Aller au contenu

Filament ABS

Flou

Filtrer l'air d'une imprimante

Messages recommandés

Ben entendu, nous fournirons tous les chiffres des tests effectués et nous ferons de notre mieux pour proposer une réponse au moins aussi efficace que ce genre de solution pour un prix plus abordable. L'important à nos yeux est de proposer une solution qui peut s'améliorer avec le temps. Nos filtres garderons la même dimensions pour que tous les utilisateurs puissent bénéficier des dernières innovations à chaque renouvellement.

L'effet des nanoparticules sur la santé est un sujet d'actualité et la recherche s'accélère sur le sujet. Dans quelle mesure les nano influent sur notre organisme (cancer, maladie, ...) dans quelle mesure la taille et la masse et la nature des nano catalysent ces effets... Il est important de bien comprendre le phénomène pour bien y répondre. Nous ferons un travail de fond pour apporter les réponses adéquats.

Il n'y a pas que nos imprimantes qui rejettent des nanoparticules, voici un exemple.

 https://www.quechoisir.org/enquete-nanoparticules-etiquetage-l-info-aussi-est-nano-n50756/

 

Je fournirais sur notre page Facebook les actualités de nos évolutions, informations santé ...

 

En tout état de cause, je vous laisse apprécier l'état du filtre après usage (sous plastique le filtre est neuf).

20190211_154037.jpg

20190211_154132.jpg

Modifié (le) par alveo3d

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En tout cas j'ai franchise le pas. Je vais tester votre solution @alveo3d. En sachant pertinent que ça ne filtrera pas l'éventail complet des nanoparticules, ça ne peux que aller dans le bon sens en respectant la durée d'utilisation des filtres. Maintenant il va falloir que je trouve quand caler les 8h d'impression et quelques par pièces pour les plus grosses 😛

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai reçu, imprimé et testé mon kit Alveo3D ce week-end et franchement ça va bien. Tout est hyper bien emballé, la notice est au top. Les modèles à imprimer sont bien faits, quoiqu'un peu serrées pour la tolérance de ma D200 de +3 ans mais ça a fini par rentrer. C'est entièrement ma faute, j'ai été impatient et imprimé en 0.3mm (+adaptative layers) au lieux des 0.15 préconisés.

Le filtre semble vraiment très qualitatif, le ventilateur est bien équilibré et puissant. Le circuit intégré est propre (bien soudé) bien que sa fonction est assez basique sans la carte V2.

A l'usage, pas de miracle: un gros filtre épais, un gros ventilateur puissant bref pas mal de bruit pour un débit à travers le filtre faible MAIS ça reste correct et ça fait ce pourquoi on l'a installé. Et surtout, d'après mes mesures de haute précision pifométrique, ça semble correspondre aux fiches techniques c-à-d ventilateurs 126CFM, filtration 20CFM (soit 34m3/h). Je l'ai testé hors caisson donc j'imagine qu'enfermé ça doit bien atténuer le son (le filtre est devant le ventilateur). Bref tout à fait satisfait et j'ai surtout apprécié la réactivité et le contact avec l'équipe Alveo3D: car je n'ai pas pu m'empêcher de remonter quelques suggestions pour supprimer des supports de leurs modèles.

On est loin de l'expérience de @Bosco2509 avec 3DMS, chez moi le bout de papier bouge (légèrement) devant le filtre quand ça souffle 😛.

IMG_20190217_120221.thumb.jpg.e815c2d4ea6e3154edaf241e27a20cf2.jpgIMG_20190217_120534.thumb.jpg.06d92a52c118c20f8e4841b4b4adf349.jpg

Modifié (le) par Tircown

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah c'est cool que tu te sois lancé, je vais suivre le fil avec attention.

J'avais prévu pour mon caisson en cours de réalisation un système basé sur filtre abek 3M, mais qui amha ne tiendra pas du tout la comparaison avec ce système. Donc très intéressé.

Et comme j'ai l'impression que tu connais le Pi, je vais voir comment tu vas gèrer tout ça. Dans mon idée, je ne déclencherais la filtration qu'en fin d'impression, histoire de ne pas créer de mouvement d'air, avec une durée qui pour bien faire devrait être proportionnelle à la quantité d'ABS fondu...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je relance un peu peu la polémique ! 😅

Puisqu'on parle de nano particules qui sont capables de se fixer entre les cellules du corps humain, de ce que l'on peut lire, qu'est ce qui prouve que les matériaux qu'on utilise pour nos caissons sont vraiment étanches à ce type de particule ?

Je parle bien sûr des joints mousses, du mdf... Et ce sur le long terme ?

Donc sans dépressurisation du caisson pour forcer le mouvement des particules vers l'extraction, on ne peut prouver que les particules sont effectivement sorties du caisson par le bon chemin. 😕

Loin de moi l'idée de vouloir casser l'idée de ceux qui cherchent des solutions à nos soucis de santé à venir, ceci est juste le fruit de mon sens critique sans aucun fondement scientifique avéré !

De même, certes les filtres ressortent systématiquement sales, mais si on cherche à capter des vapeurs et des nano particules, par définition, c'est invisible... 😕

Et comme nos caissons sont fabriqués dans des matières très poussiéreuses, je me demande si les saletés retenues par le filtre proviennent vraiment de l'impression, et suffirait de laisser le système tourner dans une pièce à vivre sans imprimante pour en avoir le coeur net.

Un peu comme quand on parle des nuages de pollution au dessus de Paris pendant les pics, et qu'on crie aux nano particules ! Bah non, ça ressemble plus à de la suie de combustion, des résidus de freins et de pneus etc... Mais ce sont des particules visibles, que le corps sait "filtrer" tant que la concentration reste raisonnable, et c'est bien là le danger des micro/nano particules, c'est qu'on ne les voit pas et qu'elles se mélangent à notre environnement (eau, bouffe, vêtements...).

Bref, tout ça pour dire que j'émets en toute humilité bien sûr de gros doutes quant aux systèmes de filtration quels qu'ils soient, l'idée d'aspirer au plus prêt de la buse me semble la plus adaptée et pourtant pas forcément maîtrisée...

Modifié (le) par Le Furax

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vos réflexions sont très intéressantes. Et j'ai quelques éléments de discussion.

 

Citation

 

Puisqu'on parle de nano particules qui sont capables de se fixer entre les cellules du corps humain, de ce que l'on peut lire, qu'est ce qui prouve que les matériaux qu'on utilise pour nos caissons sont vraiment étanches à ce type de particule ?

Je parle bien sûr des joints mousses, du mdf... Et ce sur le long terme ?

 

Je ne sais pas ce qu'il en est spécifiquement pour le MDF mais de manière générale, les matériaux ne sont pas dangereux lorsque ils sont inertes. Ils sont dangereux par des émissions en se dégradant sous l'effet d'actions : procédé chimique, action mécanique. Ainsi vous retrouvez même des nano particules de plastique dans l'eau en bouteille...

J'ai récemment étudié un système de filtration des COV par photocatalyse TIO2. En se dégradant pour traiter les COV, le semi-conducteur titane libère lui même des nano particules nocives. 

La solution miracle n'existe pas et à mon sens, il est important de limiter les risques. Si vous utilisez une imprimante 3D pendant 10 ans dans un local non ventilé forcément .... si vous appliquer un système de filtration et vous aérez votre local, les risque pour la santé seront réduit par 2 / 3 / 4 10 fois suivant le cas. 

 

Citation

Donc sans dépressurisation du caisson pour forcer le mouvement des particules vers l'extraction, on ne peut prouver que les particules sont effectivement sorties du caisson par le bon chemin. 😕

En effet, en filtrant le mieux est d'avoir une dépression et c'est ce que nous avons testé avec notre caisson de développement. Nous avons joué sur les ouvertures des grilles d'entrée d'air pour trouver le bon équilibre et crée une légère dépression. Pas la peine de fermer toute les entrées d'air toutefois. 

 

Après je dirais c'est encore une question de réduction de risque. Admettons un caisson qui ne soit pas en dépression et que 5/10% de l'air puisse s'échapper. C'est encore 90% d'air traiter. Mieux que rien 🙂

 

En ce qui concerne Alveo3D, nous avons demandé de bénéficier du programme EasyTech pour être mis en relation avec des laboratoires d'analyse afin de mesure l'efficacité précises de nos filtres. Nous communiquerons les résultats dès que tous les tests auront été effectué. Mesurer les particules jusqu'à 10 nanomètres nécessite des appareils de pointe que peu de laboratoires ont à disposition.

 

Citation

Et comme nos caissons sont fabriqués dans des matières très poussiéreuses, je me demande si les saletés retenues par le filtre proviennent vraiment de l'impression, et suffirait de laisser le système tourner dans une pièce à vivre sans imprimante pour en avoir le coeur net.

Je ne sais pas pour les autres systèmes de filtration mais dans notre cas nous avons mis un filtre à poussière à l'entrée du caisson. Donc ce que vous voyez sur les photos viens en partie de l'imprimante et éventuellement de la pollution de l'air est des particules qui passeraient le filtre à poussière. Nous sommes en périphérie de Chambéry, nos tests on été fait hors pic de pollution dans un cadre verdoyant ... normalement en pollution très limité. En effet, si nous laissions nos filtres tourner à l'air libre à paris en période de pic de pollution, le résultat serait sans doute effrayant. 

 

Je vous invite à consulter les pages à partie de la 112 de cette thèse qui porte sur l'utilisation de filtres HEPA dans le domaine de la sûreté nucléaire.

https://www.irsn.fr/FR/Larecherche/Formation_recherche/Theses/Theses-soutenues/DSU/Documents/2009-These-Joubert.pdf

Les photos montrent la saturation des filtres HEPA (THE en français) a partir de nano et micro particules. Elles sont bien visibles en s'agglutinant et la saturation du filtre ne laisse aucun doute.

 

Citation

c'est bien là le danger des micro/nano particules, c'est qu'on ne les voit pas et qu'elles se mélangent à notre environnement (eau, bouffe, vêtements...).

Je suis bien d'accord avec vous, le scandale des nano particules commencent à peine. Dans la cosmétique et l'alimentaire les industriels ne prennent même pas la peine de les mentionner sur les étiquettes. 

 

Citation

Bref, tout ça pour dire que j'émets en toute humilité bien sûr de gros doutes quant aux systèmes de filtration quels qu'ils soient, l'idée d'aspirer au plus prêt de la buse me semble la plus adaptée et pourtant pas forcément maîtrisée...

Pour l'aspiration au plus près de la buse, c'est effectivement une solution avec avantages et inconvénients. Cet avis n'engage que moi mais je trouve que les solutions actuelles sont horriblement cher pour simplement utiliser des cartouches ABEK1 et un petit filtre P3 de masque respiratoire. Il y a aussi le problème de la captation de toutes les émissions. En effet le plastique déposé se refroidi mais émets encore des COV et des particules une fois déposé. En captant à la buse, ce problème ne peut être résolu. Après elles ont le mérite d'exister et de proposer une solution qui ne nécessite pas de caisson. 

Nous testerons sans doute ce genre de solution mais avec d'autres types de filtre. 

Nous testons également des solutions à base de HEPA14 + charbon actif mais la résistance à l'air est vraiment importante. Le bruit du ventilateur adéquat est trop important actuellement. Nous devons trouver des solutions pour monter en finesse de filtration pour les prochaines évolutions du boîtier alveoONE.

Modifié (le) par alveo3d

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n'y a pas de solution miracle. Mais il y en a bien une mauvaise: ne rien faire. Aspirer prêt de la buse c'est bien, peut-être mieux, sauf si tu ventiles la pièce.

De là tu as deux choix: soit tu crames de l'ABS et tu aspires au plus prêt de la buse soit tu te limites à des matériaux imprimables à plus basse température réputés moins nocifs => PLA. Sauf que le PLA requière beaucoup de ventilation et l'aspiration au plus prêt de la buse est donc moins voire pas du tout efficace. Au moins pour la température d'extrusion à peut prêt toutes les études sont d'accord: moins c'est élevé mieux c'est.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, ça fait beaucoup d'infos à assimiler, je vais essayer de ne rien oublier.

En ce qui me concerne, je n'imprime que des matériaux à basse température d'extrusion (PLA, PETG), de part le fait que mon imprimante est dans une pièce à vivre, et parce que je pense sincèrement qu'il serait temps de se tourner vers d'autres ressources que le pétrole, mais là n'est pas le sujet.

Je me suis rapidement aperçu qu'étanchéifier un caisson pour une CR-10 S4 , n'est pas envisageable, car vu les dimensions de l'engin, on ne peut se permettre de la sortir pour chaque opération d'entretien ou de modif, il faut donc un caisson "démontable" et financièrement réalisable. En ce sens, et malgré tous les essais que j'ai effectués, sans trop d’espoir, il est impossible d'extraire suffisamment d'air pour compenser le nombre d'ouvertures et le manque d'étanchéité des joints, sauf à utiliser une turbine qui nuirait à toute impression. Je me suis servi dans mes essais de petites fumigènes et de bols d'eau bouillante pour former un léger nuage de fumée. J'étais loin de capter 50% du nuage pourtant peu dense.

Je pense d'ailleurs (mais je m'avance peut-être trop vite sur un sujet que je ne connais pas bien) que peu de caissons réalisés de manière artisanale sont réellement suffisamment étanches pour rendre le système d' @alveo3d réellement efficace. Loin de moi l'idée de dénigrer votre travail que je salue et qui nous permet notamment de prendre conscience des risques auxquels nous sommes exposés, je pense seulement que c'est un dispositif peu adapté aux caissons artisanaux.

De part mon métier, je suis amené à utiliser des cabines de peinture et le problème est à une autre échelle assez similaire, et la seule solution efficace est la dépressurisation de la cabine, ce qui inclue une étanchéité [presque] parfaite et une entrée d'air parfaitement calibrée.

@Tircown concernant l'aspiration à la buse, j'avais trouvé une vidéo où le mec utilisait un filament qui faisait de la fumée lors de l'extrusion, celle-ci était captée par le Zimpure malgré la ventilation car placé en face, mais ça n'est qu'une vidéo sans aucune mesure ni quoi que ce soit. Il faudrait pouvoir creuser de ce côté. Mais comme @alveo3d le précise, et j'en ai moi même fait l'expérience, les cartouches de masque ABEK1P3 présente une résistance très importante, inutilisable à mon goût avec un ventilateur low cost et relativement silentieux. Donc le 3d Tox...

J'ignore quel type de ventilo est monté dans le Zimpure.

Modifié (le) par Le Furax

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le Zimpure c'est un gros ventilateur radial.

Rien ne t'empêche de mettre plusieurs AlveoOne en extraction. Je dis pas que c'est la seule solution, ni qu'elle est parfaite mais elle a le mérite d'être abordable et de fonctionner. Avec peu d'effort il doit être possible d'adapter un entonnoir en entrée de ventilateur et venir prendre l'air prêt de la buse comme zimpure. Tu peux toujours installer un second AlveoOne pour l'enceinte et ça reste bien inférieur au tarif du Zimpure (178€ actuellement).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci @Tircown, tu viens de me donner une idée ! Je pourrais prendre un ou deux kit alveo3d combiné à un radial 12v sur lequel je fixerais un flexible de 12mm intérieur qui aspirerait au niveau de la buse pour conduire l'air juste devant le kit d'alveo 3d. A voir ce que ça donne niveau bruit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour notre part nous avons aussi fait des essais avec de la fumée, 

 

notre caisson de développement n'est pas spécialement étanche ( plexi emboîté dans le profilé alu ). Avec une machine à fumée (autant dire gros volume de fumée) on a pu régler la taille des ouvertures d'entrée d'air pour générer une dépression et n'avoir aucune fuite (visuellement parlant). Nous avons également généré des fumées de combustions.

 

Le flux d'air généré par notre ventilateur arrive à mettre en dépression le caisson. Après vous pouvez tout à fait tester la solution Zimpure et nous donner votre avis. Nous sommes une jeune marque et nous travaillons à fournir le meilleur compromis entre prix et filtration 🙂

Citation

Rien ne t'empêche de mettre plusieurs AlveoOne en extraction. Je dis pas que c'est la seule solution, ni qu'elle est parfaite mais elle a le mérite d'être abordable et de fonctionner. Avec peu d'effort il doit être possible d'adapter un entonnoir en entrée de ventilateur et venir prendre l'air prêt de la buse comme zimpure. Tu peux toujours installer un second AlveoOne pour l'enceinte et ça reste bien inférieur au tarif du Zimpure (178€ actuellement).

Pour le côté entonnoir nous l'avons prévu dans nos tests notamment pour le cas des fumées de soudures. 

Nous verrons la proportion mais le charbon actif semble plus important dans ce cas la.

 

Citation

Merci @Tircown, tu viens de me donner une idée ! Je pourrais prendre un ou deux kit alveo3d combiné à un radial 12v sur lequel je fixerais un flexible de 12mm intérieur qui aspirerait au niveau de la buse pour conduire l'air juste devant le kit d'alveo 3d. A voir ce que ça donne niveau bruit.

Niveau bruit nous sommes un peu mieux que Zimpure quand les boîtiers sont dans un caisson (52dB pour le kit en panneau et 48dB en pose libre). Il me semble que Zimpure est à 54dB dans une de leur vidéo. Hors caisson nous sommes à 57dB. 

 

Super votre esprit bidouille 🙂 si vous testez des modifications ou adaptation de nos boîtiers faites nous des retours, nous avons aussi au programme des teste de la sorte. Il est facile d'adapter un entonoir sur notre kit, nous utilisons les axes des trous du ventilateur 120mm. Donc avec des vis m4 tête fraisée un peu plus longues (les notres font 40mm) vous pouvez facilement adapter quelque chose. Peut-etre même que suivant la longueur de tube d'aspiration, pas besoin de rajouter de ventilateur.

 

fumées- 2.jpg

Modifié (le) par alveo3d

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans mon cas, la solution optimale semble donc d'utiliser kit alveo3d posé dans le caisson avec aspiration à la buse.

Ce qui m'inquiète dans le zimpure, ça n'est pas tant le prix que le fait qu'il utilise des cartouches filtrantes dont qui ne laisse passer aucun courant d'air sur nos ventilateurs, même un axial, à moins de passer le cap des 60 db.

Si j'ai bien compris, le choix d' @alveo3d est de sacrifier le filtre à charbon actif au profit du débit d'air filtré. Mais ce n'est pas lui qui est justement censé retenir les COV ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Si j'ai bien compris, le choix d' @alveo3d est de sacrifier le filtre à charbon actif au profit du débit d'air filtré. Mais ce n'est pas lui qui est justement censé retenir les COV ?

Surtout pas !!!! 🙂

Notre filtre faire 40 mm d'épaisseur, il contient 20 mm de filtre HEPA plissé ce qui augmente la surface de filtration et contient également 20mm de charbon grain. Le filtre HEPA à des chances de saturer avant le charbon actif et nous nous servons de sa saturation pour mesurer l'usure du filtre avec la carte v2 (contrôle avancé du boîtier de filtration).

 

Nous voulons absolument traiter toutes les émanations toxiques, comme le recommande le CNRS en fin de chapitre "Comment gérer les risques liés au processus d’impression 3D FDM ?"

http://www.prc.cnrs.fr/spip.php?rubrique128

 

Nous avons donc choisi de faire une filtre qui combine les deux. Naturellement c'est le filtre HEPA13 qui oppose le plus de résistance à l'air. Le filtre à charbon est moins contraignant en grain. Nous avons testé du charbon actif en poudre, c'est moins efficace, plus résistant à l'air.

 

Sur les photos vu sur le post précédent. Il s'agissait d'une version  Charbon Actif / HEPA. Ce n'était pas la meilleur combinaison, il vallait mieux mettre le HEPA avant le charbon actif.

Modifié (le) par alveo3d
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà qui mérite d'être clair, il ne me reste plus qu'à commander mon kit.

Je vous tiendrai au courant des adaptations que je ferai à mon imprimante.

Je ne peux en tous cas que vous féliciter pour votre disponibilité et votre écoute. 🙂

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut les gens !

Si l'un d'entre vous... souhaite se lancer à la construction d'un système de filtration pour Imprimante 3D... j'ai quelque chose qui pourrait vous intéresser :

IMG_20190305_142735.thumb.jpg.94e415c911b923695861565e69158650.jpg

IMG_20190305_142756.thumb.jpg.6bbe27c44ee140063a1daf3e914172bf.jpg

C'est ce qui me reste du 3DTox... que j'avais acheté chez 3DMS (j'en ai parlé dans un post).
Je pensais dans un projet qu'un jour... récupérer l'électronique pour fabriquer mon propre "Appareil de filtration".
Et puis... finalement... j'ABANDONNE !

Tout ce que vous voyez plus haut... JE LE DONNE ! OUI ! C'est GRATUIT !
Si vous venez le récupérer en main propre cela va de soi cela ne vous coûtera que le voyage... si vous le souhaitez, il peut être envoyer par La Poste... il y a 900gr de colis... il vous suffira de commander en ligne un bordereau "Colissimo", ensuite vous me faites parvenir le bordereau (le PDF du bordereau par mail) et je vous l'envoi, et le tour est joué !

Il y a pas de secret ou d'arnaque, vous le voyez ici... j'ai juste récupérer la turbine (pour un autre projet) ainsi que le transfo 12V 2A (également pour un autre projet) et son interrupteur de marche/arrêt.

Si l'un de vous est intéressé... qu'il me contacte en MP.

Cela pourrait être une bonne base de départ pour réalise un appareil de filtration.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous et à toutes, je ne sais pas si il y a encore des personnes sur ce sujet là mais venant d'acquérir une imprimante je m'y intéresse et j'aimerai avoir quelques réponses à mes questions après avoir lu les 19 pages de cette problématique. 

1. J'ai du mal à comprendre comment un ventilateur de part de son action lors de l'impression peut endommager une impression ? Si j'ai compris c'est une histoire de température autour de l'imprimante ?

2.Qu'elle est la température adéquate lors d'une impression ?

3. En lisant tout et en regardant le site de @alveo3dj'ai vu qu'il existé deux grands types de manières pour "nettoyer l'air" par recyclage ou filtration(avec entrée et sortie d'air). Maintenant laquelle semble la meilleure ? Car dans les deux cas l'air est rejetée en dehors du caisson à un moment ou à un autre mais même si ce n'est que le système de filtration de l'air qui possède une entrée et une sortie d'air est ce que ce léger courant d'air est néfaste pour l'impression ?

Si des personnes ont avancé dans un projet de caisson qu'ils le fassent partager à tous le monde sa serait génial 😁

@alveo3d en consultant votre site j'ai remarqué qu'il manqué un r sur le mot imprimante de la phrase "Choississez le montage façade ou la pose libre pour votre caisson d’impimante 3D" voir la capture d'écran ci dessous rien de bien grave mais on ne sait jamais si sa peut aider.

Je sais que cela fait beaucoup d'interrogations je vous remercie par avance de vos réponse.

erreur r.PNG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour @Luluduino

il y a 36 minutes, Luluduino a dit :

1. J'ai du mal à comprendre comment un ventilateur de part de son action lors de l'impression peut endommager une impression ? Si j'ai compris c'est une histoire de température autour de l'imprimante ?

Certains types de plastiques comme l'ABS nécessitent une température ambiante plus élevée pour obtenir de meilleur résultat d'impression. Ils n'aiment pas les différences de température et un refroidissement trop rapide non plus. Donc un ventilateur qui viendrait à faire des mouvements d'air et donc des différences de température pendant l'impression pourrait créer ce genre de soucis.

 

il y a 36 minutes, Luluduino a dit :

2.Qu'elle est la température adéquate lors d'une impression ?

 

Ca dépend du type de plastique notamment. Lors de l'achat de votre filament le constructeur peut donner ce genre d'information.

Pour les filaments courants PLA, ABS, PETG, NYLON, ... Disons que les profils vont de la température ambiante à 80°C.

Pour une réponse plus précise, je pense qu'il faudrait un sujet dédié tellement il y a de réponses possibles mais chaque filament aura sa plage de température idéale.

 

il y a 36 minutes, Luluduino a dit :

3. En lisant tout et en regardant le site de @alveo3dj'ai vu qu'il existé deux grands types de manières pour "nettoyer l'air" par recyclage ou filtration(avec entrée et sortie d'air). Maintenant laquelle semble la meilleure ? Car dans les deux cas l'air est rejetée en dehors du caisson à un moment ou à un autre mais même si ce n'est que le système de filtration de l'air qui possède une entrée et une sortie d'air est ce que ce léger courant d'air est néfaste pour l'impression ?

La solution la plus adaptée dépend de votre caisson. Si vous avez un caisson étanche, il vous faut un alveoONE-R. EN général ce type de caisson permet de mieux monter en température. L'air brassé est à la meme température puisque dans une enceinte fermée. Donc peu de risque de warping. Malgré tout on évite de diriger le flux d'air sur le plateau. L'avantage de cette solution est également de pouvoir arrêter la ventilation pendant l'impression et de la déclencher avant l'ouverture du caisson pour purifier l'air. Il faudra la laisser tourner plus longtemps en revanche avant ouverture et cela nécessite un système de commande à distance comme notre Carte électronique V2.

 

La solution alveoONE est la plus répandue car elle fonctionne sur les caissons non étanches. Vous placez le boitier de filtration sur une facade du caisson et une entrée d'air à l'opposée. Moins votre caisson est étanche plus vous pouvez réduire la dimension de l'entrée d'air à l'opposée du filtre. Encore une fois on évite de placer cette entrée d'air dans l'axe du plateau pour éviter tout risque de flux d'air perturbateurs. Malgré tout nous avons fait en sorte que les flux d'air soient limités. Les caissons ne sont pas très volumineux et donc il n'est pas nécessaire de générer un gros débit d'air. C'est meme contre productif en matière d'efficacité de filtration. Et encore une fois avec notre carte V2 vous pouvez gérer la vitesse du ventilateur. Il n'est pas nécessaire de le maintenir à la vitesse max pendant l'impression. 

 

il y a 36 minutes, Luluduino a dit :

Si des personnes ont avancé dans un projet de caisson qu'ils le fassent partager à tous le monde sa serait génial 

Il y a plusieurs topic à ce sujet notamment celui de l'ATE_Panda. 

Nous faisons aussi des caissons sur mesure et nous avons quelques connaissances sur le sujet. Il faut avoir à l'esprit que le caisson est un outil de sécurité d'une part et de réussite des impressions de l'autre. Sur ce second point, il faut se poser la question des filaments que l'on veut imprimer et donc de la cible de température à atteindre.

 

il y a 36 minutes, Luluduino a dit :

@alveo3d en consultant votre site j'ai remarqué qu'il manqué un r sur le mot imprimante de la phrase "Choississez le montage façade ou la pose libre pour votre caisson d’impimante 3D" voir la capture d'écran ci dessous rien de bien grave mais on ne sait jamais si sa peut aider.

Merci pour l'info, c'est une coquille que nous allons corriger. Nous pages sont en maintenances actuellement et la relecture n'est pas encore faites.

Modifié (le) par alveo3d

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci de votre réponse vous êtes au top

J'ai vu sur un poste que vous ne recommander pas la mousse acoustique pour réduire le bruit fait par l'imprimante car cela permet aux microparticules de s'y loger.  Que mettre pour réduire le son de l'imprimante ? Et les particule peuvent même se poser si les parois sont lisses afin sa se pose partout non ?

Modifié (le) par Luluduino

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ceci est une réflexion qui mérite investigation approfondie. 

L'avantage d'une surface lisse est le nettoyage. 

 Nous attendons de plus amples analyses sur le sujet. Le CEA de grenoble travail sur les émissions novices des imprimantes 3D. Nous relayerons les résultats quand ils seront publiés

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Je vous présente ma version du filtre a air. J'en ai besoin car il y a quelques semaines lorsque j'ai termine de carrener ma Delta j'ai lance une impression de quelques heures et l'air dans mon atelier etait irrespirable a mon retour (ABS powaa)!

J'ai pas un besoin vital d'imprimer en ABS mais je possede un stock de 15Kg de filament qui date de mon avant dernier demenagement. La peur de manquer et a l'epoque j'imprimais beaucoup en ABS (par habitude car j'ai commence par ca).

Donc bref, mon carenage est loin d'etre etanche et je ne peux pas laisser la fenetre ouverte pendant les impressions, il fait trop chaud et humide ici. J'ai donc chercher un filtre EPA grand mais pas trop et je suis tombe sur ce genre de chose.

653079089_Capturedecran2019-11-08a23_37_12.png.51968d6a40a84418a0977a12f08dddd4.png

Il s'agit d'un petit systeme pour utiliser en direct les filtres a air pour interieur Xiaomi. Je possede l'appareil original et des recharges (souvenir de Shanghai), c'est tres efficace mais malheureusement beaucoup trop gros pour l'integrer dans l'imprimante.

J'ai ensuite decouvert la version voiture du filtre a air de Xiaomi et la ca rentre. Rapide design sur F360 et ca donne ca.

772130181_Capturedecran2019-11-08a23_43_21.thumb.png.f9643f46beca218fecde995a5c778489.png

L'idee est d'avoir un aimant (non visible) dans la partie basse, une tige filetee (non visible) qui remonte jusqu'en haut et un enfin un ventilo qui souffle vers l'exterieur du filtre. Le montage se fait a l'envers de la capture F360.

IMG_20191108_231058__01.jpg.17c17aebcd2449ecc7fd8a3b6b972618.jpgIMG_20191108_231104.jpg.769bd0f4f5981d41f352d52af089058a.jpg

Installe dans l'imprimante sans le carenage.

IMG_20191108_231202.jpg.38fdbcf2f902fb7017a8485152943309.jpg

et enfin avec le carenage en position fermee et ouverte (le carenage se deplace avec 3 rails de tiroir sur les colonnes).

IMG_20191108_231611.jpg.337a8270361d727f2c690888e6acbe82.jpgIMG_20191108_231649.jpg.276fd5783ae5bc798d33ba121f756e59.jpg

Il ne tient qu'avec 2 aimants, 1 dedans qui garde egalement la partie ventilo en place et 1 dehors pour le suspendre au plafond de la machine.

1402734410_IMG_20191108_231942(1).jpg.7cbfb72b4b33408711c2a186480030e4.jpg 

 

Il me reste a le brancher sur le 12V et commander un testeur de particule PM2.5 pour verifier si ca change quelque chose.

J'ai teste sans brancher et ca ne gene pas les deplacements, il n'y a aucun moyen que les bras ou cable ne le touchent.

ps: Desole pour la taille des photos mais j'en avais pas mal a mettre. Si trop petit dites-le.

 

Cdt

LC

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@miserovitch

Pas bête du tout 😉 . Rester à voir l'efficacité.

Sympa ton système de rail pour ton carénage, ingénieux 🙂 .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello,

Petit retour, 11.11 oblige le testeur est commandé. Xiaomo Mijia air detector (restons dans la même famille).

680939840_Capturedecran2019-11-11a19_18_11.png.168ac8a59c93256ca4967d8e3d61f994.png

Et un petit test d'aspiration avec les moyens du bord.

 

Cdt

LC

  • Confus 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello,

Le dédecteur est arrivé, je vous fais un  petit retour rapide. Pas de PM2.5 détecté lors de l'impresssion, même en mettant le boitier dans l'enceinte de l'imprimante. 

Le niveau relevé correspond bien à celui donné par les appli de qualité d'air pour le coin ou je vis. Pas plus pas moins dans mon atelier que dehors.

J'ai quand même testé avec le filtre et la bonne nouvelle c'est que c'est très efficace pour enlever l'odeur de l'ABS. Rien que pour ça je vais le garder.

JPar contre j'ai eu la surpise de voir le niveau de TVOC (Total Volatile Organic Compounds) exploser. Ce coef est très sensible, cuisiner peut le faire grimper, des meubles neufs... Je me suis souvenu avoir mis du Dimafix en spray avant d'imprimer donc ça peut etre ca ... ou pas.

Je vais essayer de tester ce week end en partant d'un niveau normal et en lançant l'impression avec et sans le filtre.

Je ferai un nouveau sujet pour regrouper les infos et les rendre plus accessible  (parce qu'en page 19 d'un post...)

Cdt

LC

  • Merci ! 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous....bon ce sujet est ouvert depuis des années et a bien évolué dans le temps. Les esprits se sont calmés et je viens vous voir pour un conseil. Je compte implanter une imprimante résine dans un meuble IKEA avec porte vitré et un ventilo d'extraction capable de pousser les émanations sur 3m avec 2 coudes à 90° vers l’extérieur de la maison. Quelqu'un a t il des tips a ce sujet. ou quelqu'un a t il réalisé un truc pareil. Merci par avance.

Modifié (le) par sylexleo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez poster un message et vous inscrire plus tard. Si vous avez déjà un compte, connectez-vous afin de poster avec.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez copié du contenu avec formatage.   Supprimer le formatage

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher en tant que lien à la place

×   Le contenu sauvegardé a été restauré.   Effacer l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...