Aller au contenu

Filament ABS

Toute l’activité

Mises à jour automatique de ce flux     

  1. La dernière heure
  2. Bien sûr qu'on découvre, et votre expérience en usinage est une mine d'information précieuse. Bon je compte pas faire de l'usinage poussé non plus. D'ailleurs pour moi la cn c'est plus pour le plaisir d'apprendre.
  3. @Jean-Claude Garnier, l'usinage trochoïdale j'en fesait a l'école, puis arrivé en entreprise j'ai découvert les fraises "d'enculer" ( dia >100mm) et depuis je n'ai jamais réutiliser l'usinage trochoïdale surtout que programmé ça a la main, paye t'a galère.
  4. Bonjour, Les paramètres du Grbl sont toujours stockés dans dans une EEprom de la machine (de l'arduino dans le cas des machine DIY). Pour ma part, je n'utilise pas de logiciel particulier pour les modifier, je le fais directement dans CNCjs. Quel que soit le logiciel de commande (CNCjs, UGS,...), il suffit d'envoyer une commande $x=valeur pour chaque paramètre. Cordialement.
  5. Salut les filles L'usinage trochoïdal est une des révolutions induites par la Commande Numérique et les FAO's modernes Voilà enfin une technique qui permet de ne plus user les fraises QUE sur la hauteur de passe. Bien sûr qu'il faut une passe de finition, ça paraît SI évident quand on est du métier que je n'aurais même pas pensé à le suggérer à @BourrinDesBois qui semble découvrir l'usinage tout seul dans sa cuisine en partant de zéro. La précédente révolution et non des moindres a été la possibilité en CN de travailler "en avalant" (climbing), ça présente plein d'avantages, on peut développer un peu : On appelle fraisage "en opposition" cet ancien type d'usinage traditionnel dans lequel la rotation de la fraise s'oppose à l'avancement de l'axe : Et fraisage "en concordance" , "en avalant" ou "climbing" , celui-ci ou la rotation de la fraise "aide" l'axe à avancer au lieu de s'y opposer : - la flexion de la fraise due à la coupe a tendance à laisser de la surépaisseur au lieu de manger la cote théorique dès l'ébauche - la dent de la fraise attaque franchement la matière à chaque tour comme ceci : au lieu de frotter sur la matière avant de pouvoir couper (copeau minimum, très mauvais) comme celà : En fraisage traditionnel, il était impossible de travailler en avalant car la présence de beaucoup de jeu dans les vis rendait l'opération dangereuse (on "avalait" la pièce, en clair on se la prenait dans la yeule) C'est pourquoi sur les CN on emploie des vis sans jeu, à rattrapage de jeu, ou "antibacklash"....C'est pour cette raison aussi que je ne crois pas une seconde aux antibacklash en carton qu'on monte sur les imprimantes 3D : une fraise ça tire fort et c'est pas le petit ressort qui va empêcher les deux noix de s'écarter. Voilà voilà, si tout ça peut paraître évident à nos pros comme @Andréa, @gelamou @Titi78 il me semblait utile de le clarifier notamment pour @BourrinDesBois @cmatec et quelques autres qui vont (sûrement) y venir sous peu comme @fran6p ou @Philippe Chaumont
  6. Pour l’installation de noctua j’imagine que tu as ajouter dès convertisseur? L’installation n’est pas trop compliquer? Surtout niveau place que je me pose la question...
  7. Tu trouves de l'ASA chez tous les gros vendeurs de fils exemples: 3Djake, Polymaker, Fillamentum, etc. Oui sinon je ne te l'aurais pas proposé. Regardes la doc Prusa. Le PETG est une matière intéressante, L'ASA sera plus de rigidité que le PETG. (ceci étant toutes les pièces Oranges et noir que tu vois sur la Prusa sont imprimées avec le PETG Prusa). Attention, le PETG s'imprime correctement mais il y en a certains qui sont vraiment pourris, tu te retrouves avec des fillasses partout. L'ASA est utilisé dans l'automobile et dans de nombreux domaines en teinté masse (surtout aux USA). Tu peux commencer en réalisant tes pièces en PETG et si tu es aux limites, tu pourras passer sur l'ASA et si tu es encore limite, tu pourras attaquer les matières chargées fibres. Ce n'est pas illusoire avec la Original Prusa de ne pas bidouiller. Rien à voir avec les multiples chinoiseries. Après ce qu'il faut maitriser c'est la conception des pièces suivant le mode de réalisation. On ne dessine pas une pièce de la même façon si elle est usinée , injectée ou imprimée, c'est la dessus que tu vas bidouiller.
  8. Salut, Bon, après quelques jours sans soucis, vla ti pas que ça r'commence ! J'avais imprimé les parties du Bullseye en PLA (d'ailleurs, avec l'aiment MK10 de hotends, ça touche la partie supérieure du support de ventilo) j'ai donc décider de le refaire en PETG... mais maintenant, j'ai la température de la buse qui ne veut plus aller au delà de 220°, sauf si j'enlève le ventilo... et donc j'ai une erreur E1 problème de température, argghhh...., je vais essayer avec la sonde fournie avec l'imprimante en spare part.... d'ailleurs, puis-je couper le câble vers la partie hotend et mettre une prise type dupont ou vaut-il mieux changer le tout à partir de la prise du boitier ? J'en ai profité pour monter le touch mi mais je galère un peu.... j'ai vu qu'il y avait un sujet dessus, je vais m'y pencher. Ma buse se retrouve à 10 cm du plateau et la palpation est faite sur le plan vertical, et non sur le plan horizontal... marrant à voir !!! Steph
  9. @Jean-Claude Garnier@Janpolanton@Titi78@BourrinDesBois depuis mon dernier problème réolu avec ma CNC 3018 upgrade j'aimerai savoir comment configurer correctement le logiciel en ligne OpenBuildsCONTROL pour Windows pcq il n'est pas mal du tout mais j'ai des difficultés pour régler les paramètres . Est ce que quelqu'un a déjà utilisé ce logiciel avec une petite CNC du même genre que ma 3018? Si oui peut-il m'aider? Merci
  10. Aujourd’hui
  11. Merci pour votre aide @BourrinDesBois@Titi78 le problème est résolu il venait de la configuration du soft en ligne OpenBuildsCONTROL pour Windows 10 la configuration de celui-ci a "perturbé" ma cnc 3018 même quand j'essayais de l’utiliser avec un autre logiciel. Le problème est résolu. J'ai placé une photo en attaché de ce qu'il faut faire pour que la CNC refonctionne normalement avec tous les logiciels. Mais je suis étonné quand même qu'une seule application puisse perturber définitivement la machine le fait qu'elle garde cette config indéfiniment dans sa mémoire est quand même incroyable.
  12. ou est ce que vous trouvez votre tole acier?
  13. pablio

    CR-10S Pro : Z leveling

    Viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite !
  14. C'est l'idée de ce genre d'usinage. On y laisse une faible surepaisseur et à la finition on vient enlever cette surepaiseur ainsi que les vaguelettes .
  15. C'est aussi pour ça que j'ai reposé la question, j'aurais dit que c'était avant le tube à vue d’œil.
  16. Dans gbrl tu as des limites soft, $$ tu dois regarder, je crois me souvenir, dans $103 $104$105. C'est les limites en mm de course de tes axes.
  17. Ah, du coup c'était pas exagéré de prendre 1mm sur une fraise de 2. Et si comprend bien il faudrait faire une phase de de finition pour avoir une découpe bien nette. Et du coup en finition on peut se faire plaisir sur la profondeur, vu qu'il reste pas beaucoup de matière?
  18. Salut, J'ai un gros pb avec ma toute récente ender 5. Elle ne voit pas les cartes sd ou plutôt elles les de rares fois si bien que je n'ai pas pu faire encore un print. Si vous avez un tuyau. Il est hors de question que je la renvoie. je veux fixer le pb aidé en cela par la cté.... bref, je me lance dans l'impression 3D et veut apprendre... merci à tous, un historien qui se lance dans l'inconnu ou presque,
  19. Niveau hardware c good Niveau firmware ... je galère pas mal [emoji2960] Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
  20. Hier
  21. Bonsoir, CM reçu hier, mise en place aujourd'hui et je peux vous dire qu'elle fonctionne parfaitement bien. Aucun problème sur le Home z qui prend bien en compte sa fin de course. Excellent... Verdict : deux CM ayant le même défaut Merci à vous.
  22. Bonjour Le fraisage trocoidal ou fraisage dynamique est un usinage d'ébauche utiliser en industrie et destiné à enlevé plus rapidement la matière. Le parcours est calculé pour prendre un engagement matière progressif. Il s'utilise avec les paramètres de coupe de l'outil en conditions contournage (et non rainurage malgré que ce soit de l'ebauche) avec un Ap (passe de profondeur ) de150 à 200% du diametre et un ae (prise de passe radial ) de 10 à 20 % du diametre. Comme une grande partie de l'outil est utilisé cela permet de diminuer les vibrations et d'utiliser l'outil sur une plus grande partie du listel permet aussi de diminuer l'usure (ou augmenter la durée de vie ) Une bonne hélice est nécessaire pour pouvoir évacuer les cop eaux et un refroidissement par air micro lub est un plus car il aide l'évacuation des copeaux et favorise la coupe Je pense que ce genre d'usinage est bien adapté aux petites cn car il ne demande pas une grosse puissance de broche (faible ae) par contre une bonne rigidité est nécessaire. En industrie une fraise de 8 dans du 110kg (XC) Prend 16 mm en profondeur avec des passe de 0.8
  23. Moi ce qui me fait tiquer c'est la taille du tire-bouchonnage et sa forme. On voit que le filament a eu beaucoup d'espace pour obtenir cette forme... Du coup perso je vérifierais que mon PTFE est bien enfoncé à fond dans le heatbreak pour commencer. A savoir que moi j'ai réussi à imprimer du Tpu avec une U20 d'origine à 30mm/s sans soucis particuliers donc y a pas de raison que ça fonctionne pas sur ton U30...
  24. Toujours de chouettes impressions Tu en penses quoi de ce filament silk gold ? Pas trop de difficultés avec ?
  25. Si ça le fait même à 10mm/s c'est peut-être pas assez chaud ? Je suis à 24mm/s et 220° sur ma SmartCub3D en direct drive, avec des paramètres de vitesse très bas sur S3D.
  1. Afficher plus d'activité
×
×
  • Créer...