Aller au contenu

Filament ABS

Chercher dans la communauté

Résultats des étiquettes.



Plus d'options de recherche

  • Recherche par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule. Merci de privilégier l'auto-complétion plutôt que de créer des tonnes de tags inutiles.
  • Recherche par auteur

Type du contenu


Forums

  • La vie du forum
    • Présentations
    • On vous écoute
    • Actualité et nouveautés du forum
  • Sur le site
    • Les news du blog
  • Les imprimantes 3D
    • Discussion sur les imprimantes 3D
    • Bien choisir son imprimante 3D
    • Les constructeurs
    • Les RepRap et autres modèles DIY
    • Les imprimantes 3D SLA
    • Consommables
    • Électronique
    • Tutoriels
  • Les scanners 3D
    • Discussion sur les scanners 3D
    • Kinect
  • Logiciels 3D
    • Discussion sur les logiciels 3D
    • Dessiner / modéliser en 3D
    • Paramétrer et contrôler son imprimante 3D
    • Tutoriels
  • Le coin des makers
  • Usinages
  • Petites annonces
  • Divers

Chercher dans...

Résultats qui...


Date de création

  • Début

    End


Dernière mise à jour

  • Début

    End


Filtrer par nombre de...

Inscrit

  • Début

    End


Groupe


Website URL


Skype


Twitter


Facebook


Youtube


Instagram


Lieu


Intérêts


Imprimantes

18 résultats trouvés

  1. Bonjour à tous, Il y a quelques temps, le site Gearbest nous a proposé de tester l'imprimante JGAURORA JGMAKER Magic. Avant de passer au déballage et au montage, voici quelques infos sur cette machine : Cadre: structure en profilé alu Base du lit : Aluminium Nombre de buses : une Diamètre de buse : 0.4mm Taille d'impression : 220x220x250mm Ep de couches : 0.05-0.3mm Carte lue par l'imprimante : carte SD Écran LCD : Oui Vitesse d'impression : 10-150mm/s Matières supportées: ABS, PLA, PETG ... Diamètre de filament : 1.75mm Langage du firmware : Anglais Voltage : 110V/220V Lit chauffant : Oui Détecteur de fin de filament : oui A date de rédaction de ce topic, l'imprimante est à $164 avec $7 de frais de ports (elle est en promotion avec un prix de base à $284) Première partie : Le déballage et les pièces : L’imprimante arrive comme toutes les imprimantes de la marque (et plus globalement toutes les imprimantes chinoise maintenant) dans un carton où toutes les pièces sont figées dans la mousse, assurant ainsi une bonne garantie de livraison. Pour les pièces, première surprise, le chariot en X n'est pas près assemblé (cela faisait un petit moment que je n'avais pas eu à en assembler sur les kit pour ce genre de modèle), sinon, rien de bien particulier, nous retrouvons toutes les pièces de l'imprimante, un sachet avec quelques pièces de rechange, une spatule, le cable usb, un bout de filament (tout petit, et il n'est pas indiqué si c'est du pla ou abs, du coup, je ne l'ai pas testé), mais pas de pince. La base est par contre assemblée avec le plateau et le tout est pré-câblé. A gauche, les pièces et à droite la base (intégrant l’électronique, l'alimentation et l'écran) avec le plateau) Seconde partie : Le montage : Pour le montage, rien de bien particulier, la notice (présente sur la carte sd) est plutôt explicite. On commence donc par le montage du chariot X Rien de sorcier, il faut juste prendre le temps de repérer les points sur la barre afin de ne pas tout refaire 3 fois ... On continue avec l'assemblage du cadre et du chariot sur celui-ci, on ajoute le cache et le gros est fait : Au passage, on assemble le moteur de l'extrudeur est là ... galère... Il faut démonter l'extrudeur déjà assemblé au moteur, pour ensuite venir le remonter à son emplacement, j'ai du m'y reprendre une petite dizaine de fois pour bien assembler le tout, il faut être prudent au démontage, tout saute très rapidement et tout remettre en place pour un novice ne serait pas chose aisée. Ensuite vient le câblage, il suffit de savoir lire : Tout est bien noté, le câblage prends moins de 2 minutes à faire. Troisième partie : Le calibrage : Une fois tout monté, vient le moment du calibrage, et là, c'est le drame, il n'y a pas de repère pour le switch de fin de course du Z, je l'ai donc mis comme sur toutes les autres machines de cette gamme, erreur, le switch est trop bas, je recommande donc de ne pas le viser, serrer les vis du plateau quasiment à fond, lancer un home Z et appuyer manuellement sur le switch à 1 mm du plateau, cela fait, j'ai mis le switch comme il faut, puis ai réglé le plateau. Pour les autres axes, pas de soucis. Je n'ai pas eu de problème de plateau bombé (souvent ce souci se trouve sur les plateaux en verre, ici il n'y en a pas de toutes façons, nous sommes sur une surface d’accroche souple détachable). Prochaine partie : Les premiers prints. Quoi qu'il en soit, voilà mon avis pour le moment : L'imprimante est simple à monter (même pour un novice), il n'y a que le passage de l'extrudeur qui est galère, mais mille fois moins que les kits d'il n'y a même pas un an. Le cadre semble solide, une fois tout bien serré (après le premier calibrage), je ne ressens aucun jeu dans la machine. Le calibrage est par contre (pour le moment) la seule étape qui peut être compliquée pour un novice, puisque pas trop détaillée dans le manuel et pas forcément simple de prime abord. Je print et reviens pour la suite.
  2. Bonjour à tous, j'ai pu tester les filaments ERYONE de différentes couleurs, je vous fait par ici des résultats. Les filaments sont annoncés pour un diamètre de 1.75 mm, les différentes mesures semblent le confirmer hormis quelques écarts minimes (mon pieds à coulisse n'est pas d'une grande qualité) Les résultats attendus sont plutôt concluents, sauf pour la couleur bleue qui fera peut-être l'objet d'un autre post. Voici quelques photos des prints que j'ai réalisé pour les tests (layer : 0.15, speed : 40mm.s-1, 200°c/60°c), mon calibrage d'extrusion n'est pas parfait. Je me rends compte que les photos sont peut-être un peu floues, j'en posterai d'autres si vous voulez. N'hésitez pas à demander des détails. A+
  3. Eryone est un distributeur chinois de filament pour imprimante 3D. Leurs stratégie marketing semble proposer des filament “Premium”, avec notamment l’utilisation de pellet de PLA de marque NatureWorks (marque américaine). Le test portera sur le filament PLA “Silk” Gold. Ce filament est de couleur jaune d'Or avec un effet "satin" ou plutôt "velours". Packaging : Il est classique, une boîte en carton "cheap" type recyclé et une bobine sous vide avec un gros sachet de "silica gel". La bobine : Là encore une bobine classique, toutefois le trou central est (pour moi) beaucoup trop gros et n'est pas compatible avec mon spooler de bobine. Le bobinage est encore une fois classique. Point positif, on trouve une "jauge". Pratique pour savoir si on est bientôt en fin de bobine ou anticiper un changement. Diamètre du filament : Eryone annonce 1.75 +/- 0.02mm et c’est vrai ! Le diamètre n’est pas constant, mais reste dans la plage de tolérance annoncée. Passons à l'impression : Tout les tests ont été fait à 215° - Plateau 50° Impression sans problème ! Bonne accroche sur le Lokbuild dès 35°, pas du tout de oozing et bonne définition. Les supports se détachent très facilement et marquent pratiquement pas le sujet. Test d'impression en mode vase : Là encore, pas de problème. Les couches sont parfaitement soudées, l'objet est solide. Conclusion : Un bon filament qui tient ses promesses. A l'impression, les couches sont stables et ne s'effondre pas (le filament refroidi rapidement). L'effet "satin" est sympa, mais ce n'est pas vraiment un effet métal. On est plus sur un aspect "velours", qui change de brillance selon la lumière. Point fort : + Couleur filament identique après impression + refroidie rapidement + Bonne tenue à la chaleur + Diamètre du filament correct + Excellente accroche sur le plateau (Lokbuild) à 35° + Solide Point faible: - Trou de la bobine trop large - Enroulement du filament sur la bobine - Odeur, faible, mais présente à l’extrusion. Lien du produit : https://www.amazon.fr/gp/product/B07KF343LD/ref=ppx_yo_dt_b_asin_title_o01_s00?ie=UTF8&psc=1
  4. Bonjour, je m'excuse d'avance je sais que ça va être long, merci à ceux qui lirons et se prendrons la peine de regarder. Depuis quelques temps sous Cura 3.6 (puis 4), avec les réglages de base un peu modifié j'étais plus ou moins content de mes résultats, et je me suis décidé à tester Simplify3D. J'ai galéré à trouver un profil FFF de départ pour ma Ender 3 pro, et finalement je me suis basé sur le profil CR10 de Chris Elkins dont j'ai adapté certains paramètres. J'ai imprimé le petit benchi en photo (PLA arianeplast), et voilà le résultat. [voir photos, test cura 3.6 toujours à gauche, et le même avec S3D à droite] Grosso modo : celui avec S3D m'a l'air beaucoup plus 'fin', plus précis, moins 'pâteux', en revanche il manque de la matière à plusieurs endroits, et du coup il est top dans la finesse, mais même les petites tours ne sont pas propres, alors qu'avec cura elles sont quasi nickel. Par contre les angles de porte à faut, cura c'est beark, S3D à coté mais waouh. C'est pour ça je ne pense pas qu'il s'agisse d'un problème de débit "permanent" mais plutot lié à la rétraction. Les diamètres extérieurs des trou test sont OK avec cura et il manque 0,1mm avec S3D (même problème de manque de matière ?) Voilà, je vous laisse regarder de près les photos (bon j'ai pas de studio photo dsl). J'aimerai bien rester sous S3D mais visiblement j'ai quelques paramètres à affiner, et je ne sais pas lesquels, c'est là que je sollicite votre aide A la vue du benchi et de tous mes paramètres d'impression en capture d'écran, sur quoi puis-je jouer pour avoir un résultat le plus impec possible avec S3D ?
  5. imprimante 3D tevo banggood
  6. Je propose que l'on dédie ce poste aux test résine avec ce fichier test en pièce jointe qui viens de test DLP .Histoire d voir un même point de comparaison. Modèle imprimante : Photon Modèle Résine : Wanhao Noir Résolution couche : 0.05 Temps couche de Base et nombre : 50 / 5 temps d exposition de/sous/sur chaque photo Calibration_Matrix.stl
  7. Salut tout le monde! On en a parlé dans un autre sujet mais je me suis dis que cette petite machine méritait une revue dans un sujet bien à elle. Je vous présente donc la A5 mini Laser engraving machine de chez Gearbest (lien): Pour ma part j'ai pris le modèle 2500 mW mais leur gamme va de 300 mW à 5500 mW. Commençons par les caractéristiques de base de la machine: Surface utile de 15 par 20 cm Laser de 2500 mW Permet la gravure sur le bois, le carton, les plastiques opaques et tout autres matériaux "tendres". Permet la découpe de papier ou de carton. Ne permet pas de découper du bois. Ne grave pas sur le métal (pas faute d'avoir essayer) Structure en profilé aluminium 20*40 et 20*20 et acrylique transparent Axes: 3 moteurs Nema 17 (deux pour l'axe 20 cm et un pour l'axe 15 cm) Courroie GT2 6 mm Guidage sur les profilés à l'aide de petites roulettes Carte de controle arduino Nano à flasher selon le logiciel utilisé Logiciels de contrôle disponibles: BenBox (plus simple) GRLB (plus complet) Maintenant voyons un peu plus en détail la machine que j'ai reçu: En ce qui concerne le colis en lui même il est arrivé dans les temps et en bon état : En suite voyons un peu l'intérieur de ce beau paquet ^^ Il faut accorder à Gearbest qu'ils ont du talent pour emballer leurs articles. C'est propre, bien ordonné, très bien protégé et ça ne bouge pas durant la livraison. Le paquet contient: L'aluminium profilé qui sert de structure Toute la quincaillerie nécessaire pour monter la machine et même plus (on notera la petite boite qui est vraiment très utile ) une alimentation de qualité moyenne à première vue mais qui fait son travail les trois moteurs Le cablage entouré de gaine thermo-retractable De la gaine en spirale pour regrouper les cables La carte de contrôle basée sur un arduino Nano Toutes les parties en acrylique Des lunettes de protection de pas très bonne qualité je trouve Quelques petits morceau de bous et de papier carton des "cadeaux" sous la forme de deux petits modules usb sans aucune autres fonction que de faire de la lumière Et bien entendu la tête laser avec un petit ventilateur incorporé. Ce que le paquet ne contient pas par contre: Un guide de montage les drivers et logiciels En gros bien que le kit soit arrivé complet on à aucune idée de comment le monter et de comment s'en servir ce qui est un mauvais point pour Gearbest. Maintenant voyons un peu le montage de la bête: Alors je ne vais pas m'amuser à vous faire un tuto montage de la machine, si vous avez des questions j'y répondrais avec joie mais ce n'est pas le but de ce sujet. Pour monter cette petite machine sans mode d'emploi ça n'a pas été simple, surtout au début car une fois que l'on comprend le principe de fonctionnement des axes le reste est assez intuitif. Par chance j'ai trouvé sur Youtube une vidéo du montage de la version 5500 mW de cette machine qui diffère un peu au niveau du chariot du laser mais comme je l'ai dit, une fois que l'on comprend les bases le reste est assez simple. Voici le lien ver la vidéo si ça vous tente " Vidéo". Bien sur la visserie ne correspond pas tout à fait à ce qu'on a mais on s'en sort assez bien. La partie qui me laissé perplexe avant de tomber sur cette vidéo était comment les courroies étaient maintenues. A part ça on peut plus ou moins tout extrapoler des photos du site. Le montage est très facile après ça car la machine en elle-même est assez simple. J'ai été assez surpris d'ailleurs par le mouvement des axes, très fluide et sans le moindre jeu. Une fois montée elle ressemble à la première photo de ce sujet mais personnellement j'ai décidé d'y ajouter une planche de médium recouverte d'une feuille d'aluminium de 0.3 mm pour faire office de support, ou plus exactement j'ai d'abord utilisé une planche de médium puis une fois que je l'ai à moitié recouverte de brulures et autres tentatives de réglages je suis passé à une planche de médium recouverte d'aluminium qui même à pleine puissance n'est pas entamé par le laser ^^ Voilà le résultat: Nota: la plaque en bois que l'on voit sur cette photo est sur la plaque médium/alu. Maintenant passons à l'étape installation et utilisation: Vous pensiez que le plus dur était passé? Qu'une fois le montage sans mode d'emploi passé il ne faudrait plus longtemps pour passer à la gravure? Eh bien non, loin de la. C'est sans doute la partie qui m'a pris le plus de temps. Déjà, l'installation: Pour pouvoir utiliser cette CNC il faut passer par trois étapes: Installer les drivers Installer le logiciel de notre choix Flasher la carte en fonction du logiciel Et pour ce faire il faut commencer par télécharger les fichiers et là, soit on passe par le lien donné par Gearbest que même Norton détecterait comme infecté soit on se débrouille pour trouver un lien un peu moins suicidaire pour télécharger le pack driver et logiciel. Par chance je n'étais pas le premier à passer par là et certains ont partagés les fichiers de façon plus sur. Si ça vous intéresse je vous met le lien ici. Une fois les fichiers téléchargés on installe dans un premier temps les drivers. Il y a des tutos sous forme de GIF pour nous accompagner et c'est plutôt bien fait de ce côté-là. L'installation des drivers terminée on peut s'attaquer aux logiciels. On se retrouve devant un choix, BenBox ou GRLB. J'ai préféré BenBox car il est plus simple d'utilisation que GRLB. Benbox est "tout en un". Par là j'entends que l'on charge directement l'image dans le programme et qu'il se charge de l'envoyer à la machine alors que GRLB se présente plus comme un pont entre le pc et la CNC et nécessite, comme Pronterface en impression 3D, un GCODE généré à l'aide d'un autre programme. Cela rend son utilisation plus complexe d'autant que le programme fourni pour générer des GCODEs ne fonctionne pas bien sur Windows. Quel que soit le programme choisit il faut passer par le flash de la carte. Benbox à une option qui permet de flasher directement la carte à partir du logiciel mais personnellement je n'ai jamais réussi. GRLB lui à un petit programme à part nommé Xloader qui permet de flasher la carte avec le firmware de notre choix. Après avoir vainement essayé GRLB j'ai tout simplement utilisé ce Xloader pour charger le firmware Benbox et ça a bien marché. A partir de la Benbox me permettait de contrôler ma CNC. On notera quand même que ce programme est plein de bug, principalement l'option "Weak light", censé allumer le laser à faible puissance pour le régler, qui fonctionne une fois sur deux. Nota: il est important de regarder les GIF d'instruction jusqu'au bout car ils donnent également les paramètres à entrer pour que la machine fonctionne correctement. Et enfin, la gravure: Une fois cette fastidieuse étape passé on peut enfin passer à la gravure et là je dois avouer que j'ai été agréablement surpris. Je ne m'attendais pas à une telle qualité de gravure et surtout à une telle précision. Comme une image vaut mille mots (plus ou moins) voici quelques-uns de mes résultats: Pour info le bateau fait plus de 10 cm de large. L'effet pointillé est dû aux nuances de gris sur le dessin utilisé. Le résultat est quand même très bon je trouve. NOTA: Toujours porter ses lunettes en présence d'un laser! Pour conclure: Tout d'abord le négatif: L'absence de notice de montage L'installation plus que fastidieuse des programmes et firmwares Surface assez petite Lunettes de qualité moyenne Et pour les points positifs: Bonne qualité de gravure Structure assez rigide Livraison rapide Emballage soigné Laser assez puissant Je rajouterais également qu'elle est évolutive de par la nature de sa structure. En effet rien ne m'empêche d'agrandir la machine étant donné qu'elle est faite avec du profilé aluminium classique et donc facilement trouvable et à pas cher. De même je pourrais passer facilement à une carte comme une melzi ou une MKS pour contrôler la machine. C'est donc une très bonne machine pour s'initier à la gravure laser et qui à la différence des CNC laser comme les Neje faites à partir de moteurs de lecteur DVD, peut facilement évoluer. En ce qui concerne les puissances disponibles, je ne recommanderais pas moins de 2500 mW car on reste sous la barre des 200 € ce qui en fait le meilleur rapport qualité prix d'après moi. Il ne me reste plus qu'à voir si avec le temps elle vient à présenter des problèmes ce qui me forcerait à contacter le service client de Gearbest et son je-m’en-foutisme légendaire. Voilà, si vous avez des questions n'hésitez pas à les poser je tâcherais d'y répondre.
  8. gisclace

    Pla Flax Optimus

    Hello à tous, Petit retour d’expérience sur un échantillon de filament fournis par @filament-abs.fr lors de ma dernière commande. Le filament en question est le Flax Optimus (un pla), il est vendu comme un pla léger, simple à imprimer et plus solide que l'abs. C'est un filament chargé au lin avec comme recommandation d'impression : Température de buse : 210° à 260° Température du lit : 20° à 70° Vitesse : 50 ms à 70 ms. Premier constat sur le filament, il n'est pas lisse : Premier print lancé: Température de buse : 230° Température du lit : 60° Vitesse : 70ms Couches : 0,1 Remplissage : 80% Aucun soucis lors de l'impression, on distingue juste sur un bord (partie arrondie à droite en haut sur le seconde photo) que la première couche à un peu merdouillé, mais rien qui demande à refaire un print. Histoire de tester un peu plus le filament, j'ai lancé une série en variant uniquement la température : Température de buse de gauche à droite : 260° / 230° / 220° / 190° Température du lit : 60° Vitesse : 70ms Couches : 0,06 Remplissage : 70% J'ai eu sur tous les tirages le même soucis au même endroit, là ou sur la seconde un bout est parti, il y eu une couche mal faite (étant donné que c'est sur tous les prints, je ne pense pas que cela soit du fait du filament). On constate néanmoins sur les trois tirages de gauche que la partie arrondie la plus haute à fondu, je pense qu ce filament n'est pas adapté pour ce rapport vitesse / température / précision. Il est drôle de constater la différence de nuance entre celle à 260° et celle à 190°. En plus gros celle à 190° : Voilà, en bref, un filament qui tient sa promesse, il est simple à imprimer et pour la première pièce faite, on sent en effet que c'est plus résistant qu'un simple pla (en torsion en tous cas). Lien vers la boutique : https://www.filament-abs.fr/produit/pla-flax-optimus/
  9. Donc test du PETG. J'ai choisi pour le test du PETG de chez REAL. Du jaune transparent. Déballage du produit. Et là on voit tout de suite la différence avec le PLA. Le filament paraît léger, super souple avec une belle transparence et une brillance assez sympa. Je monte le filament sur la bécane et monte la buse à 220°. J'extrude... ça me parait trop chaud. Je descend a 215°, ça m'a l'air OK. Le filament se solidifie très rapidement une fois sortie de l'extrudeur. Donc je modifie mes profils pour supprimer la ventilation. Je charge la grenouille. Réglage du profil à 215°. Tranchage et colle sur le plateau. Je baisse la vitesse a 70%, cars il paraît que ça accroche moins bien que le PLA. Et zou, c'est parti. Effectivement, je vois que la première couche à un peu de mal à accrocher, mais comme j'ai réduit la vitesse, ça passe. Ensuite pas de problème, les couches montent impeccablement. Et absolument aucune odeur durant l'extrusion. Tada ! Fin de l'impression. Test réussi ! C'est fun comme couleur Conclusion : Le PETG grâce à sa propriété hydrophobe et sa résistance à la chaleur plus élevée que le PLA peut être une bonne solution de remplacement à l'ABS. Les profils d'impression seront bientôt disponible sur le site.
  10. Bonsoir à tous, Je continue a analyser les différents outils de mon anet A8 avant de commencer ma première impression. Malheureusement, je rencontre pas mal de problème avec les logiciels, le positionnement de la buse et le plateau chauffant. J'appelle donc à vos connaissances pour m'aider à résoudre ces quelques problèmes afin de pouvoir effectuer ma première impression 3D. L'option Home all amène la buse en léger décaler sur l'axe x. c'est à dire que la pointe de la buse se trouve à +/- 3 mm à gauche du bords de la plaque (en dehors de la plaque). Est-ce normal et y a-t-il possibilité de définir des correction d'erreur ou dois-je jouer sur le positionnement de l'interrupteur d’arrêt de fin de course? J'ai essayé de connecter l'imprimante à mon PC sous W10. Le driver (USB-SERIAL CH340) est bien installé, le COM est bien reconnu avec une vitesse de connexion de 115200 Bauds. Mais je rencontre quand même certains problèmes de connexion que je ne comprend pas. En effet, lorsque j’essaye de la connecter de repetier V2.0.5, j'ai un message d'erreur : La connexion a échoué avec l'erreur suivante : L'accès au port COM5 est refusé. Ce que je ne comprends pas, c'est que l'imprimante est quand même accessible depuis Firefox sur : http://localhost:3344/#/printer/Anet_A8/control. Comment se fait-il que l’exécutable repetier ne parvienne pas à ce connecter dessus mais qu'elle soit quand même accessible de Firefox? Plateau chauffant pose 2 problèmes: La température affiché sur l'écran LCD est de 171° dés le démarrage alors qu'il n'est pas chaud. pas de différence lors de la mise en chauffe. La mesure au deux bornes est de 0 Ohms. La commande de chauffe du plateau ne sort pas de voltage sur la fiche de la carte mère. Comment puis-je vérifier ce qui pose problème? Vu le point 3 est-ce que le plateau et la carte mère sont morte? Et si oui quelle carte mère me conseillez-vous et comme plateau de chauffe Vu les points problématiques, je suis pas encore prêt de sortir ma première impression.... Je suis à votre écoute pour tout complément d'information et merci pour votre aide dans l'impression 3D et surtout le DIY.... Je despere pas. Ca me permet juste de mieux connaitre mon imprimante (restons positif :-) )
  11. Salut à tous, Comme l'indique le titre du sujet, je suis en train de tester le PLA flexible sur ma Smartcub3D. Pour ce qui est de la matière première j'ai pris ça: http://www.grossiste3d.com/home/294-filament-flexible-vert-175-mm-par-10-metres.html J'ai commencé par trouver la bonne température d'extrusion, pour le moment elle est d'environ 205°C. Le problème se situe entre l'entrainement du fil et le trou d'entrée de celui-ci dans l'extrudeur. En effet au bout de quelques centimètres imprimés, le fil ne veut plus rentrer dans l'extrudeur et se courbe au fur et à mesure qu'il est entrainé. Je me suis dis dans un premier temps que c'est dû à la rigidité du fil qui est trop faible. Cela empêcherait donc le fil non fondu de pousser le fil fondu qui se trouve dans l'extrudeur. Je pense que cette hypothèse est fausse car si je remonte le fil pour qu'il soit droit à nouveau, je peux recommencer à extruder sans problèmes. A mon avis, cela vient du léger décalage entre la sortie de l'entrainement et l'entrée dans l'extrudeur. Si ça vient de là, il faudrait que j'imprime une petite cale qui permettrait au fil d'être toujours bien en face du trou, ou refaire la pièce avec un genre de mini entonnoir à l'entrée de l'extrudeur. Qu'en pensez-vous?
  12. J'aimerai proposer une solution alternative à la colle pour la SmartCub3D. ça fait un moment que je lorgne sur le buildtak, mais les avis sur ce produit sont très partagé... Quelles sont mes craintes ? Warping ! collage, durabilité, décollage. Donc en avant pour un gros "stress test" : Conclusion prochainement, après l'impression de plusieurs kit
  13. pascal_frigoriste

    test de réglage

    Super pour les possesseurs de delta http://www.thingiverse.com/thing:745523 Advanced Delta Printer Calibration (tower position + individual diagonal rod)
  14. biostrike

    Ultimate Stress Test

    200 microns - PLA G3D Buse - 195° Plateau - 50° 2h00 d'impression environs.
  15. Bonjour à tous! J'ai acquis l'imprimante 3D UP Mini 2 de chez TierTime il y a quelques mois dans une précommande et je viens la recevoir. J'ai déjà eu l'occasion de tester l'UP Mini il y a quelques années, et je vais vous présenter mes premières impressions. I - Coté machine : C'est une machine plutôt esthétique, elle dispose de 2 portes (à l'avant et à l'arrière) et d'un système d'éclairage qui nous permet de voir l'impression en cours. La résolution verticale est passée à 150µ ce qui donne de très beaux résultats (je vous mettrais des photos plus tard). Il y a aussi une autre nouveauté, elle est compatible avec le Wi-Fi mais selon moi la portée n'est pas terrible... On peut maintenant choisir la température de la tête et du plateau, ce qui est très intéressant quand on utilise d'autre bobines que celles de la marque. J'ajoute aussi que le dérouleur et les outils fournis fonctionnent bien et qu'il n'y a rien à redire là-dessus. II - Coté software : Je dois vous avouer que le nouveau logiciel UP Studio de TierTime, m'a un peu déçu. En effet il ne fonctionne pas sous la dernière version de Windows 10 et il est encore moins esthétique que le précèdent! Le trancheur est mystérieux il n'y a encore que très peu de paramètres et ils ne sont pas tous clairs. Le logiciel se lance systématiquement en plein écran avec une interface d'application pour mobile. De plus avec le Wi-Fi cela fonctionne une fois sur deux. Par contre l'application pour iPad fonctionne bien pour le suivi d'une impression, je m'en suis pas encore servi pour en lancer une. Voilà c'est tout pour ces premières impressions, j'essaierai de faire un test un peu plus complet prochainement.
  16. Bonsoir, Je post la même demande que pour l'ultimaker 3.... Je n'ai pas encore vu de tests ou d'avis sur ces deux machines. J'ai bien failli acheter la dernière Makerbot +, mais dans le doute je me suis abstenu , même sur les forums us, il n'y a pas grand chose. Voilà si quelqu'un à du retour, je suis tout de même surpris de ne rien voir sur les sites comme celui ci ou 3dnative.... Merci pour vos retours, nombreux ....
  17. loic.b

    testimpressionloicb.jpg

    Voici un test d'impression avec ma dagoma discoeasy 200. On peut voir qu'il y a vraiment une différence de qualité d'impression, entre les modes rapide et fin. Fichier pris ici : http://www.thingiverse.com/thing:1019228
  18. Ness

    1er jet !

    Voici ma toute première impression en mode rapide. Première impression from scratch après montage, huilage et vérifs de géométrie. C'est impressionnant d'entendre l'imprimante "chanter" et de la voir vibrer par moment. Manifestement ça doit être bon car le résultat est bluffant (CBD, rempli, rapide), enfin je trouve. Heureux !!!!!
  19. Bonjour j'ai reçu de la part de mon contact IGUS (que je remercie au passage)un échantillon de leur filament TriboFilament IGUS Je fais une impression ce soir ou demain et vous posterez mes impressions sur ce filament http://www.igus.fr/wpck/12019/iglidur_TriboFilament?C=FR&L=fr Consignes d'impression du filament Nozzle : 250-260° Bed : 90-110° Il es pas simple le coquin niveau consigne mdr cdlt
×
×
  • Créer...