Aller au contenu

Filament ABS

Flou

Filtrer l'air d'une imprimante

Messages recommandés

il y a 1 minute, Bosco2509 a dit :

Ce qui me gène par contre :

Ces filtres... forcément il faudra les changer un jour ou l'autre.
La question qui me viens alors à l'esprit : Où les trouver ?

Sur leurs site section boutique, il sont a 19.99 😛

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Une petite remarque:

  • Il serait judicieux d’incorporer un compteur d'heures ou de M³, par exemple raccordé au ventilo. Franchement, c'est pas ce que ça coute, avec un tout petit afficheur, et au moins j'y vois deux avantages: prévenir l'usager, et dégager votre responsabilité en cas de "soucis". Aucun fabricant ne pense à ça, alors que ça doit coûter une misère à importer de Chine. Avec éventuellement un petit bip, et deux présélections, du style PLA/AUTRE. Quand je pense que même dans des bagnoles, les régulateurs n'ont pas de boutons de ce genre, ça me scie !

tout ceci est prévu dans la carte v2 🙂 en fonction de vos besoin, vous pourrez la déportée sur votre caisson ou l'intégrer sur le Kit de filtration

https://www.alveo3d.com/produit/carte-de-controle-pwm/

 

Citation

Enfin une étude constructive, et argumentée. Bravo.

 

Nous avons étudiée la problématique pour nous en premier lieux et nous souhaitions vraiment nous protéger (imprimante installé dans un petit local ... nous sommes une jeune entreprise française). Nous avons lu beaucoup de choses et eu contact avec des spécialistes de la filtration.

v2-board.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Ah... autant pour moi... je les avais pas vu... méa culpa !

En effet ils sont disponibles chez nous. Nous travaillons avec un fabricant de filtre qui suit nos demandes. Nous pouvons faire évoluer les filtres au fil du temps avec des matériaux toujours plus efficaces. La nous testons un prototype à base de zéolite 🙂 

 

Nous garderons les même dimensions pour que les utilisateurs puissent trouver une compatibilité permanente. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si j'ai bien compris la carte V2, externe sera branchée sur le kit actuellement vendu. En d'autre terme le produit actuellement vendu ne sera pas caduque dès la sortie de la carte de contrôle. Ai-je juste?

Le kit montage en panneau et à poser est le même si j'ai bien compris. Seul les stl fournis sont différents. Ai-je aussi juste?

En tout cas ce produit m'intéresse énormément. Encore plus si la communication avec la carte V1 est bien en I2C comme je crois le voir. Je verrai bien une extension octoprint pour faire un peu la même chose que la carte V2 mais sans écran supplémentaire.

Modifié (le) par Tircown

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Tircown a dit :

Si j'ai bien compris la carte V2, externe sera branchée sur le kit actuellement vendu. En d'autre terme le produit actuellement vendu ne sera pas caduque dès la sortie de la carte de contrôle. Ai-je juste?

Le kit montage en panneau et à poser est le même si j'ai bien compris. Seul les stl fournis sont différents. Ai-je aussi juste?

En tout cas ce produit m'intéresse énormément. Encore plus si la communication avec la carte V1 est bien en I2C comme je crois le voir. Je verrai bien une extension octoprint pour faire un peu la même chose que la carte V2 mais sans écran supplémentaire.

haaa je suis pas le seul 😛
on est deux faut faire monté le compteur 😛

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Si j'ai bien compris la carte V2, externe sera branchée sur le kit actuellement vendu. En d'autre terme le produit actuellement vendu ne sera pas caduque dès la sortie de la carte de contrôle. Ai-je juste?

Exacte c'est notre philosophie

 

Citation

Le kit montage en panneau et à poser est le même si j'ai bien compris. Seul les stl fournis sont différents. Ai-je aussi juste?

Oui les STL sont différents, quelques vis et le nombre de joints.

 

Citation

En tout cas ce produit m'intéresse énormément. Encore plus si la communication avec la carte V1 est bien en I2C comme je crois le voir. Je verrai bien une extension octoprint pour faire un peu la même chose que la carte V2 mais sans écran supplémentaire.

La carte v1 vendu avec le kit intègre une entrée PWM. Vous pouvez directement contrôler le ventilateur en générant un signal depuis le système de votre choix. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Plus que le pilotage à distance, ce qui me semble important, c'est une mise en service asservie avec la chauffe de la buse, par exemple.

Par contre, je suis dubitatif sur l'efficacité du filtre. Vous dites qu'en dessous de 100nm, ce n'est pas top, alors que c'est bien là que se situent les emissions. Cf l'étude faite pour Zimpure :

https://www.zimple3d.com/staticprod/apps/zimpure/CEA-Zimple-ZimpureEvaluation.pdf

Page 5 du document, on voit que la courbe de Gauss est centrée sur 17nm, et court de 6 à 100nm...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je peux vous donner des précisions. 

 

Il faut savoir en effet que les imprimantes rejettent des nanoparticules de taille 10nm à 100nm d'après les études et suivant les plastiques, les températures etc... 

Zimpure ou 3dtox utilisent des filtres P3 plat à la forme de la cartouche. 

Nous avons travaillé avec les fabricants de filtres, le P3 ou le HEPA ne sont que des appellations de norme. Il peut tout a fait s'agir du même matériaux le P3 répondant aux normes des appareils respiratoires EN143 et les HEPA vont répondre à la norme EN1822. L'avantage du filtre HEPA dans notre cas est dans sa conception, en feuilles plissées. Pour une surface donnée, vous avez une bien plus grande surface de filtration, et une durée de vie augmentée. 

 

https://travail-emploi.gouv.fr/sante-au-travail/prevention-des-risques-pour-la-sante-au-travail/mesures-et-moyens-de-prevention/article/filtres-de-protections-respiratoires

http://www.camfil.fr/Technique-de-filtration/Specifications-industrielles/EN-1822/

Modifié (le) par alveo3d

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok, mais plus que la durée de vie du filtre, ce qui est important, c'est qu'il filtre les particules problématiques...

Le truc c'est qu'on ne retrouve rien sur les nano-particules, dans ces normes (la vitesse de chute pour définir un aérosol n'est pas d'une grande utilité, dans ce cas).

Ce serait bien de faire réaliser une étude complète, comme ça a été fait pour le Zimpure : on pourrait alors savoir à quoi s'en tenir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben entendu, nous fournirons tous les chiffres des tests effectués et nous ferons de notre mieux pour proposer une réponse au moins aussi efficace que ce genre de solution pour un prix plus abordable. L'important à nos yeux est de proposer une solution qui peut s'améliorer avec le temps. Nos filtres garderons la même dimensions pour que tous les utilisateurs puissent bénéficier des dernières innovations à chaque renouvellement.

L'effet des nanoparticules sur la santé est un sujet d'actualité et la recherche s'accélère sur le sujet. Dans quelle mesure les nano influent sur notre organisme (cancer, maladie, ...) dans quelle mesure la taille et la masse et la nature des nano catalysent ces effets... Il est important de bien comprendre le phénomène pour bien y répondre. Nous ferons un travail de fond pour apporter les réponses adéquats.

Il n'y a pas que nos imprimantes qui rejettent des nanoparticules, voici un exemple.

 https://www.quechoisir.org/enquete-nanoparticules-etiquetage-l-info-aussi-est-nano-n50756/

 

Je fournirais sur notre page Facebook les actualités de nos évolutions, informations santé ...

 

En tout état de cause, je vous laisse apprécier l'état du filtre après usage (sous plastique le filtre est neuf).

20190211_154037.jpg

20190211_154132.jpg

Modifié (le) par alveo3d

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En tout cas j'ai franchise le pas. Je vais tester votre solution @alveo3d. En sachant pertinent que ça ne filtrera pas l'éventail complet des nanoparticules, ça ne peux que aller dans le bon sens en respectant la durée d'utilisation des filtres. Maintenant il va falloir que je trouve quand caler les 8h d'impression et quelques par pièces pour les plus grosses 😛

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai reçu, imprimé et testé mon kit Alveo3D ce week-end et franchement ça va bien. Tout est hyper bien emballé, la notice est au top. Les modèles à imprimer sont bien faits, quoiqu'un peu serrées pour la tolérance de ma D200 de +3 ans mais ça a fini par rentrer. C'est entièrement ma faute, j'ai été impatient et imprimé en 0.3mm (+adaptative layers) au lieux des 0.15 préconisés.

Le filtre semble vraiment très qualitatif, le ventilateur est bien équilibré et puissant. Le circuit intégré est propre (bien soudé) bien que sa fonction est assez basique sans la carte V2.

A l'usage, pas de miracle: un gros filtre épais, un gros ventilateur puissant bref pas mal de bruit pour un débit à travers le filtre faible MAIS ça reste correct et ça fait ce pourquoi on l'a installé. Et surtout, d'après mes mesures de haute précision pifométrique, ça semble correspondre aux fiches techniques c-à-d ventilateurs 126CFM, filtration 20CFM (soit 34m3/h). Je l'ai testé hors caisson donc j'imagine qu'enfermé ça doit bien atténuer le son (le filtre est devant le ventilateur). Bref tout à fait satisfait et j'ai surtout apprécié la réactivité et le contact avec l'équipe Alveo3D: car je n'ai pas pu m'empêcher de remonter quelques suggestions pour supprimer des supports de leurs modèles.

On est loin de l'expérience de @Bosco2509 avec 3DMS, chez moi le bout de papier bouge (légèrement) devant le filtre quand ça souffle 😛.

IMG_20190217_120221.thumb.jpg.e815c2d4ea6e3154edaf241e27a20cf2.jpgIMG_20190217_120534.thumb.jpg.06d92a52c118c20f8e4841b4b4adf349.jpg

Modifié (le) par Tircown

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah c'est cool que tu te sois lancé, je vais suivre le fil avec attention.

J'avais prévu pour mon caisson en cours de réalisation un système basé sur filtre abek 3M, mais qui amha ne tiendra pas du tout la comparaison avec ce système. Donc très intéressé.

Et comme j'ai l'impression que tu connais le Pi, je vais voir comment tu vas gèrer tout ça. Dans mon idée, je ne déclencherais la filtration qu'en fin d'impression, histoire de ne pas créer de mouvement d'air, avec une durée qui pour bien faire devrait être proportionnelle à la quantité d'ABS fondu...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je relance un peu peu la polémique ! 😅

Puisqu'on parle de nano particules qui sont capables de se fixer entre les cellules du corps humain, de ce que l'on peut lire, qu'est ce qui prouve que les matériaux qu'on utilise pour nos caissons sont vraiment étanches à ce type de particule ?

Je parle bien sûr des joints mousses, du mdf... Et ce sur le long terme ?

Donc sans dépressurisation du caisson pour forcer le mouvement des particules vers l'extraction, on ne peut prouver que les particules sont effectivement sorties du caisson par le bon chemin. 😕

Loin de moi l'idée de vouloir casser l'idée de ceux qui cherchent des solutions à nos soucis de santé à venir, ceci est juste le fruit de mon sens critique sans aucun fondement scientifique avéré !

De même, certes les filtres ressortent systématiquement sales, mais si on cherche à capter des vapeurs et des nano particules, par définition, c'est invisible... 😕

Et comme nos caissons sont fabriqués dans des matières très poussiéreuses, je me demande si les saletés retenues par le filtre proviennent vraiment de l'impression, et suffirait de laisser le système tourner dans une pièce à vivre sans imprimante pour en avoir le coeur net.

Un peu comme quand on parle des nuages de pollution au dessus de Paris pendant les pics, et qu'on crie aux nano particules ! Bah non, ça ressemble plus à de la suie de combustion, des résidus de freins et de pneus etc... Mais ce sont des particules visibles, que le corps sait "filtrer" tant que la concentration reste raisonnable, et c'est bien là le danger des micro/nano particules, c'est qu'on ne les voit pas et qu'elles se mélangent à notre environnement (eau, bouffe, vêtements...).

Bref, tout ça pour dire que j'émets en toute humilité bien sûr de gros doutes quant aux systèmes de filtration quels qu'ils soient, l'idée d'aspirer au plus prêt de la buse me semble la plus adaptée et pourtant pas forcément maîtrisée...

Modifié (le) par Le Furax

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vos réflexions sont très intéressantes. Et j'ai quelques éléments de discussion.

 

Citation

 

Puisqu'on parle de nano particules qui sont capables de se fixer entre les cellules du corps humain, de ce que l'on peut lire, qu'est ce qui prouve que les matériaux qu'on utilise pour nos caissons sont vraiment étanches à ce type de particule ?

Je parle bien sûr des joints mousses, du mdf... Et ce sur le long terme ?

 

Je ne sais pas ce qu'il en est spécifiquement pour le MDF mais de manière générale, les matériaux ne sont pas dangereux lorsque ils sont inertes. Ils sont dangereux par des émissions en se dégradant sous l'effet d'actions : procédé chimique, action mécanique. Ainsi vous retrouvez même des nano particules de plastique dans l'eau en bouteille...

J'ai récemment étudié un système de filtration des COV par photocatalyse TIO2. En se dégradant pour traiter les COV, le semi-conducteur titane libère lui même des nano particules nocives. 

La solution miracle n'existe pas et à mon sens, il est important de limiter les risques. Si vous utilisez une imprimante 3D pendant 10 ans dans un local non ventilé forcément .... si vous appliquer un système de filtration et vous aérez votre local, les risque pour la santé seront réduit par 2 / 3 / 4 10 fois suivant le cas. 

 

Citation

Donc sans dépressurisation du caisson pour forcer le mouvement des particules vers l'extraction, on ne peut prouver que les particules sont effectivement sorties du caisson par le bon chemin. 😕

En effet, en filtrant le mieux est d'avoir une dépression et c'est ce que nous avons testé avec notre caisson de développement. Nous avons joué sur les ouvertures des grilles d'entrée d'air pour trouver le bon équilibre et crée une légère dépression. Pas la peine de fermer toute les entrées d'air toutefois. 

 

Après je dirais c'est encore une question de réduction de risque. Admettons un caisson qui ne soit pas en dépression et que 5/10% de l'air puisse s'échapper. C'est encore 90% d'air traiter. Mieux que rien 🙂

 

En ce qui concerne Alveo3D, nous avons demandé de bénéficier du programme EasyTech pour être mis en relation avec des laboratoires d'analyse afin de mesure l'efficacité précises de nos filtres. Nous communiquerons les résultats dès que tous les tests auront été effectué. Mesurer les particules jusqu'à 10 nanomètres nécessite des appareils de pointe que peu de laboratoires ont à disposition.

 

Citation

Et comme nos caissons sont fabriqués dans des matières très poussiéreuses, je me demande si les saletés retenues par le filtre proviennent vraiment de l'impression, et suffirait de laisser le système tourner dans une pièce à vivre sans imprimante pour en avoir le coeur net.

Je ne sais pas pour les autres systèmes de filtration mais dans notre cas nous avons mis un filtre à poussière à l'entrée du caisson. Donc ce que vous voyez sur les photos viens en partie de l'imprimante et éventuellement de la pollution de l'air est des particules qui passeraient le filtre à poussière. Nous sommes en périphérie de Chambéry, nos tests on été fait hors pic de pollution dans un cadre verdoyant ... normalement en pollution très limité. En effet, si nous laissions nos filtres tourner à l'air libre à paris en période de pic de pollution, le résultat serait sans doute effrayant. 

 

Je vous invite à consulter les pages à partie de la 112 de cette thèse qui porte sur l'utilisation de filtres HEPA dans le domaine de la sûreté nucléaire.

https://www.irsn.fr/FR/Larecherche/Formation_recherche/Theses/Theses-soutenues/DSU/Documents/2009-These-Joubert.pdf

Les photos montrent la saturation des filtres HEPA (THE en français) a partir de nano et micro particules. Elles sont bien visibles en s'agglutinant et la saturation du filtre ne laisse aucun doute.

 

Citation

c'est bien là le danger des micro/nano particules, c'est qu'on ne les voit pas et qu'elles se mélangent à notre environnement (eau, bouffe, vêtements...).

Je suis bien d'accord avec vous, le scandale des nano particules commencent à peine. Dans la cosmétique et l'alimentaire les industriels ne prennent même pas la peine de les mentionner sur les étiquettes. 

 

Citation

Bref, tout ça pour dire que j'émets en toute humilité bien sûr de gros doutes quant aux systèmes de filtration quels qu'ils soient, l'idée d'aspirer au plus prêt de la buse me semble la plus adaptée et pourtant pas forcément maîtrisée...

Pour l'aspiration au plus près de la buse, c'est effectivement une solution avec avantages et inconvénients. Cet avis n'engage que moi mais je trouve que les solutions actuelles sont horriblement cher pour simplement utiliser des cartouches ABEK1 et un petit filtre P3 de masque respiratoire. Il y a aussi le problème de la captation de toutes les émissions. En effet le plastique déposé se refroidi mais émets encore des COV et des particules une fois déposé. En captant à la buse, ce problème ne peut être résolu. Après elles ont le mérite d'exister et de proposer une solution qui ne nécessite pas de caisson. 

Nous testerons sans doute ce genre de solution mais avec d'autres types de filtre. 

Nous testons également des solutions à base de HEPA14 + charbon actif mais la résistance à l'air est vraiment importante. Le bruit du ventilateur adéquat est trop important actuellement. Nous devons trouver des solutions pour monter en finesse de filtration pour les prochaines évolutions du boîtier alveoONE.

Modifié (le) par alveo3d

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n'y a pas de solution miracle. Mais il y en a bien une mauvaise: ne rien faire. Aspirer prêt de la buse c'est bien, peut-être mieux, sauf si tu ventiles la pièce.

De là tu as deux choix: soit tu crames de l'ABS et tu aspires au plus prêt de la buse soit tu te limites à des matériaux imprimables à plus basse température réputés moins nocifs => PLA. Sauf que le PLA requière beaucoup de ventilation et l'aspiration au plus prêt de la buse est donc moins voire pas du tout efficace. Au moins pour la température d'extrusion à peut prêt toutes les études sont d'accord: moins c'est élevé mieux c'est.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, ça fait beaucoup d'infos à assimiler, je vais essayer de ne rien oublier.

En ce qui me concerne, je n'imprime que des matériaux à basse température d'extrusion (PLA, PETG), de part le fait que mon imprimante est dans une pièce à vivre, et parce que je pense sincèrement qu'il serait temps de se tourner vers d'autres ressources que le pétrole, mais là n'est pas le sujet.

Je me suis rapidement aperçu qu'étanchéifier un caisson pour une CR-10 S4 , n'est pas envisageable, car vu les dimensions de l'engin, on ne peut se permettre de la sortir pour chaque opération d'entretien ou de modif, il faut donc un caisson "démontable" et financièrement réalisable. En ce sens, et malgré tous les essais que j'ai effectués, sans trop d’espoir, il est impossible d'extraire suffisamment d'air pour compenser le nombre d'ouvertures et le manque d'étanchéité des joints, sauf à utiliser une turbine qui nuirait à toute impression. Je me suis servi dans mes essais de petites fumigènes et de bols d'eau bouillante pour former un léger nuage de fumée. J'étais loin de capter 50% du nuage pourtant peu dense.

Je pense d'ailleurs (mais je m'avance peut-être trop vite sur un sujet que je ne connais pas bien) que peu de caissons réalisés de manière artisanale sont réellement suffisamment étanches pour rendre le système d' @alveo3d réellement efficace. Loin de moi l'idée de dénigrer votre travail que je salue et qui nous permet notamment de prendre conscience des risques auxquels nous sommes exposés, je pense seulement que c'est un dispositif peu adapté aux caissons artisanaux.

De part mon métier, je suis amené à utiliser des cabines de peinture et le problème est à une autre échelle assez similaire, et la seule solution efficace est la dépressurisation de la cabine, ce qui inclue une étanchéité [presque] parfaite et une entrée d'air parfaitement calibrée.

@Tircown concernant l'aspiration à la buse, j'avais trouvé une vidéo où le mec utilisait un filament qui faisait de la fumée lors de l'extrusion, celle-ci était captée par le Zimpure malgré la ventilation car placé en face, mais ça n'est qu'une vidéo sans aucune mesure ni quoi que ce soit. Il faudrait pouvoir creuser de ce côté. Mais comme @alveo3d le précise, et j'en ai moi même fait l'expérience, les cartouches de masque ABEK1P3 présente une résistance très importante, inutilisable à mon goût avec un ventilateur low cost et relativement silentieux. Donc le 3d Tox...

J'ignore quel type de ventilo est monté dans le Zimpure.

Modifié (le) par Le Furax

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le Zimpure c'est un gros ventilateur radial.

Rien ne t'empêche de mettre plusieurs AlveoOne en extraction. Je dis pas que c'est la seule solution, ni qu'elle est parfaite mais elle a le mérite d'être abordable et de fonctionner. Avec peu d'effort il doit être possible d'adapter un entonnoir en entrée de ventilateur et venir prendre l'air prêt de la buse comme zimpure. Tu peux toujours installer un second AlveoOne pour l'enceinte et ça reste bien inférieur au tarif du Zimpure (178€ actuellement).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez poster un message et vous inscrire plus tard. Si vous avez déjà un compte, connectez-vous afin de poster avec.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez copié du contenu avec formatage.   Supprimer le formatage

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher en tant que lien à la place

×   Le contenu sauvegardé a été restauré.   Effacer l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...