Aller au contenu

Filament ABS

Flou

Filtrer l'air d'une imprimante

Messages recommandés

il y a une heure, Tfou57 a dit :

Un filtre comme sur les masques à cartouches démontables sont-ils envisageables  ?

Que penses-tu de l'utilisation de telles cartouches prévues pour nous protéger des poussières lors des travaux. 

Pas assez fin comme filtration ? Quel est l'objectif de filtration pour arrêter ces nano particules ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Déjà, à la base, l'échelle n'est pas la même. De micro à nano, tu rajoutes 3 zéros derrière la virgule... L'ordre, c'est milli, micro, nano, pico

Une nano particule, ça arrive à se déposer entre les cellules d'un organisme. Et lui, il ne sais jamais les évacuer (Au passage, la pico particule, elle passe au niveau des atomes, c'est encore une autre galère). Quand elles sont calées, c'est pour la vie. Et là, leur action à long terme, on n'en voit que les conséquences: les cancers. C'est ce qui arrive à des générations de mineurs, de fumeurs (dont malheureusement je fais partie), et en ce moment même de citadins qui se baladent dans les rues au milieu de la circulation...

Pour les poussières  (genre ponçage), c'est même pas de la micro particule. c'est de la particule, tout court... Visible à l’œil, lui qui n'a pas besoin d'être équipé pour chercher autre chose que de quoi alimenter ton organisme. La nature est ainsi faite. Celles-ci finiront dans ton estomac et seront évacuées. Sauf celles que tu auras respiré et que tu recracheras direct au bout d'un certain temps.

Mais imagine: tu ponces un bout de bois de maintenant, mettons une plaque d'aggloméré, tu respires donc des poussières. Qui elles, sont composées de bois, de colle, et de tout un tas d'autres produits dont tu n'as jamais entendu parler.. Le temps que tu les recraches, tout à l'heure ou demain, la colle, les produits chimiques ont eu le temps de laisser  ces fameuses nano particules entre les cellules de tes poumons. Alors oui, dans ce cas, si à la base tu mets un masque, déjà le début de la chaîne sera évité.

Parce que ces nano particules (0,0000000001m) s'enkystent n'importe ou dans l'organisme, jusque dans le cerveau, puisqu'elles passent toutes les barrières naturelles et qu'elles sont éventuellement véhiculées par le sang. Et n'importe ou, donc, elles peuvent se caler, créer des désordres et provoquer des interactions qui perturbent le bon fonctionnement des cellules. Un peu à la manière des virus. C'est la loterie, en gros. Mais une chose est sure: si elles ne peuvent être dégradées, elles seront toujours présentes. Et là, le temps fait inexorablement son œuvre.

Reste la chance: on peut toujours crever d'un accident, après tout!

Modifié (le) par rmlc460
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@rmlc460, joli la hotte à friteuse. Pour éliminer les particules les plus lourdes, inspire toi de certaines hotte de chimie et rajoute une extraction en partie basse sous la forme d'un conduit qui remonte jusque devant la grille de la hotte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pas que j'y avais pensé, mais de toute manière, l'évolution des fumées, vapeurs et odeurs les plus perturbantes, dans ce cas précis, ne sont pas assez lourdes pour être contrôlées sans une étanchéité parfaite.. Et mon analyse de ce sujet précis m'a amené à constater que la chaleur produit aussi un effet: du coup, une aspiration basse n'aura une action que sur la zone immédiatement concernée. C'est un plus, mais ça ne suffira jamais. Les plus dépressifs diront que le sujet est insoluble!

Pour preuve, comme je suis un grand malade, j'ai aussi mis en place une autre solution, déclenchée par une cellule, dans une zone ouverte celle-là par nécessité, dans mes chiottes: une aspiration radiale d'une capacité de 560m³/h, avec 4 bouches Ø100 , également avec sortie extérieure directe (tu comprends le principe assez facilement). Ben, c'est pas parfait non plus, malgré la VMC de la salle de bains... Disons que dans cet espace, de 13m², mais ouvert, les odeurs ne sont évacuées qu'au bout de plusieurs minutes, mini 6 pour être précis, d'où une tempo de fonctionnement réglable!... Suis un malade, je te dis! Ou plutôt quelqu'un qui aime se prendre la tête plutôt que se résigner. (Bon, c'est vrai, quoi, passer pisser après une copine que tu calcules depuis des semaines, et te retrouver dans ce genre de situation, t'as jamais prévu le coup... Mon kif, en tant qu'hôte, c'est que ça n'arrive pas! 🙂). Putain, c'est fou ce qu'un post sur les émanations d'un imprimante 3D, ça peut faire délirer un samedi soir!! Hope you enjoy and learn. Ce que je raconte ici, c'est pas que de la branlette, c'est du vécu...

https://drive.google.com/open?id=1QsBG--_DEspE7kwA6OB7djQYJGglujrd

Comme quoi, y mettre les moyens, ça ne suffit pas pour avoir un résultat absolument parfait. Comme je le disais, la mécanique des fluides, ça ne s'improvise pas...

Et encore, quand ça pue, on a une échelle de mesure pour laquelle on est naturellement équipé. Quand on ne voit rien, qu'on ne sent rien, seule la science peut nous venir en aide. Ou au pire, la religion... Mais là on est HS...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 15/06/2018 at 18:52, thearmm a dit :

Bonjour, j'essaye de faire un système de filtration avec un filtre abek1 p2. Qui est une bonne solution pour filtrer mais le soucis c'est de faire passer l'air à travers. J'ai un ventilateur "Noctua NF-F12 industrialPPC-2000 PWM" qui à une pression d'air de 3.94 mm et qui peut extraire 121.8 m3/h.

Mai s même avec un ventilateur pareil on à une toute petite brise à peine perceptible. Je pense que mon montage peut être améliorer, donc si vous avez des idées...

20180615_182433.jpg

20180615_182408.jpg

20180615_182425_HDR.jpg

 

Je monterais le ventilo en mode aspiration de l'autre côté (pas de vis).

Sinon on parle de l'odeur dégagée par le styrène. Mais le A est bcp plus toxique, obtenu par polymérisation de l'acrylonitrile (neurotoxique) celui là il ne sent pas mais il est mortel sous sa forme liquide 😁 ...

Le mieux est d'aspirer l'air d'un caisson et de le rejeter en extérieur

Modifié (le) par Phil67

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Monter le ventilo en aspiration ou en expiration, le problème restera le même.
Ces cartouches filtrantes sont excellentes, je dirais jamais le contraire, mais leur format, où les différents filtres sont "compactés", imposent un ventilo avec une pression d'air constante et élevé.
Je me suis renseigné dans ce domaine, j'ai lu et relu des centaines de documentations techniques.
Les "ventilos" classique, même les noctua, n'offrent pas une pression d'air assez élevé.
Dans tout ce que j'ai pût lire, une chose reviens systématiquement : l'utilisation d'une turbine plutôt d'un ventilo pour la filtration.

Ensuite, il y a la ventilation de l'imprimante, et je parle de la tête d'impression, il faut impérativement que le débit et la pression de l'air aspiré ou expiré par la turbine de filtration soit supérieur à l'ensemble des ventilation présente sur l'imprimante.

Autre point qui ressort : "Le rejet vers l'extérieur."
C'est toujours la meilleur solution préconisé. Il est d'ailleurs préconisé soit de garder une pression constante (un débit d'air constant), soit un clapet anti-retour pour éviter que l'air extérieur s'infiltre dans le sens inverse.
D'ailleurs "le rejet vers l'extérieur", il est fortement recommandé de filtrer l'air rejeter, car dans le cas contraire, c'est considéré comme une nuisance et une source de pollution.

Schéma des différents procédés d'aissinement de l'air (histoire de comprendre de quoi je parle) :

896397244_Capturedcran(185).png.30804d8b0e4e1347afac9dd3d174111a.png

Enfin bref... depuis que j'ai mon caisson j'ai opté pour la solution du brassage avec filtration ou le terme exacte est "Recyclage"(sans l'évacution vers l'extérieur optionnel), plutôt que le rejet vers l'extérieur. Pour cela j'ai opté pour un "Purificateur portable" destiné normalement aux voitures et bureaux (commandé et livré prochainement). Si les informations sont exactes, il devrait s'avérer efficace.
Perso... je demande juste qu'il me filtre et élimine les odeurs pendant et après l'impression... et pour le prix, je risque pas grand chose (et j'aurais pas passez 20h à l'imprimer).
Et si je me fît à cette vidéo (d'un modèle équivalent)... si c'est capable de filtrer la fumée et l'odeur du tabac, cela devrait être aussi efficace dans mon caisson :

Modifié (le) par Bosco2509

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais le PLA c'est pas vraiment dangererux ? Faut pas trop le respirer mais sinon c'est ok, pas besoin d'un système de filtration ? C'est surtout pour l'ABS ?

Modifié (le) par Guillaume3D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, Bosco2509 a dit :

Monter le ventilo en aspiration ou en expiration, le problème restera le même.
Ces cartouches filtrantes sont excellentes, je dirais jamais le contraire, mais leur format, où les différents filtres sont "compactés", imposent un ventilo avec une pression d'air constante et élevé.
Je me suis renseigné dans ce domaine, j'ai lu et relu des centaines de documentations techniques.
Les "ventilos" classique, même les noctua, n'offrent pas une pression d'air assez élevé.
Dans tout ce que j'ai pût lire, une chose reviens systématiquement : l'utilisation d'une turbine plutôt d'un ventilo pour la filtration.

Ensuite, il y a la ventilation de l'imprimante, et je parle de la tête d'impression, il faut impérativement que le débit et la pression de l'air aspiré ou expiré par la turbine de filtration soit supérieur à l'ensemble des ventilation présente sur l'imprimante.

Autre point qui ressort : "Le rejet vers l'extérieur."
C'est toujours la meilleur solution préconisé. Il est d'ailleurs préconisé soit de garder une pression constante (un débit d'air constant), soit un clapet anti-retour pour éviter que l'air extérieur s'infiltre dans le sens inverse.
D'ailleurs "le rejet vers l'extérieur", il est fortement recommandé de filtrer l'air rejeter, car dans le cas contraire, c'est considéré comme une nuisance et une source de pollution.

Schéma des différents procédés d'aissinement de l'air (histoire de comprendre de quoi je parle) :

896397244_Capturedcran(185).png.30804d8b0e4e1347afac9dd3d174111a.png

Enfin bref... depuis que j'ai mon caisson j'ai opté pour la solution du brassage avec filtration ou le terme exacte est "Recyclage"(sans l'évacution vers l'extérieur optionnel), plutôt que le rejet vers l'extérieur. Pour cela j'ai opté pour un "Purificateur portable" destiné normalement aux voitures et bureaux (commandé et livré prochainement). Si les informations sont exactes, il devrait s'avérer efficace.
Perso... je demande juste qu'il me filtre et élimine les odeurs pendant et après l'impression... et pour le prix, je risque pas grand chose (et j'aurais pas passez 20h à l'imprimer).
Et si je me fît à cette vidéo (d'un modèle équivalent)... si c'est capable de filtrer la fumée et l'odeur du tabac, cela devrait être aussi efficace dans mon caisson :

Je me penche sur la création d'un caisson, j'ai trouvé et acheter des filtre ulpa, je vais faire comme toi en quelques sort, pas d'évacuation mais un recyclage de l'air pendant l'impression, il me reste a trouver les ventilateurs et comment les alimentées

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 59 minutes, Guillaume3D a dit :

Mais le PLA c'est pas vraiment dangererux ? Faut pas trop le respirer mais sinon c'est ok, pas besoin d'un système de filtration ? C'est surtout pour l'ABS ?

Plutôt que de dire des bêtises... je te conseil de lire ceci :

https://www.3dnatives.com/dangers-imprimantes-3d-01022016/

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/l-impression-3d-est-elle-dangereuse-pour-la-sante_29920

Et cette étude du CNRS concernant le PLA donnent quelques infos sur le PLA et ses dangers : http://www.prc.cnrs.fr/spip.php?rubrique129

Donc en vérité... tout dépendra de la qualité du PLA utilisé, et des additifs (colorants, pigments, etc...) mélangés à ce dernier.

il y a une heure, devildant a dit :

Je me penche sur la création d'un caisson, j'ai trouvé et acheter des filtre ulpa, je vais faire comme toi en quelques sort, pas d'évacuation mais un recyclage de l'air pendant l'impression, il me reste a trouver les ventilateurs et comment les alimentées

Perso... je veut pas percer mon caisson, ni faire un conduit pour expulser l'air vers l'extérieur, pour plusieurs raisons :

  • Percer mon caisson m'obligerait à ensuite mettre un conduit, puis percer le mur ou passer le conduit par la fenêtre.
  • Avoir un caisson percé avec un conduit, m'obligerait à imprimer plus chaud, pour palier à la perte de chaleur dans le caisson dû à l'évacuation vers l'extérieur.
  • Avoir un caisson percé... augmente les risques de décollement et de warping. Et cela ne facilite pas pour l'impression de l'ABS (matériaux que je veut essayer).
  • Imprimer la fenêtre ouverte... en hiver, par -10°C... c'est tout bonnement impossible (les hivers sont froid par chez moi)... et je suis soucieux de mes économies de chauffage.

Enfin bref... tu m'auras compris.
Un filtre HEPA, c'est le minimum... selon moi, rien que pour les particules et la poussière. Mais si tu veut éviter les odeurs, un filtre à Charbon actif te sera indispensable également, penses-y.

Pour l'alimentation d'un ou de plusieurs ventilo... si tu veut une astuce : Pense à des chargeurs de vieux téléphone/Smartphone ou vieux appareils ménagers.
Regarde la puissance et le voltage, normalement tu devrais trouver ton bonheur facilement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Bosco2509 a dit :

Plutôt que de dire des bêtises... je te conseil de lire ceci :

https://www.3dnatives.com/dangers-imprimantes-3d-01022016/

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/l-impression-3d-est-elle-dangereuse-pour-la-sante_29920

Et cette étude du CNRS concernant le PLA donnent quelques infos sur le PLA et ses dangers : http://www.prc.cnrs.fr/spip.php?rubrique129

Donc en vérité... tout dépendra de la qualité du PLA utilisé, et des additifs (colorants, pigments, etc...) mélangés à ce dernier.

Perso... je veut pas percer mon caisson, ni faire un conduit pour expulser l'air vers l'extérieur, pour plusieurs raisons :

  • Percer mon caisson m'obligerait à ensuite mettre un conduit, puis percer le mur ou passer le conduit par la fenêtre.
  • Avoir un caisson percé avec un conduit, m'obligerait à imprimer plus chaud, pour palier à la perte de chaleur dans le caisson dû à l'évacuation vers l'extérieur.
  • Avoir un caisson percé... augmente les risques de décollement et de warping. Et cela ne facilite pas pour l'impression de l'ABS (matériaux que je veut essayer).
  • Imprimer la fenêtre ouverte... en hiver, par -10°C... c'est tout bonnement impossible (les hivers sont froid par chez moi)... et je suis soucieux de mes économies de chauffage.

Enfin bref... tu m'auras compris.
Un filtre HEPA, c'est le minimum... selon moi, rien que pour les particules et la poussière. Mais si tu veut éviter les odeurs, un filtre à Charbon actif te sera indispensable également, penses-y.

Pour l'alimentation d'un ou de plusieurs ventilo... si tu veut une astuce : Pense à des chargeurs de vieux téléphone/Smartphone ou vieux appareils ménagers.
Regarde la puissance et le voltage, normalement tu devrais trouver ton bonheur facilement.

moi je pensais a un réhobus externe l'histoire d'avoir un petit ecran bien kikou lol 😛 ou a un hub usb en alimentation externe, mais pas bête le chargeur de tel.

pour le caisson je pars sur un caisson fait avec des profilé 2020 et du plexi, comme il y a toute a faire je prévois en même temps le fitrage, qui en gros dans l'idée que j'ai vas d'un coté (en haut a gauche du caisson)  aspirer l'aire du caisson, le passer dans un filtre a charbon actif puis dans un filtre ULPA et va ensuite ré injecter l'air filtré dans le caisson de l'autre coté (en haut a droit) en circuit fermer, dans la théorie ça va me permettre de filtrer un max de particule et d'odeur sans perte de température ou minime, et normalement je n'aura pas besoin d'avoir une circulation d'aire trop importante dans le caisson, se qui ne devrais pas poser de problème de warping. ce n'est que la théorie mais normalement ca devrait fonctionné, je vais juste devoir investir dans des joints pour avoir une bonne étanchéité du caisson.

mon coté bricoleur est au ange, mont porte feuille moins 😛 j'ai pour le moment mi plus du double du prix de l'imprimante 😛.

après,  j'aurai pu prendre un model plus cher des le début mais j'aime bricoler donc autant se faire plaisir (faut bien se trouver des excuse)

 

ps : si ça intéresse quelqu'un voici les fitres que j'ai commandé : https://www.nateosante.fr/filtres-et-accessoires-pour-purificateurs-d-air/382-filtres-purificateur-bio-air-pur#more_info_block

il y a deux ulpa et deux filtre a charbon actif,  il sont de la même taille et il y a du spare pour le changement, de se que j'ai vu, lu... il faudrait les changer tout les 6 mois 1 ans mais pour une utilisation dans un caisson ça devrait duré plus longtemps

Modifié (le) par devildant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si tu as lu ce post, tu n'es pas arrivé, au bout de 15 pages, à te faire ta propre opinion?

Pourtant, rien que le dernier post de @Bosco2509 est particulièrement bien documenté. A chacun de faire son mix en fonction de sa propre sensibilité... En attendant, en ce qui me concerne, je me contente du PLA, qui me donne déjà bien assez de boulot et de satisfactions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

+1

Il y a assez de pages et d'informations sur tout le sujet pour se faire sa propre opinion.

Ceal étant dit : Tout dépend au final du filament utilisé, des paramètres d'impressions (températures d'impression), et du lieu dans lequel tu imprime.

A l'heure où j'écris, j'ai testé et imprimé avec du PLA, du PETG et de l'ABS. Et sur chacun, j'ai testé avec des filaments de différentes marques.
J'en ai retenu que le filament SUNLU, que se soit PETG, ABS ou PLA est celui qui dégage le moins d'odeur... alors après tout dépend de la sensibilité  de l'odorat de chacun.

J'ai également testé 2 appareils de filtration des odeurs... et je retient une chose : NE PAS CROIRE BÊTEMENT CE QUI EST INDIQUE PAR LE VENDEUR/FABRICANT !
Et je pendrais pour exemple le 3DTOX (que j'ai testé) : Je ne peut pas croire 3DMS qui indique que le 3DTOX a été testé en laboratoire.
Ou alors... je voudrais connaitre le nom du laboratoire et le rapport final d'expertise final en détail du laboratoire en question.
C'est au final... un petit épurateur prévu pour voiture & bureau, qui est installé à l'intérieur de mon caisson... et j'utilise en complément une 2e ventilation qui brasse l'air dans le caisson... pour créer un mouvement d'air circulaire à l'intérieur.

Il n'y a à l'heure actuelle, aucun laboratoires n'à effectué une analyse fiable des particules, odeurs, gaz, et leurs effets en dehors d'un contexte industriel.
Toutes les analyses existentes ont été réalisés soit dans des "caisson fermés/confinés" et/ou des systèmes de ventilation industriel... et tout cela avec des imprimantes 3D à usage industrielles et non domestique.

C'est pour cela que je ne donne aucune recommandation ou conclusion.
Libre à chacun d'en tirer la conclusion qu'il voudra... et chacun s'équipera ou non d'un système de filtration.

Dernier point à retenir :
Installer un système de filtration par ventilation, apporte son lot d'avantages... mais aussi d'inconvénients... et cela quelque soit le système de filtration choisi (fermé ou à évacuation extérieur).

Modifié (le) par Bosco2509

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 33 minutes, rmlc460 a dit :

je me contente du PLA

Pas mieux que toi 😉 .

D'autant plus qu'il existe des variétés de PLA (3D850 / 3D870) qui peuvent être recuits (passage au four) afin d'approcher solidité et résistance à la chaleur de matériaux tels que l'ABS...

Je dis ça, je dis rien car comme @Jean-Claude Garnier en impression 3D je me considère comme encore un néophyte 😄 .

<HS>

Ton avatar magrittien me perturbe, je suis à chaque obligé de vérifier que c'est bien toi @rmlc460 (j'étais habitué à ton King Crimson).

</HS>

Modifié (le) par fran6p
orthographe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour faire simple , aucun system à "petit budget" n'est réellement à 100% efficace pour les émanations qui pourrais être toxique.

mais un bon filtre a charbon permettra deja de ce débarrassée des odeurs désagréable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites




mais un bon filtre a charbon permettra deja de ce débarrassée des odeurs désagréable.

Personnelement ça serat l'option que je vais prendre, peut-être avec petit purifacteur en plus, mais prendre des filtres, acheter des trucs cher etc non merci. J'aurais juste à prendre un purificateur à 30€, des filtres à charbon actif et deux ventilos 120mm ou 80mm et puis c'est bon pour un tour de PLA et d'ABS. Les grosses particule seront aspiré par le purificateur et les filtres s'occuperont de l'odeur.



Envoyé de mon U2 en utilisant Tapatalk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@fran6pEt apparemment, t'as du mal à t'adapter, t'es pas un rapide, vu que c'est pas la 1ère fois que tu me fais la remarque !!! 😂🤣 T'inquiète, il va bientôt changer, j'attends une nouvelle inspiration!!

Pour en revenir à la filtration, ce qui est le plus problématique, ce ne sont ni les odeurs ni les fumées. Limite, ça, on s'en fout, ceux qui sont gênés font autre chose.

Le but de la filtration est tout de même de retenir les nanoparticules invisibles, inodores, qui se logent à vie au plus profond des poumons. Rien ne peut plus les extraire lorsqu'elles sont entrées, notre organisme ne sait pas faire... Ce sont elles qui déclenchent les cancers, à terme...

Et c'est bien là que se situe le problème: un filtre HEPA peut retenir ces particules, mais qui peut exactement dire sa durée de vie (s'il est plein, il peut tout aussi bien tout libérer d'un coup), qui aura vraiment la rigueur de le changer alors qu'il aura toujours l'aspect du neuf? Qui va vraiment mettre une alarme sur son smartphone?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello,

 

Y aurait il un moyen de nettoyer l'air avec de l'eau ?

Quand il pleut, la pollution par particules fines diminue.

 

🙂

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hello,
 
Y aurait il un moyen de nettoyer l'air avec de l'eau ?
Quand il pleut, la pollution par particules fines diminue.
 

Si ton imprimante est WaterProof ainsi que ton caisson, pourquoi pas ? :D

Envoyé de mon U2 en utilisant Tapatalk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez poster un message et vous inscrire plus tard. Si vous avez déjà un compte, connectez-vous afin de poster avec.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez copié du contenu avec formatage.   Supprimer le formatage

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher en tant que lien à la place

×   Le contenu sauvegardé a été restauré.   Effacer l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...