Aller au contenu

Filament ABS

Chercher dans la communauté

Résultats des étiquettes.



Plus d'options de recherche

  • Recherche par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule. Merci de privilégier l'auto-complétion plutôt que de créer des tonnes de tags inutiles.
  • Recherche par auteur

Type du contenu


Forums

  • La vie du forum
    • Présentations
    • On vous écoute
    • Actualité et nouveautés du forum
  • Les imprimantes 3D
    • Discussion
    • Bien choisir son imprimante 3D
    • Les constructeurs
    • Les RepRap et autres modèles DIY
    • Les imprimantes 3D SLA
    • Consommables
    • Électronique
    • Tutoriels
  • Les scanners 3D
    • Discussion
    • Kinect
  • Logiciels 3D
    • Discussion
    • Dessiner / modéliser en 3D
    • Paramétrer et contrôler son imprimante 3D
  • Le coin des makers
    • Projets et impressions 3D
    • La post-production
    • Les cavernes des makers
    • Evénements et rassemblements
    • Arduino
    • Domotique
    • Modélisme
    • Vapotage
  • Usinages
    • Discussion
    • CNC
    • Machines-outils conventionnelles
  • Petites annonces
    • Achats
    • Ventes
    • Bons plans
    • Commandes groupées
    • Emplois et services
  • Divers
    • Blabla

39 résultats trouvés

  1. CR 10 qui lit mal ou stl défectueux ?

    Bonjour, J'ai un petit problème avec mon imprimante ... Quand j'imprime un fichier stl tout fait qui vient d' un site, mon imprimante marche à merveille ! Mais voilà, quand je réalise une 3D moi-même par le biais de 3DS Max, mon imprimante m'indique que le plateau doit chauffer à 60° degrés et la buse à 0° degrés => elle ne se lance pas du coup ... Je n'ose pas chauffer la tête manuellement, ne sachant pas si elle se lancera une fois à température. Sur Cura les température sont bien mises. Est-ce mon fichier qui est défectueux ? merci rotule.STL
  2. Bonjour à tous, Avec l'aimable participation de @nono30 qui m'a fait parvenir des buses neuves dont une Olsson Ruby, nous allons découvrir ensemble quelques clichés dont certains pourraient bien vous surprendre. Commençons par une buse inox de 0.25mm. L'inox étant plus dur que le laiton, il est moins sensible aux rayures et les traces d'usinage sont moins marquées. Cependant si on y regarde de plus près : La finition au niveau du perçage laisse à désirer. De plus : Le trou est carrément excentré ! Voyons cela de plus près : C'est vraiment étonnant de constater un usinage plutôt propre est concentrique, et un perçage aussi moche et excentré, on sent bien ici que l'outil était à bout de souffle. Concernant le diamètre, c'est plutôt dans les clous, même si un poil trop grand, certainement dû à l'arrachement de matière plutôt qu'à sa coupe. Repassons maintenant sur une bonne vieille buse laiton en 0.4mm : Dès la première observation, on remarque une finition étonnamment bonne pour du laiton. Le marquage est impeccablement frappé, ce qui est plutôt rare. Même la couleur fait penser à du plaqué or. C'est propre, c'est net. Bien rond et sans bavure ! Ce cliché est exactement le même que le précédent, seulement l'éclairage est passé de annulaire complet à annulaire partiel, cela permet de faire ressortir les défauts. Le perçage, rien à redire, on est pile poil dessus. C'est une très bonne buse laiton parmi toutes celles que j'ai pu observer à ce jour, tant au niveau précision, que d'aspect général. Les E3D originales sont plus nettes au niveau du perçage. Et maintenant le moment que vous attendez certainement tous (que ceux qui ont sauté les deux premières buses lèvent la main). La buse Olsson Ruby 0.4mm (attention je me suis lâché sur les photos): Marquée sur quatre faces, on ne peut pas se tromper de buse. Il semblerait même qu'ici le marquage soit usiné et non frappé. On voit même les stries de l'usinage, qui donnent à l'ensemble un aspect mieux fini, plus pro. Si on fait abstraction pour le moment de la partie ruby, le corps en laiton est tout simplement parfait, même pas une rayure, on sent ici que les buses ne tombent pas dans un panier à la sortie de l'usinage et qu'elles sont traitées avec un soin extrême sur toute la chaîne. En zoomant un peu plus, on constate un léger décentrage du perçage du Ruby. Mais quelle netteté ! En zoomant encore plus, on voit que c'est vraiment net, la partie plate est tellement plate, que lorsque je manipule la buse, elle reflète la lumière comme un miroir. Nous le verrons mieux plus tard. J'en attendais pas moins, ça se passe de commentaire ! Difficile de le représenter en photo, mais l'aspect est d'un lisse comme j'en ai rarement vu sur des pièces avec un grossissement x200. Concentrons nous sur le sertissage, ici vous pouvez apprécier la recherche de l'excellence sous tous les angles. J'aime beaucoup ce cliché, car nous y voyons l'extrême précision de l'usinage, aussi bien sur le laiton que sur le Ruby. Sur ce dernier nous distinguons à peine les stries. Le sertissage est vraiment très propre, on remarque tout de même quelques "points" de laiton sur le Ruby. Ici nous observons le sertissage depuis l'autre côté de la buse. C'est moins propre, mais non visible et ça n'impact en rien la qualité d'extrusion. Et en bonus, comme tout cela nous sert à faire des impression 3D, j'ai appuyé sur un bouton 3D du microscope : Bon c'est moche, mais j'ai bien aimé cette fonction "scanner 3D". Si vous avez des questions, n'hésitez pas, j'ai encore les buses en ma possession, mais n'attendez pas trop, j'en connais un qui doit se languir maintenant de pouvoir les utiliser. @nono30 je te laisse le soin de préciser la provenance de ces buses, on reprends contact quand tu veux en MP pour le renvoi. A vos commentaires !
  3. erreur: heating failed printer halted

    Bonsoir à tous, possesseur d'une CR10 je l' ai upgradé avec marlin 1.1.8 puis changé la tête par une E3D v6 après quelques impressions sans problème particulier J' ai eu une erreur: "heating failed printer halted please reset" le LCD indique toujours une température (fixe) de 164° (au lieu de 0°) à froid. Impossible de faire un reset pour remettre à 0 La buse commence à chauffer, puis aux alentours de 199 elle envoie toujours une erreur: "error:heating failed, system stopped! heater_id: 0" j' ai changé la sonde(3 fois), le bloc de chauffe, vérifié les connections, rechargé marlin, etc.. Après maintes recherches sur les divers forums, marlin, etc.. impossible de trouver une solution quelqu' un aurait t'il une piste ? merci
  4. Problème lors du changement de filament

    Bonjour, Lorsque je souhaite changer de filament, celui-ci se coince dans la buse. Je chauffe pourtant la buse à 215°C (Filament de Grossiste 3D, T° conseillée de 190 à 220°C), je le fais un peu descendre puis je tire rapidement tout en appuyant sur la vis de l'extruder bien sûr. Il semblerait que le filament se resolidifie très rapidement à l'intérieur et au dessus de la buse, formant deux petites boules qui l'empêche de ressortir, ou de rerentrer. Je suis donc à chaque fois obligé de démonter l'extruder pour couper le filament proprement, permettant ainsi de pousser la partie restée bloquée hors de l'extruder en la faisant fondre, ce qui est assez lassant au bout de plusieurs démontages par jour, impliquant une recalibration du lit etc. Savez-vous où se situe mon/mes erreurs de manipulation ? Merci beaucoup !
  5. promo 4 ans banggood
  6. Bonjour à tous. Je me présente un peu, cela fait quelques mois (Novembre) que j'ai acquis une CR10 S sur alliexpress et j'ai maintenant un peu moins de 20h d'impression dessus. Je tiens à préciser que j'ai fait une recherche sur le forum mais n'ai pas trouvé de réponse à mon problème. Mon problème : J'ai rallumé récemment mon imprimante pour lancer une impression et j'ai depuis quelques problèmes avec le boîtier de contrôle. En effet, lorsque je l'allume tout va bien. J'insère ma carte SD et règle les températures de buse et plateau chauffant. Le problème survient quand la buse atteint quasiment sa température. (c'est-à-dire environ 195 196° avec objectif 200°) L'écran du boîtier de contrôle se pixélise et les ventilateurs ralentissent tous (l'imprimante se redémarre toute seule) et les températures objectif retombent toutes les deux à 0°. Les ventilateurs ne reprennent pas leur vitesse initiale. J'éteins et quand je rallume dans les instants qui suivent le boîtier de contrôle tourne toujours au ralenti. Après un bon moment éteint et que je rallume le boîtier tourne correctement et le problème survient de nouveau quand je règle les températures. J'ai fouillé un peu sur certains forums et on m'a conseillé de formater la carte SD. En vain, ce matin je tente ma chance à nouveau et le même problème apparaît cette fois-ci avec l'écran qui affiche un texte chinois au redémarrage du boîtier (quand il redémarre tout seul). Je ne sais pas quoi faire, je ne pense pas que ce soit l'alim vu que tout se passe bien à l'allumage ni même le problème des 5V d'un certain condensateur puisque je n'ai aucun problème d'affichage température. Si quelqu'un parmi vous a une idée je suis preneur car je deviens fou. Je n'ai effectué aucune modification sur la buse ou le boîtier de contrôle. Merci d'avance. Clément
  7. buse Réglage buse prusa i3

    Je n'arrive pas a régler correctement ma buse je suis débutant dans le domaine j'aimerais avoir des conseille pour la régler facilement Merci
  8. Buses NiTro de chez hotends.fr

    Bonjour à tous, @Tircown a attiré mon attention sur le topic AIO Evo de chez HOTENDS.FR + CONCOURS afin que je réitère une session de mesures sur des buses. Grâce à la magie du forum lesimprimantes3d.fr, @Fourmi m'a donc envoyé un jeu de buses. On parle ici des buses NiTro de chez hotends.fr, en 0.2, 0.4 et 0.8mm : La première chose qui frappe au déballage : ça respire la qualité, même m'a femme qui ne s'y connait pas (encore) beaucoup en impression 3d les a trouvé belles et pro. L'état de surface est très lisse et brillant. Il faut dire que ces buses sont nickelées et prévue pour les filaments abrasifs, alors que les buses communes sont en laiton bien plus sensible aux rayures. J'ai commencé par dégainer mon arme de prédilection pour voir un peu les côtes extérieurs : Vous voyez les chiffres virgule zéro zéro ? Et bien c'est la même chose sur les trois buses, on sent déjà que l'usinage est précis. A la hauteur de l'aspect visuel pour le moment. Petite note en passant, faites attention si vous changez de modèle de buse, les e3d chinoise que j'ai font +/-12.5mm de longueur, par conséquent si vous mettez une NiTro à la place, il ne faut surtout pas oublier de baisser votre palpeur d'au moins 2.5mm sous peine d'aller planter la buse toute neuve dans votre plateau. Maintenant que les présentations sont faites, nous allons rentrer un peu plus dans l'intimité de ces buses, en commençant en détail par la 0.8mm. Zoom (ou plutôt plan large) afin d'apprécier la qualité d'usinage, c'est à peine si on distingue les stries : Commençons par observer le côté filetage : Ici encore la qualité de l'usinage semble élevée, on remarque tout de même une bavure sur le pourtour extérieur, entre le plat et le premier filet, mais elle ne semble pas dépasser et ne gêne donc pas le contact avec le heatbreak. On remarque aussi une petite impureté dans le perçage, j'y reviendrai juste après la mesure du diamètre : Pas de soucis pour rentrer du 1.75mm, ouf, c'est fait pour. ^^ Zoom sur l'impureté : On dirait quelque chose qui ressemble à une bille de soudure, probablement un résidu du nickelage chimique. Je n'ai pas tenté de la retirer, mais à l’œil elle semble pouvoir se détacher d'elle-même au passage d'un filament. Focus maintenant sur la pointe : A cette échelle, on commence à voir les aspérités et les micro-rayures, mais ce n'est vraiment rien comparé à ce que l'on peut voir sur des buses en laiton neuves. On voit ici la propreté exemplaire du perçage, pas une bavure (en réalité il y a deux micro billes visibles), c'est parfaitement rond. L'instant de vérité, mesurons : La compression de l'image floute un peu la mesure, on est à 819µm sur les points de mesure, ça peut paraître à côté de la plaque, mais ça fait à peine 2% d'erreur. J'ai repris 3 fois les points pour éliminer un éventuel mauvais placement, mais on reste dans la tolérance. Autre remarque, on voit un chanfrein au niveau de l'embouchure (déjà visible sur la photo de famille au début), je ne sais pas si c'est une spécificité des buses de gros diamètre, mais il n'est pas tout net, et cela n'apparaît pas sur les autres. L'e3d en laiton de 0.5mm est très "sharp" en comparaison. Les stries du tournage sont assez visibles également car le brillant du nickelage et l'éclairage les fait beaucoup ressortir, mais subjectivement à la binoculaire je dirais que c'est kif-kif. Pour rappel, l'état de surface d'une chinoise en laiton de 0.25 : J'ai procédé de la même manière pour la buse de 0.4mm, mais comme tout était parfait, plutôt que de remplir de photo identiques, je ne poste que la vue avec la mesure : 401µm, ça se passe de commentaire. Même pas une impureté, c'est à croire que les échantillons ont été sélectionnés et bichonné. Passons à la 0.2mm, c'est vraiment petit : Argh, finalement non, ce sont bien des échantillons pris au hasard... Prenons la côte tout de suite : Déjà, ça c'est toujours super précis, chapeau car à 200µm, on commence à se noyer dans les aspérités du matériau, de l'usinage et du nickelage. D'ailleurs pour le coup le nickelage semble dégrader l'état de surface de la semelle à cette échelle. Par contre il y a une belle bille non négligeable ici : Environ 100x50µm visible. Le risque c'est que l'impureté soit plus grande que 200µm (celle que nous avions observé sur la buse de 0.8mm mesurait environ 400µm de large), et qu'elle ne puisse pas s'évacuer naturellement par le passage du filament. Mais mon avis est qu'un simple cold-pull remet tout ça au propre, je préconiserais même d'en effectuer un d'office à la première mise en service histoire de partir sur une base saine. En conclusion, ces buses NiTro surpassent de loin les e3d (chinoise ou originale) en précision. Le modèle 0.4mm est juste parfait. Le modèle 0.8mm aussi hormis le chanfrein où je ne peux pas me prononcer à défaut de connaissance. Petit bémol sur le 0.2mm, qui me semble un cran en dessous des autres et même des e3d en laiton au niveau de la semelle. Enfin je précise que la dureté du matériau, et par conséquent la difficulté de son usinage (stries sur les pointes), ne doit certainement pas aider à la comparaison avec des buses en laiton. @Fourmi Je ne sais pas si tu as des leviers d'améliorations possibles, mais en tout cas tu as déjà des pistes ici. Si tu as besoin de détails ou mesures supplémentaires, je suis dispo. En plus j'ai découvert qu'on a une connaissance commune. Maintenant, c'est à vous d'écrire, et je suis impatient de lire vos réactions.
  9. Bonjour ! J'ai besoin d'aide ! En effet lorsque j'imprime un objet la buse touche systématiquement les couches lors de l'impression ça le fait dans les premières couches en fait elle rafle la couche précédente pendant qu'elle imprime la nouvelle. Je ne sais pas quoi faire j'ai tout essayé refaire un leveling, modifier mon profil machine rien à faire. Quelqu'un aurait une idée ? J'utilise Cura 3.1.0. Merci,
  10. buse inox

    Bonsoir j'avais commandé des buses inox de 0.4 pour passé du filament bois, je viens de faire des tests et impossible d'accrocher au plateau que ce soit à 200 ou 210. J'ai réglé plusieurs fois le plateau et j'ai aussi essayé avec un filament qui ne posait pas de problèmes habituellement mais rien n'y fait avec colle ou laque rien ne tient. je viens de remonter la buse cuivre et miracle ça tient !! la question est: faut-il augmenter la température avec les buses inox ?
  11. Anet A8 pb axe Z buse qui tape la pièce

    Bonjour à tous, J'a un soucis avec mon Anet a8 que je n'arrive pas à résoudre depuis 1 mois malgré plusieurs tentatives : Lors de l'impression la buse touche la pièce imprimé et après un moment d'impression ( environ 1 cm de haut), puis a terme vient taper sur la pièce ce qui la fait bouger et rate l'impression. J'ai bien calibré le bed avec la feuille de papier, mon rendu est super propre, mais à chaque fois j'ai ce problème dès que je dépasse 1cm de haut sur mes pièces.... J'utilise Cura dans sa dernière version, pas de problème apparent sur l'imprimante, j'ai checké les moteurs, courroies ... Avez vous une idée ? Je vous remercie
  12. 20171021_044539[2].jpg

    Impression d'une eolienne
  13. Etanchéité bloc de chauffe DE200

    Bonjour à tous, J'ai eu un problème étonnant avec ma DE200 : J'ai voulu changer ma buse d'impression (après avoir constaté une baisse de la qualité de mes impressions). J'ai donc fait monter ma tête à 180°C, démonté l'ancienne buse et remonté la nouvelle en serrant raisonnablement. J'ai relancé une impression qui c'est très bien déroulé au début ... mais voici ce que j'ai retrouvé 2 heures après (voir photos) Je pense que l'étanchéité ne se fait plus entre le radiateur et le bloc de chauffe, des avis ? Et surtout que faire ? Merci d'avance pour vos conseils Mes paramètres d'impression sous cura by dagoma : -PLA polyflex -Type filament : Flexible -Température : 230°C -PrintSpeed (modifiée via l'écran au début de l'impression) : 50%
  14. Bouchage de buse après 1H30 de print !

    Bonjour, Bon, décidément je vais finir par regretter ce modèle à force... Pour le moment, je passe plus de temps à déboucher, niveler, ajuster qu'à printer ! Je vous explique mon problème : J'imprime une pièce de 4H et au bout d'un moment, le filament M-ABS ne sort plus et la tête continue à se balader mais sans dépot de filament...Et ce depuis les 3 dernières tentatives et malgré le remplacement de la buse. Le contexte : Imprimante en caisson thermostaté à 32°C, plateau en verre de 4mm, laque fixation forte pour l'accroche, slicé avec S3D : ventilo 0%, fusion à 230°C, bed à 95°C. En fait, l'impression démarre, tout va bien et à un moment...genre 1H30/2H...plus rien ne sort ! En fait, ce qui est étrange c'est que quand je fais un remove filament, l'extrémité de ce dernier ne s'effile pas comme d'hab, il semble coupé NET ! L'imprimante répond bien, n'est pas plantée et je print depuis la SD. Si vous avez une idée ? Par avance, Merci
  15. Buses E3D vs Chinoises

    Bonjour à tous, Je ne savais pas trop où poster ce sujet, la catégorie consommables me parait bien, en plus il est marqué métal en sous titre. En effet on peut considérer les buses comme des pièces d'usure et donc du consommable... Bref, rentrons dans le vif du sujet. J'ai une dago depuis un an, avec sa buse d'origine, et depuis peu une i3 mk2. J'ai donc décidé de faire une grosse maintenance de la dago, et dans le package il y avait changement de la buse (par une chinoise). Comme j'avais commandé une 0.40mm et une 0.25mm, je décide de tester cette dernière sur la mk2 avec des profils qui vont bien sur Slic3r PE. Plutôt moyennement satisfait du résultat, je décide alors de démonter toutes mes buses (la 0.40 de la dago où j'ai découvert que c'était une E3D originale, la E3D 0.40 de la mk2 et les 0.40 et 0.25 chinoises) pour les soumettre à inspection avec du vrai matériel. Alors première vérification à la loupe binoculaire, on constate immédiatement la différence de qualité. Ce qui me frappe notamment ce sont les bavures mais surtout le perçage "conique" sur les chinoises. En effet sur les E3D la paroi percée est plus longue et droite, ce qui veut dire qu'avec l'usure, le diamètre est constant, alors que sur les chinoises ce diamètre s'agrandit. Seconde inspection au microscope: Buse chinoise 0.25mm qui a passé moins de 100 grammes: Vue de loin avec le marquage, le trou semble rond mais... C'est moins net, et sans la 3D de la binoculaire, on ne distingue pas le perçage conique. La mesure indique 259µm, c'est plutôt pas mal pour une chinoise. Passons à la 0.4 chinoise, neuve jamais servis: On voit bien que la paroi est fine Le trou est bourré de bavures, et le diamètre n'est que de 307µm. Certainement qu'elle atteindra son diamètre optimal après avoir passé quelques centaines de grammes de filament. Au tour de la 0.4mm E3D de la i3 MK2 qui a passé entre 1 et 2kg: Déjà c'est bien rond et propre. La paroi est bien plus épaisse et le perçage droit, mais ça ne rend pas sur la photo. Notez la précision du perçage, les bavures n'en sont pas, ce sont des résidus de PLA. La mesure de 412µm est à la hauteur de l'aspect. Maintenant la E3D 0.4 de la dago qui a passé un bon 10kg, j'ai reconnu une E3D originale aux poinçons, et je n'ai plus eu de doute au microscope: Elle a bien vécu, et bien raclé le plateau de nombreuses fois, mais pourtant: Le diamètre de 406µm est juste parfait, pas mal pour une dago :-) Personnellement, cette expérience est véridique pour moi, et je n'achèterai plus que des E3D originale, vu le prix pour le temps que ça dure... Qu'en pensez-vous ? PS: Merci @AlfiQue
  16. Heatbreak qui se bouche !

    Salut, alors voilà j'ai reçu une TEVO Tarantula, je la monte, niquel, les moteurs marchent et tout parfait. Je lance une impression, et après 5 minutes, plus de fils qui sort, l'extruder qui commence à faire " click click " . Je démonte alors la tête, et je vois que le heatbreak est bouché ! :'( Alors, comment faire pour éviter qu'il se bouche à nouveau, cela peut être dut à quoi ? Et aussi, comment le déboucher sans trop de difficulté, j'ai réussi à enlever une partie mais le fond reste accroché ..
  17. Fuite de buse

    Bonjour, J'enchaîne les posts et les problèmes, c'est dingue... Ce que vous voyez vous fais pensez à quoi, trop chaud, trop de débit, trop de flow, ou autre... Mon filament est du PLA de chez grossiste3D, température 200°, peut être trop, il préconise 190° mais j'ai trouvé cela un peu juste, je devrais ré-essayer. De plus cette buse qui traîne et qui maintenant m'a décalé mon X . diiity Édit modération : Merci de penser à respecter les 3 règles à la création d'un nouveau topic, surtout la 2 ici.
  18. Buse ne chauffe pas assez

    Bonjour, nouvel acquéreur d'une CTC prusa 3I, après lecture de moulte pages je me tourne vers toi forum; ma buse ne chauffe pas à + de 192° quelque soit la T° demandée, le plateau monte jusqu'à plus de 110°. Je viens de mesurer la sortie de l'alimentation 12V , pour l'ampérage je ne sais pas, il faut que je branche en série avec l'élément à mesure? Tous les moteurs fonctionnent à part celui de l'extrudeur qui tape un peu mais c'est peut-être dû àla buse qui ne chauffe pas assez. Que fais-je, changer l'alim, démonter des fils pour mesure l'intensité, un paramètre quelquepart? merci de vos conseils Y.
  19. Bonjour, cela fait plus d'1 semaines que j'écume l'internet à la recherche de solutions sur pourquoi ma dagoma Discoeasy 200 n'arrive pas à imprimer de grosses pièces correctement (mais les petites au centre ça va, par exemple le fameux petit bateau). Et j'ai trouvé comment mesurer le décalage de mon plateau grâce au logiciel pronterface, et j'ai obtenu ceci : http://www.maui-3d.com/cgi-bin/plotG29?plotG29ID=12356 Donc c'est pas hyper droit du tout, ce qui explique les grosse pièce qui se décale dû à l'accrochage de la buse sur le plastique exemple : http://hpics.li/c84e36a Donc voila, j'implore vos connaissance pour voir si mon cas est désespéré ou si il y à une solution que je n'aurais pas vu (sachant qu'imprimer de nouvelles pièces pour changer les originales est compliqué) Merci d'avance
  20. Problème extrudeur / buse DiscoEasy 200

    Bonjour, Cela fait quelques jours que je me bats avec ma DiscoEasy200 et que je n’ai pas réussi à lancer la moindre impression… Le montage s’est très bien passé, mais dès que j’ai lancé DagomApp, pour régler mon offset, les soucis ont commencé. Lors des premiers essais de réglage de l’offset, pas moyen que le plastique adhère au BuildTak. J’ai donc mis du scotch bleu par-dessus. À partir de ce moment le début de l’impression des ronds de test à commencer et arriver à la moitié l’extrudeur à commencer a claqué et le filament ne sortais plus. Voilà ce que j’ai déjà fait : · Pensant un offset trop bas j’ai fait remonter la buse au milieu de l’axe Z et j’ai demandé à l’imprimante d’extruder 20mm de filament (dans le vide donc), toujours ce claquement. · Vérifier les branchements de l’extrudeur sur la carte (E0). · Déboucher la buse en utilisant un filament d’un autre couleur que l’on pousse dans la buse et que l’on retire ensuite d’un coup sec pour retirer l’ancien filament. · Démonter et remonter l’extrudeur sur l’imprimante. · Régler le potentiomètre E0 pour vérifier que le moteur de l’extrudeur ai bien une tension suffisante. Je n’avoue ne pas avoir d’autre idée et commencer à désespérer un peu. Si quelqu’un a une idée du souci, toute aide est la bienvenue.
  21. Modifier la buse sur EX2 vers du .8

    Bonjour a tous je vous fait un petit retour sur la modification de buse sur ma Freesculpt EX2. j'ai décidé de tester du .8 "pour voir" alors là je suis stupéfié... j'avais commandé du matos chinois (oui, j'assume, j'ai dit tester donc pas cher :p) première chose, ils sont pénible chez Freesculpt, Ils ont vraiment fait au moins cher ; j'ai voulu faire au plus simple, c'est a dire récupérer toute la tête chauffante du made in china et là le capteur de température n'est pas le même une tige en fer alors qu'en chine on a un machin en verre. (thermistance c'est ça son nom, non ?) La longueur du pas de vis de la buse est ultra courte donc me voila a meuler a la Dremel la buse "china". 0,50€ les 5 buse je peut me permettre d'en bousiller une bref je monte la nouvelle thermistance, la nouvelle buse et le nouveau bloc en alu au lien d'acier, l'écran LCD m'indique NA genre rien n'est connecté me voila pour ressouder l'ancienne thermistance mais en fait l'étain n’adhère pas au fil du coup me voila a faire un système avec des câbles Dupond je parviens tant bien que mal a le rebrancher et dés que je teste la chauffe, je vois le chiffre qui diminue, du coup je me dit que j'ai du mal brancher, j'inverse mes fils et c'est bon, la température est correctement relevée. ouf ! J'en déduis donc que les thermistance "china" (en verre) sont incompatible avec notre machine.. et merd**. résultat je me retrouve avec ma machine qui fonctionne mais après énormément de travail pour simplement changer la buse. après avoir écris ces quelques ligne je réalise qu'après avoir coupé ma buse il suffisais de la monter sur l'ancien bloc en acier (je pense avoir un cerveau lent XD) Résultat de la journée : une buse .4 à droite et une buse .8 à gauche \o/ au fait j'utilise simplify3D et j'ai du modifier le script pour lui dire de chauffer l'extrudeur de gauche car par défaut il ne l'avais pas. voila donc mon petit retour d'expérience de bidouille et de prise de tête pour pas grand chose
  22. Problème entrée de buse

    Bonjour à tous, J'ai acheté récemment une imprimante Delta Rework de chez EMotionTech. Après moult péripéties (Pièce manquante, pièce usinée à l'envers) j'ai finalement pu la monter et la programmer. J'ai réussi à bourrer ma buse en l'espace de 15 min. Après opération de nettoyage et de débouchage, j'ai pu réessayer l'impression. J'ai commencé par une extrusion simple, à la main, en ajoutant le PLA directement sans l'extrudeur, mais juste en poussant, ça a fonctionné. Fort de ce constat je me suis dit que tout était rentré en ordre. Mais il n'en est rien... Il y a un bourrage que je n'arrive pas à expliquer. Les deux photos jointes ont été prises après un test à 195° (Donnée constructeur) et la seconde à 250° (je voulais forcer un peu la main). Mon pote me dit de mettre à 220°. Je n'ai pas encore essayé. Pensez-vous que ce problème vient de la température ? Du feed-rate ? Sachant qu'en lançant le GCode donné par le constructeur (pour imprimer les pièces non livrées, mais à imprimer) l'impression bourre aussi. Je suis allé faire un tour sur leur site. Mais rien ne parle de ce problème. Merci de votre aide!
  23. Salut ! Je ne sais pas si je suis le seul à remettre en question l'utilité du ventilateur collé contre les deux steppers. J'ai pu constater que la descente de chauffe était très lente, et que le plastique fraîchement extrudé avait tendance à rester mou assez longtemps, pouvant donc causer ce genre de désagréments. Je me suis donc mis en tête de le déplacer, et j'en suis donc arrivé à ceci : Le filament devrait refroidir plus vite de cette façon. Pour le téléchargement, ça se passe par ici : http://www.thingiverse.com/thing:2016085 Tout retour est le bienvenu, n'hésitez pas !
  24. Fuite de l'extruder

    Bonjour à tous, je viens vers vous en tant que novice dans l'impression 3D et avec un petit soucis. En effet, j'observe depuis peu une fuite de PLA au dessus du cube de chauffe, ce qui m'oblige à régulièrement "éponger" pour ne pas que ça tombe sur l'impression en cours... (voir photo on voit bien la flaque entre le cube et l'écrou au dessus) J'ai vu qu'il fallait serrer à chaud (mais je ne sais pas exactement quoi XD) alors j'ai resserrer à chaud l'embout doré (d'ou sort le filament) en tenant le cube avec une pince, mais ça n'a rien changé... J'ai également vu qu'on pouvait mettre du téflon, mais je n'ai pas encore essayé : sur tout le corps doré? juste dans le cube? Merci d'avance pour vos réponses ou si vous avez d'autres solutions par rapport à la photo
  25. Buse bouchée et filament coupé

    Salut à tous... Encore dans mes réglages de ma discovery200, et en conflit avec le SAV de dagoma, j'ai plus ou moins réussi à imprimer quelques pièces. J'ai utiliser tout le filament vendu avec le kit. Au moment de changer le filament pour du Esun, je me retrouve avec la buse bouchée. Alors j'ai essayé beaucoup de techniques, mais il est tout simplement bloqué. Rien ne sort quand je lance une impression et je ne peux plus tirer le filament car il est cassé à ras ... Je ne peux pas lancer une montée de température car ma discovery n'est toujours pas reconnue par mes différents PC. Je suis bloqué et ne sait pas quoi faire. Merci d'avance pour vos idées...
×