Dernières nouvelles
Accueil / Imprimante 3D / JgAurora JgMaker Magic, le test
JGAURORA Magic

JgAurora JgMaker Magic, le test

Il y a quelques temps, le site Gearbest nous a envoyé pour test la dernière imprimante 3D de chez JgAurora, la JgMaker Magic. Il s’agit d’une imprimante solide en profilés alu V-Slot et à l’électronique embarquée dans le châssis. Elle offre une zone d’impression de 220x220x250mm. Retrouvez toutes les caractéristiques de cette machine dans notre comparateur. Après un résumé en live du test sur le forum, voici la version détaillée.

Le déballage et la découverte des pièces

Comme pour toutes les imprimantes de cette gamme maintenant, une mousse sur-mesure assure que tout est bien calé durant le transport. Bien que tous les fabricants chinois se soient mis à faire ça, c’est toujours agréable de constater que même avec un prix de vente relativement bas, ils ne lésinent plus sur les protections de livraison.

test JgAurora JgMaker imprimante 3D 06

test JgAurora JgMaker imprimante 3D 07

Pour les pièces, première surprise, le chariot en X n’est pas pré-assemblé. Cela faisait un petit moment que je n’avais pas eu à en assembler sur les kits pour ce genre de modèle. Sinon, rien de bien particulier, nous retrouvons toutes les pièces de l’imprimante, un sachet avec quelques pièces de rechange, une spatule, le câble USB, un bout de filament (tout petit et il n’est pas indiqué si c’est du PLA ou de l’ABS, du coup, je ne l’ai pas testé), mais pas de pince. La base est par contre assemblée avec le plateau et le tout est pré-câblé.

test JgAurora JgMaker imprimante 3D 08

test JgAurora JgMaker imprimante 3D 09

JgAurora JgMaker Magic, le montage

Pour le montage, rien de bien particulier et un novice pourra sans souci monter l’imprimante sans peiner. La notice est suffisamment explicite et les pièces sont bien repérées. Il n’y a donc rien d’insurmontable à condition de prendre son temps.

Niveau mécanique, des détrompeurs sont faits sur les rails. Si vous ne faites pas comme moi et que vous prenez 20 secondes pour les trouver, vous pourrez tout assembler du premier coup. Pour ce qui est de l’électronique, tout est pré-câblé et repéré. A moins de sectionner des fils et de refaire le câblage avec des inversions, vous ne devriez pas vous tromper !

La seule partie délicate du montage consiste à démonter le moteur NEMA de l’extrudeur pour ajouter la platine. Faites bien attention lors de cette opération pour que le ressort ne saute pas d’un coup.

Bien que ce ne soit pas indiqué dans la notice, je conseille de dévisser les roues du plateau afin de tout bien régler. C’est toujours plus simple de régler le plateau avant que tout soit monté.

test JgAurora JgMaker imprimante 3D 10

test JgAurora JgMaker imprimante 3D 11

test JgAurora JgMaker imprimante 3D 13

test JgAurora JgMaker imprimante 3D 12

JgAurora JgMaker Magic, les réglages

Comme pour toutes imprimantes 3D, avant de se lancer dans les impressions, vous devrez effectuer les réglages et calibrages. Pour commencer, calibrons le Z, c’est là le seul souci que j’ai rencontré lors de la mise en route. Il n’y a en effet aucun repère sur l’axe Z. Par conséquent, j’ai dû m’y reprendre à trois ou quatre fois pour le positionner à un endroit correct. La suite de la calibration se fait simplement par le boitier de commande avec la bonne vieille méthode de la feuille de papier en tournant les molettes aux quatre angles. J’ai par ailleurs eu la bonne surprise de constater la bonne régularité du lit chauffant (il n’y a pas de base en verre, ça aide).

- 37%

JgAurora JgMaker Magic

165,60€ 264,58€ ❗

Si la JgMaker Magic affiche un prix attractif, ses caractéristiques et performances ne sont pas en reste ! Châssis alu avec profilés V-Slot, volume d'impression de 220 x 220 x 250 mm et hauteur de couches jusqu'à 50 microns font partie des caractéristiques les plus intéressantes de cette petite imprimante 3D.

More Less
Expire le :
LinkedIn

Les premières impressions 3D

Tout est monté, tout est réglé, il est temps de lancer enfin le premier print (environ 30 à 40 minutes après le déballage). Vous trouverez dans sur la carte SD fournie un modèle tout prêt à être imprimé. Je conseille toujours de lancer le modèle donné avec la machine en premier (au moins on est quasiment sûr que le tranchage sera fait avec les bons réglages pour la machine). J’ai rencontré assez rapidement un souci puisque au bout de deux ou trois couches, j’étais confronté à une très grosse sous-extrusion. Après quelques minutes d’investigation, j’ai constaté que le ressort de l’extrudeur ne mettait pas suffisamment en pression la roue d’entrainement, ce qui provoquait une sous-extrusion. Après un petit bidouillage pour augmenter la pression, plus de problème, le premier print s’est bien passé.

test JgAurora JgMaker imprimante 3D 14

C’est un fichier simple mais qui permet de vérifier que tout est bien monté et que les courroies sont bien tendues.

Pour continuer, j’ai tranché moi-même ce cube de test, avec une hauteur de couche de 0,15mm, une température définie à 200° et une vitesse de 60mm/s :

test JgAurora JgMaker imprimante 3D 15

test JgAurora JgMaker imprimante 3D 16

Ici non plus, rien de particulier, les cotes sont bonnes, les angles sont propres et les lettres bien visibles.

Faire des cubes c’est bien beau, mais pour vraiment tester l’imprimante, il faut aller plus loin. J’ai donc lancé un plus gros modèle (5h de print) avec supports histoire de voir comment la JgAurora JgMaker Magic se comporte. Il s’agit de ce Stand Mario à 200 microns, 200° et 60mm/s :

test JgAurora JgMaker imprimante 3D 17

test JgAurora JgMaker imprimante 3D 18

On distingue que les couches sur la casquette de Mario et sous la moustache semblent compliquées.

Voici le résultat après retrait des supports :

test JgAurora JgMaker imprimante 3D 22

test JgAurora JgMaker imprimante 3D 21

test JgAurora JgMaker imprimante 3D 19

test JgAurora JgMaker imprimante 3D 20

C’est propre dans l’ensemble, bien que l’on distingue une légère peau de saumon et une sorte de wobble au niveau du visage (bien moins perceptible en vrai).

Histoire de faire un petit comparatif, j’ai lancé un Super Stress Test sur la JgMaker et sur une CR10S avec les mêmes réglages des deux côtés (la CR10S n’a pas de grosses modifications, seule la buse n’est pas celle d’origine). La hauteur de couche est cette fois-ci définie à 100 microns tandis que la vitesse et la température sont encore à 60mm/s et 200°C :

test JgAurora JgMaker imprimante 3D 05

test JgAurora JgMaker imprimante 3D 04

test JgAurora JgMaker imprimante 3D 03

test JgAurora JgMaker imprimante 3D 02

test JgAutest JgAurora JgMaker imprimante 3D 01rora JgMaker imprimante 3D 01

Les deux prints sont bruts. On constate des différences au niveau des ponts qui sont plus propres sur la sortie CR10S et sur les ronds emboutis qui là aussi sont plus réguliers sur la Creality. Cependant, la JgMaker Magic fait tout de même une très belle performance. Je ne m’attendais pas à ce que ce soit si propre, surtout sur les pointes, pour une machine qui coûte moins de 200€.

Il y a quelques temps, le site Gearbest nous a envoyé pour test la dernière imprimante 3D de chez JgAurora, la JgMaker Magic. Il s'agit d'une imprimante solide en profilés alu V-Slot et à l’électronique embarquée dans le châssis. Elle offre une zone d’impression de 220x220x250mm. Retrouvez toutes les caractéristiques de cette machine dans notre comparateur. Après un résumé en live du test sur le forum, voici la version détaillée. Le déballage et la découverte des pièces Comme pour toutes les imprimantes de cette gamme maintenant, une mousse sur-mesure assure que tout est bien calé durant le transport. Bien que…

Notes et conclusion

Qualité d'impression - 7
Fiabilité - 8
Logiciel - 7
Utilisation - 8

7.5

/10

Points forts
  • Rapport qualité/prix
  • La structure
  • La notice
  • L'électronique embarquée
  • Le lit chauffant
Points faibles
  • L'extrudeur
  • Le réglage du Z
  • Pas de mise au niveau automatique du plateau
  • Le bip de la molette
Hormis l’extrudeur qui laisse à désirer (aussi bien sur le montage que l’utilisation), c’est une très bonne petite imprimante 3D compte tenu de son prix. Elle peut sans souci mettre un pied à l’étrier pour un débutant ou être une petite machine d’appoint pour quelqu’un de déjà équipé.
Toute la partie électronique étant embarquée dans la base, la JgMaker Magic n’est pas très encombrante et sa structure lui assure une bonne tenue ainsi qu'une limitation des vibrations.
Quelques améliorations peuvent néanmoins être prévues, à commencer par un changement des ventilateurs. Bien que performants, ils sont bruyants.
N’hésitez pas à passer sur le forum, qui s’enrichit chaque jour de nouveaux membres pour échanger au sujet de la JgAurora JgMaker Magic !

Acheter

A propos de gisclace

gisclace
Tout d'abord ébéniste puis architecte de formation, j'ai toujours cherché à injecter ma passion de l'informatique dans mon travail, que ce soit par les machines à commande numériques d'usine ou de plus petits modèles pour les maquettes. La technologie est à mon sens une prolongation de la création et de la réalisation. C'est donc tout naturellement que les imprimantes 3D m'ont attiré et qu'elles me sont devenues maintenant un outil indispensable.
gisclace
gisclace

Derniers articles de gisclace (see all)

A lire

photo imprimante 3D Longer Orange 30

Longer Orange 30, le SLA à petit prix !

Si vous ne connaissez pas Longer 3D, vous devriez jeter un œil aux modèles LK1 …

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages