Aller au contenu

Filament ABS

Chercher dans la communauté

Résultats des étiquettes.



Plus d'options de recherche

  • Recherche par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule. Merci de privilégier l'auto-complétion plutôt que de créer des tonnes de tags inutiles.
  • Recherche par auteur

Type du contenu


Forums

  • La vie du forum
    • Présentations
    • On vous écoute
    • Actualité et nouveautés du forum
  • Sur le site
    • Les news du blog
  • Les imprimantes 3D
    • Discussion sur les imprimantes 3D
    • Bien choisir son imprimante 3D
    • Les constructeurs
    • Les RepRap et autres modèles DIY
    • Les imprimantes 3D SLA
    • Consommables
    • Électronique
    • Entraide : Questions/Réponses sur l'impression 3D
    • Tutoriels
  • Les scanners 3D
  • Logiciels 3D
  • Le coin des makers
  • Usinages
  • Petites annonces
  • Divers

Chercher dans...

Résultats qui...


Date de création

  • Début

    End


Dernière mise à jour

  • Début

    End


Filtrer par nombre de...

Inscrit

  • Début

    End


Groupe


Website URL


Skype


Twitter


Facebook


Youtube


Instagram


Lieu


Intérêts


Imprimantes

71 résultats trouvés

  1. Hello there ! Depuis quelques temps j'ai un soucis de faux contact au niveau du chauffage de ma buse. De temps en temps mon impression ne démarre pas car la cartouche de chauffe... ne chauffe pas. En plaquant les fils électriques d'une certaine manière, la chauffe démarre néanmoins ! (Après la montée en température, je n'avais pas remarqué de soucis particuliers) Pendant un temps je suis resté sur ce mode dégradé jusqu'à ce que le problème se produise en pleine nuit pendant une grosse impression... Ma chauffe s'est arrêté puis a redémarré quelques layers plus tard, ça n'a pas accroché et l'impression est foirée. J'ai vérifié le branchement côté carte mère, tout à l'air correct, mais je manque d'une clef Allen (déménagement récent) pour démonter la cartouche de ma buse. Par anticipation, je me permet de poser ma question : Vraisemblablement ma cartouche de chauffe n'est pas morte puisqu'elle chauffe... mais si il y a un faux contact, est-il possible de la réparer ou dois-je en racheter une pour éliminer le problème ? Est-ce déjà arrivé à l'un d'entres vous chers makers ? Merci d'avance, Tchuss !
  2. Bonjour, J'ai un problème avec ma tête d'impression, le plastique fond dans la parte supérieur et me crée un bouchon, j'ai changé la buse in y a quelques jours et je n'ai plus eu ce problème et aujourd'hui c'est revenu. J'ai déboucher le tout mais dès que je recommence une impression ça se bouche en 30 secondes. Fil: https://www.digitec.ch/fr/s1/product/purefil-filament-pla-175mm-materiels-pour-imprimante-3d-10124728 Buse: https://www.digitec.ch/fr/s1/product/microswiss-mk8-buse-04mm-imprimantes-3d-accessoires-5846006 sinon j'ai rien modifié sur l'imprimante. Si vous avez des idées ou des solutions c'est avec plaisir. Merci beaucoup
  3. Bonjour BCN ne vend pas de buses séparément pour les hotends de ces imprimantes et indique dans son forum support que les buses tierces ne sont pas compatibles et qu'ils vendent l'ensemble pour éviter les problèmes de fuite (en même temps, ils vont pas dire le contraire, plus rentable de vendre le hotend à 70€ que la buse à qq €) Je me demandais si il était possible d'utiliser par exemple les buses e3D v6 ou Volcano (vu que les hotends sont signés e3D). Quelqu'un à t'il déjà fait l'expérience de changer remplacer ses buses ? J'aimerai avoir différentes tailles de buses, que me conseillez vous de faire : - acheter la hotend complète à chaque fois avec le bon diamètre de buses ou - utiliser des buses tierces que je monte / démonte en fonction des besoins ? Merci de votre retour Cordialement
  4. Bonjour à tous, Ayant du temps à occuper, j’entreprends de calibrer au mieux possible mon imprimante, je sais que c'est la première chose qui aurait due être faite mais je n'avais pas encore l’expérience pour me poser les bonnes questions. Après avoir calibré les steps du moteur d'extrusion (10 cm demandés = 10 cm passés), j'entreprends de faire un cube avec la fonction vase pour régler la largeur de couche dans le trancheur. Ayant théoriquement une buse de 0.4 mm, la largeur attendue est autour de 0.45 mm - 0.48 mm (avec l’écrasement). Avec un multiplicateur d'extrusion de 1 j’obtiens une largeur de couche de 0.66 mm, ce qui me ferait passer le multiplicateur d'extrusion à 0.73. En regardant sur divers forums, je m’aperçois que cette valeur est assez importante, du coup j'ai un doute sur le diamètre réel de cette buse. N'ayant pas le matériel nécessaire pour mesurer un aussi petit diamètre, j'extrude quelques cm de filament avec la ventilation en marche pour pas qu'il ne s'étire trop sous son propre poids. Je trouve des valeurs entre 0.6 et 0.7 mm tout le long du bout de filament extrudé. J'ai refait plusieurs fois le test , avec et sans ventilation et les valeurs trouvées sont sensiblement toujours les mêmes. Ma question est la suivante : le diamètre mesuré de ces bouts de filament est-il représentatif du diamètre de la buse ? Est ce que je peux en déduire que ma buse fait plutôt 0.6mm ? Merci d'avance !
  5. imprimante 3D tevo banggood
  6. Bonjour à tous, je viens de recevoir la CR10S PRO, trés belle machine qui fonctionne bien avec une belle qualité par contre j'ai un soucis, le pla coule tout seul et fait des points de pla sur le plateau lors de l'autoleveling j'ai mis dans le Gcode de démarrage un G92 E0 -0,5 mais ce n'est pas probant je chauffe le PLA à 200° j'ai cherché sur le forum la réponse s'y trouve surement mais je n'ai pas trouvé Amitiés à tous
  7. Modèle : Robo 3D R2 Bonjour, j'ai acheté mon imprimante en mai 2019, première impression réussie. hier 29/08/2019 je souhaitais imprimer au lancement de l'impression, l'imprimante plante ( le pavé tactile ne répond plus). Aujourd'hui le 30/08/2019, j'arrive à lancer une impression avec le logiciel cura for Robo (toujours aucune réponse du pavé numérique). L'impression se lance mais la buse d'impression a gravement endommagé le plateau chauffant alors que les paramétrages sont bons. Pouvez-vous m'aider à solutionner ce problème?
  8. Bonjour, J'ai fait plusieurs vases avec une buse de 0.4 tout marché super bien. Ensuite j'ai regardé sur le net comment faire pour que l’épaisseur soit plus grande. Seul solution mettre une buse de 1mm. Depuis que j'ai mis la buse de 1 mm je n'arrive plus à sortir un vase ,il y a des grumeaux dans le fond et des trous partout sur le vase. Je voulais savoir ce qu'il fallait que je fasses pour avoir un beau vase avec la buse de 1mn s'il vous plaît ? D'avance merci Cordialement Dominique
  9. Bonjour à tous, Je pratique mon alfawise U20 depuis 8 mois et j'ai constaté une dégradation de la qualité depuis que j'utilise CURA 4.1. Je ne sais pas si c'est un hasard mais je galère à avoir une bonne qualité. J'ai plein de petits blops sur mes surfaces verticales, et des morceaux de couches qui manquent (voir photos plus loin). Ce que j'ai déjà essayé : changement de buse, grand nettoyage buse + coprs de chauffe, impression de la ligne extérieur en premier (c'est un peu mieux). Je pensais que ça venait de l'extrudeur, j'ai installé un titan original E3D, il est calibré aux petits oignons mais rien à faire. En imprimant plusieurs fois la même pièce, je me suis rendu compte que c'est les mêmes défauts au même endroit à chaque fois. Par exemple le gros bout de couche qui manque à gauche du trou du bas... Ma question : est-ce que ça peut venir de CURA ou est-ce qu'il faut que je continue à chercher du côté de la ligne d'extrusion ? Merci d'avance pour vos avis éclairés.
  10. Bonjour à tous !! C'est tout bête, j'ai retrouvé cette buse, en fait 3, mais je suis incapable de me souvenir d'où elle vient ! si c'est de nos amis Chinois ou d'un ami européen !! il y a deux points dessus et un trou pour la sonde, j'ai pensé un instant que ça venait de chez notre Ami Hotends, mais je ne les ai pas retrouvées ! la reconnaissez-vous ? Hervé PS; je ne savait pas si il fallait écrire dans consommable ou ici !!
  11. Bonjour à tous, j'aimerais acheter cette tête (voir pièce jointe) pour une imprimante que j'essaye de faire (j'en suis qu'au dessin pour l'instant) mais je me pose des questions sur le fonctionnement des tête d'impression. Pour faire chauffer la buse c'est bien une cartouche chauffante qui est utilisée ? Et comment est mesurée la température, un capteur thermocouple ? Je me demande tout ça car c'est toujours intéressant d’apprendre des choses et parce que j'aimerai acheter cette tête seule (sans câblage) donc j'aimerai savoir quels câblages acheter en plus. Merci d'avance.
  12. Bonjour à tous ! Possesseur d'une Anet A8 depuis quelques jours, je me suis lancer dans la lecture de tout les informations nécessaire pour l'impression 3D. Cependant, je bute, je n'ai pas encore réussi une impression. Je voulais trouver de moi même avant de demander de l'aide mais là je bloque, je pense que je mélange encore les choses... Je souhaitais donc faire une pièce donné sur la carte SD par le fournisseur, j'ai réussi à avoir 3 couches, puis après frottement de la buse sur le plastique et tout dévié. J'ai essayé de réglé comme je pouvais , donc j'en profite car je trouve de tout.. et j'ai pas bien compris lors de l'installation Ici cela doit être serré à fond ? Et ici, apparemment c'est normal d'avoir de l'espace ? Et donc, maintenant j'ai essayé d'imprimer le cube de calibration, mais ma buse après réglage en faisant un home all, je fais le réglage en passant ma feuille de papier, parfait. Quand je lance l'impression, elle part 5mm trop haut, à rien y comprendre.. Il me manque peut être plein de chose, mais je ne sais pas vraiment quoi rechercher.. Merci à vous, Darknat
  13. Salut, Je possède une alfawise u20 et après plusieurs mois d’utilisation j’ai voulu changer la buse, je me suis donc renseigné sur les forums et j’ai acheté mes buses : https://www.amazon.fr/gp/product/B07MP7VY6V/ref=ppx_yo_dt_b_asin_title_o07_s00?ie=UTF8&psc=1 Une fois livré, j’ai installé une buse, refait mon leveling et j’ai calibré l’extrudeur, mais toutes mes impressions sont des échecs, elle s’effiloche toute, comme s’il n’y avait pas assez de filaments qui sortait de ma buse… J’ai ensuite fait une impression avec un radeau et on peut voir que certaines lignes ne s’impriment pas (voir photo) Est-ce que quelqu’un aurait une solution a mon problème ? et ai-je pris les bonnes buses ?
  14. Bonjour à tous, @Tircown a attiré mon attention sur le topic AIO Evo de chez HOTENDS.FR + CONCOURS afin que je réitère une session de mesures sur des buses. Grâce à la magie du forum lesimprimantes3d.fr, @Fourmi m'a donc envoyé un jeu de buses. On parle ici des buses NiTro de chez hotends.fr, en 0.2, 0.4 et 0.8mm : La première chose qui frappe au déballage : ça respire la qualité, même m'a femme qui ne s'y connait pas (encore) beaucoup en impression 3d les a trouvé belles et pro. L'état de surface est très lisse et brillant. Il faut dire que ces buses sont nickelées et prévue pour les filaments abrasifs, alors que les buses communes sont en laiton bien plus sensible aux rayures. J'ai commencé par dégainer mon arme de prédilection pour voir un peu les côtes extérieurs : Vous voyez les chiffres virgule zéro zéro ? Et bien c'est la même chose sur les trois buses, on sent déjà que l'usinage est précis. A la hauteur de l'aspect visuel pour le moment. Petite note en passant, faites attention si vous changez de modèle de buse, les e3d chinoise que j'ai font +/-12.5mm de longueur, par conséquent si vous mettez une NiTro à la place, il ne faut surtout pas oublier de baisser votre palpeur d'au moins 2.5mm sous peine d'aller planter la buse toute neuve dans votre plateau. Maintenant que les présentations sont faites, nous allons rentrer un peu plus dans l'intimité de ces buses, en commençant en détail par la 0.8mm. Zoom (ou plutôt plan large) afin d'apprécier la qualité d'usinage, c'est à peine si on distingue les stries : Commençons par observer le côté filetage : Ici encore la qualité de l'usinage semble élevée, on remarque tout de même une bavure sur le pourtour extérieur, entre le plat et le premier filet, mais elle ne semble pas dépasser et ne gêne donc pas le contact avec le heatbreak. On remarque aussi une petite impureté dans le perçage, j'y reviendrai juste après la mesure du diamètre : Pas de soucis pour rentrer du 1.75mm, ouf, c'est fait pour. ^^ Zoom sur l'impureté : On dirait quelque chose qui ressemble à une bille de soudure, probablement un résidu du nickelage chimique. Je n'ai pas tenté de la retirer, mais à l’œil elle semble pouvoir se détacher d'elle-même au passage d'un filament. Focus maintenant sur la pointe : A cette échelle, on commence à voir les aspérités et les micro-rayures, mais ce n'est vraiment rien comparé à ce que l'on peut voir sur des buses en laiton neuves. On voit ici la propreté exemplaire du perçage, pas une bavure (en réalité il y a deux micro billes visibles), c'est parfaitement rond. L'instant de vérité, mesurons : La compression de l'image floute un peu la mesure, on est à 819µm sur les points de mesure, ça peut paraître à côté de la plaque, mais ça fait à peine 2% d'erreur. J'ai repris 3 fois les points pour éliminer un éventuel mauvais placement, mais on reste dans la tolérance. Autre remarque, on voit un chanfrein au niveau de l'embouchure (déjà visible sur la photo de famille au début), je ne sais pas si c'est une spécificité des buses de gros diamètre, mais il n'est pas tout net, et cela n'apparaît pas sur les autres. L'e3d en laiton de 0.5mm est très "sharp" en comparaison. Les stries du tournage sont assez visibles également car le brillant du nickelage et l'éclairage les fait beaucoup ressortir, mais subjectivement à la binoculaire je dirais que c'est kif-kif. Pour rappel, l'état de surface d'une chinoise en laiton de 0.25 : J'ai procédé de la même manière pour la buse de 0.4mm, mais comme tout était parfait, plutôt que de remplir de photo identiques, je ne poste que la vue avec la mesure : 401µm, ça se passe de commentaire. Même pas une impureté, c'est à croire que les échantillons ont été sélectionnés et bichonné. Passons à la 0.2mm, c'est vraiment petit : Argh, finalement non, ce sont bien des échantillons pris au hasard... Prenons la côte tout de suite : Déjà, ça c'est toujours super précis, chapeau car à 200µm, on commence à se noyer dans les aspérités du matériau, de l'usinage et du nickelage. D'ailleurs pour le coup le nickelage semble dégrader l'état de surface de la semelle à cette échelle. Par contre il y a une belle bille non négligeable ici : Environ 100x50µm visible. Le risque c'est que l'impureté soit plus grande que 200µm (celle que nous avions observé sur la buse de 0.8mm mesurait environ 400µm de large), et qu'elle ne puisse pas s'évacuer naturellement par le passage du filament. Mais mon avis est qu'un simple cold-pull remet tout ça au propre, je préconiserais même d'en effectuer un d'office à la première mise en service histoire de partir sur une base saine. En conclusion, ces buses NiTro surpassent de loin les e3d (chinoise ou originale) en précision. Le modèle 0.4mm est juste parfait. Le modèle 0.8mm aussi hormis le chanfrein où je ne peux pas me prononcer à défaut de connaissance. Petit bémol sur le 0.2mm, qui me semble un cran en dessous des autres et même des e3d en laiton au niveau de la semelle. Enfin je précise que la dureté du matériau, et par conséquent la difficulté de son usinage (stries sur les pointes), ne doit certainement pas aider à la comparaison avec des buses en laiton. @Fourmi Je ne sais pas si tu as des leviers d'améliorations possibles, mais en tout cas tu as déjà des pistes ici. Si tu as besoin de détails ou mesures supplémentaires, je suis dispo. En plus j'ai découvert qu'on a une connaissance commune. Maintenant, c'est à vous d'écrire, et je suis impatient de lire vos réactions.
  15. Bonjour à tous, Donc voilà j'ai ma u30 depuis à peu près 1 mois et j'aimerais acheter des buses de rechange en 0.4. D'après ce que j'ai lu, il faut des buses "mk8" je vais donc sur un site bien connu, et je commande des "mk8".. Je n'ai encore jamais démonté la buse de ma u30... J'ai donc reçu les buses commandées mais je doute de leur compatibilité parce que le truc où on met la clé fait 6mm alors que celui de la u30 en fait 8... J'avoue ne pas avoir vérifié ça lors de la commande pensant que les "mk8" etaient des buses standard... Du coup je n'ose pas démonter la buse de ma u30 avant d'en avoir de rechange... je ne sais pas si je peux poster le lien des buses ici alors voici une photo avec les dimensions... Elles iront ou pas svp? Merci d'avance
  16. Bonjour à tous, J'ai un problème avec les impressions en ABS, tout se passe bien en PLA. Voilà le problème, je viens de recevoir un filament ABS, préconisations: 220-230° et 100-110° pour le plateau. J'ai un tronxy x3 (clone amélioré de la Prusa i3) Mon plateau est en aluminium (chauffe entre 40 et 110). Recouvert du blutape d'origine (info inutile pour mon problème actuel). Lorsque je préchauffe la machine pour de l'ABS, elle monte à 235° pour un lit chauffant à 85°. Lorsque j'ai importé (carte sd) mon projet via CURA, j'ai demandé 90° pour le lit chauffant et 230° pour la buse. La machine se stabilise vers 227-228° et ne va pas au delà. L'impression ne débute pas puisqu'elle n'atteint pas les 230°. J'ai donc ramené un même fichier mais à 225° (tous les autres paramètres à l'identique.) et là la machine chauffe jusqu'à 223°. J'ai décoché la case refroidissement de la matière mais ça n'a rien changé. Je me demande donc quel paramètres bloque le préchauffage à 2° en dessous de la température de lancement. Merci à ceux qui ont une piste.
  17. Sabin

    Buse bouchée PLA

    Bonjours à tout-e-s, J'écris ce poste car je ne veux pas commettre d'impairs avec mon imprimante et que j'ai lu plein de cas mais aucun qui comporte une réponse détaillée et qui corresponde totalement à mon problème. J'ai un petit problème avec ma buse. En effet, celle-ci à l'air d'être bien bouchée. Pour résumer rapidement, tout s’imprimait correctement jusqu'au jour ou plus rien n'est sorti de la buse et où l'extrudeur s'est mis à faire des claquements. Connaissant un peu le principe, j'ai tout arrêté pour éviter les dommages au niveau de l'extrudeur et j'ai retiré le filament. Celui-ci était légèrement fondu au bout avec une boule de plastique fondu. J'ai démonté l'intégralité de la buse (j'ai séparé les 4 parties à chaud) et en ai nettoyé trois sur quatre. Il me reste à nettoyer la tête d'impression (partie en laiton ? de couleur brune) sauf que je n'ai aucune idée quand à la méthode ou le produit à utiliser. J'utilise du PLA octofiber noir et j'ai des dépôts calcinés sur le bloc de chauffe et la tête d'impression. J'imprime en 0.10 et j'utilise octoprint pour contrôler le tout, la température sur le graphique étant généralement dans les 210°C (température réglée dans Cura by Dagoma v2).
  18. bonjour, Je ne m'y connait pas un imprimante 3D et je viens d'avoir une imprimante 3D, l'Ender-3 3D Printer malheureusement je ne peut pas imprimer car une fois que la buse touche le détecteur sur le coté elle s'arrête et quant elle veut redémarrer elle est bloquée. Le moteur essaye de tourner mais n'y arrive pas.je suis donc dans l'incapacité d'imprimer. merci d'avance pour votre réponse.
  19. Salut J'aurais besoin de conseil. Je pense que la cartouche chauffante vient de me lâcher. Bon, après 2 minutes de print, c'est pas trop grave. Maintenant, elle ne chauffe pas à plus de 45°, que ce soit par cura, ou par l'écran de l'imprimante. Accessoirement, il n'y a pas non plus de filament qui sort de la buse (normal à cette température) mais ça exclue la thermistance. A part changer la cartouche (ouf, j'en ai en stock), j'ai d'autres choses à vérifier? Et sinon, les fils des cartouches sont-ils plutôt bon à utiliser? Vu que j'aurais du câblage à faire sur la Zatsit, autant les garder si ils sont biens. Merci Sébastien
  20. Bonjour, Ça fait désormais près de 3 mois que j'ai acquis mon imprimante 3D pour ma formation en architecture et j'éprouve toujours de la difficulté à la faire fonctionner correctement. Mes impressions ont du mal à adhérer au plateau. J'arrive qu'à faire de quoi avec celui-ci seulement lorsque je mets de la colle en bâton sur ce plateau. Le résultat des 2 premières couches est décevant (voir images). On perçoit facilement le filament et visiblement il n'est pas dans sa trajectoire. J'ai ajusté la hauteur de la buse pour qu'elle soit à près d'1,5 mm de hauteur lors de l'impression afin de favoriser l'adhérence à ce plateau. Sur la "plate", je positionne les 4 coins à cette hauteur. Bref, que faire afin d'avoir de meilleur résultat (principalement pour les 2 premières couches? J'ai entendu parler de positionner un miroir sur la "plate"ou une vitre afin que ça sois plus plat, mais je ne suis jamais parvenu à faire adhérer aucune de mes impressions à ce plateau sans utiliser de la colle, j'ai donc de la difficulté à croire qu'il pourra adhérer à une surface aussi lisse qu'un verre (mais en le sablant un peu). Peut-être que mon erreur est dans les paramètres Cura. Sinon j'ai entendu également parler du "tape" (ruban adhésif), mais ça me semble toujours pas aussi adhérant (quoi que je n'aie jamais essayé). Sinon, j'ai essayé de faire chauffer mon plateau pour donner un meilleur fini au plastique pour les premières couches (je sais que ce n'est normalement pas nécessaire pour du PLA), mais je n'obtiens pas de réel résultat même avec cette technique. Je ne sais plus où donner de la tête. Ça me donne presque l'impression que je suis tombé sur un exemplaire défectueux. *De plus, une fois que mon impression a atteint près de 4 cm de hauteur, la buse touche beaucoup à celui-ci. J'ai d'autres problèmes avec la buse... Je vous invite à regarder les images et vidéos de mes impressions (ainsi que les paramètres Cura utilisés), puisque ce n'est pas le seul problème que j'ai avec l'imprimante: https://drive.google.com/drive/folders/1Cfy2IQ-tphJ3UjPSABD4LWksrILVWnUT?usp=sharing *En effet, je suis nouveau dans l'impression 3D. Un énorme merci de votre aide! tatadu900 (Antoine)
  21. Bonjour, Je vais remplacer mon duo bas de gamme zonestar, pour un extrudeur e3d titan, et une tête d'impression e3d v6 ou lite6, mais je me demande sur les copies de l'extrudeur e3d titan, est-ce que sa vaux le coup, ou vaut mieux rester sur de l'origine ? Bonne soirée a tous !
  22. Bonjour à tous, Je ne savais pas trop où poster ce sujet, la catégorie consommables me parait bien, en plus il est marqué métal en sous titre. En effet on peut considérer les buses comme des pièces d'usure et donc du consommable... Bref, rentrons dans le vif du sujet. J'ai une dago depuis un an, avec sa buse d'origine, et depuis peu une i3 mk2. J'ai donc décidé de faire une grosse maintenance de la dago, et dans le package il y avait changement de la buse (par une chinoise). Comme j'avais commandé une 0.40mm et une 0.25mm, je décide de tester cette dernière sur la mk2 avec des profils qui vont bien sur Slic3r PE. Plutôt moyennement satisfait du résultat, je décide alors de démonter toutes mes buses (la 0.40 de la dago où j'ai découvert que c'était une E3D originale, la E3D 0.40 de la mk2 et les 0.40 et 0.25 chinoises) pour les soumettre à inspection avec du vrai matériel. Alors première vérification à la loupe binoculaire, on constate immédiatement la différence de qualité. Ce qui me frappe notamment ce sont les bavures mais surtout le perçage "conique" sur les chinoises. En effet sur les E3D la paroi percée est plus longue et droite, ce qui veut dire qu'avec l'usure, le diamètre est constant, alors que sur les chinoises ce diamètre s'agrandit. Seconde inspection au microscope: Buse chinoise 0.25mm qui a passé moins de 100 grammes: Vue de loin avec le marquage, le trou semble rond mais... C'est moins net, et sans la 3D de la binoculaire, on ne distingue pas le perçage conique. La mesure indique 259µm, c'est plutôt pas mal pour une chinoise. Passons à la 0.4 chinoise, neuve jamais servis: On voit bien que la paroi est fine Le trou est bourré de bavures, et le diamètre n'est que de 307µm. Certainement qu'elle atteindra son diamètre optimal après avoir passé quelques centaines de grammes de filament. Au tour de la 0.4mm E3D de la i3 MK2 qui a passé entre 1 et 2kg: Déjà c'est bien rond et propre. La paroi est bien plus épaisse et le perçage droit, mais ça ne rend pas sur la photo. Notez la précision du perçage, les bavures n'en sont pas, ce sont des résidus de PLA. La mesure de 412µm est à la hauteur de l'aspect. Maintenant la E3D 0.4 de la dago qui a passé un bon 10kg, j'ai reconnu une E3D originale aux poinçons, et je n'ai plus eu de doute au microscope: Elle a bien vécu, et bien raclé le plateau de nombreuses fois, mais pourtant: Le diamètre de 406µm est juste parfait, pas mal pour une dago :-) Personnellement, cette expérience est véridique pour moi, et je n'achèterai plus que des E3D originale, vu le prix pour le temps que ça dure... Qu'en pensez-vous ? PS: Merci @AlfiQue
  23. Bonjour à tous, Avec l'aimable participation de @nono30 qui m'a fait parvenir des buses neuves dont une Olsson Ruby, nous allons découvrir ensemble quelques clichés dont certains pourraient bien vous surprendre. Commençons par une buse inox de 0.25mm. L'inox étant plus dur que le laiton, il est moins sensible aux rayures et les traces d'usinage sont moins marquées. Cependant si on y regarde de plus près : La finition au niveau du perçage laisse à désirer. De plus : Le trou est carrément excentré ! Voyons cela de plus près : C'est vraiment étonnant de constater un usinage plutôt propre est concentrique, et un perçage aussi moche et excentré, on sent bien ici que l'outil était à bout de souffle. Concernant le diamètre, c'est plutôt dans les clous, même si un poil trop grand, certainement dû à l'arrachement de matière plutôt qu'à sa coupe. Repassons maintenant sur une bonne vieille buse laiton en 0.4mm : Dès la première observation, on remarque une finition étonnamment bonne pour du laiton. Le marquage est impeccablement frappé, ce qui est plutôt rare. Même la couleur fait penser à du plaqué or. C'est propre, c'est net. Bien rond et sans bavure ! Ce cliché est exactement le même que le précédent, seulement l'éclairage est passé de annulaire complet à annulaire partiel, cela permet de faire ressortir les défauts. Le perçage, rien à redire, on est pile poil dessus. C'est une très bonne buse laiton parmi toutes celles que j'ai pu observer à ce jour, tant au niveau précision, que d'aspect général. Les E3D originales sont plus nettes au niveau du perçage. Et maintenant le moment que vous attendez certainement tous (que ceux qui ont sauté les deux premières buses lèvent la main). La buse Olsson Ruby 0.4mm (attention je me suis lâché sur les photos): Marquée sur quatre faces, on ne peut pas se tromper de buse. Il semblerait même qu'ici le marquage soit usiné et non frappé. On voit même les stries de l'usinage, qui donnent à l'ensemble un aspect mieux fini, plus pro. Si on fait abstraction pour le moment de la partie ruby, le corps en laiton est tout simplement parfait, même pas une rayure, on sent ici que les buses ne tombent pas dans un panier à la sortie de l'usinage et qu'elles sont traitées avec un soin extrême sur toute la chaîne. En zoomant un peu plus, on constate un léger décentrage du perçage du Ruby. Mais quelle netteté ! En zoomant encore plus, on voit que c'est vraiment net, la partie plate est tellement plate, que lorsque je manipule la buse, elle reflète la lumière comme un miroir. Nous le verrons mieux plus tard. J'en attendais pas moins, ça se passe de commentaire ! Difficile de le représenter en photo, mais l'aspect est d'un lisse comme j'en ai rarement vu sur des pièces avec un grossissement x200. Concentrons nous sur le sertissage, ici vous pouvez apprécier la recherche de l'excellence sous tous les angles. J'aime beaucoup ce cliché, car nous y voyons l'extrême précision de l'usinage, aussi bien sur le laiton que sur le Ruby. Sur ce dernier nous distinguons à peine les stries. Le sertissage est vraiment très propre, on remarque tout de même quelques "points" de laiton sur le Ruby. Ici nous observons le sertissage depuis l'autre côté de la buse. C'est moins propre, mais non visible et ça n'impact en rien la qualité d'extrusion. Et en bonus, comme tout cela nous sert à faire des impression 3D, j'ai appuyé sur un bouton 3D du microscope : Bon c'est moche, mais j'ai bien aimé cette fonction "scanner 3D". Si vous avez des questions, n'hésitez pas, j'ai encore les buses en ma possession, mais n'attendez pas trop, j'en connais un qui doit se languir maintenant de pouvoir les utiliser. @nono30 je te laisse le soin de préciser la provenance de ces buses, on reprends contact quand tu veux en MP pour le renvoi. A vos commentaires !
  24. Je suis sur un projet avec des pignons en module de 1, et je me demandais s'il ne faudrait pas prendre une buse d'impression plus petite afin d'avoir des dentures plus précises et certainement plus résistante aussi ! Certainement qu'il y a des personnes qui ont acquis de l'expérience dans ce domaine, et je suis à l'écoute de vos remarques. Et conseils. Merci d'avance a tous.
  25. Bonjour à tous, Décidant de continuer mes tests, j'ai voulu installer une nouvelle buse de 0.4mm sur mon imprimante. C'est une buse inox de chez nos amis chinois . Le démontage s'est fait dans les règles de l'art, le nettoyage aussi, ainsi que le remontage. Le réglage du plateau est refait pour m'assurer d'un bonne première couche. Je lance l'impression d'un cube de test sans remplissage, sans fond ni plafond, juste les parois avec mes paramètre habituels avec mon PLA précédemment installé en haut de mon châssis : lit 65°, tête 202°, couche de 0.2mm, vitesse 60mm/s, ventilation à partir de la seconde couche. Ce sont les paramètres utilisés auparavant (chinois ) avec mon ancienne buse en laiton (buse de 0.4). La première couche se déroule sans anicroche. Dès la seconde, je vois bien qu'il y a un problème (la ventilation s'est mise en route): le filament semble ne pas adhérer à la couche précédente. Je laisse toutefois l'impression continuer encore plusieurs couches mais je dois interrompre celle-ci car le filament ne se colle plus aux couches précédentes. Arrêt d'icelle, nettoyage du filament écoulé. Réflexion intensive . Je mesure l'épaisseur du filament fondu, c'est correct et correspond bien à une buse de 0.4. Que faire (Léninien un jour, Léninien toujours )? La "pièce" se délamine totalement. Les couches n'adhèrent absolument pas entre elles. Visite de PrintDocteur . Apparemment ventilation trop grande. Je relance l'impression en diminuant la ventilation à 50%... Un peu de mieux mais au bout de quelques couches même problème. Re réflexion , cogitation intense, c'est pas une machine qui va m'imposer sa volonté. Je relance l'impression avec une chauffe de buse à 210° au départ ,ventilation à 50% à la deuxième couche et cette fois en augmentant la température de consigne par pas de 5° (ma pièce fait 20mm de haut) tous les cinq millimètres. Résultat: ce n'est qu'à partir de 220° que l'adhésion est bonne. Donc pour imprimer actuellement avec cette buse en acier inoxydable, je suis à 20° plus haut qu'avec mes anciennes buse laiton. La question que je (me) pose est: avez-vous avec ces types de buse rencontré des problèmes similaires et si oui quelles explications pour une telle différence de température alors que c'est le seul élément qui a été changé (même PLA, même tête, même système de ventilation (un Petsfang). Mon esprit de formation scientifique demande une explication rationnelle Merci d'avances de vos contributions.
  26. Bonjour J'ai une microdelta rework qui fonctionne correctement avec de l'ABS Esun mais je n'arrive pas a imprimer avec du PLA (ArianePlast). A chaque fois, au bout de quelques minutes la buse se bouche et j'entends l'emostrudeur claquer. La piece qui commence bien, puis devient comme de la dentelle (manque de matière je suppose) puis la buse fini par "imprimer" dans le vide. J'ai nettoyé la buse selon la methode de la notice Emotion tech J'ai essayé avec des températures allant de 190 à 215, à 50mm puis a 40mm. J'ai essayé de pousser le filament mais c'est bien au niveau de la buse que ca bloque. Quoi faire ? Changer de marque de filament ? Merci pour votre aide
×
×
  • Créer...