Aller au contenu

Filament ABS

Flou

Filtrer l'air d'une imprimante

Messages recommandés

Bonjour sylexo.

Je partage ton choix. J'ajoute que je vais aussi installer un caisson sur ma CR-10V2. J'envisage de faire appel à un menuisier pour ne pas faire quelque chose de bricolé. Le caisson sera étanche car j'envisage un tout petit système d'extraction d'air (petit conduit d'évacuation avec petit moteur) afin de produire une toute petite dépression d'air dans le caisson. Je suis pragmatique et je ne veux pas me gargariser avec des théories fumeuses. Je vais simplement expérimenter mon idée comme je fais d'habitude.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello tout le monde !

19 pages passionnantes à lire, chapeau.

Cependant je trouve dommage que l'on n'est pas un peu plus dévié sur la recherche du problème concrètement... car c'est bien beau de vouloir filtrer à tout va, mais la racine du problème reste le produit en lui même que l'on brule.

Je cherche désespérément un PLA non nocif sans agent chimique, la pierre philosophale quoi... au lieu de me prendre la tete avec des systèmes à filtre pourquoi ne pas mettre le focus directement sur ça.

Si vous avez des boutiques et des produits sur des PLA totalement inoffensifs ça m'intéresse, car filtrer pour moi c'est peine perdue...

Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 36 minutes, Mykie a dit :

Je cherche désespérément un PLA non nocif sans agent chimique, la pierre philosophale quoi...

Comme la pierre, cela reste utopiste...

Le PLA est un bioplastique, il est donc possible de le trouver sans agent chimique, cependant dès que tu le chauffe il dissipera des particules.

Tu remarqueras que sur les 19 pages que tu as lu, on parle principalement de matériaux qui "dégagent" un peu plus que le PLA comme l'ABS, PETG,...

Si tu trouves un filament (même autre que  bioplastique comme le PLA) qui ne  dégage aucune particule quand il change d'état, j'aimerai bien savoir son nom !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Exact, c'est pour ça que je voulais voir ici si des PLA on va dire le moins nocif possible existaient.

J'hésite pour le moment à prendre du PLA de chez Sunlu ou chez grossiste 3D.

N'y connaissant rien dans ce domaine je suis un peu paumé pour choisir un PLA peu chargé en produit chimique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On parle de normes RoHs et Reach mais j'ai l'impression que c'est un peu oublier que ça reste des produits dangereux... de beaux labels pour endormir les gens sur la nocivité.

  • Confus 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 15/01/2020 at 15:15, sylexleo a dit :

Bonjour à tous....bon ce sujet est ouvert depuis des années et a bien évolué dans le temps. Les esprits se sont calmés et je viens vous voir pour un conseil. Je compte implanter une imprimante résine dans un meuble IKEA avec porte vitré et un ventilo d'extraction capable de pousser les émanations sur 3m avec 2 coudes à 90° vers l’extérieur de la maison. Quelqu'un a t il des tips a ce sujet. ou quelqu'un a t il réalisé un truc pareil. Merci par avance.

@sylexleo, tu peux prendre exemple sur @ERIC62 qui a fait un truc similaire sur sa MicroDelta Rework (MDR pour les intimes). Mais je crois qu'il a préféré laisser la convection naturelle évacuer les gaz pour ne pas refroidir sa machine (l'ABS aime le chaud 😉). --> https://www.lesimprimantes3d.fr/forum/topic/8960-enfermement-de-la-%C2%B5delta-rework/page/5/#comments

Modifié (le) par Rakot'ouf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je me permets de rebondir sur ce sujet, car du coup j'aurai de multiples questions.

Je possède aussi une Microdelta Rework, et pour l'instant je me suis contenté d'imprimer du PLA. Je souhaiterai passer à l'ABS (pour des pièces plus robustes).

La MDR est logée sur une étagère d'une meuble dressing colonne type Ikea, photo jointe.

Je ne peux malheureusement pas en l'état brancher d'évacuation vers l'extérieur. Je comptait donc simplement mettre une "porte" composée d'un cadre en bois, avec une plaque de plexiglass collée au joint silicone, et assurer l'étanchéité par l'intermédiaire de joints autocollants.

Mes questions:

- Est il indispensable de prévoir une évacuation (avec filtre donc) pendant l'impression, ou bien puis je conserver une enceinte complètement fermée (et donc augmentation de la température)

- En supposant une absence de filtre et d'évacuation, en cas d'impression d'ABS, les particules et gaz nocifs sont dégagés pendant l'impression, qu'en est il lorsque celle ci est terminée ? Dois je attendre un délai minimum avant ouverture, ou bien vais je me prendre une bouffée toxique lorsque j'ouvrirai la porte quel que soit le délai ?

- En cas de filtre comme le Alvéo-R, je suppose que le brassage généré par le filtre permet justement de capter dans le filtre les particules et gaz, et donc pas de risque à l'ouverture ?

- Une recommendation pour le passage de cable (et donc la filtration) ?

 

Merci de votre aide

20200422_223213.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

- Est il indispensable de prévoir une évacuation (avec filtre donc) pendant l'impression, ou bien puis je conserver une enceinte complètement fermée (et donc augmentation de la température)

Vous pouvez faire une enceinte fermée mais il faut déjà voir ce que le constructeur de votre machine recommande comme plage d'utilisation de votre imprimante. L'électronique est la mécanique n'aiment peut être pas les températures supérieures à 40/50°.

Avez vous déjà mesuré des température caisson fermé en impression PLA? quel est votre objectif de température pour l'ABS?

A titre d'info chez Alveo3D nous imprimons notre ABS entre 35 et 45° de température ambiante avec de bons résultats.

Nous recommandons l'évacuation d'air filtré car dans le cas d'un caisson fermé, les concentrations de polluants peuvent vraiment grimper. Le risque se trouve dans un caisson totalement étanche lorsque vous devrez accéder au caisson rapidement sans avoir le temps de laisser le système de filtration faire son office.

 

Citation

En supposant une absence de filtre et d'évacuation, en cas d'impression d'ABS, les particules et gaz nocifs sont dégagés pendant l'impression, qu'en est il lorsque celle ci est terminée ? Dois je attendre un délai minimum avant ouverture, ou bien vais je me prendre une bouffée toxique lorsque j'ouvrirai la porte quel que soit le délai ?

En cas d'impression ABS nos mesures ont révélé un taux de nanoparticules jusqu'à 100x supérieur à la normal.

Dans le cas du PLA c'est plutot de 10 à 20x.

ATTENTION aux caissons fermés sans ventilation, c'est le pire des cas ! Concentrer les polluants dans un enceinte chauffée non ventilée présente un danger lors de l'accès à la machine. 

Avec le système de filtration d'air AlveoONE, le temps de filtration avant accès est déterminé par rapport au volume du caisson. Ce temps est géré par la Carte v2 qui commande le ventilateur.

 

Citation

- En cas de filtre comme le Alvéo-R, je suppose que le brassage généré par le filtre permet justement de capter dans le filtre les particules et gaz, et donc pas de risque à l'ouverture ?

Il est recommandé de ventiler un certain temps après impression car le temps du refroidissement du plastique et de l'imprimante il y a encore des dégagement de polluants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci de votre retour

Pour le moment je n'ai pas imprimé du tout caisson fermé, donc aucune idée de la température résultante. Et concernant l'ABS je débute, je souhaite simplement déterminer la meilleure solution avant de me lancer.

Si je résume donc vos recommendentations:

- Filtration recommandée si la température résultante de la chambre est compatible avec le filament choisi.

- Si pas de filtration et uniquement brassage, laisser tourner le brassage pendant un certain temps (jusqu'à la baisse des températures j'imagine) après impression pour capter dans le filtre les particules

 

Incidemment, il est dommage que sur le site de Alveo vous ne proposiez pas un kit avec la carte V2, en l'état il faut acheter le kit en V1, et acheter la V2 séparément.

Deuxième point…: comme il faut imprimer en ABS les composants du kit, c'est un peu le serpent qui se mord la queue… Oui je sais, il y a le kit monté complet (dommage, j'ai raté les promotions du début avec un delta de tarif important)

Dernière question: quel appareil de mesure utilisez vous pour mesurer les nano particules ? Existe t'il des capteurs grand publics suffisamment performant (j'ai un doute...) ? Ou bien peut on "bricoler" un capteur en l'interfacant avec un Arduino ou un RPI. L'objectif n'est pas forcément de tout mesurer, mais simplement d'avoir indicateur de la pollution dans l'enceinte (je mesure pendant l'impression, et lorsque je retrouve mon niveau d'origine avant impression je peux logiquement en conclure que la filtration a fait son effet, même si ma mesure ne concerne pas directement les nano particules)

Cordialement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

- Filtration recommandée si la température résultante de la chambre est compatible avec le filament choisi.

Capot avec Filtration ou évacuation d'air à l'extérieur. Ou pièce ventilée dédiée à l'impression 3D. Nous recommandons au moins un des 3 cas.

 

Citation

- Si pas de filtration et uniquement brassage, laisser tourner le brassage pendant un certain temps (jusqu'à la baisse des températures j'imagine) après impression pour capter dans le filtre les particules

Le brassage d'air fait avec notre kit alveoONE-R qui filtre en meme temps. Il ne faut jamais laisser une imprimante dans un capot sans système de filtration d'air ou d'évacuation d'air. Les concentration de polluants sont importantes sinon.

Citation

Incidemment, il est dommage que sur le site de Alveo vous ne proposiez pas un kit avec la carte V2, en l'état il faut acheter le kit en V1, et acheter la V2 séparément.

Nous proposons nos kits ou nos boîtiers complets avec la carte V1, c'est une simple petite carte électronique qui permet de brancher l'alimentation 24v et le ventilateur. Elle comporte une led de fonctionnement, un interrupteur et des connectiques supplémentaires. 

Notamment une broche pour connecter la Carte v2 qui n'est pas indispensable au fonctionnement du système de filtration mais qui apporte des fonctionnalités utiles. En premier lieu le compteur d'utilisation du filtre pour le changement, la température, la vitesse de ventilation et différent modes de ventilation pour filtrer l'air pendant l'impression.

Vous pouvez donc acheter un kit ou un boitier complet et si besoin rajouter la carte V2. Elle ne remplace pas la V1 mais apporte des fonctionnalités supplémentaires au système complet.

 

Citation

Deuxième point…: comme il faut imprimer en ABS les composants du kit, c'est un peu le serpent qui se mord la queue… Oui je sais, il y a le kit monté complet (dommage, j'ai raté les promotions du début avec un delta de tarif important)

Vous imprimez dans le plastique que vous voulez. Nous utilisons depuis plus d'un an sur notre ferme d'imprimantes des boitiers en PLA et nous sommes très satisfait de la tenue dans le temps. Le PLA est un peu rigide pour les grilles qui vont sur le boitier de filtration. Nous les imprimons en ABS pour la souplesse mais vous pouvez les imprimer en PETG ou autre filament moins polluant que l'ABS. 

En effet le tarif a augmenté car nous faisions un tarif préférentiel pour les clients de la première année qui nous ont fait confiance. Mais nous avons également apporté des améliorations structurelle, des optimisations électriques et des connectiques supplémentaires. Le système électrique est en 24v à présent et peut se brancher directement sur une alimentation d'imprimante 3D. Les filtres également ont connus quelques optimisations, l'ensemble est plus performant.

 

Citation

Dernière question: quel appareil de mesure utilisez vous pour mesurer les nano particules ? Existe t'il des capteurs grand publics suffisamment performant (j'ai un doute...) ? Ou bien peut on "bricoler" un capteur en l'interfacant avec un Arduino ou un RPI. L'objectif n'est pas forcément de tout mesurer, mais simplement d'avoir indicateur de la pollution dans l'enceinte (je mesure pendant l'impression, et lorsque je retrouve mon niveau d'origine avant impression je peux logiquement en conclure que la filtration a fait son effet, même si ma mesure ne concerne pas directement les nano particules)

Alors la réponse est très simple. Mesurer des nanoparticules de 10 à 100 nm nécessite des appareils très chers qui sont en général des compteurs de particules à condensation. 

Ils fonctionnent en faisant grossir une nanoparticules à l'aide d'un fluide qui vient gonflé la taille et qui rend le comptage plus facile. 

 

Il y a d'autres technologies mais les tarifs s'envolent comptez 5000 à 30000 euros un appareil de comptage de nanoparticules.

 

Nous sommes en train de réaliser un nouveau banc de test pour mesure de nanoparticules dans nos locaux pour ne plus dépendre systématiquement des labos.

Nous voulons proposer dans quelques temps des vidéos sur notre chaine youtube pour montrer en temps réel les émissions de nanoparticules pendant les phases d'impression.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon allez je commande, ca me simplifiera la vie et l'installation. Je préfère passer du temps à imprimer des choses utiles que de tenter de faire quelque chose par moi même 🙂

 

[EDIT] Zut, avant de commander… Quelles sont les dimensions des pièces à imprimer ? Le plateau de la Microdelta fait 15cm de diamètre. J'ai une Creality par ailleurs, mais inaccessible du fait du confinement

Modifié (le) par Ashram56

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, ce thread est le meilleur investissement marketing d'Alveo3D 🙂

Je viens de commander, après lecture des 19 pages, un kit. Ma pièce de travail est en sous-sol avec une aération limitée: filtrer l'air devient une nécessité.

Par contre j'avais oui dire que vous aviez un protocole avec le CEA, vous avez des résultats ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonsoir, lorsque j' ai commencé a imprimer pour me faire la main, j' ai commencé par du pla, dans ma cuisine, assez bien aéré, fenêtre ouverte, et vmc en marche.a ce moment là, j' avais aussi bricolé le meuble de la raise, et il méritait un coup de peinture, vu que j' avais pas le choix au brico du coin, j' ai pris le seul pot dispo.

j' ai été malade pendant une bonne semaine, j' avais très mal aux poumons, j' ai mis ça sur le compte de la peinture, mais l'imprimante a surement dû y contribuer aussi, on parle pas du coronamachin...

les jours ont passés, ça allait mieux, mais quand j' ai commencé a imprimer en abs, rebelote, je sentais que ça recommençais grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr, et l'odeur du plastique était plus présente.

donc ayant une bouche d'évacuation de sèche linge qui descend a la cave, dont je me sers pour mon climatiseur, j' ai testé d'y renvoyer l' air de l'imprimante.

résultat avec le filtre hepa, aucun changement, (pas assez de tirage)sans le filtre hepa, léger tirage, j' ai dû également faire un tube venturi dans le y pour ne pas que l' air du climatiseur refoule dans l'imprimante, et depuis mes poumons vont beaucoup mieux...

mon tuyaux de climatiseur est équipé d'un clapet anti retour, pour ne pas que l' air de l'imprimante remonte, et l'effet venturi aspire légerement juste ce qu'il faut en plus l' air de l'imprimante. ma cave est souterraine, et je n' y mets que les pieds rarement.

si ça peus donner des idées.

20200514.jpg

20200515.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez poster un message et vous inscrire plus tard. Si vous avez déjà un compte, connectez-vous afin de poster avec.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez copié du contenu avec formatage.   Supprimer le formatage

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher en tant que lien à la place

×   Le contenu sauvegardé a été restauré.   Effacer l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...