Dernières nouvelles
Accueil / Imprimante 3D / Stylo 3D SLA Polyes Q1
Polyes Q1 By Future Make

Stylo 3D SLA Polyes Q1

Si aujourd’hui les stylos 3D utilisent tous la technologie de dépôt de fil fondu (FDM), la donne devrait changer d’ici peu avec la commercialisation début 2015 du CreoPop et, un peu plus tard, celle du Polyes Q1 de la société Future Make Technology LLC, si leur campagne Kickstarter est un succès. Deux stylos 3D « nouvelle génération » qui utilisent la technologie d’impression 3D de stéréolithographie (SLA).

Enfant Polyes Q1
Un enfant dessine un papillon en 3D avec le stylo 3D Polyes Q1

De part son usage généralement plus ludique qu’autre chose, donc orienté vers les enfants, le stylo 3D FDM pose des problèmes de sécurité avec sa température d’extrusion du plastique avoisinant les 300°. C’est principalement de ce point de vue que les stylos 3D SLA se démarquent et même si leur lumière UV pourrait être nocive pour les yeux, le Polyes Q1 embarque un capteur d’inclinaison qui coupe l’émission du rayon pour se prémunir de ce risque. De plus, cette technique de photo polymérisation de résine sensible à la lumière bleue ne dégage aucune odeur ni fumée pour un meilleur confort d’utilisation.

Présentation vidéo du stylo 3D Polyes Q1

Quelques détails techniques

Mine stylo 3D Polyes Q1
Mine stylo 3D Polyes Q1

Grâce à sa batterie, le stylo 3D de Future Make permet de dessiner dans les airs et sur de nombreux supports (dont la peau), soit environ 1 heure d’utilisation en toute mobilité et sans cordon d’alimentation. Un témoin de charge à LED est présent sur le corps du stylo pour recharger sa batterie intégrée.

Côté ergonomie, le Polyes Q1 est bien plus gros que ce à quoi on pourrait s’attendre pour un stylo (comme le Lix Pen) mais il tient a priori bien dans la main (même celles des enfants). L’impression 3D se fait à l’aide de 3 boutons qui tombent naturellement sous les doigts. Le premier active à la fois l’encre et la lumière alors que les deux autres permettent une utilisation plus poussée en contrôlant à la fois l’encre et la lumière. La vitesse d’écoulement de l’encre ne semble pas ajustable en cours d’utilisation puisque le bouton est situé sur le haut du stylo. La mise sous tension s’effectue avec un bouton au bout du stylo (à l’opposé de la mine, bien évidemment).

En ce qui concerne le consommable, à savoir une résine liquide, toutes les couleurs de l’arc-en-ciel seront disponibles ainsi que des résines multicolores, qui brillent dans la nuit ou encore qui changent de couleur en fonction de la température, de quoi laisser libre cours à l’imagination. Seule inconnue au tableau, son prix au litre.

En parlant de prix, le stylo 3D Polyes Q1 sera commercialisé courant 2015 au tarif préférentiel de 59 $ pour les 100 premiers bailleurs de la campagne Kickstarter (donc probablement moins de 100 $ pour les autres), campagne qui devrait être lancée d’ici Noël. Et avec de telles caractéristiques, on peut s’attendre à un franc succès, comme ce fût le cas pour le précurseur 3Doodler et son premier concurrent de taille (fine) le Lix Pen.

EDIT du 21/12/14 : le Polyes Q1 est à seulement 49$ sur Kickstarter et évidemment il y a déjà de nombreux backers, le projet semble réellement promis au succès!

Polyes Q1 design
Polyes Q1 design
Polyes Q1 fonctionnement
Polyes Q1 fonctionnement

A propos de Mathieu

Mathieu
Administrateur du site (lesimprimantes3d.fr) avec Julien, passionné par l'informatique et les nouvelles technologies, un peu geek sur les bords, motard du dimanche, blogueur multi-casquettes, attiré par l'impression 3D depuis ses débuts.
Mathieu

A lire

imprimante 3D Ira3D Poetry4

Nouvelle imprimante 3D Ira3D POETRY4

Le constructeur italien Ira3D a dévoilé son nouveau modèle d’imprimante 3D, la POETRY4. Présentée comme …

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *