Aller au contenu

Filament ABS

Chercher dans la communauté

Résultats des étiquettes.



Plus d'options de recherche

  • Recherche par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule. Merci de privilégier l'auto-complétion plutôt que de créer des tonnes de tags inutiles.
  • Recherche par auteur

Type du contenu


Forums

  • La vie du forum
    • Présentations
    • On vous écoute
    • Actualité et nouveautés du forum
  • Sur le site
    • Les news du blog
  • Les imprimantes 3D
    • Discussion sur les imprimantes 3D
    • Bien choisir son imprimante 3D
    • Les constructeurs
    • Les RepRap et autres modèles DIY
    • Les imprimantes 3D SLA
    • Consommables
    • Électronique
    • Tutoriels
  • Les scanners 3D
    • Discussion sur les scanners 3D
    • Kinect
  • Logiciels 3D
  • Le coin des makers
  • Usinages
  • Petites annonces
  • Divers

Chercher dans...

Résultats qui...


Date de création

  • Début

    End


Dernière mise à jour

  • Début

    End


Filtrer par nombre de...

Inscrit

  • Début

    End


Groupe


Website URL


Skype


Twitter


Facebook


Youtube


Instagram


Lieu


Intérêts


Imprimantes

48 résultats trouvés

  1. Yo, j'ai @miserovitch qui m'a demandé en pm mes techniques... je suis partis en live dans ma réponse, et a la fin je me suis dit "tient sa ferais un bon post..." Alors voilas, ma maigre contributions, mes réflexions, mes délires sur le sujet. j’espère que sa aidera quelqu’un. tada... j'ai plusieurs technique, que j'ai améliorer au fil du temps. Les vapeur d’acétone sur l'ABS. ou la limonelle sur Le HIPS. J'ai fabriquer une cuve avec un vieux chauffe plaque Electrique. un petit plateaux tournant et des ventilo. Mais ça demande asser d'attention suivant les objet. (ma cuve est grande 20l). par contre le cote rendu est inégalé quand tu maîtrise. J'imprime des figurines en 0.12 ou 0.15 , et 20 second dans la cuve et y a plus aucune trace de couche. si tu reste trop longtemps ça enlève les petits détaille. Ensuite La galvanoplastie, c'est un peut plus chère mais sur des model imprimer a 0.2 max, la couche de peinture conductrice et la couche de métal, permet de lisse la plus part des "couches" . par contre le résultat est vraiment bluffant, et la résistance de l'objet accrus. (en plus tu peut avoir des finit en vrais argent, en or, en bronze en nickel, en chrome. en cuivre en étain. et les myriades de post traitement que tu peut faire sur ces métaux. et ensuite j'ai développer deux autre techniques. une par accident, et l'autre en amalgament. Ceux la je suis en train de faire des vidéos pour les expliquer plus clairement. Si tu peut attendre un ou deux mois. c'est pour le PLA. Qui lui ne se dilue pas (sauf avec des produit plus ou moins Toxic.) un petit teaser... (au départ c'est une impression complètement louper... c'est la figurine qui a convaincu mon pote le prof... PLA normal en 0.3mm) J'en ai une aussi pour rendre les objet PLA, en effet caoutchouté, tu les trempe dans du nettoyeur pour carburateur !!! et hop nijaflex sans nijaflex. (c'est assé bluffant). Tu a déjà utilisé le sand blasting. mois je le fait a l'air brush un peut modifié. c'est spécial comme rendu. et plus pour des objet au parois large. L’acétone reste pour moi le plus simple le moins coûteux. c'est tout dans le temps de "trempage" ou d’exposition. mais une fois bien maîtrisé. y pas grand chose qui s'en rapproche. J'ai aussi une DLP (résine et projecteur) avec un bac de 200x200mm donc quand je veut des grosse pièce bien lisse, j'utilise la résine. Mais la moral de l’histoire c'est qu'il n'y a pas de solution miracle, soit tu a une machine qui permet un rendu super en fin d'impression. un delta super bien calibré (sa existe et je te promet tu a du mal a voir les couche même en 0.2 . ou la résine. soit tu rajoute une fin couche de truc divers pour combler l'espace entre les couche la y a plein de technique. la meilleur mais la plus chiant c'est l’ajout d'une fine couche de résine aqueuse. mais c'est vraiment galère a faire, ou divers enduit. ou tu rabote les couche. la aussi sand blasting, sand paper ect... et enfin l’acétone sur l'ABS, la limonelle sur le hips. ça rabote mais sans raboté ... mais de toute les manière, le résultat seras égale a l’énergie dépenser; (plus tu y met de l'effort mieux se seras). exemple j'ai fait une épée warhammer 40k, le rendue de la lame est parfait, mais j'y ai mit du temps, 25h juste pour le rendu de la lame. Y a une source d'information vraiment bien c'est Adam Savage’s Tested. et y a pas longtemps Oldies (même si sa technique est super long et un peut trop technique, on ne peut admire que le résultat) et aussi un bon compte rendu de se qui ne marche pas sur du PLA : Tinkerine.. la play list "experiment" Bon Je vais aussi faire un copier coller pour un post histoire de partager.
  2. Salut les wiseur! Suites aux problèmes récurrents de bouchages de buse que l'on constate avec les différents types, différentes marques, couleurs et qualités de filaments, je vous propose de regrouper ici ceux qui fonctionnent bien suite à vos diverses impressions! Merci préciser le type (PLA, ABS, Nylon, Carbon, PETG, Phosphorecent, Kevlar, fibre de verre, ...), marque, couleur et pourquoi pas un lien où vous l'avez acheté, je mettrais à jour ce premier post au fur et à mesure! PLA : Pla optimus / Sakata3D Pla optimus. Retract a 5mm 200° buse et bed a 60 Pla 3d850. Retrait a 8mm 220° buse et bed a 70 - www.Filament-abs.fr Velleman Velleman 1.75 ok toute les couleurs [Conrad/distrelec (suisse)] 25 et 35€ les 750gr Fil 3D Fil 3D PLA 1 Kg 1.75 mm Perle Blanc Fil 3D PLA 500g 1.75 mm Transparent Fil 3D PLA 500g 1.75 mm Rouge Scarlet Ice Filament PLA blanc WinterShine, 1,75mm de chez IceFilament (un blanc immaculé comme on en trouve peu. Pas de warping, très bonne tenue. Ce qui n'est pas le cas de tous les filaments de cette marque), ICE FILAMENTS ICEFIL1PLA119 PLA Filament, 1.75 mm, 0.75 kg, Wintershine White - https://www.amazon.fr/gp/product/B017HAIMZU/ref=oh_aui_detailpage_o01_s01?ie=UTF8&psc=1 ICE FILAMENTS ICEFIL1PLA110 PLA Filament, 1.75 mm, 0.75 kg, Fluo Gnarly Green: PLA transparent non fluo! -https://www.amazon.fr/gp/product/B017HAI8A4/ref=oh_aui_detailpage_o01_s01?ie=UTF8&psc=1 ICE FILAMENTS ICEFIL1PLA103 PLA Filament, 1.75 mm, 2.30 kg, Brave Black ICE FILAMENTS ICEFIL1PLA105 PLA Filament, 1.75 mm, 0.75 kg, Daring Dark Blue ICE FILAMENTS ICEFIL1PLA116 PLA Filament, 1.75 mm, 0.75 kg, Sparkling Silver RECREUS FILAFLEX Filament RECREUS FILAFLEX ORANGE - 1.75 MM (avec la pièce guide filament pour l'extrudeur) - https://www.filimprimante3d.fr/fil-flexible-175-mm/1713-filament-recreus-filaflex-orange-175-mm-250g.html Température buse : 235° ( c'est un peu plus que la température recommandée, mais les lignes m'on semblé mieux collées entre elles qu'à 230°) Température plateau : 30° ( recommandé 0°, j'ai mis 30° histoire d'avoir une température stable tout au long du print, en tout cas aucun risque de décollage c'est sur...!) Vitesse d'impression : 20mm/s Débit : 125% (sinon on obtient un résultat poreux, je pense qu'on peut même encore augmenter un poil) Rétractation : 3.5mm (recommandé par le fabricant entre 3.5 et 3.9mm) Vitesse de rétractation : 40mm/s Distance de débrayage : 1mm Épaisseur de couche 0.2mm Dailyfil Dailyfil PLA-BOIS clair 0.5 kg 1.75mm Température buse : 200° Température plateau : 60° ARIANEPLAST ARIANEPLAST température 205°/215° , plateau a 60°/65° suivant les couleurs ! (température indiqué sur la boite (200°/230° et 0/70°) testé 9 couleurs : translucide , ciel , vert, vert translucide , turquoise , jaune , noir , marron , gris Prima Select PLA rouge vif/romantic, 1,75mm de chez PRIMA SELECT (l'un des seuls rouge aussi beau, très bonne tenue sans warping) PLA blanc, 1,75mm de chez PRIMA SELECT (même type de "blanc immaculé" que IceFilament), Sunlu PLA+ noir, 1,75mm de chez SUNLU (excellent) PLA+ Bleu, 1,75mm de chez SUNLU (vraiment un très beau bleu), PLA Bois, 1,75mm de chez SUNLU (a pour principal avantage, en plus d'un très beau rendu, de ne pas boucher les buses !), Geektech PLA Orange, 1,75mm de chez Geeetech ( péchu, vif avec un super rendu) PLA noir, 1,75mm de chez Geeetech (simplement extraordinaire) Cromatik/Dagoma PLA Cromatik By Dagoma 1.75 Ivoire PLA Cromatik By Dagoma 1.75 Silver UP FILA 3D Filament by Tiertime 2x500g Pla/Black rendu impeccable ICE FIlament gris un peu brillant Sparkling Silver : impeccable. adhérence, rendu, rien à redire ICE Filament DarkBlue : un joli bleu, une super adhérence au plateau, un rendu incroyable en 0.1 rien à redire 3D Hero 3D Hero Black PLA - https://www.amazon.fr/gp/product/B07CPT4WB1/ref=ppx_yo_dt_b_asin_title_o05__o00_s00?ie=UTF8&psc=1 3D Hero Red PLA - https://www.amazon.fr/gp/product/B07CPYB1W2/ref=ppx_od_dt_b_asin_title_o00_s00?ie=UTF8&psc=1 Plateau à 60° Température 205°
  3. Bonsoir à tous, Très content de ma PRUSA I3 mais j'ai commencé un projet HYPERCUBE EVOLUTION II 1) Constitution de la nomenclatures sur EXCEL. 2) Achats des cpts en cours à venir et en attente de réception. J'ai changé les dimensions , elle fera 500 X 500 X 500 avec plateau de 300 x 300 X 3mm. C'est ma PRUSA I3 REWORK 1.5 qui aura la mission d'impression des pièces en ABS avec buse 0.3 en couleur orange, résolution 0.1 taux remplissage 30%. Photos de la construction à venir dés réception des articles.
  4. Bonjour, Voilà je vous expose mon problème de print d'une pièce avec S3D. E3D__fanduct.STL En fin d'impression j'ai des aspérités en extérieur ou intérieur de la pièce, au début je croyais que ces aspérités étaient provoqués par un problème de vitesse ou distance de rétractation. En regardant de plus près sur S3D j'ai remarqué que certains points de rétractation sont situés en dehors de la matière par endroit, et ça correspond exactement à mes problèmes d'aspérités. Si vous avez déjà eu ce phénomène j'attends avec impatience vos solutions de réglage, moi je n'ai pas encore trouvé ci dessous les photos. La pièce que j'imprime Les points de rétractation visualisés sur S3D en rouge, j'ai forcé la vitesse a 150mm/s pour avoir le rouge Au départ j'ai 4 points carrément en dehors de la pièce et donc de la matière en fin d’impression. Mes réglages Lion02
  5. imprimante 3D tevo banggood
  6. Bonjour, Au début plutôt sceptique quant à l'utilité de l'impression 3D dans mes activités créative, petit à petit l'idée fait son chemin et il n'est pas impossible que j'en vienne à sauter le pas. Je fais de la robotique en amateur et donc pour moi, l'impression 3D se résumerait à 99% du temps à la réalisation de pièces technique / fonctionnelle qui seront donc soumises à des contraintes mécanique particulières en utilisation normale (cisaillement, compression, etc.). Le côté esthétique m'importe peu à partir à moment où le résultat est un minimum propre. Ainsi je me pose beaucoup de question par rapport au type de filament à utiliser car d'une part il faut que les pièces imprimées résistent aux contraintes mais également à l'épreuve de dame nature (robots d'extérieur) et du temps (si mes pièces finissent par se dégrader au bout d'un an à cause de l'humidité ou du soleil, c'est pas la peine). Et mes recherches m'ont mené à des sources contradictoires, certaines affirmant que l'ABS était à privilégier d'autres le PLA... Je m'en remet donc à votre expérience perso ! D'ailleurs par rapport à l'ABS, il est dit que les vapeurs sont toxique et qu'il faut cartériser la machine, ce qui aiderait également à maintenir la pièce au chaud pour un meilleur résultat. Soit, s'il faut cartériser, je le ferais c'est pas un problème. Cependant je ne trouve pas d'infos sur le devenir des vapeurs. Sont elles inoffensives une fois refroidies ? (et si oui à partir de quelle température ?) Car si je me bouffe des toxiques quand j'ouvre le carter après impression bah... ça sert à rien de cartériser Viens ensuite le type d'imprimante. Mon budget étant le facteur limitant je m'orienterais sur une FDM cartésienne. A priori, un volume d'impression de 300mm de côté. Il y a des imprimantes au prix attractif du genre des CR-10 et ses clones mais, en lisant de-ci de-là, je me rends compte qu'il faut par la suite faire de nombreux achats supplémentaires (vitre ikea, bl-touch, carte mère, écran ,bed , lecteur de carte et j'en passe) sans parler des bricoles type flashage de firmware. Au final le prix grimpe vite, le temps perdu aussi et j'imagine que le gâchis de filament dans tout ce processus n'est pas non plus à négliger. De l'autre côté il y a la Prusa MK3S qui semble plébiscitée par beaucoup. Mais 760€, même si je pourrait les sortir, ça fait mal quand même. Donc je me retrouve avec un gros points d'interrogation au dessus de la tête. Je comprends très bien qu'en impression 3D, et surtout à bas prix, il faudra parfois mettre les mains sous le capot mais j'ai déjà mes propres projets qui avancent lentement (et l'impression 3D est censée accélérer la chose) donc si je dois perdre ce temps à dépanner l'imprimante tout les 2 jours c'est moyen. A ce "prix" là je préférerait me tourner vers du semi-diy. Côté software, j'aimerais pouvoir réutiliser mes compétences acquises sur Blender (j'ai vu qu'il permettait l'export en .stl) mais là encore, si vous avez des recommandations ou mises en garde, je suis tout ouïe. Merci.
  7. Bonjour à tous, J'ai un problème avec les impressions en ABS, tout se passe bien en PLA. Voilà le problème, je viens de recevoir un filament ABS, préconisations: 220-230° et 100-110° pour le plateau. J'ai un tronxy x3 (clone amélioré de la Prusa i3) Mon plateau est en aluminium (chauffe entre 40 et 110). Recouvert du blutape d'origine (info inutile pour mon problème actuel). Lorsque je préchauffe la machine pour de l'ABS, elle monte à 235° pour un lit chauffant à 85°. Lorsque j'ai importé (carte sd) mon projet via CURA, j'ai demandé 90° pour le lit chauffant et 230° pour la buse. La machine se stabilise vers 227-228° et ne va pas au delà. L'impression ne débute pas puisqu'elle n'atteint pas les 230°. J'ai donc ramené un même fichier mais à 225° (tous les autres paramètres à l'identique.) et là la machine chauffe jusqu'à 223°. J'ai décoché la case refroidissement de la matière mais ça n'a rien changé. Je me demande donc quel paramètres bloque le préchauffage à 2° en dessous de la température de lancement. Merci à ceux qui ont une piste.
  8. Salut à tous ! S'il vous plaît ne tirez pas sur le porteur du message... je ne fait que partager cette information ! Source : https://www.3dnatives.com/filament-amazon-impression-3d-23082018/ Petit résumé : Voilà, vous savez tout !
  9. Bonjour à tous, Je vends tout ce qui de près ou de loin appartenait à mes Dagoma Je précise qu'il s'agit de pièces pour s'amuser ou bidouiller, on est vraiment pas sur du plug and play , donc à considérer "pour pièce", Je vends tous car depuis 6 mois j'ai une prusa i3 MK2S avec le kit multimatérial et depuis peu une anycubic photon. Même si j'aime la bidouille, le confort de ces machines font que je n'ai plus rallumé mes dagomas - 1 Discoeasy trafiquée - fonctionnelle en Juillet 2017 - pas remise en fonction depuis Un plateau chauffant avec une PEI sheets (je ne laisse pas l'alim du bed) Une partie des pièces changée en ABS Le câblage coté ventilo buse est à revoir Du réglage à prévoir - 1 Discovery désossée pour upgrade en Dual extrudeur avec une MKS - projet non terminé, donc non fonctionnel comme le montre les photos - Masses de pièces de rechanges et ou partie de kit d'upgrade (stan et ultim mod ou dual extrudeur) la plupart en ABS et lissé à l’acétone - Divers composants électroniques ( ecran, arduino + ramp 1.4 , power expander, la carte power pour brancher un plateau chauffant sur la MKS, la Melzi est HS) - 4 bobine 750g PLA ice filament (non ouvert) je n'imprime plus de PLA J'en demande 300 euros (c'est cher mais non négociable en dessous je préfère conserver tous cela au cas ou l'envie me reprendrais) Pas de vente au détail à venir chercher dans le nord près de Lille, envois possible à vous de me décrire le mode d'envois que vous souhaitez A+ Jimcast
  10. Bonsoir, Voilà je voudrai transformer ma Prusa I3 rework 1.5 en Prusa MK3, je crois que les pieces sont disponibles pour impression. Est ce que quelqu'un a dèjà realiser une prusa MK3, est ce que toutes les pièces peuvent être achetées, imprimées........ Je n'ai pas l'attention de faire une copie parfaite mais essayer de men rapprocher le plus. lion02
  11. Bonjour, Je dispose d'une imprimante sans plateau chauffant. Je me sens un peu limité dans le choix du matériel de filaments. J'ai tenté de trouver un plateau chauffant mais je ne trouve pas la bonne dimension. J'aimerais savoir si il existe un genre de gadget qu'on mettrai sur un plateau mettalique pour le chauffer ??? Merci a tous !
  12. Mon premier poste hors présentation, ce n'est pas vraiment une note positive mais il vaut mieux en rire et vous aurez là tout le loisir de vous moquer de moi. J'aurais pu intituler mon post: " problème impression ABS, aidez moi" mais sérieusement, j'arrête d'abord de faire n'importe quoi et ensuite seulement je demande de l'aide. Je ne précise pas les paramètres que j'ai utilisé, ce sont ceux par défaut ou bien ceux conseillés. Je ferais un autre post plus sérieux pour vraiment savoir ce qui se passe avec l'ABS. Là, contentez vous de rire, ce sera ma pénitence. Donc, je me suis lancé dans l'impression ABS, un peu anxieux mais plein de courage et au début de ma première impression tout se déroulait normalement et puis, c'est devenu étrange: J'imprimais alors sur mon support habituel qui adhère très bien avec le PLA, je me suis dit je vais renforcer avec de la laque Dessange qui fonctionne aussi très bien sur miroir Ikea: Et là on commence à sentir mon trait de génie artistique, le raft s'est décollé puis la tête à emmené la pièces partout sur le lit permettant ces accumulation d' ABS : Bon Ok, changement de méthode, autre miroir Ikea (pratique d'en avoir 4) et maintenant que j'ai de l'ABS en trop je vais faire du jus d'ABS. Facile, on met quelques morceaux dans l'acetone puis on laisse mariner, on imbibe ensuite un essuie tout et on badigeonne le lit chauffé. Je précise chauffé car ainsi le jus sèche instantanément et ne s’enlève plus quand on repasse l'essuie tout. Par contre: ON NE FUME PAS et on ne fait pas ça à côté d'une flamme, et accessoirement on évite de respirer parce que ça sent assez fort Victoire je suis enfin arrivé à imprimé en ABS! Oui d'accord ça n'est qu'une toute petite sphère mais j'ai de grands projets... Je me suis alors lancé dans un projet plus ambitieux, un boîtier électrique étanche pour héberger les batteries et l'électronique pour un panneau solaire, il n'y avait rien qui me convenait dans le commerce. Une première tentative qui partait bien, malheureusement CURA m'avait fait un truc bizarre et il a fallu que je recommence. Confiant, je relance l'impression mais il était une heure du mat, je bossait le lendemain et en ce moment j'ai de graves somnolences au boulot à cause de cette imprimante, je vais me coucher tant pis on verra bien... ... Maintenant je sais... Au passage un miroir Ikea, c'est solide, il n'a rien Mais l'imprimante... Voici pour finir l’œuvre d'art dont je ne suis pas peu fier: Admirez la distance entre la partie rouge et le corps de chauffe en bas à gauche. Quelle force il a fallu pour séparer les deux! Le boîtier avec le ventilo étaient tordus comme ça. J'hésite à m'en faire un presse papier sur mon bureau, juste pour me rappeler à quel point je suis un âne Résultat des courses! -Buse et extrudeur perdus -carte électronique probablement cramée (à confirmer en tout cas elle se met en erreur) -Moteurs NEMA 17 abîmés (les trois axes font des à-coups et les courroies n'ont pas l'air touchées) -Lit en aluminium abîmé sur le côté (pas très grave) Environ 75 € de dégâts tout de même. En conclusion, voici mon retour d'expérience: -Même si vous êtes pressés de voir votre pièce réalisée, ne laissez pas votre impression tourner la nuit quand vous n'avez pas déjà fait des dizaines d'impression sans problème -Croyez bien qu'une impression ratée peut tuer votre imprimante -Le PLA c'est piste verte, l'ABS c'est piste noir (mais ne croyez pas que je renonce) Voilà, j'espère vous avoir apporté un moment de détente et que maintenant vous relativiserez vos problèmes d'impression (ou alors contactez moi, on fait un club). Pour ma part je suis puni, il faut que j'attende de nouvelles pièces... A+ pour de nouvelles aventures.
  13. bonsoir, j'ai imprimer pratiquement 1,5Kg de PLA et j'ai de jolie résultat, j'ai donc décidé de franchir le pas pour l'ABS mais j'ai de petit défaut j'ai essayé plusieurs température mais je vois pas de changement, a droite le bed a 90° et extrusion à 230°, au centre 90° et 225 et a gauche 70° et 210° j'ai même l'impression que ça se degrade j'ai l'impression d'avoir trop de filament, quand pensez vous ? Merci d'avance de vos réponses
  14. Bonjour, Avec ma dagoma, je pensais que seul le lit chauffant m'empêchait d'utiliser de l'abs. La smartcub3d possède le lit chauffant mais n'imprime pas de l'abs. Savez vous pourquoi ? La température maximale du lit est de 50°, à quelle température doit il chauffer lors d'un peint de pla ? Lorsque je rentre, je me remet à la construction de ma Smartcub3d. Merci d'avance pour vos réponses. Salutations
  15. Bonjour à tous, Je mets en vente 3 bobines d'ABS en provenance de chez grossiste 3D : - 1 bobine de 500g de rouge ( j'en ai utilisé 100g) - 1 bobine de 1 kg de transparent (j'en ai uilisé 184g...précis, non ?) - 1 bobine de 1kg de noir neuve sous vide La valeur initiale du tout est de 42.10 hors fdp. Je vends le lot pour 27 euros fdp out, soit 35 euros fdpin en mondial relay (8 euros de fdp pour 3.5 kg de marchandise). Merci et bonne journée les makers
  16. bill126

    Anet A6 et ABS... Dur dur

    Bonjour à tous, Savez vous ce qui peut provoquer ces points sur une impression (C'est de l'ABS)? Ce qui me gène c'est que c'est régulier! Mais je n'arrive pas à les supprimer. Voici mes paramètres sous Cura 3.21 pour l'ABS (grossiste 3D) que j'utilise. J'ai essayé d'imprimé + vite, - vite, plus de parois, changé les paramètres de retraction, rien n'y fait! Help! Le pire c'est que ca ne se passe bien que pour le cube de calibration! Mes surfaces sont lisses que pour ce type de cube et ses dimensions sont correctes! Je désespère... A savoir que j'imprime dans un caisson de ma fabrication. Merci à tous pour partager vos expériences sur ce sujet.
  17. ocoquet

    ABS sur la Neva...

    Bonjour à tous, Frustré de n'avoir pas lu les caractéristiques avant d'acheter, je m'escrimais depuis quelques temps à imprimer de l'abs. N'ayant pas envie de dépenser le prix d'une bobine pour mes essais, j'ai acheté chez "cultura" mais je suis sur qu'on en trouve ailleurs, du filament abs pour stylo électrique 3d. J'ai tripatouillé jusqu'à arriver à quelque chose de propre. Voici la config utilisée. sur CBDN: Autre PLA à 235° Remplissage 17% Qualité : 0.20 (rapide) Support : aucun Amélioration de la surface: oui. De plus, en réalisant ma pièce, je lui ajoute un socle rectangulaire d'une épaisseur de 0.6mms. Dans CBDN j'ajoute une pause changement de couleur à la 3eme couche. Je commence mon print avec du pla quelconque. à la pose, je change mon pla pour de l'ABS, et je reprends. Le résultat en photo dans quelques instant, et pas de warping ! amitié Olivier
  18. Bonjour à tous , J' ai une imprimante XYZ DAVINCI pro 1 , je voulais une plus petite et mon choix est venu sur la Anucubic I3 Mega L'imprimante est arrivée ce Lundi 26/03 au soir , donc en premier assemblage , par grand chose a faire 8 vis et 3 fiches ce matin vérification quel est bien sur 220v et branchement , actionner interrupteur et boff rien du tout , j' enlève la prise et la replace et une petite musique et un écran blanc. je coupe l' interrupteur et le relance , écran qui vient et re petite musique , ouffffff elle fonctionne. Je règle le plateau avec une feuille plié en deux et je test une petite pièce en ABS en lit 100° buse 230° elle tiens mais ce détache à certain endroit , je nettoie le lit avec du dissolvant pour enlever toute trace de graisse de mes gros doigts et je re teste , même chose. Avez-vous une idée de ce que je peu essayer , je voulais essayer avec réglage de la feuille mais pas plier en deux , mais je me dit que ce sera trop proche du lit , non ? Merci Robert
  19. Bonjour, Je ne vais pas faire durer le suspens plus longtemps, j'ai un problème ! Je n'ai encore jamais imprimé de ma vie (je connais bien le processus cependant, j'ai fait un bac industriel) et mes premiers essais sont des échecs cuisants, pour dire j'ai pas pu imprimer plus de deux minutes. Je précise : je lance mon impression et là, c'est la panique, mon imprimante se met à faire n'importe quoi, elle fait de grands va-et-vient jusqu'à même sortir du plateau et puis commence à faire la forme demandée, sauf que y'a rien à faire, le filament n’adhère pas au plateau, bien que c'était mieux une fois que j'ai mis de la colle UHU comme c'est conseillé pour augmenter l'adhérence mais il continue de s'enrouler autour de la buse et de former une pâte... Je ne sais pas trop quoi faire, j'ai sûrement des réglages différents à faire donc je vous les indique ici en espérant que ce soit ça : Logiciel : Cura 3.2.1 Réglages : hauteur de couche : 0.1mm température d'impression : 250 °C température du plateau : 90 °C vitesse d'impression/remplissage 60 mm/s couche initiale : 30 mm/s refroidissement désactivé Marque du filament : Gold Camel, ABS en 1.75 mm Voilà voilà... Je ne pense pas avoir omis de détails. En espérant que vous puissiez m'aider.
  20. Pour replacement par une machine plus grande maintenant que j'ai plus de place, je vends ma Makibox A6 HT. C'est une super petite machine compacte, financée en kickstarter il y a quelques années, achetée à l'époque en kit pour 350€. En gros il faut imaginer qu'elle mesure un parallélépipède de base une feuille A4. Dans ce volume vous avez: - un volume de construction d'environ 150x100x80 - un plateau chauffant en INOX, qui est atteint et tient 120°C en à peine 5 min. - un entraînement des 3 axes par vis sans fin à rattrapage de jeu: pas de courroies, pas de réglages. - toute l'électronique, les moteurs et le support de bobine sont intégrés au volume, rien ne dépasse. Le kit d'origine avait quelques défauts. Du coup, pour la fiabiliser et la rendre plus précise, j'ai rajouté: - une tête d'extrusion e3d-v6 avec son ventilateur, sur un support avec des glissières métalliques - une glissière supplémentaire pour l'axe z - j'ai remplacé le mécanisme d'extrusion d'origine par un froZen réglable à roulement à bille Du coup elle tourne au poil, il n'y a rien à faire, elle sort du carton et elle imprime. J'ai tous les réglages slic3r qui vont bien aussi, affinés au cours du temps. J'en voudrais 150€. Elle est légère, solide et compacte donc livrable dans un carton si besoin. Autrement je suis vers Valence. Voici quelques photos de la bête: https://photos.app.goo.gl/015n17jtpSvesSHE3 N'hésitez surtout pas si vous avez des questions ! Si intéressé, vous pouvez aussi m'envoyer un stl que je peux imprimer et vous prendre en photo le résultat. A+ !
  21. Bonjour, J'ai imprimé mes premières pièces en ABS avec ma PRUSA I3 MK2S Original. Ce matériau est intéressant, mais plus compliqué à imprimer. Première remarque : le filament de Grossiste 3D est donné pour 210 °C à 250 °C, mais Prusa Control impose 255 °C ; il faut éditer le fichier GCODE ou utiliser le logiciel Silc3R. Les premières pièces sont réussies (celles en bleu sont en ABS, les grises sont en PLA) : J’ai testé l’ABS smoothing à la vapeur d’acétone et les résultats sont impressionnants : Plus la pièce est laissée longtemps exposée à la vapeur d’acétone, plus elle est lisse, mais en contrepartie les détails s’estompent et la pièce devient molle. Il est important de prévoir un support pour pouvoir retirer la pièce du bocal sans la toucher, car en sortant elle est poisseuse et doit sécher. L’effet commence au bout de 15 minutes, il est maximal au bout de 4 ou 5 heures. Attention ce n’est pas homogène, certaines parties de la pièce se lissent plus vite que d’autres. J’ai créé un support en PLA pour poser la pièce à plat sans gêner la circulation de la vapeur d’acétone : Malheureusement, lors des essais suivants, cette pièce a été en contact direct avec de l’acétone et le PLA n’a pas du tout aimé : L’ABS accroche moins bien et il faut bien nettoyer le banc de la machine, et régler finement le Live Z : J’ai choisi d’activer sur mon imprimante la fonction « calibration PINDA selon la température » pour avoir une meilleure précision. J’ai aussi vérifié le serrage des vis, et posé l’imprimante sur un morceau de plan de travail de cuisine sur des petits morceaux de chambre à air de vélo. Ce morceau de plan de travail est lui-même posé sur une table via des carrés en caoutchouc. Le bruit et les vibrations sont nettement réduits. L’imprimante doit être posée sur un support stable. Dès qu’on la déplace, il vaut mieux refaire une calibration, cela ne prend que quelques minutes. Bonne surprise, j’ai pu passer le gear bearing à l’acétone smoothing, il faut juste le ressortir de temps en temps pour le faire tourner pour éviter que les parties mobiles se soudent. L’ABS réagit à la chaleur, ce qui est utile pour les sertissages, il suffit de le chauffer légèrement avant : Le smoothing à l’acétone permet de consolider et mieux retenir un écrou prisonnier : Attention, l’impression de l’ABS dégage des odeurs et des produits agressifs. L’utilisation de l’acétone également, même si le smoothing se fait en bocal fermé. Tout se passe dans une pièce dédiée, porte fermée et mise en dépression par une VMC. J’ai amené l’aspiration de la VMC via un conduit souple au-dessus de l’imprimante, sans que cela ne crée de courant d’air. La pièce a une entrée d’air neuf qui ne provoque pas de courant d’air. L’ABS est translucide ce qui est intéressant : En mettant la gravure côté intérieur de l’objet, on peut obtenir un objet « lisse » dont les inscriptions n’apparaissent que si on éclaire l’intérieur. Cela permet de réaliser un affichage discret pour un équipement électronique. On peut avoir un rendu lisse très bon en ponçant l’ABS à l’eau avec du papier de verre fin (grain 600 ou plus) : En mélangeant des chutes d’ABS et de l’acétone, on obtient du jus d’ABS ou de la colle. L’acétone fait fondre l’ABS ce qui permet un lissage, des retouches et un collage très efficace. J’ai testé le jus d’ABS, mais ce fut un échec : Le produit se sépare en deux parties, les proportions sont peut-être mauvaises : L’accroche n’est pas bonne : En plus le banc est très difficile à nettoyer, il faut utiliser de l’acétone. Note : après cet essai j’ai réajusté le Live Z en le baissant de 0,050 mm Note 2 : comme vous avez pu le remarquer sur les photos, j’ai marqué le banc à un endroit. J’ai acheté une spatule spéciale chez MakerShop, que je vous recommande fortement, elle permet de retirer les pièces mêmes bien collées sans abîmer le banc de l’imprimante : J’ai aussi acheté en GSB une spatule en plastique, très utile pour retirer les morceaux de matières collés au banc : Maintenant j’ai fait un essai qui a échoué. J’ai volontairement essayé d’imprimer une pièce difficile : une boîte de taille relativement importante. En PLA aucun souci pour imprimer cette pièce : Mais en ABS, la pièce se décolle en cours d’impression : Vu que le jus d’ABS a échoué, j’ai utilisé une autre technique. Ajouter un « brim » à la pièce : Puis consolider ce brim en le recouvrant de jus d’ABS après l’impression des premières couches : C’est assez sale, mais ça a une certaine efficacité, la pièce s’est à peine décollée : Le brim est difficile à retirer, il tient bien. La pièce est presque réussie : Je pense que le brim est trop fin et n’a pas pu assurer son rôle à cause de ça ; du coup je vais refaire un test en intégrant le brim à la pièce dans le STL. Le brim fera 0,6 mm, il se retirera mécaniquement. J’ai fait un autre test avec une pièce « difficile ». J’ai utilisé un brim mais pas de jus d’ABS. C’est dommage, la pièce a bougé juste à la fin de l’impression ! J’ai réussi à corriger un peu la pièce avec des outils à main et de l’acétone : J’ai passé la pièce à l’acétone smoothing : Je pense que le brim n’a pas joué son rôle, car il est trop fin, j’ai donc modifié la pièce pour lui ajouter une base plus large : La pièce est réussie, elle ne s’est pas décollée, et la qualité est globalement meilleure : Si vous regardez bien, il y a seulement une petite retouche à faire au sommet. Après acétone smoothing, la pièce est superbe : Mais elle a commencée à se déformer : L’acétone smoothing ramolli les pièces car au fil du temps l’acétone pénètre dans la pièce. La solution c’est de faire le lissage en plusieurs fois : ne laisser la pièce exposée aux vapeurs d’acétone qu’une heure, puis la ressortir pour la sécher. Ensuite l’exposer aux vapeurs d’acétone de nouveau une heure. Maintenant je vais essayer ma technique du brim « intégré » ou plutôt « du socle élargit » avec la boîte : Le « brim intégré » mesure 0,6 mm d’épaisseur, il est donc imprimé en trois couches croisées de 0,2 mm et plus solidement lié à la pièce qu’un brim classique : Ça fonctionne ! La pièce ne s’est pas décollée lors de l’impression : La pièce tient solidement au bed. Mon « trim intégré », un peu souple, facilite le décollage à la spatule : Un gros cutteur avec une bonne lame permet de retirer facilement le brim, il faut tenir fermement la pièce contre une planche en bois : La pièce est quasi parfaite, presque aucune déformation : D’ailleurs il faut remarquer que la pièce de référence en PLA est elle aussi légèrement bombée : Note : la pièce en ABS est un peu plus petite que celle en PLA, car je n’ai pas utilisé exactement la même échelle Sur ces trois dernières images on visualise bien l’aspect translucide de l’ABS : L’ABS est difficile à imprimer, mais c’est possible. J’ai retrouvé le pot de jus d’ABS. Chose curieuse : il est maintenant bien homogène. Je pense qu’il fallait laisser reposer plus longtemps et mettre moins d’acétone (de l’acétone s’est évaporé lorsque je m’en servais) De plus je n’ai pas testé toutes les solutions : - (1) Refaire le test avec du jus d’ABS - (2) Essayer d’enfermer la machine dans une enceinte - (3) Baisser la température du lit (par exemple 90 °C ou 80 °C à la place de 100 °C) - (4) Calibration avancée ; sur mon imprimante, les pièces se décollent toujours du côté gauche du lit, Une calibration plus fine du lit est possible, la PRUSA MK2 permet de le faire dans les réglages avancés… mais comment procéder ? Il me faudrait un motif « de calibration » à imprimer, dont je pourrais mesurer l’épaisseur en différents endroits au pied à coulisse… sa se joue à 10 ou 20 µm… En combinant les solutions (2) et (3) je pense obtenir une pièce encore plus précise. À bientôt !
  22. Bonjour, voici la méthode que j'utilise pour lisser mes impressions 3D ABS à la vapeur d'acétone: - Il vous faut un autocuiseur (cuiseur vapeur), de l'acétone bien sûr, un support afin de poser votre objet au fond de l'autocuiseur sans qu'il soit en contact avec l'autocuiseur lui-même et l'acétone (sorte de passoire...), une rondelle éventuellement pour que l'objet soit plus facile à retirer. L' opération dure moins de 3 minutes Une vidéo valant bien mieux que du texte, voici le lien de la vidéo avec comme exemple l'objet imprimé de la photo ci-dessous: https://www.youtube.com/watch?v=1CMccsidgaY
  23. Bonjour, Pour des activités, je souhaite une imprimante qui me permettra de réaliser des moules (ou master pour faire des moules) pour pièces en composite avec un volume minimum de 200 x 200 x 300 mm. Il s'agit essentiellement de pièces uniques du même type mais à dimensions variable (c'est pour un projet...) Je veux une bonne précision, mais je sais que le moule brut d'impression demandera un post traitement pour être utilisable. Je veux aussi pouvoir faire des pièces avec une bonne tenue mécanique (ABS?) qui puisse aller jusqu'à la réalisation d'engrenages. Je maitrise la CAO (Solidwork), mécanique (tour, fraiseuse), électricité et un peu électronique, mais je suis novice en impression 3D. J'ai regardé du coté de la DAGOMA 350, mais j'ai l'impression en lisant le forum que même si elle est dans mon budget, ce n'est pas la panacée. Je ne trouve rien sur le forum qui me permette de faire mon choix.... Lulzbot, ultimaker extended.... Merci de vos avis et aide!
  24. bonjour/bonsoir... Alors voilas je voulais un system qui soit sympas pour pouvoir lisser mon PLA. ou mon ABS rapidement. J'ai chercher sur le net, y a tout plain de design mais c'etait asser encombrant et pas tres pratique ... alors j'ai cree le mien. un petit interupteur et un branchement sur un des pin 24v de la carte mere de la micro delta... et bing "bob's your uncle". voilas quelques photos, (faut chauffer le plateaux au environ de 70° 80° pendant 10 minutes.... ca demande just un pot en vert a 5 euro... a imprimer en pla... et choisir un ventilot 6cm qui fasse pas d'etincelle... tada... bouchon abs vapor bath stuff 1.1.STL
  25. Bonjour, Bon, décidément je vais finir par regretter ce modèle à force... Pour le moment, je passe plus de temps à déboucher, niveler, ajuster qu'à printer ! Je vous explique mon problème : J'imprime une pièce de 4H et au bout d'un moment, le filament M-ABS ne sort plus et la tête continue à se balader mais sans dépot de filament...Et ce depuis les 3 dernières tentatives et malgré le remplacement de la buse. Le contexte : Imprimante en caisson thermostaté à 32°C, plateau en verre de 4mm, laque fixation forte pour l'accroche, slicé avec S3D : ventilo 0%, fusion à 230°C, bed à 95°C. En fait, l'impression démarre, tout va bien et à un moment...genre 1H30/2H...plus rien ne sort ! En fait, ce qui est étrange c'est que quand je fais un remove filament, l'extrémité de ce dernier ne s'effile pas comme d'hab, il semble coupé NET ! L'imprimante répond bien, n'est pas plantée et je print depuis la SD. Si vous avez une idée ? Par avance, Merci
  26. Bonjour tout le monde ! Je recherche actuellement, dans le cadre professionnel, une personne pouvant offrir ses services pour imprimer une pièce (150 x 100 x 150 mm) en ABS blanc si possible. Nous commencerions par une simple pièce en guise de proto puis par une petite série de 15 ou 20 pièces. Nous préférerons un printeur de la région afin de pouvoir se déplacer/discuter avec lui. J'ai réalisé la modélisation, il n'y a pas de supports à générer et la finition serait à notre charge. La pièce fait 182 g et prendrait environ 13 h à printer (en 0.2 mm de layer). Tenez moi au courant si cela vous intéresse, Je pourrais à ce moment là vous transmettre le fichier. Bien à vous,
×
×
  • Créer...