définir l'action Recherchez "mydlink" et cliquez dessus pour le sélectionner Choisir l'action "Turn on plug" puisque notre nom d'événement du déclencheur est "turn_printer_on" (oui je sais, j'me répète...) 1. choisir la prise intelligente souhaitée (si vous en avez plusieurs) 2. cliquez sur "Create action" pour valider Petit récap. de fin Vous pouvez laisser activée la case notifications, du moins au début pour recevoir les confirmations des commandes exécutées Recréez ensuite un autre déclencheur avec pour cette fois comme nom "turn_printer_off" Test depuis la page "Documentation" du service Webhooks Remplacez le {event} par le nom de l’événement que nous avons défini avec "turn_printer_on" ce qui nous donne ceci, ensuite vous pouvez tester la commande avec le bouton "Test" Si tout fonctionne bien avec les deux commandes (turn_printer_on et turn_printer_off) nous pouvons passer à l'étape suivante du coté d'Octoprint Depuis Octoprint, Installez le plugin "System command Editor" et redémarrez Octoprint Revenez dans la configuration d'Octoprint et sélectionnez le plugin que l'on viens d'installer Faites un clic droit dans l'encadré vert et créez une commande Donnez le nom que vous voulez pour cette commande et collez la ligne de code donnée par la page "Document" du service Webhooks que l'on a utilisé pour les test Ajoutez ensuite la deuxième commande pour éteindre l'imprimante avec le bon code contenant "turn_printer_off" et enregistrez vos modifications Nous avons maintenant deux commandes intégrées à Octoprint pour allumer et éteindre notre imprimante 3D avec les prises intelligentes D-Link (céti pas bo ça)
  15. Bonjour, Je rencontre un problème avec l'utilisation d'octoprint, et plus précisément d'octolapse, avec mon alfawise U30. En fait, au moment de prendre une image pour le timelapse, systématiquement octolapse semble injecter un Gcode qui balance la tête d'impression à l'autre bout de l'axe Y, au-delà même des limites physiques de l'imprimante, et ce quelque soit le réglage utilisé. Ne parvenant donc pas à utiliser les fonctions de stabilisation automatique d'octolapse, j'ai décidé de passer directement par CURA qui dispose maintenant d'une option, mais le problème persiste. En gros, dans octolapse, la stabilisation est désactivée et il attend le Gcode G4 P1 pour prendre l'image en ajoutant juste un délai (mais même si j'intègre directement ce délai dans le Gcode plutôt qu'en demandant à octolapse de le faire ça ne marche pas). C'est tout. Un extrait du Gcode original du fichier au moment de la prise de vue : G0 X104.013 Y98.544 ;TIME_ELAPSED:63.658509 ;TimeLapse Begin G1 F9000 X110 Y110;Park print head M400;Wait for moves to finish G4 P1;Snap Photo G4 P0;Wait for camera ;TimeLapse End ;LAYER:1 M140 S60 M106 S255 ;TYPE:SUPPORT G1 F2700 E5 G1 X103.916 Y98.544 E0.00242 Et ce qu'octoprint envoie à l'imprimante : Send: N449 G0 X104.013 Y98.544*18 Recv: ok Send: N450 G1 F9000 X110 Y110*71 Recv: ok Send: N451 M400*39 Recv: ok Send: N452 M400*36 Recv: ok Send: N453 M114*37 Recv: ok X:110.0 Y:110.0 Z: 0.3 E:111.1 Send: N454 G1 X210.000 Y115.000 F6000.000*84 Recv: ok Send: N455 M400*35 Recv: ok Send: N456 M114*32 Recv: ok X:210.0 Y:115.0 Z: 0.3 E:111.1 Send: N457 M105*33 Recv: ok T:31/0 B:34/0 Send: N458 G1 X210.000 Y115.000*38 Recv: ok Send: N459 M400*47 Recv: ok Send: N460 M114*37 Recv: ok X:210.0 Y:115.0 Z: 0.3 E:111.1 Send: N461 G1 F9000.000*90 Recv: ok Send: N462 G4 P0*109 Recv: ok Send: N463 G1 F2700.0*84 Recv: ok Send: N464 G1 Y98.544 X103.916*23 Donc il force la tête à partir à X210... parfois j'ai même des X310 qui apparaissent ! Si octolapse est désactivé, évidemment tout se passe bien. J'ai déjà réinitialisé les paramètres d'octolapse, rien n'y fait... Une idée d'où ça vient ?
  16. Bonjour à toutes /tous, J'ai deux impressions nécessitant plus de 400g chacune à réaliser. J'ai acheté dernièrement des recharges de filaments de 3D850 jaune ( @filament-abs.fr ) pour être placées dans une Masterspool. Malheureusement, elles ne contiennent que 650g donc vous voyez le problème (je sais, j'aurais pu acheté une bobine de 1 kg directement MAIS j'ai voulu jouer à l'écolo de service ). J'ai donc voulu vérifier si avec mon Octoprint, la fonction "pause" me permettrait d'effectuer le changement de filament en cours d'impression. J'ai donc tenté. Première tentative, la pause se fait bien MAIS la tête (chaude évidemment) reste sur la dernière position d'impression et après changement de filament, j'ai un GROS pâté qui s'est formé à cet endroit . Réflexion intense, cogitation, mon neurone entre en ébullition . Recherche sur la documentation officielle d'Octoprint et là, eurêka, tout est expliqué (en anglais certes mais expliqué tout de même). Il suffit d'ajouter dans les paramètres d'Octoprint, les bonnes lignes de code au bon endroit : Dans la boite "Après la mise en pause de l'impression" (After print job is paused (pour les anglicistes)) Dans la boite "Reprise de l'impression" (Before print job is resumed (à nouveau pour les anglicistes )): Relance de l'impression de ma pièce de test (un cache de ventilateur 120mm), pause à +-50% de l'impression. La tête se déplace en (10,10) avec un léger déplacement du Z. Changement du filament manuellement (j'aime le travail manuel). Appui sur le bouton "Reprendre", la tête reviens où elle s'était arrêtée, le filament s'écoule et progressivement, je vois mon jaune commencer à arriver. L'impression va jusqu'au bout sans problème. C'est cool. Je vais pouvoir faire mes pièces sans avoir à m'inquiéter d'une pénurie de celui-ci Photos: PS: mon imprimante étant une CR10 (pas S ni S pro), j'ai la possibilité via le boitier de commande dans la section Tune (qui ne s'affiche que quand une impression est en cours) d'utiliser l'option "Change filament" qui fait la même chose MAIS en émettant un bip -bip régulier, désagréable et peu harmonieux avec la musique que j'écoute .
  17. Bonjour, Quand J'essaie de me connecter à mon OctoPrint avec le terminal via SSH, il me répond par: WARNING: REMOTE HOST IDENTIFICATION HAS CHANGED! Je ne sais pas quoi faire. Voici la réponse complète du Terminal: Un petit copié-collé dans Google Translate: Merci pour votre aide . Milo
  18. Bonjour, je viens d'installé octoprint sur un rpi équipé d'un disque dur (le pidrive). ne me dites pas qu'une simple carte SD suffit, je suis au courant c'est du recyclage de matériel. l'imprimante qui est piloté est une anet A8 stock. j'ai effectué le paramétrage demandé lors du premier lancement sans mettre de profils cura, car pour l'instant j'en ais pas vraiment besoin. lorsque j'ai transfert un premier fichier gcode. Et lors de l'impression l'imprimante n'a pas arrêté de faire des pauses avant de reprendre et du coup je me trouve avec une impression avec des gros paté de PLA trés disgracieux. pensant que le probléme venait du paramétrage de la vitesse du port usb, j'ai fixé à 115200 le taux de transfert J'ai donc tenté avec un cube de calibration et j'ai eu le même problème. Avez vous déjà rencontré se type de problème ?
  19. Bonjour a tous. Jai vue que octoprint était dispo en bêta sur synology. Je ne parviens pas à démarrer celui-ci. Quelqu'un a déjà installer un octoprint sur syno ?
  20. Bonjour, Je viens de craquer pour utiliser Octoprint. Pas de soucis particuliers pour l'installation sauf sur un point, la connexion wifi (en ethernet c'est nickel) J'ai deux réseaux wifi. Sur l'un le SSID est masqué et sur l'autre non. Sur le réseau non masqué la RasPi est reconnue. Sur celui qui est masqué, il ne l'est pas. Savez-vous s'il y a un problème avec les SSID masqués sur Raspberry ? Question subsidiaire. J'aimerai bien allumer l'imprimante et la Raspberry ensemble. Avez-vous un moyen pour faire ça (à part une prise multiple bien entendu). Et généralement, comment branchez-vous vos RasPi ?
  21. Bonjour Je voulais mettre un relai utilisable sous Octoprint avec ma DiscoEasy mais sans brancher des tonnes de fils, sans avoir à souder des transistors ou des résistances et sans trop bidouiller le code. Je suis tout nouveau dans l'impression 3D et je n'y connais pas grand chose, mais j'ai fouillé un peu partout et j'ai enfin trouvé une solution très simple pour gérer un relai. Bon, je ne vous parle pas d'Octoprint qui est à mon avis un truc absolument génial pour surveiller et modifier des paramètres d'impression à distance. Pleins de tutos expliquent comment l'installer sur un Raspberry. Des relais, il y en a des tonnes ! Pour faire un choix, ce n'est pas facile. Celui pour lequel j'ai opté est un relai 4 voies (https://www.amazon.fr/gp/product/B073367N1Z/ref=oh_aui_detailpage_o05_s00) qui a la particularité de venir s'enficher directement sur le Raspberry : Ce module permet donc de s'affranchir de toute la partie câblage entre le Raspberry et le module relai, ce qui rentre dans mes objectifs de départ. Maintenant il va falloir le commander et savoir à quels GPIO sont affectés les 4 relais. Le problème quand vous recevez l'article, c'est qu'il arrive nu, aucune doc. Le vendeur, après contact, m'a bien envoyé une documentation, mais qui ne correspondait pas à l'article acheté. Le wiki du fabricant (Keyestudio) permet d'avoir un peu plus d'informations : http://wiki.keyestudio.com/index.php/KS0212_keyestudio_RPI_4-channel_Relay_Shield On sait désormais que les 4 relais communiquent respectivement avec les GPIO 7, 3, 22 et 25. Ben voilà ! Yapluka Coté Octoprint, je ne souhaitais pas mettre trop les mains dans le camboui pour ne pas le détraquer, mais il a fallu un petit peu. Je me suis inspiré d'un excellent blog http://jpg32190.fr/blog/2016/05/25/retour-configuration-doctoprint/ pour arriver à mes fins. Il va donc falloir installer une bibliothèque sur votre carte microSD où se trouve Octoprint, wiringPi qui permet de dialoguer avec les ports GPIO du connecteur du Raspberry. Branchez le Rasberry sur votre TV ou utilisez Putty pour vous connecter dessus en SSH. 1 - Installez wiringPi en tapant les lignes : sudo apt-get update sudo apt-get upgrade sudo apt-get install git-core git clone git://git.drogon.net/wiringPi cd wiringPi ./build 2 - Maintenant il va falloir éditer un fichier : sudo nano /etc/rc.local Comme il est dit dans le blog avant la ligne exit 0, tapez ceci : /usr/local/bin/gpio write 7 0 /usr/local/bin/gpio mode 7 out /usr/local/bin/gpio write 3 0 /usr/local/bin/gpio mode 3 out Ceci permet au lancement d'Octoprint de mettre les 2 relais 7 et 3 à zéro et de communiquer avec l'extérieur. Si vous souhaitez utiliser les 2 autres relais (22 et 25), il suffit de rajouter les lignes en changeant les chiffres, je vais en rester à 2 relais activables. Vous pouvez relancer Octoprint, il saura désormais reconnaitre les ports GPIO, éteindra les 7 et 3 (2 premiers relais du module acheté) et permettra de communiquer avec l'extérieur. De retour dans Octoprint, il va falloir gérer ces relais facilement. Pour ce faire, allez dans le Plugin Manager et installez 'System Command Editor' Ce plugin permet de rajouter très facilement des lignes au menu system accessible en haut de l'écran d'Octoprint, vous obtiendrez un truc comme ça : Dans cet exemple l'éclairage par bandes leds est géré par le relai 7 et l'imprimante par le relai 3. Pour rajouter ces lignes dans le menu system, allez dans le plugin System Command Editor qui affiche au départ une fenêtre vide avec un rectangle vert. Clic droit dessus pour soit créer une commande ou une ligne de séparation dans le menu. A noter qu'une ligne est automatiquement ajoutée lors de la création de la première commande. J'ai donc créé 4 commandes pour allumer et éteindre l'éclairage et l'imprimante. Voici par exemple comment créer la commande pour allumer les leds. On demande au gpio en rapport avec le relai voulu de se mettre à 1. Pour les autres commandes, on fait la même chose, il suffit de taper gpio write 7 0 par exemple pour éteindre le relai du gpio 7 et donc les leds. Dans System Command Editor, pour éditer une commande, il suffit de faire un clic droit dessus et d'apporter les modifications. Et, c'est terminé ! Lorsque dans le menu system d'Octoprint vous cliquez sur une ligne, le relai va allumer ou éteindre l'accessoire branché dessus, sans avoir quoi que ce soit à souder en plus sur le module relai. Une petite led placée sous chaque relai vous indique sont état (actif ou pas) Voilà, par exemple mon branchement pour les leds : Plus simple, c'est pas possible ! Il suffit juste de prendre un fil alimentant les leds pour le faire passer par le relai. A noter que dans les cosses de chaque relai, la partie centrale se connecte avec le picot à droite ou à gauche, celui de gauche étant fermé par défaut et celui de droite ouvert. Vous pouvez donc imaginer des montages divers avec des accessoires étant allumés dès le démarrage d'Octoprint ou bien éteints. De même dans le fichier que vous avez édité, il suffit par exemple de taper /usr/local/bin/gpio write 3 1 pour activer le relai 3 (sur lequel est connecté l'alimentation de l'imprimante) dès le lancement d'Octoprint. Voilà, j'ai fini. Un minimum de fils grâce au module relais enfichable et un minimum de codage grâce au plugin 'System Command Editor', c'est ce que je voulais. Et en plus ça marche parfaitement et à distance. Méfiez vous, tous les relais ne fonctionnent pas aussi simplement, il faut en effet alimenter le module en 3V et 5V pour gérer les relais. Ici, le constructeur a fait tout le câblage, vous n'avez plus qu'à enficher le module sur le Raspberry. J'ai cependant mis un film autocollant isolant sous le module relais car mon Raspberry ayant des dissipateurs de chaleur, je voulais éviter les contacts. Les entretoises fournies sont à mon avis un peu trop courtes, j'en ai imprimé 4 de 11mm de haut. Et j'ai aussi imprimé des plaques venant s'enficher dans l'arrière de la DiscoEasy pour brancher les alimentations de l'imprimante et des leds, ainsi qu'un branchement déporté pour l'imprimante. Merci de votre attention, bon bricolage et bonnes impressions !
  22. Bonjour Avec mon octoprint je gère une carte de 4 relais, Mon problème est que quand j’alimente mon raspberry pour la première fois les 4 relais s’enclenchent. Donc si j’ai une coupure de courant mon imprimante s’allume Es que quelqu’un a une solution pour que mes relais ne s’activent pas au démarrage ?
  23. Bonjour a tous ! je possède une cr10s Pro sur laquelle j'aimerais équiper octopi avec un raspberry Pi zero W. a ce jour c'est la version 0.16.0 j'ai fais la bonne procédure : SDformatter, win32disk imager, et tous ce passait bien mais la, j'ouvre le fichier "octopi-network.txt" mais il est écrit d'utiliser le fichier "octopi-wpa-supplicant.txt" à la place. "octopi-network.txt" : # Using this file to configure your network connection is no longer supported. # # Please use octopi-wpa-supplicant.txt instead. Je me rends donc dans le fichier demander puis dans la section wpa : "octopi-wpa-supplicant.txt" : ## WPA/WPA2 secured #network={ # ssid="AirPort" # psk="jesskarr68" #} J'y enlève les # que j'estime être adéquats (les 4 dernier seulement), je sauvegarde, met la micro SD dans mon pi zero W, je l'alimente, la diode verte s'allume bien, maiiiiiiis... impossible de le trouver dans Fing (pour trouver l'Ip du raspberry). Voila ou j'en suis, si quelqu'un a une solution pour utiliser cette version 0.16.0 de octopi je suis preneur, sinon j'aimerais avoir un lien vers une version antérieur qui fonction avec les dizaines de tuto yt. En vous remerciant toutes et tous de m'avoir lu !
  24. Le tuto présent dans la section dagoma étant de plus en plus obsolète, je vous propose un nouveau tuto afin de servir de mise à jour. Ce tuto est complémentaire à celui-ci : Etape 1: Pour commencer, téléchargez et dézippez la dernière version d’octopi : Octopi (le fichier dézippé est un .img) Vous aurez besoin pour installer octopi sur votre carte d’un logiciel spécifique : mac : RPi-sd card builder (ou via le terminal) windows : Win32 Disk Imager Linux : utilisation du terminal Préparation de la carte SD avec Mac : Insérez votre carte SD. Lancez RPi-sd card builder et sélectionnez le .img. Sélectionnez le disque correspondant à votre carte dans la fenêtre en cochant la case correspondant à celle-ci. Entrez votre mot de passe administrateur. Votre carte SD sera démontée, le logiciel va alors préparer votre carte. A la fin de l'installation, une fenêtre vous indiquera le bon déroulement des opérations. Préparation de la carte SD avec windows : Insérez votre carte SD. Lancez Win32 disk imager et sélectionnez le .img correspondant dans la partie Image File. Sélectionnez le disque correspondant à votre carte dans la partie Device (avec la lettre) Cliquez sur Write. A la fin, cliquez sur Exit et éjectez votre carte SD. Préparation de la carte SD avec Linux : Les commandes peuvent varier suivant votre distribution et votre environnement. Insérez votre carte SD. Identifier votre carte grâce à la commande df Démontez la carte en faisant sudo umount /dev/nom-de-la-carte Copiez l’image en avec : sudo dd if=chemin_de_l_image of=/dev/nom-de-la-carte L’écriture est terminée quand le terminal vous rends la main. Votre carte est prête, vous pouvez l’insérer dans le Rpi. Étape 2 : Pour le premier lancement et la configuration, je vous conseille de brancher votre raspberry avec un RJ45 et de le relier à un écran et un clavier. Vous pouvez aussi le configurer en utilisant un logiciel de SSH (putty, terminal…). Après la séquence de démarrage, entrez le login et mot de passe par défaut : login : pi mot de passe : raspberry (quand vous tapez au clavier, rien ne s’affiche, c’est normal) Pour commencer, nous allons passer le clavier en AZERTY tapez sudo raspi-config (il se peut que le mot de passe vous soit demandé) pour arriver à cette fenêtre : Allez sur la partie 4 puis validez. Allez ensuite sur "Change keyboard layout" puis suivez les étapes pour changer le clavier en azerty français France (ou autre suivant vos préférences). Tapez ensuite sudo reboot pour activer la modification du clavier. Une fois le redémarrage terminé et les identifiant entrés, retournez dans la fenêtre précédente puis : Activez la partie “Expand Filesystem” (partie1) Changez le mot de passe (partie 2) Activez la caméra : “Enable camera” (partie 5) Puis quittez cette fenêtre. Je vous conseille ensuite de faire la mise à jour du système : sudo apt-get update sudo apt-get upgrade Puis de redémarrer encore une fois. sudo reboot (le terminal peut vous demander de rentrer le mot de passe ainsi que de taper et valider y durant les différentes étapes) Nous allons maintenant configurer le wifi et nous en aurons finis avec cette partie. pour commencer : sudo nano /etc/network/interfaces remplacez tout ce qui est affiché par : auto lo iface lo inet loopback iface eth0 inet dhcp allow-hotplug wlan0 auto wlan0 iface wlan0 inet dhcp wpa-ssid "nom de votre réseau wifi" wpa-psk "mot de passe de votre wifi" Faites ctrl+X puis y pour fermer en enregistrant. Débranchez le câble RJ45 puis redémarrer. Pour terminer, après le redémarrage vous trouverez l’ip de votre rapsberry en faisant : ifconfig L’ip sera sous forme 192.168.x.x Notez la, elle vous sera utile pour la suite Exemple : eth0 Link encap:Ethernet HWaddr b5:36:ah:32:77:f6 inet addr:192.168.1.42 Bcast:192.168.1.255 Mask:255.255.255.0 inet6 addr: fe80::4355:f2dh:a814:50e6/66 Scope:Link UP BROADCAST RUNNING MULTICAST MTU:1500 Metric:1 RX packets:5139651 errors:0 dropped:0 overruns:0 frame:0 TX packets:1798194 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0 collisions:0 txqueuelen:1000 RX bytes:4169693614 (383.6 MiB) TX bytes:390159536 (390.0 MiB) Ici l'ip est donc : 192.168.1.42 Vous pouvez débrancher le Raspberry et aller le brancher à l’imprimante. Étape 3 : Une fois votre box branchée à l’imprimante et celle-ci lancée, depuis un ordinateur (sur le même réseaux que votre box) allez sur l’adresse ip précédemment notée avec un navigateur (tapez l’adresse ip dans la barre d’url). Vous aurez une première fenêtre vous demandant de saisir un login et un mot de passe administrateur (ce sera le login que vous utiliserez à chaque fois pour vous connecter). Ceci fait, vous arriverez sur la page principale : Exemple de configuration (ici pour une Dagoma D200) : Nous allons commencer par configurer un profil. Allez dans “Settings”, puis à droite dans “printer profils” et “add profil” et renseignez comme suit (et cliquez sur Confirm à la fin ) Allez ensuite dans la partie “serial Connection”, si votre imprimante est bien branchée, vous devriez pouvoir sélectionner “/dev/ttyUSB0” dans la partie “serial port” et sélectionnez ensuite 25000 baudrate, cochez “Auto connect...start” et save en bas à droite. Fermez ensuite cette fenêtre. En haut à gauche, vous devriez avoir ça (cochez les deux cases si ce n’est pas fait) : Cliquez sur Connect, vous verrez alors que l’imprimante est connectée et que la courbe de température change. Si vous allez dans la partie “Control”, vous pouvez faire bouger la tête avec les flèches et constater que la webcam fonctionne (si vous en avez branché un bien entendu). Félicitation, vous avez terminé, l'installation. je tiens à rajouter deux détails importants : Octoprint vous permet de contrôler depuis n'importe où votre imprimante, malgré cela, il faut toujours qu'un opérateur puisse intervenir sur l'imprimante à n'importe quel moment !!! Octoprint est un logiciel OpenSource développé par Gina Häußge, afin de continuer le développement, elle a besoin de fonds, je vous invite donc à aller faire un petit tour ici : https://www.paypal.me/foosel ou encore mieux, là : https://www.patreon.com/foosel et à l'aider si vous le pouvez. N'hésitez pas à me dire si j'ai omis des passages, si vous souhaitez plus de détails ou si vous avez des soucis. Si vous les voulez, vous trouverez les packs fr ici
  25. Bonjour à tous , Voila , je viens de prendre l'appli Printoid pro et je rencontre un petit soucis en extérieur , en faite sur d'autre appli du genre aussi... Je ne parviens pas à voir mes webcam comme quand je suis sur mon reseaux local . L'appli se connecte parfaitement sur mon raspi , mais niveau video ... j'ai le message streaming non disponible ... j'utilise un Picam et une logitech avec multiwebcam en plugin avec comme adresse : http://MonIp:8800/?action=stream http://MonIP:8800/?action=stream j'ai testé sois avec une adresse no-ip et dans printoid en le laissant trouver mon ip exterieur... si quelque saurais me dire ou je me plante et comment regler sa ??? merci d'avance
  26. Bonjour, Tout est dans le titre. J'ai vu les magasins préconisés par la fondation mais y en a-t-il d'autres sérieux et avec des frais de cochon raisonnables (voire pas de frais du tout) ?
×
×
  • Créer...