Breaking News
tete impression diy

Une semaine d’impression 3D #221

Cette nouvelle semiane de confinement n’est pas monopolisée par le coronavirus, d’autres actualités ont égayé le monde de l’impression 3D. Tout d’abord, l’entreprise Acciona qui préserve notre patrimoine culturel, la fabrication DIY d’une tête impression personnalisée et des sièges de Porsche qui contiennent de l’impression 3D. Mais COVID-19 oblige, une parenthèse est à faire sur le sujet avec également un aperçu de Renault qui va fabriquer des respirateurs avec des imprimantes 3D du Technocentre.

Préserver l’art avec l’impression 3D

Dans sa dernière vidéo, la société Acciona nous explique comment grâce au scan 3D et à l’impression 3D grand format elle compte bien contribuer à préserver le patrimoine artistique rudement mis à l’épreuve dans le temps.


Comment fabriquer une tête d’impression améliorée

Dans le cadre du projet de fabrication d’une imprimante 3D de A à Z, le YouTuber Melkano nous explique comment il a fabriqué sa propre tête d’impression 3D améliorée. Derrière son apparence plutôt classique, cette tête propose un HeatBreak en titane qui vient faire une jonction parfaite avec la buse et ainsi éviter tout bourrage ou filament fondu trop tôt.

Cette vidéo explique également comment est faite et comment fonctionne une tête d’impression 3D et quelques points importants comme l’installation du tube PTFE dans le raccord pneumatique (pneufit).


Impression 3D VS Coronavirus

On ne vous apprend rien, tous les médias en parlent, les makers et constructeurs font tout leur possible pour endiguer la pandémie de coronavirus (Covid-19). Du masque de protection au bouclier facial en passant par les poignées de porte ergonomiques et même l’appareil respiratoire imprimés en 3D, retrouvez tous ces projets dans notre article dédié que nous mettons à jour à chaque nouvelle découverte. N’hésitez pas non plus à consulter le forum où notre communauté s’allie aussi contre le virus !

coronavirus molecule covid 19 STL

Renault fabrique des respirateurs en 3D

En tant de guerre, les entreprises fabriquent des produits différents de leur activité habituelle. L’industrie automobile française démarre la production de respirateurs pour épauler le seul producteur national de réanimateurs. Tout d’abord Renault qui va fabriquer, dans son Technocentre de Guyancourt, près de Paris, quelques 350 respirateurs, avant de se lancer en série dès que ce sera possible.

Il y a d’un côté une contribution sur l’impression 3D en attendant que les pièces soient injectées, et de l’autre la mise à disposition du Technocentre comme site d’assemblage.

Eric Marchiol, ingénieur chez Renault, à FranceInfo

Son concurrent direct, PSA, envisage de faire repartir les usines de Peugeot Citröen et DS pour fabriquer des machines de respiration artificielle.


Siège des Porsche imprimé en 3D

On vous en parlait dans cet article, le célèbre fabricant automobile de sport allemand introduit (doucement) l’impression 3D dans ses véhicules et plus précisément les Porsche 718 et 911. Grâce au programme Tequipment, les heureux (et fortunés) possesseurs de Porsche peuvent désormais choisir le niveau de fermeté des sièges. A terme, si ces options imprimées en 3D rencontrent le succès escompté, elles intégreront le catalogue de personnalisation officiel dès l’année prochaine !

siege voiture Porsche 911 718

About Les imprimeurs 3D

Les imprimeurs 3D
Compte mutualisé pour les articles à contributeurs multiples.
Les imprimeurs 3D
Les imprimeurs 3D

Derniers articles de Les imprimeurs 3D (see all)

A lire

filament tondeuse rotofil imprimante 3d

Une semaine d’impression 3D #255

Cette semaine, on répond à une question existentielle : peut-on utiliser du filament rotofil dans …

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages