Aller au contenu

Filament ABS

Chercher dans la communauté

Résultats des étiquettes.



Plus d'options de recherche

  • Recherche par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule. Merci de privilégier l'auto-complétion plutôt que de créer des tonnes de tags inutiles.
  • Recherche par auteur

Type du contenu


Forums

  • La vie du forum
    • Présentations
    • On vous écoute
    • Actualité et nouveautés du forum
  • Sur le site
    • Les news du blog
  • Les imprimantes 3D
    • Discussion sur les imprimantes 3D
    • Bien choisir son imprimante 3D
    • Les constructeurs
    • Les RepRap et autres modèles DIY
    • Les imprimantes 3D SLA
    • Consommables
    • Électronique
    • Entraide : Questions/Réponses sur l'impression 3D
    • Tutoriels
  • Les scanners 3D
  • Logiciels 3D
  • Le coin des makers
  • Usinages
  • Petites annonces
  • Divers

Chercher dans...

Résultats qui...


Date de création

  • Début

    End


Dernière mise à jour

  • Début

    End


Filtrer par nombre de...

Inscrit

  • Début

    End


Groupe


Website URL


Skype


Twitter


Facebook


Youtube


Instagram


Lieu


Intérêts


Imprimantes

117 résultats trouvés

  1. gisclace

    octoprint Pack Fr

    Bonjour à tous, Voici les liens pour les pack Fr. Je les placerai ici au fur et à mesure. Si vous trouvez des erreurs, faites moi signe que je corrige. Télécharger les différentes versions des packs :
  2. Hello Pour tester mon imprimante PRUSA i3 MK3 j'ai importé dans PrusaSlicer le fichier STL d'un cube de test Dans PrusSlicer il est indiqué les dimensions du cube : 20 mm x 20 mm x 20 mm, ce qui est correcte J'effectue le tranchage et j'exporte le G-code dans Octoprint Je récupre bien le fichier, mais quand j'affiche les infos sur celui-ci il m'indique les dimensions suivantes : 137,75 mm x 120,75 mm x 20 mm Où est l'erreur ? Merci pour votre aide Louis
  3. Bonjour à tous, Utilisateur du logiciel Octoprint et certaines extensions pour sa facilité d’utilisation et pour ses nombreuses possibilités à gérer son imprimante, vous trouverez dans ce post, les extensions que j’ai traduites en Fr(*) et que j’ai ajoutées à mon Octoprint. OctoPrint-PSUControl OctoPrint-PSUControl-master_V0.1.9_FR.zip OctoPrint-NavbarTemp OctoPrint-NavbarTemp-master_V0.14_FR.zip OctoPrint-PrintTimeGenius (mis à jour le 22/07/2020) OctoPrint-PrintTimeGenius-master_V2.2.5_FR.zip Octoprint-Display-ETA (mis à jour le 05/07/2020) Octoprint-Display-ETA-master_V1.1.1_FR.zip LayerDisplay layerdisplay-master_V0.4.3_FR.zip OctoPrint-DetailedProgress OctoPrint-DetailedProgress-master_V0.2.5_FR.zip Pour les installer ou réinstaller sur une version anglaise (sans perdre les paramètres), voici un petit tuto : Télécharger l’extension dans le dossier de votre choix. Aller dans les "Paramètres" Aller dans "Gestionnaire des extensions" Faire descendre la fenêtre avec l’ascenseur de droite et cliquer sur "Obtenir plus..." Faire descendre la fenêtre avec l’ascenseur de droite et cliquer sur "Parcourir..." Et enfin cliquer sur "Installation" Pour finaliser, suivre les instructions d’Octoprint. Si de votre côté vous avez traduit des extensions, n’hésitez pas à les partager. Ce post vient en complément du post => OCTOPRINT Pack Fr (*Les traductions sont loin d'être parfaites, toutes les observations constructives sont les bienvenues pour améliorer la traduction.)
  4. Bonjour, Je vais vous faire part de mon expérience avec Klipper et vous expliquer comment l'installer et le configurer sur votre imprimante. I - Introduction Klipper est un firmware pour imprimante 3D comparable à Repetier ou Marlin. Son rôle est d'interpréter le Gcode en provenance du slicer et de le convertir en commandes qui permettent de piloter individuellement le hardware de l'imprimante. Pour certaines machines, comme les CoreXY ou les Delta, la cinématique est très complèxe, ce qui demande des calculs importants. Malheureusement, avec une carte 8-bits, la puissance du microcontroleur n'est pas super adaptée à ces calculs. Du coup, la vitesse sera limitée par la puissance du processeur et les calculs seront moins précis. C'est ce qui pousse certains à vouloir passer à une carte 32 bits. Nous allons voir que Klipper permet de s'affranchir de ces limitations. 1) Les fonctionnalités de Klipper La particularité de Klipper est d'utiliser un ordinateur hôte pour faire tous ces calculs et de réserver le microcontroleur pour ce qu'il sait bien faire: gérer les entrées-sorties en temps réel. Ceci décharge le microcontroleur qui n'a plus que ça à faire, et l'hôte, qui est généralement un Raspberry Pi 3 avec un processeur ARM quad core, se charge des calculs, avec du multi-thread, plus de mémoire, et une interface graphique plus attrayante. Par ailleurs, Klipper s'interface avec Octoprint, ce qui permet d'utiliser sa partie graphique pour controler l'imprimante. On pourrait meme virer le LCD de l'imprimante et utiliser un écran tactile connecté au Raspberry. Le résultat, c'est un surcroit de performances important. Avec une carte 8-bits, on a des performances supérieures à celles d'une carte 32-bits. Klipper utilise cette puissance pour calculer les trajectoires de façon plus souple, ce qui permet de gagner en précision, en fluidité, en bruit, et en vitesse d'impression. Avec Klipper, j'imprime en 120mm/s sans problème sur une imprimante cartésienne. Il semblerait que les gains sont encore plus importants sur des CoreXY ou Delta. Et bien sûr, une carte 32-bits permettra d'aller encore plus vite, mais on se limite alors à l'énergie cinétique que la mécanique de la machine peut encaisser. Les firmware classiques ont aussi d'autres inconvénients: Ils se configurent en modifiant les fichiers de code source, ce qu'un utilisateur ne devrait jamais avoir à faire. Il faut ensuite les compiler et les flasher à chaque modification. Avec Klipper, on ne touche plus au firmware qui est sur le microcontroleur. Les modifications se font sur un fichier de configuration qui réside sur l'hôte, ce qui est instantané et beaucoup plus pratique. Jusqu'à l'année dernière, Klipper était plutôt expérimental, mais depuis la version de décembre et l'introduction du bed levelling, le support BL Touch, le "pressure advance", la calibration delta, les écrans LCD, les protections thermiques, etc... c'est devenu parfaitement utilisable tous les jours. Il y a deux étapes à l'installation de Klipper: L'installation. C'est la partie la plus facile et on ne la fait qu'une fois. La configuraton. Celle-ce se fait dans un fichier de config. Avec un plugin qui va bien dans Octoprint, on peut éditer ce fichier directement dans Octoprint. 2) Prérequis Avant d'installer Klipper, il vous faut: Une imprimante 3D. Ben oui, c'est pas pour les machines à laver. Il faut pouvoir flasher le firmware, donc on évitera les machines avec un hardware propriétaire. En principe, tout ce qui tourne avec Marlin peut tourner avec Klipper. Un firmware basé sur Marlin. C'est plus simple, parce qu'on pourra récupérer un certain nombre de paramètres. Il est possible de se débrouiller autrement, mais il faudra connaître ou calculer les mm/step etc... Un ordinateur hote sous Linux. Ici, on parlera de Raspberry, mais en théorie ça pourrait fonctionner avec n'importe quel PC sous Linux et Octoprint. Attention, il faut un Raspberry Pi 3 au minimum. Un Raspberry Zero ou un vieux Raspberry 1 vont trop ramer. Octoprint. Je ne vais pas détailler ici l'installation d'Octoprint. Il y a plein de tutos là dessus. On y installer un plugin OctoKlipper qui facilite la configuration de Klipper. Des connaissances (basiques) en Linux. On va utiliser une ligne de commande SSH pour télécharger et installer Klipper. Note importante: Avant de procéder à l'installation de Klipper, assurez-vous bien que tout l'ensemble Imprimante 3D + Octoprint Raspberry fonctionne correctement et est parfaitement maîtrisé. Sinon, si un truc ne marche pas après, on ne pourra pas savoir si ça vient de Klipper ou de la configuration matérielle. 2ème note: Je vous conseille d'avoir toujours une stratégie de repli, autrement dit les moyens de pouvoir reflasher Marlin avec une configuration qui marche si pour une raison ou une autre Klipper ne vous convient pas.
  5. imprimante 3D tevo banggood
  6. Bonjour, Je crée un nouveau tuto car je n'ai pas réussi avec les autres méthodes. J’ai réussi à piloter l’extinction (l’allumage aussi !) de mon imprimante grâce à Octopi et une prise connectée compatible Tuya smart Life, avec le service SEQUEmatic. Mais c'est pas tout, cela permet aussi de piloter l'allumage extinction depuis un raccourci internet, depuis son téléphone (ios ou android) ou n'importe quel appareil avec un navigateur internet. Normalement il est possible de piloter ce type de prise dans Octopi avec le plugin tuya smartplug mais c’est assez difficile de récupérer la "key" nécessaire ; et même avec cette key (trouvée grâce à un vieux téléphone android) cela ne marche pas pour moi, avec ou sans option de protocole v3.3. Mais j’ai trouvé un moyen simple (pas besoin de la fameuse KEY) qui fonctionne bien : avec le service gratuit SEQUEmatic qui est gratuit et intégré avec Tuya Smart Life (support très réactif et sympathique !). Tout d’abord j’ai installé Octopi sur un Raspberry pour piloter en wifi (voir à distance) mon imprimante 3D (FLSUN Q5). Ensuite j’ai acheté une prise connectée compatible tuya smart life : Teckin SP21 16A (https://www.amazon.fr/dp/B07LGP3QL2/ref=cm_sw_em_r_mt_dp_U_dSIfFbCEJNSQP) Edit : je viens d’en voir une à 7€ chez ACTION, LSC compatible tuya ! J’en ai pris une pour controler aussi le raspberry/octopi mais pas encore testé. J’aurai pu prendre une prise TPLink car il y a un plugin Octopi dédié qui fonctionne assez simplement, mais j’ai eu une mauvaise expérience avec d’autres équipements TPLink et au moment de l’achat les prises TPLink disponibles étaient beaucoup plus chères et plus encombrantes. La prise Teckin SP21 est assez compacte, mais sur une multiprise vous devrez faire attention à la taille des prises contiguës sinon ça ne rentre pas ! Elle fait 16A et fonctionne en wifi 2.4g uniquement. Elle est très « serrée » dans les prises de terre, il faut y aller doucement quand on veut la retirer (j’ai cassé le connecteur de la terre d’une multiprise en la retirant). Pour commencer il faut configurer correctement la prise dans tuya smart life. Perso j’ai mon compte sur USA (+1) car j'ai une ampoule Tuya qui ne fonctionnait que comme ça avec google home. Une fois la prise fonctionnelle sur Tuya Smart Life, il faut se créer un compte SEQUEmatic. (J’avais trouvé des infos sur les liens suivants :https://www.fanjoe.be/?p=3976 https://sequematic.com/blog/2020/06/18/tuya-smart-life-integration/?utm_source=twitter&utm_medium=post&utm_campaign=tuya-announcement) Création des Webhooks sur SEQUEmatic.com: - Se connecter à son compte sequematic.com - Dans les settings, linked services, lier Tuya Smart Life service et autoriser la connexion. (si le compte tuya est sur les usa comme moi, choisir +1 comme indicatif téléphone, même si on se connecte avec une adresse mail). Quand le service est bien connecté, il apparait alors avec la date de dernier « refresh », les choix refresh now et unlink account maintenant disponibles. Sur Sequences, faire new sequence avec un nom une description : - Par exemple MonImprimante3DOn (avec une description optionnelle). - Puis add step; le 1er step est le trigger/déclencheur. Prendre le type "custom webhook" schema 1 et les paramètres à « none » (certainement possible de faire une seule séquence avec un paramètre on/off, ou renforcer la sécurité en utilisant un paramètre comme mot de passe, à essayer plus tard). - Faire « Save » du step et cela génère un webhook du type https://sequematic.com/trigger-custom-webhook/xxxxxxxxxx/yyyyy ( notez-le bien pour octopi plus tard). - A nouveau add step dans la même séquence, choisir le type « smart device », on peut alors voir les objets configurés sur le compte tuya. Choisir le nom donné à la prise dans le compte Tuya, laisser property sur switch 1, mettre action "turn on". - pour tester le webhook, copiez dans la barre d'adresse d'un navigateur. Je vous conseille même de l'enregistrer en favori, il pourra être utilisé depuis n'importe quel appareil avec un accès internet! Faire pareil avec une nouvelle séquence pour l'extinction par exemple MonImprimante3DOff, avec l'action à "turn off", Et enfin la dupliquer (MonImprinmante3DoffTempo) mais ajouter un « step » avant l'action d'extinction avec un pause (3 minutes ? ou 5 minutes ?) pour laisser le temps au heatbreak de refroidir avec la ventilation. Ensuite dans octopi installer le plugin WebHooks https://plugins.octoprint.org/plugins/webhooks/ pour lancer le webhook d'extinction à la fin d'une impression. Et aussi le plugin system command editor https://plugins.octoprint.org/plugins/systemcommandeditor/ pour avoir les commandes imprimante on/off dans le menu octopi en plus des commandes shutdown, reboot etc... Il faut redémarrer Octopi après l’installation des plugin. Configuration des commandes turn on printer & turn off printer: Dans Octopi, settings, System command editor, clic droit sur le rectangle vert pour créer une commande. Attention l'enregistrement des commandes est un peu capricieux, j'ai du m'y reprendre à 3 fois et cela duplique les commandes quand j’édite! - Nom et action, par exemple : Turn On Printer. - command : curl -X POST https://sequematic.com/trigger-custom-webhook/xxxxxxxxxxxx/yyyyy (utiliser le webhook créé sur SEQUEmatic pour l'allumage) ajouter ou non un message de confirmation (je recommande de le faire); puis "confirm"et "save". Maintenant la commande est disponible sous Octopi dans le menu sous l'icône power. Faire pareil pour créer une 2eme commande « turn off » printer avec le webhook d'extinction de SEQUEmatic (celui sans temporisation). Vous avez maintenant 2 commandes supplémentaires dans Octopi pour allumer et éteindre la prise connectée sur laquelle vous devez brancher votre imprimante. Configuration de l'arrêt automatique temporisé en fin d’impression : Dans Octopi, allez sur settings, puis webhooks. - supprimez le webhook existant par défaut (j'ai galéré en 1er en l'éditant mais il restait actif pour tous les "events" et pas seulement la fin d’impression). - new webhook. - coller l'url du webhook d'arrêt avec temporisation de SEQuematic; cocher enable webhook - laissez les paramètres par défaut sauf pour "events" ou il ne faut laissez cocher que "print done" pour que l’action ne se déclenche qu’à la fin d’une impression ; - puis save ( la partie testing permet de simuler un événement pour tester, mais autant faire une petite impression!). Le webhook doit apparaître dans la liste avec seulement le trigger « done » en vert. Voila, je crois qu’il faut redémarrer Octopi mais je n’en suis pas certain, faites-le ça ne mange pas de pain. Cela fonctionne très bien, tellement bien qu’il faut penser à désactiver le webhook dans octopi si on veut faire plusieurs impressions à la suite, sinon l’imprimante se coupe après 5 minutes en plein milieu de la deuxième impression !
  7. Hello tout le monde, Après avoir vu quelques infos sur la possibilité de faire démarrer nos imprimantes 3D depuis Octoprint à l'aide de prises intelligentes "TP-Link" et du plugin "TP Link Smartplug" j'ai fais l’acquisition de prises intelligentes D-Link en me disant (à tord) que cela fonctionnerait tout aussi bien vu que les protocoles IOT sont en principe standardisés... et ben il n'en est rien, ça ne fonctionne tout simplement pas de la même manière ! Alors "ohhh déception" je me suis lancé dans la recherche d'un autre moyen d'y arriver malgré tout et ce moyen s'appel "IFTTT" (ifttt.com) que les habitués de la domotique connaissent très certainement bien. Pour les autres, IFTTT est une plateforme qui permet à vos objets connectés du genre "Google Home" "Philips Hue" "D-Link" et des milliers d'autres, de communiquer et d’interagir entre eux via des actions/commandes personnalisées. Alors voici mon petit tuto étape par étape et en images pour intégrer une prise D-Link à votre Octoprint Prérequis: - Avoir un compte IFTTT (c'est gratuit et ça ne mord pas...^^) - Avoir une prise intelligente D-Link Une fois connecté avec son compte sur le site d'IFTTT... Ajout du service MyDlink et lier votre compte "MyDlink" Ajout du service Webhooks Création d'un déclencheur "Webhooks" et d'une Action "MyDlink" Cliquez sur votre profil et "Create" Cliquez sur le premier " + " pour le déclencheur Recherchez le service "Webhooks" et cliquez dessus Sélectionnez le seul déclencheur proposé Donnez comme nom d'événement "turn_printer_on" (sans espace ni autre symbole que " _ ") et validez en cliquant sur "Create trigger" Maintenant que le déclencheur avec son nom est créé, cliquez sur le deuxième " + " pour définir l'action Recherchez "mydlink" et cliquez dessus pour le sélectionner Choisir l'action "Turn on plug" puisque notre nom d'événement du déclencheur est "turn_printer_on" (oui je sais, j'me répète...) 1. choisir la prise intelligente souhaitée (si vous en avez plusieurs) 2. cliquez sur "Create action" pour valider Petit récap. de fin Vous pouvez laisser activée la case notifications, du moins au début pour recevoir les confirmations des commandes exécutées Recréez ensuite un autre déclencheur avec pour cette fois comme nom "turn_printer_off" Test depuis la page "Documentation" du service Webhooks Remplacez le {event} par le nom de l’événement que nous avons défini avec "turn_printer_on" ce qui nous donne ceci, ensuite vous pouvez tester la commande avec le bouton "Test" Si tout fonctionne bien avec les deux commandes (turn_printer_on et turn_printer_off) nous pouvons passer à l'étape suivante du coté d'Octoprint Depuis Octoprint, Installez le plugin "System command Editor" et redémarrez Octoprint Revenez dans la configuration d'Octoprint et sélectionnez le plugin que l'on viens d'installer Faites un clic droit dans l'encadré vert et créez une commande Donnez le nom que vous voulez pour cette commande et collez la ligne de code donnée par la page "Document" du service Webhooks que l'on a utilisé pour les test Ajoutez ensuite la deuxième commande pour éteindre l'imprimante avec le bon code contenant "turn_printer_off" et enregistrez vos modifications Nous avons maintenant deux commandes intégrées à Octoprint pour allumer et éteindre notre imprimante 3D avec les prises intelligentes D-Link (céti pas bo ça)
  8. Bonjour à tous ! Contexte: J'ai commencé l'impression 3D il y a deux mois, et je me suis assez vite rendu compte que c'était long. Ayant une activité professionnelles, et ne voulant pas imposer à ma famille le bruit de l'imprimante tous les soirs, j'ai réfléchi à un moyen de pouvoir imprimer en journée (mais sans être là). J'ai commencé par ouvrir un port de ma box internet, mais c'est probablement le meilleur moyen de finir avec tout un tas de saloperies sur son réseau domestique. L'alternative que j'ai trouvé est le combo des plugins octoprint "ngrok" et "The Spaghetti Detective", avec une webcam. Ngrok ouvre un tunnel sécurisé entre vous et une machine de votre réseau domestique qui vous permet de vous connecter à l'interface de votre octoprint maison sans pour autant compromettre la sécurité. Je peux donc vérifier ce qu'il se passe sur mon imprimante grace à la webcam, et arrêter ou mettre en pause une impression si besoin. C'est très chouette, mais lorsque je suis au boulot, je ne peux pas avoir le nez sur mon imprimante 7h d'affilé. Et pour ça, il y a The Spaghetti Detective. Une fois que vous avez ajouté le plugin, le site web surveille les impressions qui tournent, et vous préviens (par mail et sms) qu'un truc commencer à sentir la salade de filament quand une impression commence à partir en sucette. Exemple ce matin: Du coup, j'ai rapidement arrêté l'impression (Depuis une rame de métro, sur mon smartphone, so 2020 !), et tout va pour le mieux. Si jamais vous voulez jeter un oeil: https://www.thespaghettidetective.com/ Excellente journée à vous
  9. Bonjour à tous, Après plusieurs semaines de recherche, je fais appel à vous. Je cherche à créer la ligne de commande pour activé ma prise connecté (type Tuya/tplink qui fonctionne déjà parfaitement lorsque je clique sur la petite éclaire). Par contre pour allumer mon imprimante à distance via l'application Octopod (sur Ios), je dois absolument créer un bouton de commande pour l'allumer. J'espère que vous pourrez m'aider. Merci d'avance
  10. Bonjour à tous et à toutes, Je galère depuis un long moment déjà, peut-être même trop car je me demande si j'ai encore tous mes neurones. Je réinstalle Octoprint et je paramètre ce qui est à paramétrer pour mes 3 imprimantes, mais impossible d'afficher les imprimantes 2 et 3. je précise ma pensée lorsque je me connecte (via Edge, Chrome ou Internet Explorer) sur 192.168.0.11 (IP de mon Raspberry) pas de soucis. Mais dès que j'attaque 192.168.0.11:5002 ou 192.168.0.11:5003 voilà ce que j'obtiens : Alors j'ai bien entendu vérifié le proxy (non activé) et désactivé les pare-feux (domaine, privé et public) et rien n'y fait. J'ai réinstallé plusieurs fois et paramétrer plusieurs fois Octoprint sur différentes cartes Micro-SD, différentes versions de octoprint (0.15, 0.16 et la dernière 0.17) idem. Je cale, et même en cherchant sur google je n'ai pas de réponse. Les ports 5002 et 5003 sont bien activés, les USB sont corrects : root@octopi:/home/pi# sudo ls -l /dev |grep tty lrwxrwxrwx 1 root root 7 Jun 14 16:59 CR10S-Pro -> ttyUSB1 lrwxrwxrwx 1 root root 7 Jun 14 16:59 Ender3-Pro -> ttyUSB2 lrwxrwxrwx 1 root root 7 Jun 14 16:59 Ender5-Plus -> ttyUSB0 Mais rien à faire. Je doute soudainement de moi-même ... Alors si une personne charitable avait des éléments de compréhension je serais toute ouïe.
  11. Bonsoir tout le monde, J'ai un petit soucis sur mon raspberry pi 4b ou plustot avec ma logitech c920 sur octoprint .. La webcam est detecter par mon raspberry ( avec fswebcam j'ai pu prendre 2 photo avec ) mais sous octoprint elle ne l'est pas ... If you have a USB camera, it might be that it does not support MJPG (Motion JPEG) natively and needs the -y parameter to work. Try editing octopi.txt, add -y to camera_usb_options j'ai bien fait le changement mais toujours rien ... Help me please
  12. Bonsoir, Après avoir vu le prix du PI 0 W, j'ai décidé de me tourner vers un PI supérieur, J'ai chopé un PI 4 neuf à 25euros. J'aimerais savoir si quelqu'un avait une idée de branchement pour des Leds RGB. J'avais pensé à brancher les leds (avec un transfo 24 vers 12v) sur l'alim de la Prusa et à mettre 3 transistor pour chaque couleurs (rouge, vert, bleu) relié aux sorties du Rasp, mais voilà, je trouve pas le circuit très optimisé, sachant que je voudrait mettre d'autres choses dessus (écran par exemple). Si quelqu'un à une idée
  13. J'ai acheter un capteur 3d touch et j'aimerais bien pourvoir avoir les courbe dans octoprint, mais j'ai pas tout compris comment on réalisais l'opération. Qui pourrait éclairé ma lanterne? autre chose, j'aimerais que le bed sois testé à chaque lancement de print via un G29, mais j'ai pas trouvé la commande interne à klipper qui le réalise sans être obligé de sauvegardé le fichier de configuration ce qui implique un restart_firmware. merci pour les eclaircicements.
  14. Bonjour, je viens d'installer Octoprint avec prise connecté et webcam, c'est énorme ! J'ai 2 petites question, est-il possible d'éteindre la webcam temps qu'il n'y a pas d'impression ? un plugin a l'air très intéressant mais plus maintenu : filament manager, vous en connaissez un autre qui peut me donner l'utilisation de la bobine ? Merci pour votre aide
  15. bonjour j ai intalle octoprint sur un raspberry et vraiment ca fonctionne tres bien sauf pendant le print je perd la connection et donc je ne voie pas ni ma camera ni mes temperatures par contre le timelaps enregistre bien et fait un beau fichier... avez vous une idee ?
  16. Bonjour je souhaiterais avoir votre aide Il y a beaucoup de tutoriel sue internet pour installer un bltouch sur la ender3 Mais jai vue beaucoup d'information passer 1 certains on perdu la possibilité de contrôle l'imprimante via octoprint 2 il existe des version 3.0/ 3.1 des bltouch 3 une fois le montage fais on ne peux plus fermer le capot carte mère 4 il y a plusieurs kit bltouch sur amazon je ne sais pas le quel prendre Je précise que jai une ender 3 avec carte mère 1.1.4 Merci d'avance cordialement
  17. Salut à tous, C'est un peu une question similaire à ma précédente. Cette fois-ci, c'est que fait l'imprimante lorsqu'elle détecte une fin de filament? En d'autre termes, est-ce quelle communique quelque chose sur le port USB ? Le but étant de pouvoir faire réagir Octoprint pour qu'il mette l'impression en pause et/ou m'envois une notification. Avec ma U30 qui avait elle aussi un détecteur de filament, en fait la question ne s'est jamais posée. J'ai eu la chance de ne pas avoir de filament cassé. Du coup, je ne m'en suis pas occupé. Avec la TL-D3, c'est pas la même chanson. Sur la même impression dont le fichier à probablement un défaut, une rétraction trop longue ou quelque chose de similaire, le filament est rejeté mais l'impression continue, à vide et dans le vide ! J'ai un peu regardé les plugins Octoprint qui parlent de senseurs de filament, et la plupart sinon tous, fonctionne avec des senseurs connectés au Raspberry et pas des senseurs connectés avec l'imprimante. D'où ma question
  18. Bonjour à tous, Dans son excellent tuto sur la fabrication d'un caisson, @Baroudeur propose l'utilisation d'une prise connectée pour permettre d'éteindre et d'allumer à distance toute l'installation de notre imprimante. Ce tuto reprends cette prise, et ajoute la possibilité de la contrôler depuis Octoprint (extinction automatique en fin de print, ou bien extinction manuelle depuis le menu d'Octoprint). Cela permet notamment d'éviter que l'imprimante (et tout le reste : Alim, raspberry, webcam etc...) reste allumé toute la nuit après que l'impression a terminé à 4h du mat' par exemple. Si vous n'avez jamais eu l'occasion d'utiliser un environnement type Unix, ou bien faire de la bidouille type scripting, ce tuto risque d'être assez déroutant, mais faisable C'est parti ! Le nécessaire : Une prise connectée de marque TP-Link (HS100 ou HS110) Un Octoprint fonctionnel tournant sous raspberry connecté au réseau Depuis une connexion SSH sur notre Octoprint (possible avec PuTTY), on commence par mettre à jour les packages de notre Octoprint (cela peut mettre un certain temps) : sudo apt-get update sudo apt-get upgrade Ensuite on installe Node.js : curl -sL https://deb.nodesource.com/setup_9.x | sudo -E bash - sudo apt-get install nodejs On récupère ensuite l'API qui va nous servir pour communiquer avec notre prise connectée : git clone https://github.com/plasticrake/tplink-smarthome-api.git cd tplink-smarthome-api sudo npm install -g tplink-smarthome-api Et on donne se donne les droits d'accéder au package fraîchement installé : sudo chown -R $USER /usr/local/ sudo chown -R $USER /usr/lib/ cd ~/ Il faut ensuite créer le script qui va permettre d'éteindre la prise. Il s'agit d'un script Node.js que l'on nommera "plug_power_off.js". Pour cela on peut le créer avec nano (je vous invite à aller lire cette doc pour son utilisation) : const { Client } = require('/usr/lib/node_modules/tplink-smarthome-api'); const client = new Client(); const plug = client.getDevice({host: 'IP_DE_LA_PRISE'}).then((device)=>{ device.getSysInfo().then(console.log); device.setPowerState(false); }); Important dans ce script : Il faut remplacer "IP_DE_LA_PRISE" par l'adresse IP locale qu'utilise la prise sur votre réseau local. A partir de maintenant, on doit être capable d'éteindre la prise avec la commande suivante : node plug_power_off.js Si ce n'est pas le cas, c'est qu'il y a eu un loupé quelque part (vérifier que tout est bien installé : NodeJs, l'API et le script bien écrit). Ensuite, Octoprint donne la possibilité de déclencher des actions sur des types événements (du style "démarrage du print", "print terminé" etc...). Pour cela il faut éditer le fichier "config.yaml" qui se trouve dans ".octoprint" : cd .octoprint sudo nano config.yaml Et on y ajoute le texte suivant : events: enabled: True subscriptions: - event: PrintDone command: node ~/plug_power_off.js type: system Comme vous l'aurez compris : ces quelques lignes permettent de déclencher notre script d’extinction de prise à la fin de chaque print. Enfin, vous avez aussi la possibilité de rajouter un menu dans l'interface d'Octoprint à l'aide du plugin "System Command Editor", qui vous permettra d'éteindre manuellement. Pour cela, après avoir installé le plugin (vous pouvez vous inspirer de ce tuto vidéo), on rajoute une nouvelle commande : Et on se retrouve avec un joli menu : Vous pouvez bien entendu choisir l'une, l'autre ou les deux possibilités pour éteindre votre prise. Si vous ne voulez pas tout éteindre systématiquement après chaque print, alors l'option manuelle via le menu est peut-être plus adaptée pour vous. J'espère avoir été clair dans le tuto, bon courage et bon bidouillage !
  19. Bonjour La raspberry pi 4 avec octoprint semble perdre la connexio Jai changer 4 fois de câble USB De port USB aussi Jai changer la carte micro sd Rien y fais de fois sa marche pendant 30 heures et parfois 4 et crash Je sais pas enfaite la connexion série semble ce réinitialisé toutes seul Je sais plus quoi faire le seul truc que je sais ce qui sa fait 5 impression perdu Jai juste envie de foutre la raspberry a la poubelle Je désespére totalement Liste de matériel dédier a octopi Carte micro sd Samsung 64 go Pi caméra infrarouge Boitier + alimentation voir lien amazon https://www.amazon.fr/dp/B07X8MNGBM/ref=cmswrotherapaiLxvXEb9YRCBPN
  20. Bonjour, j'ai une Anet A8 avec un raspberry avec Octoprimt Je compte acheter une Anet A8 plus . puis prendre directement mon raspberry et le mettre sur cette nouvelle imprimante pour la commander depuis mon PC ? merci
  21. Hey, J'ai franchi le pas et j'ai acheté une Prusa I3 Mk3s originale neuve. Maintenant, je cherche un Raspberry afin de me faire une imprimante avec Octoprint, sauf qu'en neuf, ils sont indisponnibles ou les prix sont explosés (il coute 12 euros sur le site officiel) Je demande donc si quelqu'un en a un neuf ou même d'occase à vendre. Me mp Merci d'avance.
  22. Bonjour ou plutôt bonsoir Je voudrais savoir comment faire pour utiliser octoprint avec des capteurs température DS18B20 en plus des capteurs de l’imprimante Mon but étant par exemple avec du pla Suivant la température de base (210 degrés) faire en sorte que si un des capteurs se met a détecter une variation de plus 15 degrés sois 225 il coupé l'imprimante 3d via une une prise connecter sonoff avec ESPeasy installer dessus, est que évidement je reçois une notification par mail par exemple j'ai pensé à combiner ça avec jeedom mais je préfère directement utiliser que octoprint si possible Après si ça tenais que a moi, je mettrai un détecteur de fumer qui balancerais un coup d’extincteur sur l’imprimante en cas de détection de fumée, mais c'est peut-être t Le but étant de crée un maximum de sécurité pour pouvoir lorsque j'ai de longue impression 3d pouvoir partir au travail s'en trop m’inquiète d'un incendie pour l;'imprimante j'ai une creality ender 3 Merci d’avance. Cordialement,
  23. Alex762796

    Octoprint et Webcam

    Bonjour, Désolé de relancer le sujet mais j'ai le même soucis pour l'installation de ma webcam avec octoprint, il s'agit d'une logitech C310. J'avais réussi à l'installer correctement (en suivant vos conseils) mais j'ai dû la débrancher pour la changer de place et depuis impossible de la réinstaller. Voici les réponses des différentes commandes entrées dans Putty. Merci d'avance pour votre aide <Modération> J'ai déplacé ton intervention dans un nouveau sujet. Celui où tu essayais de te greffer était trop ancien (2018 ). </fin>
  24. Bonjour à tous, Depuis maintenant 3 semaines, j'ai appris à utiliser S3D tant bien que de mal et j'arrive à peut près à faire des prints propres. J'ai installé une vieille webcam associée à mon serveur octoprint pour faire des timelapses avec octolapse. Le problème étant que le filament se remet à couler bien avant d'arriver à la pièce ce qui laisse place à beaucoup trop de filament en trop et ça me ruine des pièces. J'ai touché à tous les paramètres concernant la rétractation sur s3d mais rien toujours pareil. J'ai essayé avec cura également mais éxactement le même problème. Ce problème provient de la configuration d'octolapse mais je ne sais pas quel paramètre modifier. Pouvez-vous m'aider ? PS : je possède une anycubic i3 mega Merci
  25. Bonjour J'ai tenté la manip ci dessus, mais quand je tape l'adresse IP de mon PI dans l'explorateur windows, j'ai le message que le périphérique distant n'accepte pas la connexion. J'ai sur le PI un proxy, Haproxy, d'installé, est ce ça qui me pose problème? quand je tapes l'adresse IP depuis le navigateur internet, j'ai d'abord la fenêtre d'identification avant l’affichage d'octoprint EDIT Yo' Message venant du sujet
  26. Salut à tous J'ai 2 petites questions que j'ai regroupé ici, j'ai pas trouvé de réponse de le forum, enfin j'ai rien vu Question 1 : CHangement des vitesses de print et de feed rate : c'est possible en cours de print ? pour faire des tests comme les vitesses ? je ne vois rien comme modif, exemple je change la vitesse à 150%, je vois rien de visible à l'oeil. sur une durée de print, j'ai une évolution de moins de 2min sur un print de 2h30... (sur mon U20, firmware d'origine) Question 2 : j'ai des smartplus tuya, mais impossible d'obtenir le certificat ssl sur mon android, donc j'ai pas les id. sur le forum, franchement, j'y pige rien cette fois qq'un pour m'aider ? merci à vous et bon print !
×
×
  • Créer...