Aller au contenu

Filament ABS

didiersee

commencer avec CNC3018 pro mise à jour

Messages recommandés

Bonjour j'ai reçu ma CNC 3018 pro il y a 4 jours et je dois dire que je rame un peu... J'ai lancé le test "sainsmart" sur un morceau de plexiglas et ça fonctionne.
Alors j'ai suivi ce tuto et mon point zero sue l'axe Z est correct malheureusement je n'arrive pas à déterminer la dimension de ma plaque que ce soit avec GRBLcontrole (candel) ou avec universalsender.
C'est très important pcq j'aimerai faire des circuits imprimés.
Pourriez-vous m'aider dans la procédure de dimension de la plaque avant usinage mais obligatoirement avec GRBLcontrol ou universal sender pcq ce sont 2 logiciels gratuits.
Eventuellement un lien vers un tuto m'intéresse aussi.
Merci pour votre aide.
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Deux questions :

T'as une photo de la bête? Par ce que ça ressemble à l'Alfawise C10 et si c'est le cas je pourrais peut être t'aider.

En suite, qu'est ce que tu entends par déterminer les dimensions de ta plaque? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello hello

Je n'ai pas de CNC (enfin pour l'instant) mais une chose me paraît claire si on veut faire du bon boulot, c'est de commencer par installer des end-stops.

C'est le seul moyen de retomber sur ses pattes si ça s'arrête en cours de route ou si on doit interrompre l'opération pour une raison X ou Y. Ou même Z

Je ne crois pas (mais j'ai ptête mal vu ?) qu'ily en ait sur cette petite brêle.

Ce genre là >>>> suffit. C'est ce que je vais mettre sur celle que je suis en train d'étudier  >>>

L'ami @Locouarn a mis sur sa dropbox des documents qui pourraient fort t'intéresser

Sur la logique de câblage

Sur la commande de broche

Modifié (le) par Jean-Claude Garnier
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour et merci pour vos réponses voici une photo de la bête image.png.e16721db3672068d52835a9c3294991d.png
Pour les fins de courses c'est effectivement plus sécurisant mais néanmoins pas suffisant pcq le risque d'accident est bien plus élevé qu'avec une imprimante 3D.
Il y a le problème de fixation de la pièce qui n'existe pas sur les imprimantes 3D et les switchs fin de course même installé ne résoudront pas ce problème. Il est donc indispensable de paramétrer la bête à chaque usage pcq les pièces successives ne sont pas nécessairement fixées de la même manière ni au même endroit. Avec un mauvais paramétrage on casse l'outil très facilement. Pour ceux que ça intéresse et qui veulent débuter facilement, il a un site en ligne très bien fait, un peu comme TINKERCAD pour les imprimantes 3D mais spécifique aux CNC c'est ici mais le paramétrage est indispensable.
Merci pour votre aide.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, didiersee a dit :

Pour les fins de courses c'est effectivement plus sécurisant mais néanmoins pas suffisant pcq le risque d'accident est bien plus élevé qu'avec une imprimante 3D.

Bonjour,

Rectification : Les fins de course ne servent qu'au "homing" afin d'avoir une référence de position constante. Il n'y a aucun "risque d'accident", surtout avec des Nema 17 étant donné leur faible couple (une cinquantaine de N.cm tout au plus). Pareil, casser un outil de 1 mm de diamètre je veux bien, de 3 mm c'est impossible. Quant au "paramétrage", je ne vois pas ce que cela signifie pour vous...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au pire si tu as trop peur de rentrer dedans, tu peux utiliser une fausse table sacrificielle en MDF pour poser tes pièces.

Tu peux aussi régler le dépassement de la broche dans son fourreau de telle façon que jamais elle ne puisse atteindre la table.

Après, faut se lancer, hein.

Mais à ta place, je commencerais pas par usiner un truc ayant de la valeur.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me suis mal exprimé une photo vaut mieux qu'un long discourt la flèche indique la fixation d'une pièce et ce n'est pas à fond de déplacement que l'on casse l'outil mais bien contre les attaches de fixation et oui l'outil partie coupante ne fait pas plus de 1mm et le Nema 17 est suffisamment puissant pour casser l'outil contre l'attache qui maintient la pièce j'en ai fait l’expérience 😉. C'est pour cette raison que j'explique que le paramétrage est indispensable pour chaque pièce pcq les fixations de la pièce cassent l’outil si les paramètres ne sont pas correct. Bien évidemment à chaque pièce les fixations ne sont pas au même endroit.
C'est aussi pour cela que c'est bien plus compliquer qu'une imprimante 3D sur celle-ci il n'est nécessaire de placer des fixations le filament colle au plateau (j'ai une Ender 3)
En plus si on veut usiner de l'aluminium par exemple dans les paramètres il faut en plus tenir compte de l'outil utiliser afin de déterminer l'avance du plateau (lente ou rapide) ainsi que la vitesse du moteur  (lente ou rapide).  Voilà je pense que c'est plus clair pour vous maintenant.
image.png.56eadca51e728fe40843f4e484f34138.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai toujours beaucoup de mal a admettre que l'on compare une machine qui travaille par enlèvement de matière à une autre qui fonctionne par ajout de matière ...

Ensuite, en voyant la photo, je me demande si il est bien raisonnable de fixer un bout de bois sur la table avec des brides en métal et des vis de 8 ! 🤔

Sur ma machine, les pièces sont soit dans un étau imprimé en 3D, soit fixées par des petites brides imprimées en 3D avec des vis de 4. Dans un cas comme dans l'autre, le risque de collision est très faible et au pire la fraise va entamer un bout de PLA (c'est déjà arrivé 😔).

Bref, les "paramètres", c'est juste le programme d'usinage...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh là j'ai pris une image au hasard sur le net, moi ce n'est pas du tout fixé ainsi puisque c'est pour graver des circuits imprimer. Bref le problème d'accrocher la fixation de la pièce demeure quelque soit la plaque à fixer avec ou sans risque de casser l'outil. Par ailleurs si le support est accroché cela veut dire que le circuit imprimer ne sera pas juste. Et enfin l'emplacement du circuit doit être paramétré "tiptop" sur le plateau mobile de la machine.
Bref je demande simplement une procédure ou un lien pour un paramétrage correct afin d'obtenir des circuits imprimer justes êtes vous en mesure de me communiquer ces informations ou persistez-vous à préciser  les "paramètres", c'est juste le programme d'usinage. Ce n'est pas ainsi que vous pourrez m'aider...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, je vais tenter d'être clair... Quand on réalise un usinage quel qu'il soit, on connait les dimensions (et la forme) de la surface concernée. On peut donc les visualiser sur le brut... Et s'assurer que cet usinage ne va pas taper dans les décors.

Ensuite, on détermine un point de référence de l'usinage (sur le brut) qui sera le 0,0 en coordonnées "travail", on amène l'outil à ce point précis, on met les coordonnées "travail" à zéro  et on lance le programme. Je ne vois pas où il est question de "paramètres".

Sur ce sujet également, j'ai rédigé un petit guide disponible ici : https://www.dropbox.com/s/yp8ac2ep2ia164d/How I work (with CNCjs).pdf?dl=0

Modifié (le) par Locouarn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je peux t'en remettre une couche ?

Il y a 10 heures, didiersee a dit :

.. /.. persistez-vous à préciser  les "paramètres", c'est juste le programme d'usinage.

Je persiste à dire qu'il faut commencer par employer un langage et des termes que tout le monde partage et comprend. Pas inventer son propre patois.

En l’occurrence quand on parle de paramètres, c'est les données internes propres à la machine et à son fonctionnement, pas à la pièce : accélérations, jerk, sens des axes, steps des moteurs, limitations diverses, gestion de la machine.

Ce qui concerne la pièce, c'est le programme épicétout.

Quand tu dessines ton circuit imprimé, tu lui affectes bien un point zéro, les cotes ne partent pas du cartouche, ni de la porte des chiottes que je sache.

Ou alors c'est que tu dessines en dépit du bon sens (comme un dessinateur, pas comme un usineur) *

Donc admettons que tu places le zéro de ton dessin dans l'angle inférieur gauche.

Tu prépares ton usinage, les cotes seront toutes relatives à ce point

Ensuite, tu montes ton bout de circuit imprimé sur ta bécane, tu le colles, tu le brides, tu l'arrange comme tu veux pour qu'il tienne.

A ce moment, tu viens avec ta fraise accoster l'angle inférieur gauche en X  Y et Z comme te l'a dit @Locouarn

Tu "dis" à la machine que ce point c'est désormais ton zéro pièce

Après, tu envoies la sauce et ça devrait très bien se passer, sans voler à travers les brides.

Il y a 10 heures, didiersee a dit :

.. /.. Ce n'est pas ainsi que vous pourrez m'aider...

Pour qu'on puisse t'aider, il faut que tu commences par écouter ce qu'on te dit, au lieu de n'écouter que la petite voix dans ta tête qui dit que c'est toi qui as raison, et que lézotres sont des cons qui comprennent rien.

Gute nacht !

 

 Ceci est une vieille querelle entre professions, vieille comme la Commande Numérique elle-même

Depuis la CN, on a dû forcer les dessinateurs à dessiner avec le même référentiel que l'usinage. Et je peux te dire que ça n'a pas été facile.

Pas vrai @Andréa et @Titi78???

Pour eux, le "zéro pièce" c'est longtemps resté du chinois. ?

Modifié (le) par Jean-Claude Garnier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour 

En Cao le zéro est utilisé comme point de départ d'un assemblage  (centre de gravité pour un avion,  milieu de l'essieu avant pour une voiture,  etc )

Quand on usine une pièce le zéro est un point pratique à utiliser pour le régler sur la machine  (milieu du brut et point le plus haut,  un coin du brut , ou un zéro sur un montage etcc )

C'est 2 mondes différents avec des contraintes différentes 

En général pour usiner une pièce , on définit un système d'axe local que on va utiliser pour la programmation de la machine avec le zéro qui sera le plus pratique et le positionnement le plus adapté.  

Modifié (le) par Titi78

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De toutes façons les plans ne donne que les dimensions un vrai usineur sera comment bridé la pièce, ou mettre les origines Programme, quel outils utilisés, c'est pas un dessinateur ( qui est resté 3h dans l'atelier) qui va nous apprendre a programmer.

 

L'idée de @Jean-Claude Garnier et la meilleur selon moi, une bonne plaque de MDF ou de plastique bien bridé sur la table, les circuits seront fixé au double face et roule (on fesait comme ça en Technologie au collège).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, Locouarn a dit :

Bon, je vais tenter d'être clair... Quand on réalise un usinage quel qu'il soit, on connait les dimensions (et la forme) de la surface concernée. On peut donc les visualiser sur le brut... Et s'assurer que cet usinage ne va pas taper dans les décors.

Ensuite, on détermine un point de référence de l'usinage (sur le brut) qui sera le 0,0 en coordonnées "travail", on amène l'outil à ce point précis, on met les coordonnées "travail" à zéro  et on lance le programme. Je ne vois pas où il est question de "paramètres".

Sur ce sujet également, j'ai rédigé un petit guide disponible ici : https://www.dropbox.com/s/yp8ac2ep2ia164d/How I work (with CNCjs).pdf?dl=0

Modifié (le) par didiersee

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello,

Je ferais comme ça en ce qui me concerne :
1 - Installer des endstop
2 - placer et brider une plaque de bois/plastique sur la table :

step1.thumb.png.a5779edfb44f50d6b135684c74636b7d.png

2 - faire un homing pour avoir une reference (d'où les endstop) et surfacer la majorité de la plaque précédente (partie surfacée verte) :
step2.thumb.png.a3fc546c7f7a23176ccbcd364662b41d.png

3 - Placer (et brider / coller au double face) la plaque de cuivre/epoxy (en orange) qui deviendra le CI dans le coin :
step3.thumb.png.41a8685f3d74c8ac375107d767083470.png  


Grace au homing, tant que tu ne retires pas la plaque en bois/plastique, tu pourras toujours commencer tes usinages au même endroit 

Edit: pour être exhaustif, il faut prévoir une petite encoche dans le coin (pour compenser le rayon de l'outil qui aura servi au surfaçage) :

step4.thumb.png.8632395df3f2a7b7826c4cadf501cdb5.png

Edit 2: Ca sous entend quand même d'avoir les axes X et Y bien d’équerre,  mais bon, on peut difficilement envisager de graver des CI sans ça...

Modifié (le) par DBC3D
précisions

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, DBC3D a dit :

Edit: pour être exhaustif, il faut prévoir une petite encoche dans le coin (pour compenser le rayon de l'outil qui aura servi au surfaçage) :

step4.thumb.png.8632395df3f2a7b7826c4cadf501cdb5.png
 

le terme pro, c'est "piqûre".

Appelons un chat un chat.

  • Merci ! 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas mal du tout, même !

Il y a 18 heures, DBC3D a dit :

 



step4.thumb.png.8632395df3f2a7b7826c4cadf501cdb5.png

 

Après, si @didiersee adopte cet excellent montage, il ne faudra pas qu'il oublie de dessiner ses CI's en mettant son zéro au même endroit dans le coin

Modifié (le) par Jean-Claude Garnier
  • Merci ! 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, Andréa a dit :

le terme pro, c'est "piqûre".

Bonjour,
Merci, ça enrichit mon vocabulaire très limité dans ce domaine, mais j'essaie d'apprendre. Je suis totalement autodidacte dans le monde de l'usinage sans personne pour me guider autour de moi. Du coup, j'ai tendance à réinventer la roue et l'appeler faute de mieux "la pièce ronde qui tourne sur son axe et qui est en contact avec un point de son périmètre". En plus d'être incomplet et imprécis, ça rend difficile la compréhension/communication avec "ceux qui savent". 

 

Il y a 3 heures, Jean-Claude Garnier a dit :

Pas mal du tout, même !

Merci pour le compliment.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En effet super merci pour toutes ces informations moi aussi je suis un autodidact retraité et sans votre aide je n'arriverai pas à grand chose. Alors je reviens vers vous après quelques essais. Le point zéro est fait correctement avec le logiciel GRBL control (Candle) ensuite j'ouvre un fichier test et quand je lance la gravure l'outil ne touche pas la pièce pourtant je vois qu'il fait les bons déplacements. Alors question, lorsque l'on ouvre un fichier  d'extension ngc comment peut-on voir quel va être la profondeur de la gravure si on n'y connais rien en gcode?

Modifié (le) par didiersee

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez poster un message et vous inscrire plus tard. Si vous avez déjà un compte, connectez-vous afin de poster avec.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez copié du contenu avec formatage.   Supprimer le formatage

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher en tant que lien à la place

×   Le contenu sauvegardé a été restauré.   Effacer l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...